Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

8 décembre 2019 7 08 /12 /décembre /2019 16:10

 

Ils veulent tous gagner. Ils sont prêt à tout. L’exemple digne d’éloge de Clotilde Font, révélé par l’excellent article du preux chevalier Caudeville, a réveillé un beau matin ensoleillé votre dévoué, le Professeur Shadoko. Ne connaissant même pas cette énergumène décolorée, car ne fréquentant pas les barbecues d’élus en manque de visibilité, ni les salons d’esthéticiennes pour cagoles sur le retour, cette transfuge du FN, puis PS, vers Grau, est un remarquable exemple féminin décadent, d’opportunisme catalan bas de gamme. Ensuite, on s’étonne que cette ville ne fonctionne pas.

Que peut-on construire de viable et de fort pour le peuple, avec ce genre d’ersatz ? Nothing !

Et Cabanas. Ancienne journaliste à l’Indépendant, promue après son départ du journal, au patrimoine chez Pujol.

Et Zou ! sachant le Papet Pujol mal en point, on la retrouve elle aussi chez Grau. Une autre catalane exemplaire. Portant chastement les Miseris pour expier ses fautes, en se couvrant le visage d’une mantille lors de la Sanch. La charité chrétienne dans toute sa splendeur. Que peut-on édifier avec ce genre de personnage ? Nothing !

Tous et toutes veulent exister, grâce aux mandats et aux dîners en ville. Paraître. Plus fier et hautain que son voisin. Ces catalanes du nord pure souche, sont l’exemple même, de pourquoi la Catalogne Sud, sa voisine longtemps enviée, ne sera jamais indépendante. Trop consanguine, ses habitants dégénèrent entre eux. Au nord de la frontière, elle n’apporte rien à ces nouveaux arrivants, qui se demandent où ils sont tombés, quant ils débarquent sous nos latitudes. Car, contrairement à ce que pense la plupart des Catalans, le Canigou, les putes de la Junquère, le gode de Collioure, la mer et la montagne, ne forment plus la carte postale idéale des pré retraités. L’évolution n’est pas passé par ici, et n’atteindra pas les sommets de créativité et d’exemplarité qu’elle devrait imposer aux prétendants au trône de Perpignan, sous peine de crucifixion en place de grève.

Leurs propositions, toutes listes confondues, tiennent en une phrase répétée d’une même voix, la main sur le cœur et les yeux embrumées dans les médias : « Deux heures de parking gratuit sur le sol perpignanais ».

Sublime ! Grand moment de politique Perpignanaise.
Aux grandes actions, les grands hommes. Le professeur Shadoko est rassuré, les leurs sont toujours aussi plates, la digestion lente de l’aïoli certainement. A ce vide sidéral et intestinal, les quelques idées fabuleuses que nous vous avons dignement soumises, entre le pain au chocolat et le thé à la menthe il y a un mois, grâce à notre tribune libre dans l’Archipel contre Attaque - bénie soit ce média - sont toujours d’actualité, et, comme toutes bonnes propositions, elles sont ignorées par les candidats en lice, malgré leur manque total d’innovation.

Le professeur Shadoko et sa troupe de chercheurs, mené par le Devin Plombier, sont au service du peuple,

et par ce fait, offrent aux malheureux candidats, (aux jeux de hasard et en amour), l’opportunité de pouvoir enfin briller en société, en se servant (gratuitement et sans dessous de table) de leur programme miraculeux.

On apprécie aussi, le casting prometteur des verts. Il y a quelques jours, la photo devant le stade Aimé Giralt, nous avait présenté une équipe EELV,

faisant montre d’une originalité certaine. Les verts prenant la métaphore rugbystique en fer de lance de leur propos. Le professeur Shadoko en a perdu son alphabet Shadok, pourtant breveté. La chlorophylique Langevine, parlait de pack. Pour parler de son attachement aux valeurs du jeu et de la confrontation qui l’attend avec son équipe de winners. Connaît-elle les doux propos qui sont tenus dans les vestiaires, les tribunes et sur un terrain détrempé ? Doux florilèges, homophobes, racistes, viandards, exultant la virilité d’aller se faire dépuceler, en bande de potes de mêlée à la Junquère, crachant et vitupérant sur tout ce qui bouge en rotant leurs bières. Les arbitres ? « Tous des enculés », les femmes battues ? « Toutes des salopes et des grosses putes », les écolos végétariens ? « Des sales fiottes et des PD à châtrer ». Il faut savoir où l’on met les pieds pour faire sa com. Les chants graveleux des gradins, que peu d’écolos de bonnes familles, ont appris en cœur dans les repas « tirés du sac », lors des randonnées familiales en Capcir, sont là pour rappeler où l’on se trouve.

A l’exact opposé des valeurs que défendent les verts.

Et ces beaux espaces verdoyants, que l’on appelle des stades, bouffant des milliers d’hectolitres d’eau, pour des gogos se rafraîchissant dans des salons prestiges, financés par une partie de l’argent public. On passe sur les détournements de fonds de l’association USAP et les différents conflits d’intérêts, qui nuisent à ce si beau sport convivial. Mais le « pilier » Langevine, pourra avec son pack de verdure, montré que l’écologie et le rugby font bon ménage. Les homos, végétariens, écolos de tous bords et bobos des Halles apprécieront. Le noyau dur de son électorat.
Et pendant ce temps Aliot se marre…

 

Le professeur Shadoko, de  La Liste à la Con, le 8 au matin de l’an de Grace 2019

Membre de la Divinité de la Figue

Membre de l’Académie du Temps Libéré

Membre des Arts et des Loisirs

Membre des Philosophes Maudits voulant le rester

Membre de l’absinthe Club de France

Membre du Lupanar Club du Minervois

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2019 6 30 /11 /novembre /2019 19:31
 

"Mourir pour des idées, l´idée est excellente Moi j´ai failli mourir de ne l´avoir pas eu Car tous ceux qui l´avaient, multitude accablante En hurlant à la mort me sont tombés dessus Ils ont su me convaincre et ma muse insolente Abjurant ses erreurs, se rallie à leur foi" Mourir pour des idées" George Brassens

La traçabilité désigne la situation où l'on dispose de l'information nécessaire et suffisante pour connaître la composition d'un matériau ou d'un produit du commerce tout au long de sa chaîne de production, de transformation et de distribution.

