Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

2 janvier 2019 3 02 /01 /janvier /2019 16:05

La chanteuse Marguerite a rajouté sur sa chaîne youtube une chanson sur les gilets jaunes d'une efficacité narrative rare, qui va cartonner en ce début d'année: "les gentils, les méchants"

"50 ans après mai 68, les vents ont tourné. Voici mon premier texte, sur un air de Michel Fugain"

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2019 2 01 /01 /janvier /2019 19:37

Pour les voeux de l'année 2018, le président Macron avait souhaité de la cohésion: il a été servi!

Depuis, les débuts de l'affaire Benalla, sa présidence glissait comme un pet sur une toile cirée vers des lendemains qui chantaient déjà ses louanges. Mais tout a commencé gripper et e revendicationla cerise sur le gaté a été la taxe sur le diésel déguisé en argument pour la transition écologique. Mais la coupe était pleine et le vase a débordé en incarnation de gilets jaunes en plusieurs actes non terminés. De revenications sur l'exagération de la sur-fiscalisation populaire, on en est arrivé a des revendication sur une démocratie plus directe et moins jupitérienne. Mais à chaque prise de parole présidentielle, il y avait mostre ,non pas comme le disent les médias "mean-stream" d'être toujours sur son cap , mais surtout joyeusement à côté de la plaque . Relançant encore plus la rage populaire. Comme si la personne qui venait de vous marcher sur le pied, vous disez d'un air détaché:" moi, je n'ai rien senti!"

Il aura encore récidivé au soir de 2018. Il a trois voeux Vérité, dignité , espoir . Mais qu'il enfreint au moment où il les prononce.

Pour Emmanuel Macron "nombre de transformations qu'on pensait jusqu'alors impossible ont été menées à bien". Le président vante les réformes menée jusqu'ici et en annoncé d'autres : "l'assurance chômage", la "retraite" et la "fonction publique" pour "bâtir les nouvelles sécurités du XXIe siècle."

Il parle de la colére du pays qu'il ressent , sans prononcer "gilet jaune" , en parlant à leur propos de " porte-voix d'une foule haineuse", affirmant que "l'ordre républicain sera assuré sans complaisance". Autant dire que ça va Castaner dure ...

Il nous reparle d'Europe comme d'une solution à nos problémes. L'Europe , en tant qu'argument ultime pour justifier qu'on garde le même cap, alors que les récifs se rapprochent à grande vitesse, c'est "l'ulta-solution" du psychologue de la fameuse école de "Palo Alto" Paul Watzlawick qui  se résume en une tentative de résolution d’un problème qui consiste à s’en débarrasser, ainsi que tout ce qui va avec. Comme dit celui qui l'a décrite :"Cette méthode est on ne peut mieux illustrée par le bon mot suivant : opération réussie, patient décédé. »

Donc, nous débutterons l'année avec les problèmes de l'année dernière non résolus. Autant dire que le clash arrivera très vite...Les premiers de corvées n'ont pas fini d'en chier:

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2018 7 30 /12 /décembre /2018 15:37

Des  le 17 novembre dernier, dans un post sur son blog offciel, le maire et président de la communauté urbaine se déclarait en faveur du mouvement des gilets jaunes:"Ce samedi 17 novembre 2018, je serai aux côtés des « Gilets jaunes », car je suis sensible à l’inquiétude de toutes celles et de tous ceux qui vont manifester ce jour-là contre la hausse des taxes des carbepuis urants. La fiscalité ne peut plus être une variable d’ajustement en France. "

Depuis, il n'a ni renouvelé , ni infirmé son soutien aux gilets jaunes. Mais comme Jean-Marc Pujol est un maire disruptif et avant-gartiste , il pourrait promouvoir sur le territoire locale les principales revendications des gilets jaunes comme le RIC , avec sa mantion révocatoire dont , on le sait , il n'aura pas peur vue la qualité de sa gestion municipale. Cela pourrait même être le théme de sa prochaine campagne pour sa candidature aux prochaines municipales de 2020 " Perpignan par ses citoyens, pour ses citoyens!"

Anticipant sur sa probable réélection, il mettra en oeuvre à Perpignan cette possibilité de référendum pour preuve de sa bonne foi , il le mettra en chantier des après , les voeux de la rentrée ...