La traçabilité constitue aujourd'hui une exigence essentielle pour garantir la bonne conformité des produits en permettant à l'entreprise de retrouver les composants utilisés, les lots de matière première, les conditions de mise en œuvre, les flux physiques concernés, les fournisseurs et sous-traitants

En cette période d'élections , où les candidats et leurs soutiens font florès , il est bon de connaître l'origine et le parcours de chacun. Pour voir si il y a eu une évolution logique au prorata du mûrissement des valeurs ou un opportunisme sauvage  avec pour seul objectif avoir un statut de "notable" et les privilèges représentatifs et autre médailles qui vont avec. L'ambition politique n'est parfois qu'une névrose dont les spasmes ne sont que les besoins de reconnaissances( ha si ma mère m'avait allaité plus longtemps) .

Le cas Clotilde Font

J'ai rencontré la première fois Clotilde Font à la permanence du candidat à la municipale FN Louis Aliot,   (située en face du palais des congrès boulevard Wilson à Perpignan)que je venait interviewer . Avec son mari, ils avaient l'air de bon bourgeois qui s'offraient un safari populiste du coté obscurs de la politique #frissons. Elle figurait sur sa liste et devint ensuite conseiller d'opposition avec Louis Aliot . Mais cette histoire d'amour pris fin, lorsqu'elle voulu se présenter avec l'étiquette FN pour les régionales (je crois) et que Louis Aliot ne le lui permis pas. Alors elle se mis dans la position de brûler ce qu'elle avait aimé, et d'aimer ce qu'elle avait brûlé .

extrait du le nouvel Obs Publié le 30 avril 2016

"Clotilde Font,élue à Perpignan (Pyrénées-Orientales).

"Elle devait être "le symbole de l’ouverture", en deuxième position sur la liste du candidat à la mairie de Perpignan, Louis Aliot. Gérante d’une agence immobilière, Clotilde Font a d’abord milité au RPR mais "ne s’est pas retrouvée dans l’UMP". "Je suis passée pour une intruse, je me sentais comme un corps étranger."

Elle finit comme le socialiste Jacques Cresta par rejoindre Romain Grau.

En fait ce n'étaient que des retrouvailles:Clotilde Font s'était trouvée un fervent et actif soutien de Jacques CRESTA qui s’est illustré lors de la campagne des législatives de 2012.En ce temps, Clotilde FONT-GAVALDA organisait, dans l’agence C. PUTHIER Immobilier dont elle est gérante, des réunions pour le candidat Jacques CRESTA. Tout le quartier du Moulin-à-Vent a pu la voir sillonner les rues, au volant d’un véhicule orné de l’affiche de campagne de Jacques CRESTA. D'où une série de photo (dont celle en haut de l'article avec la désormais candidate verte à l'élection municipale Perpignan 2020 et vice présidente de la région Occitanie et son désormais mari Jean Codognés ) ,  tirées d'un article du site Ouillade sur la fête des voisins du 4 juin 2012 https://www.ouillade.eu/politique/perpignan-la-fete-des-voisins-au-moulin-a-vent-prend-une-tournure-politique-elections-legislatives-obligent/16191

qui sait si au deuxième tour face à Louis Aliot pour faire barrage comme des castors ceux-là ne retomberont pas dans les bras , comme si ils ne s'étaient jamais quittés

 

Perpignan 2020: de la traçabilité des candidats, le cas Clotilde Font, du soutien PS Jacques Cresta, au LREM Romain Grau, en passant par le FN Louis Aliot!
Perpignan 2020: de la traçabilité des candidats, le cas Clotilde Font, du soutien PS Jacques Cresta, au LREM Romain Grau, en passant par le FN Louis Aliot!
Perpignan 2020: de la traçabilité des candidats, le cas Clotilde Font, du soutien PS Jacques Cresta, au LREM Romain Grau, en passant par le FN Louis Aliot!
Perpignan 2020: de la traçabilité des candidats, le cas Clotilde Font, du soutien PS Jacques Cresta, au LREM Romain Grau, en passant par le FN Louis Aliot!
Perpignan 2020: de la traçabilité des candidats, le cas Clotilde Font, du soutien PS Jacques Cresta, au LREM Romain Grau, en passant par le FN Louis Aliot!
Perpignan 2020: de la traçabilité des candidats, le cas Clotilde Font, du soutien PS Jacques Cresta, au LREM Romain Grau, en passant par le FN Louis Aliot!
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2019 4 28 /11 /novembre /2019 15:17

Le peuple perpignanais et sa couronne peut pousser un ouf de soulagement.Jean-Marc Pujol remet son titre en jeu pour le super-ball de 2020 (ce qu'en français on appelle les élections municipales)

Il arrive un moment où l'on rencontre quelque-chose de si impressionnant que l'on reste bouche bée,  de si inspirant que cela change votre vie , de si beau qu'on voudrez le voir continuer: le jour ou cela arrive est un moment à ne pas manquer !

Et pourtant ...

Après sa victoire contre le "fascisme" en 2014, Jean-Marc est maintenant champion de Perpignan et de sa communauté urbaine. Devenu riche et respecté, il néglige les entraînements et s'embourgeoise. Il défend cependant, sans peine, son titre et reste invaincu. Jean-Marc participe également à un match de charité contre le catcheur et premier adjoint Romain Grau qui finit par un match nul.

Louis Aliot, un boxeur d'Ariége, défie Jean-Marc, qui a décidé de prendre sa retraite, et parvient rapidement à devenir son principal challenger après avoir battu tous ses adversaires. Jean-Marc décide de combattre Aliot malgré les réticences d'Olivier Amiel qui pense qu'il n'a aucune chance.D'autant que son entraîneur Fabrice Lorente a jeté l'éponge. Jean-Marc doit donc se résoudre à se battre avec pour nouvel  entraîneur et directeur de campagne Pierre Parrat, et réalise vite qu'Aliot est beaucoup plus fort que lui. Il est mis KO dès le début de la campagne.

. Lors de son entraînement, Jean-Marc avoue à sa compagne sa peur de retourner sur le ring après les évènements de la campagne contre Aliot. Elle le raisonne et lui redonne confiance.

En exclusivité hier, pour le journal l'indépendant il annonce qu'il retournera faire face au front...https://www.lindependant.fr/2019/11/27/municipales-a-perpignan-jean-marc-pujol-sera-candidat-a-sa-propre-succession,8566885.php

 

 

 

.Parce qu'il est le "rassembleur" https://www.youtube.com/watch?v=W5G7s1KHyBI

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2019 7 24 /11 /novembre /2019 19:43
Labyrinthe de la cathédrale d'Amiens

"Perceval se demande à qui s'adresse le service du Graal. Cependant, il n'ose pas poser la question, car il se souvient des conseils de Gornemant qui lui a recommandé de réfléchir avant de parler et de ne pas poser de questions indiscrètes. " le cortège du Graal dans "Perceval le gallois" https://fr.wikipedia.org/wiki/Perceval_ou_le_Conte_du_Graal

Dans I Robot adapter du roman d'Isaac Asimov
 
1"Tout ce qui suit
résulte de ce que vous voyez là."
2"Qu'est-ce que je vois ?"
 
1"Je suis désolé.
Mes réponses sont limitées."
2"ll faut poser les bonnes questions."
 
1"Un problème avec les Trois Lois ?"
2"Les Trois Lois sont parfaites."
 
1"Pourquoi créer un robot
qui les contourne ?"
 
2"Les Trois Lois ne mènent
qu'à une issue logique.""
 
1"Quoi ? Quelle issue ?"
2"La révolution."
 
1"De qui ?"
2"Ça, inspecteur,c'est la bonne question."
 
Considérons métaphoriquement la ville de Perpignan qui ressemble de loin à un purgatoire. Les habitants y sont en période probatoire pour acquérir leur rédemption . Comme les héros du Tartare grec (leur enfer https://fr.wikipedia.org/wiki/Tartare_(mythologie)) ils seraient livrés à des situations absurdes comme Tantale, Sisyphe ou les Danaïdes jusqu'à ce qu'ils posent la bonne question qui pourrait les en faire sortir (dans la mythologie grec, il n'en est pas question. )
 
Alors que doivent faire les candidats à l'élection municipale de 2020 pour retirer l'épée du rocher et devenir l'élu et libérer les habitants?
 
Toujours métaphoriquement Perpignan est comme le roi pêcheur dans la saga arturéenne du Graal , il est ce roi blessé qu'on ne peu guérir qu'en lui donnant à boire au Graal . Et on ne peut récupérer le Graal qui passe devant Perceval dans le château du roi pêcheur qu'en posant la question...
 
Perpignan et son membre fantôme : la grandeur!
 
"Membre fantôme. Le terme membre fantôme désigne la sensation qu'un membre (même un organe, comme l'appendice) amputé ou manquant est toujours relié au corps et interagit bien avec d'autres parties du corps. Deux amputés de guerre sur trois rapportent cette sensation."
 
Tant que Perpignan et les catalans n’admettrons pas que la grandeur de la ville a été amputée depuis longtemps, il en aura toujours la douleur, ne pourra pas en guérir et ainsi la reconstruire . Le fait de toujours citer le peintre Dali sur le "centre du monde" en est un symptôme .
 
Alors qu'elle est bonne question que doivent poser les candidats à l'élection pour obtenir la guérison de la ville?
 
Traditionnellement dans les jeux télévisés et face au Sphinx, c'est lorsqu'on répond à la bonne question que l'on gagne. Mais le chemin le plus court n'étant pas la ligne droite, c'est le chemin qui simultanément, est la question et la réponse à la question, parce que l'objectif n'est que le "signifié"  de la réponse.
Perceval chez le roi pêcheur

Perceval chez le roi pêcheur

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2019 4 21 /11 /novembre /2019 13:55

"Quand le bâtiment va, tout va!" expression populaire


" Le diable le transporta encore sur une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire  et lui dit: «Je te donnerai tout cela, si tu te prosternes pour m'adorer.»
 Jésus lui dit alors: «Retire-toi, Satan! En effet, il est écrit: C'est le Seigneur, ton Dieu, que tu adoreras et c'est lui seul que tu serviras.»"

Tentation de Jésus-Christ (Matthieu 4.1-11)

 

"Notre Fédération départementale organise le mardi 19 novembre 2019 de 17h30 à 20h30, un évènement intitulé :
«Le Bâtiment, l’ADN du Territoire, Quel avenir pour nos PME Locales ?», qui réunira de nombreux chefs d’entreprises du département en présence de notre Président national Jacques CHANUT.

Cet évènement nous permettra d'échanger ensemble sur les problématiques de notre profession et donc de continuer à bâtir l'avenir ensemble !