L'acte sera courageux et même historique . Alors vous aussi soutenez Jean-Marc Pujol à libérer les citoyens de Perpignan et signez la pétition !

https://www.mesopinions.com/petition/politique/ric-locale-perpignan-commaunte-urbaine/56861?adwords=true

 

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 16:50
illustration Cécile Creixell

Le perpignanais et néanmoins théoricien critique Jordi Vidal, par ailleurs auteur notamment de "résistance au chaos" et de "Servitude et simulacre" qui annonçaient des 2002 la situation entre le marteau de l'ultra-libéralisme et l'enclume de la post-modernité où se trouve désormais le citoyen (ou le consommateur); continuateur en cela mais en plus anar situ de George Bernanos dans "Français, si vous saviez..." "La liberté pour quoi faire?" et encore "La France contre les robots" , a produit une vidéo où il compile tous les slogans des gilets jaunes, de leurs gilets aux murs qu'ils ont tagué qui forment mis bout à bout, le cadavre exquis d'un programme!

https://www.babelio.com/auteur/Jordi-Vidal/13403

"En hommage à la modernité du mouvement des Gilets jaunes, ce florilège d'images sur le retour de la Révolution sociale. Les murs ont la parole (décembre 2018) 

ait sans précédent dans l’histoire des luttes  révolutionnaires de ces derniers siècles, le mouvement des Gilets jaunes  ne suscite, à de fort rares exceptions, aucune solidarité effective de la part du milieu artistique et culturel  français. La raison en est simple autant que  significative. Ce qui rend ce mouvement profondément moderne, c'est de ramener l’universalisme  de la question sociale au premier plan des luttes  et de s’opposer directement à l’idéologie postmoderne  qui domine depuis plus de vingt ans l’industrie des medias, comme celles du cinéma, de la musique,  de la culture ou de l’art. 

Au stade actuel de son développement, l'universalisme du mouvement des Gilets jaunes nous enseigne que :

Non, la lutte des genres n'a pas aboli la lutte de classes. 

Non, la communauté humaine ne se réduit pas au communautarisme.

Non, on ne pense pas librement à l’ombre d’une chapelle, d’une mosquée ou du CAC 40. 

Non, il n’existe pas de liberté sans égalité, que cette liberté soit économique, culturelle ou sexuelle.

Non, le capitalisme n’est pas soluble dans la démocratie.

Oui, la défense de la planète est une question sociale.

Oui, la lutte contre le racisme n'est pas dissociable de la critique de l'obscurantisme religieux.

Quelque soit l’issue du mouvement des Gilets jaunes une époque a cessé de vieillir. De Libération à Bfmtv, les medias pourront continuer à peindre du gris sur du gris, une nouvelle époque s’est ouverte dont personne à ce jour ne peut présager l’issue. Souhaitons, le plus humainement possible, que les principes d’universalisme et de démocratie directe soient capables de combattre victorieusement les risques conjoints que font peser pour la planète la folie capitaliste et les haines solidaires de la peste brune et de l’intégrisme religieux.

Le spectre de Condorcet"

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2018 4 13 /12 /décembre /2018 21:33

Il est des mots à la mode, pas parce qu'ils désignent des réalités d'une époques mais plutôt qu'ils la masquent , pour cacher les cratères du réel. Ces mots arrangent les paresseux de la langue et autres personnes de mauvaise foi (et pas la mauvaise personne, au mauvais moment, et surtout pas au bon endroit) .

Dans les duels rhétoriques, on peut être bon, mais ça prend du temps, du coup être fourbe accélère le processus (et l'argent, c'est du temps) . Il existe alors toute une série de mots que l'on peut utiliser comme des grenades incapacitantes dans la conversation .

Par exemple, le mot "fasciste" qui historiquement a une origine et même une signification, a été des après la guerre (pendant, on ne s'y risquait pas, des fois qu'on tombe sur un vrai qui est vraiment dangereux #voirlafichetechnique), a fait gagner nombres de conversations.

"Vous n'êtes pas d'accord avec moi donc, vous êtes fascistes" marche très bien sur les gens qui ne le sont pas, qui culpabiliseront tout de suite et feront tout pour démontrer le contraire. N'hésitez pas lorsque la personne d'en face, argumente pour démontrer à quel point elle n'est pas "fasciste" de retourner chaque argument comme une boule à neige (avec un gilets jaune sur un rond point à l'intérieur) , en disant que justement, chacun de ces arguments, le désigne comme un "fasciste" . Quand j'étais dans l'inquisition, je faisais la même chose avec le mot "hérétique" .