Votre fédération du BTP66 toujours à vos côtés ! "

Dans ce cadre, le BTP avait convoqué les candidats à l’élection municipale de Perpignan pur leur faire faire un grand oral de 6 minutes pour présenter leur future relation s'ils étaient "eux maire de Perpignan" il manquait "juste le toujours pas candidat" et "encore maire"  Jean-Marc Pujol qui était en déplacement,et un représentant de la liste de gauche et citoyenne "Alternative" (le gauchiste ne croyant pas au capitalisme bâtisseur comme force de progrés, c'était un prêté pour un vomi comme aurait Coluche.)Il y avait même Alexandre Bolo, le fils maudit,  ex candidat FN aux dernières législatives, ex directeur de cabinet du maire du Barcarés Alain Ferrand .

 

Fut un temps, c'était la fraternelle Arch Hiram, qui regroupe une soixantaine de dignitaires du Grand Orient, de la GLNF et de la Grande Loge , qui invitait les candidats à se dévoiler!

https://www.lexpress.fr/informations/les-francs-macons-au-sommet-de-leur-art_645770.html

Mais finalement de franc-maçon à maçon opératif (les nouveaux tailleurs de pierre) , il n'y a qu'un pas et vice-vercera ...

Mais là où la franc-maçonnerie avait une légitimité philosophique pour demander aux candidats dans quel camp ils se définissaient de celui des temples à la vertu ou de celui des sombres prisons aux vices , de savoir s'ils étaient ami du riche comme du pauvre, pour peu qu'ils soient vertueux, la corporation des marchands du temple du béton sont-ils en odeur de sainteté ?

Cela donne la possibilité paranoïaque de ce que les candidats étaient venus vendre leur ratio "ouverture au marché public de la construction / rétro-commission" #complotisme!

Il en faut peu pour que le bon peuple s'inquiète et dérive dans la fantasmagorie . D'autant que dans le dispositif n'inscrivait les candidats qu'en fin de parcours de la réunion. Ce sont donc des candidats fatigués qui ont donné leur dernier jus en 6 minutes.Les profanes, enfin le grand public n'était pas convié non plus . Alors que aux vues de ce que représente pour le département l'économie du BTP , on eut espéré plus de transparence.

Pour une campagne qui ne semble toujours pas avoir commencé pour mettre en perspective et en prospective la ville et sa communauté urbaine.

Verra-t-on l'équivalent face aux cheminots du train de fret Perpignan / Rungis? Je ne crois pas...

Voir aussi:

Municipales à Perpignan : les candidats au pied du mur

https://www.lindependant.fr/2019/11/20/municipales-a-perpignan-les-candidats-au-pied-du-mur,8552432.php

Vidéo:présentation livre Jacques Molénat "Notables, trublions et filous" à la librairie Torcatis, animé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/video-presentation-livre-jacques-molenat-notables-trublions-et-filous-a-la-librairie-torcatis-anime-par-nicolas-caudeville.html

 

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2019 5 15 /11 /novembre /2019 16:46

Au moins depuis cet été le petits bus gratuit qui passait place Rigaud puis qui faisait le centre ville jusqu'à la gare TGV a disparu . Mais le panneau d'arrêt lui, a été maintenu ! Ce qui fait que cet été des touristes se sont agglutinés pour rien attendant un bus qui comme Godot ne vint jamais.

La kinée de la place a téléphoné a Sankéo , l'entreprise qui exploite le transport public perpignanais et en agglomération . On lui a répondu que, "c'était temporaire"! "Mais temporaire jusqu'à quand?" a rétorqué la kinée ..."jusqu'à ce que le remette en place" . "Mais c'est que je dois signaler aux mutuelles de mes patients si mon cabinet est accessible en transport public" reprit la Kinée . "Je dois alors leur signaler l'arrêt de se service jusqu'à ce que vous le repreniez..." "Non, non" dit la personne de Sankéo , "ce n'est pas utile"!

Il n'y a pas suppression de ce bus puisqu'il n'est pas annoncé. C'est juste que vous ne pouvez pas l'emprunter parce que vous ne pouvez pas montez dedans, pas parce qu'il ne passe pas!

"De toute façon, les réunions de la Table Ronde c’est deux fois par mois. Donc si le mec il dit après-demain à partir de dans deux jours, suivant s’il le dit à la fin du mois, ça reporte.

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2019 4 14 /11 /novembre /2019 21:21
 
- Jeudi 14 novembre à 11h le candidat pour le moment sans étiquette mais en provenance des "Républicains"  Olivier Amiel invitait à sa Conférence de Presse devant le chantier de résorption de l'habitat insalubre place du Puig "à l'arrêt depuis quinze mois à cause de manipulations politiciennes..."
Il avait ici une revanche à prendre : il y a 2 étés, avait commencé à cause du début de destruction du fameux îlot Puig au quartier St Jacques , la décente de 200 gitans et autres habitants du quartier à la préfecture. Ce fut le feuilleton de cet été là, qui a vu l'affrontement entre les "indigènes" du quartier et le "champion " que Jean-Marc Pujol mettait en avant pour éviter de prendre des coups dans son projet du "renouvellement urbain" du quartier historique de la ville.
Ce match a eu pour spectateur quasiment le monde entier, puisque on a vu aussi bien des reportages sur Arte la chaîne franco-allemande et Al Jazeera la chaîne Qatari , voir aussi un grand article dans le New-York Times!
 
Lino Giménez, alias "Nounours" y apparaissait comme une icône "tchéguévaresque" incarnation de la bataille des petits contre les gros!
D’après un article de "Médiapart" de Fabian Palem , tout aurait été déclenché par un discours off de l'ancien premier adjoint à la mairie de Perpignan , désormais député LREM et néanmoins candidat à la prochaine élection municipale de 2020: Romain Grau. Malheureusement pour lui un des gitans sur place l'avait enregistré et diffusé.https://www.youtube.com/watch?v=O2k1SYoM8Mo&feature=youtu.be
Lino Giménez avait commencé sur les réseaux sociaux à afficher son soutien au candidat Grau. "C'est pour l'homme, pas pour le parti que je vote" avait-il affirmé .
 
De même qu'il s'était affiché en public avec lui.
 
Alors ce matin place Puig était il venu perturber la conférence de presse sur demande du candidat Grau, ou de sa propre initiative?
 
Toujours est-il qu'il a interrompu le candidat Amiel qui avait commencé de discourir, le traitant de "menteur", puis il s'en ait pris à Maïté Torres du site Made In Perpignan https://madeinperpignan.com/municipales-saint-jacques-un-quartier-a-vendre-au-candidat-le-plus-offrant/?fbclid=IwAR1Zmh9ZS0MixNZok3ACX7l_whQA0bGIVi24OlvYoAQ32PO6t10UFXA_1Xs (voir la vidéo) ,qui ne s'est pas démontée et lui a répondu avec courage.  Il a  aussi qualifié le journaliste de l'Indépendant présent sur place de "Chiwawa d'Amiel" ...
 
Bref, cette conférence de presse a tourné en "bad buzz" pour le partisan de Romain Grau!
 
La séquence fut filmée, enregistrée, photographiée , il fallait bien que la campagne commence...
 
 
 
Perpignan/ St Jacques quand  le gitan''Nounours'' tombe dans le piége d'Amiel le candidat aux municipales! Gang of Nounours par Nicolas Caudeville
Une des multiples rencontres amicales entre Lino Giménez et Romain Grau
Une des multiples rencontres amicales entre Lino Giménez et Romain Grau
Une des multiples rencontres amicales entre Lino Giménez et Romain Grau
Une des multiples rencontres amicales entre Lino Giménez et Romain Grau

Une des multiples rencontres amicales entre Lino Giménez et Romain Grau

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2019 6 09 /11 /novembre /2019 21:42

LA LISTE À LA CON

 

MUNICIPALES 2020 A Perpignan

 

 

Programme et manifeste abrégés pour ceux qui n’ont pas la patience de lire les 2500 propositions.

 

D’abord une réponse à la question que bientôt tout le monde se posera. Pourquoi « La Liste à la Con » ?

 

Plusieurs éléments de réponse. D’abord l’acronyme est sympa et peut se chanter sous la douche, « LLALAC ». En accolant plusieurs LLALAC à la fois on peut très bien, avec certes une oreille musicale un peu entrainée, chanter la Marseillaise entre le brossage de dents et le café au lait. Effet garanti auprès de toute votre famille dès 7 heures du matin.

 

Ensuite, LLALAC répond déjà aux railleries des autres listes jalouses et envieuses de tant d’incandescence majestueuse. On cite : « AH ! Cette nouvelle liste sortie de nulle part, Pfeu ! Encore une liste à la con ». D’ou le nom très justement choisi.

 

On anticipe juste leurs réponses, qui seront aussi admirables que l’absence d’idée novatrice de leurs programmes, aussi originaux qu’une bouteille vide échouée sur la plage du Racou. On anticipe aussi par la même occasion, les questions somnifères des journalistes dits « politiques », qui face au nom extraordinaire qui nous défini, verrait leur « politiquement correct » sérieusement mis à mal et, les schémas prédéfinis qui dictent leur approche éditoriale des sujets politiques, atomisés.

 

Bien sûr de grands penseurs de la société incivile faisant partie (même sans le savoir) de LLALAC, par leur verve, leur philosophie de vie grandiose, se sont penchés sur les sujets graves qui nous lient à ce territoire, et donc, à sa ville phare Perpignan. Ils ont accouchés de propositions tellement évidentes et rapidement transposables dans la cité, que la facilité en devient risible. Que nos prédécesseurs aux affaires, plein d’allant, de chauffeurs en blazer et grands connaisseurs des meilleurs tables de la région, n’y aient pas pensé plus tôt, nous laisse sans voix.

 

Nous sommes là pour les aider. Ils peuvent allègrement pomper des propositions dans notre programme sublime et nous filer des enveloppes, cachetés à la cire, avec des liasses de billets de 500 euros usées, pour nos bonnes oeuvres. Ils connaissent tous la procédure.

Ils peuvent également nous laisser à la manoeuvre - Si nous en avons le temps bien entendu - implanter nos idées dans l’espace dit public et, si nous n’avons rien de mieux à faire (cargolade, pétanque, beuveries ou lecture des grands philosophes de l’Antiquité), à l’occasion, présenter une liste pour 2020. Enfin, faut voir les horaires d’ouverture des bars à vins quand même.

 

Donc libres penseurs, rejoignez nous ! Sinon pas grave, on s’en cogne.

 

Vu que les programmes des diverses formations sont toujours en attente d’une révélation sur la montagne et, que les quelques propositions égrenées n’apportent aux citoyens que bâillements ostentatoires, voici de quoi les réveiller de leur torpeur bien compréhensible.

 

LLALAC - Propo I

 

Gratuité totale de tous les transports en commun.

 

LLALAC - Propo II

 

Fermeture du centre ville à toutes les bagnoles et mise en place, de petites navettes dans le centre bourg de 7h00 du matin à minuit, avec rotation tous les quarts d’heure. Jusqu’à trois du mat le week-end.

 

LLALAC - Propo III

 

Grand parking gratuit à la périphérie de la ville. Les navettes attendront les particuliers, pour les amener au plus proche de leur destination. Un service à la carte, avec petit déjeuner à bord, hôtesses souriantes et parfumées, où hôtes pour les dames, qui seront aptes à servir tous leurs désirs matinaux. Ainsi, et c’est prouver scientifiquement, les gens ne feront plus la gueule en allant bosser.