C'est comme dans la fable de Lafontaine "Le loup et l'agneau" ,  le fameux "si ce n'est toi, c'est donc ton frère ou l'un des tiens!"

Du point de vu du loup, on est pas là pour tartiner des anchois, ni de tailler une bavette, si ce n'est d'agneau (à titre personnel, je le préfère en gigot avec des flageolets, passez dessus un Mouton-Rothschild: c'est très gouleyant). Mais revenons au titre, avec le mot "complotiste", donc maintenant pour paralyser un adversaire, on ne le qualifie plus de "fasciste" , mais de son équivalent moderne de "complotiste" . 

S'il y en a qui voient des nains partout (ça aussi , c'est discriminatoire) , d'autres voient des complots partout .

Par exemple, le lait est un complot de la vache (lorsqu'il est en brique). Et je ne vous parle même pas du beurre et de son argent (alors que c'est en Suisse que l'on mange son chocolat #lecomplotdelamarmotte ) . Le "complotiste" explique tout par le complot, comme d'autres par Dieu, le Karma, l'univers, la chance, les extra-terrestres ou les clefs à molette (en vérité, et toujours à titre personnel, parce que l'univers est subjectif, comme il est dit dans la physique quantique: tout est clef à molette!) 

Ces gens là, sont donc intellectuellement, moralement, psychiquement dangereux. Il y a donc des personnes qui se sont auto-désignés pour les traquer

(dans les conversations et sur les réseaux sociaux, parce que la traque c'est fatigant: j'ai moi-même traqué un moustique dans une chambre obscure par une nuit sans lune, ce qui m'a laissé exsangue pour le reste de la journée)

Mais le problème, c'est qu'à force de monomanie, on projette sur chaque support le fruit de son obsession : donc tout le monde "il est complotiste" . Donc toute la perception qu'il a du monde, "c'est que le monde est plein du complot des complotistes" . Et là, il est temps de s'auto-dénoncer en faisant son auto-critique ! 

Voir la vidéo, une certaine idée du complot dans "Deux heures moins le quart avant jésus christ" de Jean Yanne

"Extrait de 2 heures moins le quart avant jésus christ. Benhur marcel se rend la nuit dans les catacombes afin de rencontrer des complices pour commettre un attentat, en fait de complices il va surtout rencontrer tout une bande de joyeux drilles très moustachus dont L' empereur César en personne tout de cuir vêtu !"
 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 18:19

Dans une allocution qui a durée un peu plus de 10 mn, le premier ministre Edouard Philippe a prononcé un discours en 3 temps. Temps numéro 1, une analyse sociologie de la France et de sa sous-France. Temps 2 l'annonce de la suspension de la taxe sur le diesel pour 6 mois  :"parce qu'aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la nation", puis l'annonce de bricole Temps 3 manifester d'accord , mais frapper les forces de l'ordre pas bien.

6 mois, c'est bien pour tenter de suspendre le vent de la colère jusqu'aux élections européenne, d'ici là, qui sait, une épiphanie provoquer par le saint esprit et le gouvernement Philippe aura le don des langues comme les apôtres à la pentecôte. En attendant la plupart des gilets se disent déçu, voir en colère . Il semble que samedi prochain on reparte pour un quatrième acte à Paris où ailleurs, ce malgré l'appel du ministre de l'intérieur "le castagneur" aux "gilets jaunes raisonnables" (car il y a des "bons gilets jaunes", comme il y a des "du bon cholestérol" ou bien des "bons chasseurs" : ils se reconnaîtront, en espérant que les CRS fassent de même!)  

Et toujours le silence assourdissant du président de la république Emmanuel Macron, soit que ses paroles soient étouffées par l'épaisseur de la nouvelles moquette de Elysée commandait par Brigitte, soit qu'il soit rentré chez les moines trappistes dont la règle est le silence (on boit plus de bière quand on ne parle pas) .

Et puis l'ISF dans tout ça , oui le retour de "l’impôt de solidarité sur les grandes fortunes": ben pas dans les tuyaux...

Moralité :message personnel: il faut faire un civet de lapin de Varennes avant qu'il y est une fuite...je répète...

Gilets jaunes: le gouvernement d'Edouard Philippe tend la main aux français, faut-il en retour qu'ils tendent la joue? par Nicolas Caudeville
Gilets jaunes: le gouvernement d'Edouard Philippe tend la main aux français, faut-il en retour qu'ils tendent la joue? par Nicolas Caudeville
Gilets jaunes: le gouvernement d'Edouard Philippe tend la main aux français, faut-il en retour qu'ils tendent la joue? par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 21:02

“Les mécontents, ce sont des pauvres qui réfléchissent.” Charles Talleyrand de Périgord

Troisième samedi des gilets jaunes en vacances à Paris, et voilà les cartes postales que nous renvoient les grands médias: du jaune, du gaz lacrymogène, des casseurs, et l'arc de triomphe souillé...

Mais, lorsque les gilets jaunes montrent la taxe, le gouvernement regarde les casseurs. La violence urbaine qui masque la forêt de la violence sociale. Ce qui coûte le plus cher, lorsqu'on sait compter, c'est la casse sociale pas la casse urbaine!

Ceux qui sont les mêmes qui, à la première guerre mondiale (où de la mondialisation?), ont envoyé "les classes laborieuses" s'entre-flinguer, ont beau jeu de se plaindre de ce qui s'est passé autour de la tombe du soldat inconnu: le soldat inconnu, c'est un gilet jaune qu'on a envoyé crever dans les tranchées!

"On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels" écrivait Anatole France

Emmanuel Macron, n'a été élu que sur un subterfuge, qui consistait à faire passer à Marine Le Pen le premier tour des élections présidentiel (à grand coup de support médiatique et de mise en mousse) pour enfermer le peuple comme le Chat de Schrödinger dans un vote obligatoire du second tour (toujours à grand renfort de tir de barrage médiatique: il n'y a pas d'alternative!)

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger

Après cela, Macron n'a mis en place que la politique que de ceux qui l'avaient fait élire . Pas les électeurs, qui ne sont qu'un prétexte, mais ceux qui avaient su investir dans sa campagne . Dans les moments de tumultes, comme en ce moment, ceux là et leurs caisses de résonance brandissent toujours l'argument "d'élu démocratiquement" comme une croix en argent face à des vampires!

Mais, l'argent qu'on ne prend pas là où il fuit (paradis fiscaux et autres produit défiscalisés), il faut bien le prendre quelque-part. Alors malheur à ceux qui n'ont pas le compte en banque mobile: en France monsieur, on ne rattrape que ceux qui ne courent pas!

Mais, même l'argent des pauvres n'est pas extensible. Et ce n'est pas parce que jusqu'à présent, ils ne râlaient pas parce qu'ils avaient encore peur de perdre le carton qui les protégeait de la pluie, que ceux-ci ne finiraient pas par mordre, si en plus des privations, on y joignait l'insulte.

Que demande le peuple? Qu'on ne le maltraite pas trop! 

Mais voilà, le président Macron et ses pairs, n'ont peut être pas lu Baudelaire dans "Le spleen de Paris" "Assommons les pauvres!"

 https://fr.wikisource.org/wiki/Assommons_les_pauvres_! 

"Comme j’allais entrer dans un cabaret, un mendiant me tendit son chapeau, avec un de ces regards inoubliables qui culbuteraient les trônes, si l’esprit remuait la matière, et si l’œil d’un magnétiseur faisait mûrir les raisins."

Là l'auteur, nous dit, que contrairement à la charité chrétienne, il commence de battre le gueux  

"Immédiatement, je sautai sur mon mendiant. D’un seul coup de poing, je lui bouchai un œil, qui devint, en une seconde, gros comme une balle. Je cassai un de mes ongles à lui briser deux dents, et comme je ne me sentais pas assez fort, étant né délicat et m’étant peu exercé à la boxe, pour assommer rapidement ce vieillard, je le saisis d’une main par le collet de son habit, de l’autre, je l’empoignai à la gorge, et je me mis à lui secouer vigoureusement la tête contre un mur. Je dois avouer que j’avais préalablement inspecté les environs d’un coup d’œil, et que j’avais vérifié que dans cette banlieue déserte je me trouvais, pour un assez long temps, hors de la portée de tout agent de police.

Ayant ensuite, par un coup de pied lancé dans le dos, assez énergique pour briser les omoplates, terrassé ce sexagénaire affaibli, je me saisis d’une grosse branche d’arbre qui traînait à terre, et je le battis avec l’énergie obstinée des cuisiniers qui veulent attendrir un beefteack."

Voilà bien là , la politique du ci-devant Macron, et comme la suite du poème en prose de Baudelaire, les français finissent par réagir de même.