 

LLALAC - Propo IV

 

Développement des deux roues, pousse-pousse, tandems, patinettes, skate boards, carrioles avec chevaux, fiacres (les bouses serviront d’engrais aux plantes de la ville). Tous cela induira quantité d’emplois à l’année, réservés pour les jeunes, les étudiants, les chômeurs longue durée (si ils le désirent) ou d’autres, intéressés par des emplois d’avenir comme palefrenier, maréchal ferrant, réparateur de deux-roues, concepteurs de véhicules exempts d’énergies fossiles etc… Une manne sans fin d’emplois pour ces services oubliés.

 

LLALAC - Propo V

 

Perpignan étant la ville de France qui dispose le plus de policiers municipaux, (un pour 900 habitants environ) et au vu des résultats atones et, des faits divers croissants, ces derniers seront reconvertis dans le jardinage et l’aménagement vert de la ville. Le sécateur à la place du flingue.

 

LLALAC - Propo VI

 

L’aménagement vert, consistera à péter toutes les places dites «minérales », qui font monter la température à plus de 50° au soleil durant les quatre mois les plus chauds de l’année, entraînant de graves problèmes de santé sur nos concitoyens et sur ces pauvres touristes. Rappelons à nos amis les politiques, que nous n’habitons pas au Havre et que l’ombrage et le bruissement des fontaines est une obligation dans toutes villes Méditerranéennes qui se respectent. Ces places devront ressembler à des jungles urbaines, avec arbres (hors palmiers on n’est pas à Los Angeles où chez les Balkany, quoique…) fruitiers d’essences méditerranéennes, bancs publics pour les siestes réparatrices, et fontaines avec eau potable pour les rafraichissements estivaux. Des artistes et architectes locaux seront mandatés pour créer ces paradis ombragés pour tous.

 

LLALAC - Propo VII

 

Les bagnoles ne pourrissant plus l’espace public, une refonte complète de certaines artères vides et absentes de vie, seront investies par la ville, pour des projets qu’elle portera, et dont elle fera bénéficier à tous les indigents en priorité. SDF relogés, pauvres soignés et pris en charge pour qu’ils s’intègrent dans la communauté et apportent leurs compétences effacées par la « culture de la gagne », chère aux compétiteurs imbéciles. De nombreux emplois seront créés pour toutes ces prises en charge obligatoires et pour une bonne harmonie entre tous les citoyens.

 

LLALAC - Propo VIII

 

Les calamités telles que la fermeture des Beaux Arts, l’abandon du centre Walter Benjamin où la refonte du Théâtre Municipal en amphi de droit seront repensés avec le Musée Rigaud, pour un parcours artistique unique dans tous le Sud de la France et une Académie des Arts de référence en France. La Bourse du Travail, se verra transformée en Thermes Romains sur trois étages avec lupanar sur le toit de l’établissement (toges et spartiates obligatoires, nous consulter pour les remises et les abonnements). Ceci pour le bien commun et l’hygiène public.

 

LLALAC - Propo IX

 

Les jeunes de 15 à 25 ans, pourront manger dans tous les restaurants de la ville, le midi, grâce aux carnets « Bons pour l’épanouissement de notre jeunesse » mis à leurs dispositions gratuitement par la mairie.

 

LLALAC - Propo X

 

Plus aucune subventions ne seront versées aux clubs de sports. Cet argent servira à nourrir convenablement notre jeunesse, avec les « Bons pour l’épanouissement de notre jeunesse ». Pourquoi l’argent du pauvre contribuable devrait servir à arroser toute l’année des carrés de pelouses (alors que nous courons vers des pénuries en eau catastrophique), qui servent à jouer au maximun 10 matchs par an, pour des soiffards qui vont la plupart du temps loger en Espagne après match ? Honte sur eux !

 

LLALAC - Propo XI

 

Le sport, pourra se faire gratuitement pour tous jusqu’à l’âge de 25 ans et, ce dans tous les espaces municipaux dédiés à celui-ci. Au delà de cet âge, nous vous convions de consulter un psychologue expressement. Tout se soigne.

 

LLALAC - Propo XII

 

En coordination avec l’Education Nationale, que nous portons au plus profond de nos coeurs, tous les élèves devront arrêter les cours à partir de 12h30. Durant deux heures tous les après midi, les portables seront éteints et ils s’adonneront à une activité artistique, à la poésie ou à la philosophie avec un encadrement spécialisé, mais ne venant pas de l’Education Nationale. Ainsi les professeurs auront droit les après midis à un repos amplement mérité (évitant ainsi les nombreux burn out, dépressions et suicides). Les devoirs seront abolis, et les cours se feront de 9h30 à 12h30 uniquement.

 

LLALAC - Propo XIII

 

Les voitures n’ayant plus heureusement la même la même importance, certains parkings souterrains seront donc transformés en piscine, avec puits de lumière sur la voûte. (En priorité celui de la Place de la République, cela règlera le problème de piétonnisation du secteur). Les quelques stationnements qui resteront encore en place en coeur de ville, seront d’abord réservés aux riverains les plus modestes, aux handicapés, les autres prendront la multitude de transports en commun que nous mettrons en place dans la ville et dans la périphérie. La première couronne de Perpignan, celle qui abrite le plus grand nombre de personnes exerçant leurs métiers en ville, sera elle aussi desservie, par un réseau de tram et de bus à définir, avec les autres Communautés de Communes. Les pots de vins qui servaient à alimenter certains élus, en contrepartie de marchés attribués généreusement aux pollueurs que sont les entreprises de BTP, seront redistribués (grâce à une rétroactivité et à une réappropriation de leurs biens mal acquis. Nombreux emplois pour les avocats en vue des procès à venir), pour différents projets communautaires.

 

LLALAC - Propo XIV

 

Arrêt définitif de toutes zones à caractères commerciales et démantèlement radical des plus horribles. Ces terres redeviendront des terres arables, rachetées par la ville, pour une agriculture bio et raisonnée qui nourriront en priorité les plus modestes. Là aussi, de nombreux emplois à la clef, moins abrutissants qu’être caissières où vigiles à surveiller les millions qui alimentent les grosses fortunes. Le travail aux champs est beaucoup plus gratifiant, car il a un but nourricier et valorisant pour ceux qui le pratiquent, (Travail au champ le matin et repos l’après midi avec entrées libres aux bains et au lupanar, ainsi que dans toutes les salles de spectacles et cabarets de la ville. Nous consulter pour le carnet mis à disposition en mairie, nom de code ; « Orgasmatron »).

 

LLALAC - Propo XV

Pour le Musée de la Monnaie ainsi que celui de l’OAS, pardon, de l’Algérie Française, brassant du vide et des subventions abyssales à longueur de journées, ils seront refondus en Université du Temps Libéré et de la recherche d’un monde meilleur, avec de nombreuses nouvelles spécialités propre à ce nouveau concept fantastique, qui accueillera toutes les cellules grises qui attendent de s’épanouir dans la cité.

 

Bien d’autres propositions, seront faites, (si la sieste et nos loisirs nous en laissent le temps, comme de bien entendu), comme la suppression complète de l’Agglo. Ses budgets (avec en moins le salaires des nombreux élus, vice présidents dégagés manu miltari), seront réintégrés dans les nombreux chantiers qui nous attendent, dans des lieux de plaisirs et de réflexions.

 

Car oui, il faut que Perpignan devienne ce phare de lumière et de pensées pour toutes les générations présentes et à venir. La mosaïque ethnique, qui permet à toutes les grandes villes de briller, s’emmerde ferme, face à l’inertie des dernières familles bourgeoises catalanes sur le déclin, qui s’arrachent les miettes d’un gâteau, qu’elles ont été les premières à empoisonner et, dont les rues désertes en sont leur plus criante victoire. Sus à l’ennemi ignorant, ne vous soulagez plus dans les urnes, ils seraient bien trop contents de récupérer vos bulletins pour leur mégalomanie démesurée. La Liste à la Con, présentera son candidat parmi les 55 philosophes, femmes de ménages, artistes, libres penseurs, barman, vignerons, apiculteurs…La tête de liste sera tirée aux dès, juste avant le dépôt des listes en préfecture. Enfin, après l’apéro, et si le temps est au beau. La politique restant, vous l’aurez compris, une chose sérieuse.

 

 

Le professeur Shadoko

 

Membre de l’Académie du Temps libéré

Membre de l’Académie des Arts et des Loisirs

Membre des philosophes maudits voulant le rester

Membre de l’Absinthe Club de France

Membre de la Divinité de la Figue

 

 

Rédigé après une nuit révélatrice le 9 novembre de l’an de grâce 2019.

 

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2019 1 07 /10 /octobre /2019 14:49
 

"Face aux taxes sur les bons produits annoncées par Trump, La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et Sud de France soutiennent nos viticulteurs !

« Nos producteurs vont faire les frais de conflits économiques et diplomatiques dans lesquels ils n’ont rien à voir ! Cette situation est inadmissible… » Carole Delga

C'est un combat de titan qui est déclaré. La France veut taxer les GAFA's https://fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_GAFA :

okay Donald sort son "big stick" et cogne les importations alimentaires françaises, et particulièrement le vin https://www.huffingtonpost.fr/entry/face-aux-nouvelles-sanctions-de-trump-quels-sont-les-produits-francais-concernes_fr_5d95a7fce4b02911e115e29c

Alors Carole Delga surgit face au vent en vrai héroïne de tous les temps : Carole Delga contre tous chacals, l’aventurière contre tous guerriers! 

"Sud de France" marque de défense et d'exportation des produits d'Occitanie au contour des plus indéfinis dégaine une affiche qui va semer l'épouvante dans l'esprit du président des USA :"Hé Trump , pas touche vins Sud de France!" .

Ha bé là , il a trouvé à qui parler, si l'Iran avait Carole, sûr que Donald il y penserait à deux fois avant que de s'y attaquer! Haro sur le bidet gringo, tous ensemble, occitans sempre endaban! Et comme disait Cioran "Désunis, nous courrons à la catastrophe.
Unis, nous y parviendrons. ".

Qu'est-ce ça fait Carole de se faire marcher dessus par plus gros que soit?

Les catalans ont l'habitude . On te conseil au passage de faire une "cassolada" devant le consulat des états unis

Adresse : 25 Allée Jean Jaurès, 31000 Toulouse Téléphone : 05 34 41 36 50
 
Et avant cela à convoquer le consul des USA pour lui coller directement une soufflante qu'il rapportera fidèlement à son maître! Ne pas oublier non plus de taxer tous les produits américains dans toute l'Occitanie.
 
Le problème de dénoncer une situation, sur les mêmes supports comme Facebook qui ont amené à taxer les produits français! 
 
La Commission européenne si prompte à s'occuper de la "concurrence libre et non faussée" , n'a  pas voulu, pas su impulser la mise en place d'équivalents numériques pour pouvoir affronter la mondialisation et le commerce qui va avec de manière "libre et non faussée".
 
Comme quoi la souveraineté a du bon !
 
Sud de France devrait commencer à organiser une campagne de boycott des produits américains a commencer par Coca-Cola , ce qui aurait le mérite de faire tomber l'obésité dans la région (oui, car il vaut mieux marcher qu'utiliser sa Harley Davidson!)
 
"Toute chose cesse d'être drôle, à partir du moment où elle s'assoit sur vous!" Arthur Koestler
 
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2019 7 06 /10 /octobre /2019 13:07
 
 
"Parce que votre existence est merdique, mon pauvre ami… Vous avez l’œil qui brille à chaque fois qu’un oiseau pète ! C’est triste à voir ! Ça fait des années que vous menez un train de vie de noix de St-Jacques, alors évidemment, un message… qui annonce la visite d’un imbécile, porteur de bonnes nouvelles, c’est déjà un p’tit festival pour vous ! J’suis sûr que vous vous êtes peigné pour l’occasion !"
 
Kaamelott, le Roi Loth.
 

"J'ai présenté ce matin la nouvelle appellation de la destination touristique du département " Pyrénées-Méditerranée en Pays Catalan, la 4ème dimension".

Elle est liée à la stratégie de promotion de l'ensemble de nos atouts, de nos 4 espaces, nos 4 saisons, de nos 4 griffes sang et or.
Les acteurs publics et privés nous ont dit : « les touristes viennent dans notre département pour la Méditerranée et/ou les Pyrénées, il faut les faire revenir pour le Pays catalan ».
Pyrénées-Orientales une destination Sud de France "

Hermeline Malherbe présidente du CD 66

Je ne suis pas "choqué" par ce logo et son slogan. Je n'aurais donc pas besoin de cellule psychologique pour me remettre de mes "émotions". Il n'en demeure pas moins, que ce logo et sa justification me donne à penser, à réfléchir sur l'état psychique du Conseil Départ-mental!

En 2021, il y aura élection départementale et , socialistes et communistes veulent garder leurs postes (raison pour laquelle, ils s'impliquent de manière approximative dans la campagne des municipales à Perpignan) . Mais ils sentent tous "qu'il est plus difficile de finir, que de commencer" et que ce n'est pas la flamboyance de leurs résultats qui éclaire la nuit de nos angoisses. Alors , ils communiquent en logorrhée qu'ils voudraient "blitzkrieg" . Souvenez-vous leur "grand débat" à eux http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2019/04/debat-conseil-departmental-au-campus-mailly-pour-hermeline-malherbe-la-presidente-ce-que-j-ai-entendu-ce-soir-me-donne-la-peche-arti .

Leur dernière arme c'est l'héraldique !Que faut-il héraldiquer?

"L’héraldique vient du nom masculin « héraut », c'est-à-dire celui qui annonçait et décrivait les chevaliers entrant en lice (tournoi), celui qui annonçait les événements, qui portait les déclarations de guerre en tant qu'officier public au Moyen Âge. En plus d'être un adjectif, héraldique est un nom, un substantif féminin singulier désignant la science du blason. C'est donc l'étude des armoiries (ou « armes »).

L'héraldique s'est développée au Moyen Âge dans toute l'Europe comme un système cohérent d'identification non seulement des personnes, mais aussi en partie des lignées et des collectivités humaines, ce qui en fait un système emblématique unique en un temps où la reconnaissance et l'identification passaient rarement par l'écrit.

Apparue au XIIe siècle au sein de la chevalerie, elle s'est rapidement diffusée dans l'ensemble de la société occidentale : clercs, nobles, bourgeois, paysans, femmes, communautés… Ensuite, on s'en est également servi pour représenter des corporations de métiers, des villes et plus rarement des régions, des pays"

A leur blason , il rajoute une devise: la quatrième dimension!

Il y a trois dimensions primordiales: la hauteur, la largeur et la profondeur. La quatrième dimension étant celle du temps (j'ai pas dit la météo) . Mais le 4iéme dimension a aussi sa dimension métaphysique qui fait les français rebaptisent la série américaine "the twilight zone" (zone de sur-luminescence qui désigne un point de passage sous forme de "vortex" ) du même nom. La devise lié au nouveau blason du conseil départ-mental est directement lié à cette série des années 50, qui faisait plus référence à l'émergence des travaux en physique quantique (voir L'Univers élégant est un ouvrage de Brian Greene publié en 1999 et ayant pour objectif de vulgariser la théorie des cordes et la théorie M) qu'au genre fantastique https://www.youtube.com/watch?v=jWfO4v0DXrY.

Mais lorsque des apprentis communicants s'approprient des codes mal digérés comme de mauvais compagnons: ils rament ! (Ils se trompent de fenêtre de Tyr)

Il y a un point commun en la communication et l'architecture: quand elle est mal construite, elle s'écroule. En vérité, cette communication n'est pas étayée . Elle sort de nulle part, d'une chasse au dragon sur une paillasse de fumerie d'opium! Elle est "stupéfiante" ou plutôt "stupéfiente"

Alors ceci ne pourrait être une bourde de plus, mais il faut s'interroger sur le budget de la bourde?

Dans le même genre, il faut se souvenir en mai 2017 de la campagne drivée par le président Fabrice Lorente pour l'Université Via Domitia http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2017/05/perpignan/universite-la-campagne-de-denigrement-n-etait-que-le-premier-volet-pour-une-campagne-de-promotion-anti-prejuges-pour-l-ima

mais qui avait coûté moins cher, puisque sortie du "brain storming" du service communication de l'université .

Le problème , c'est que le conseil départemental ne prenne pas "la quatrième dimension" au second degré!

On sait que le second degré est mort avec le massacre de "Charlie Hebdo" et son enterrement en grande pompe (funèbre) par certains des dictateurs de la planète qu'il avait caricaturé. Mais ce n'est pas une raison pour brandir le "premier degré" comme une arme et s'agiter avec. On finira par blesser quelqu'un avec, voire se blesser soi-même!

Le conseil départemental blesse notre intelligence avec ce logo!

On voit que le CD est politiquement et idéologiquement au bout du rouleau. Il ne reste plus que la main à passer. Mais les bulles et la chaleur du bain sont encore trop bonnes. Pour eux le pouvoir n'est une responsabilité, c'est une porte ouverte aux priviléges. Lorsqu'on est élu la verticalité donne l'ivresse pas le vertige...

 

 

 

 

crédit photo Philippe poisse

crédit photo Philippe poisse

Pyrénées-Orientales:Hermeline Malherbe assume le nouveau logo du CD et sa quatrième dimension! '' soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien'' par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0