"Tout à coup, — ô miracle ! ô jouissance du philosophe qui vérifie l’excellence de sa théorie ! — je vis cette antique carcasse se retourner, se redresser avec une énergie que je n’aurais jamais soupçonnée dans une machine si singulièrement détraquée, et, avec un regard de haine qui me parut de bon augure, le malandrin décrépit se jeta sur moi, me pocha les deux yeux, me cassa quatre dents, et avec la même branche d’arbre me battit dru comme plâtre. — Par mon énergique médication, je lui avais donc rendu l’orgueil et la vie."

Mais là, où Baudelaire est satisfait d'avoir la confirmation de sa théorie, les autorités qui n'en sont plus, font mine d'étonnements et d'outrage à la république, eux qui feraient plutôt des têtes d'ancien régime!

Leur stratégie de pourrissement ne pouvait aboutir qu'à la violence qu'elles dénoncent: «Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible rendront une révolution violente inévitable.» disait John Fitzgerald Kennedy

Les gilets jaunes sont la chanson de Craonne de ce début de XXI ième siècle : chant du cygne ou chant de noël de "La classe laborieuse" ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chanson_de_Craonne

 

Pour finir, une illustration musicale du groupe d'aqui "Cavale"le morceau (de choix)

"Respectez la vie des hommes en jaune"

https://soundcloud.com/cavale-1/respectez-la-vie-des-hommes-en-jaune?fbclid=IwAR3REMXf0dDEhiW2L938NPxgZuW51PqzejVOOKD6P6aSjYXvwIstuj_zeg0

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2018 2 27 /11 /novembre /2018 15:39

Ayé, le non événement a eu lieu, le président s'est exprimé après le samedi orageux qu'ont mené à Paris les gilets jaunes. On aurait pu l'écrire avant qu'il le dise." What did you expect ?" A quoi, vous vous attendiez? Il a beau être Picard et amiénois de surcroît, ce n'est pas le général Leclerc à Koufra:

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Koufra

Emmanuel Macron est juste là où on l'attend!

Sans surprise, il se pointe dans son costume qu'on peut se payer si on trouve du travaille en traversant la rue, parce que j'ai pas peur de ton T-shirt! 

Il entend la colère, mais il garde le cap !Bref, il veut toujours faire  SCHWEPPES avec nous!

Les français vivent la corrida avec Macron, mais rien ne changera: il compte bien continuer de planter des banderilles, et nous de saigner! Mais combien de temps, ça peu saigner un taureau? Y'a des règles? 

Celui-la ne changera rien jusqu'à ce que la colère qu'il ne fait qu'entendre ne lui fasse mal aux tympans!

Les gilets jeunes doivent mettre la barre encore plus haut . Car comme disait Al Capone “On peut obtenir beaucoup plus avec un mot gentil et un revolver, qu'avec un mot gentil tout seul." 

 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2018 4 18 /10 /octobre /2018 15:50


"Perpignan : Jean-Marc Pujol "prêt pour le combat des municipales"
Le maire Républicains de Perpignan fait un pas de plus vers une candidature lors des élections municipales de 2020. 
Jean-Marc Pujol sera-t-il candidat lors des élections municipales de 2020 ? Cette question devrait dans les prochaines semaines se transformer en affirmation tant l'hypothèse d'une candidature semble prendre forme. Dans un entretien accordé à L'Indépendant et alors que le premier magistrat s'apprête à réorganiser son cabinet et ses équipes, le maire de Perpignan ne fait guère de mystère sur sa décision. "Je suis prêt pour la bataille. Je mets en place une infrastructure de combat. Je porte des valeurs d'unité et de rassemblement. Je ne suis pas dupe, même en faisant l'union de la droite, du centre et de la LREM, cela sera difficile mais j'assume mes responsabilités". 

Alors que les candidatures du frontiste Louis Aliot et du député LREM Romain Grau ne font plus de mystère, celle de Jean-Marc Pujol, qui pourrait partir en campagne après les élections européennes de mai 2019, rebat les cartes à dix-huit mois du scrutin. 

Julien Marion" 

Perpignan ! Perpignan outragée ! Perpignan brisée ! Perpignan martyrisée ! mais Perpignan encore loin d'être libérée ! Dans une interview de l'excellent confrère de l'indépendant Julien Marion et dans la vidéo le maire Jean-Marc Pujol annonce "qu'il faut toujours être prêt" . Alors prêt à quoi me répondrez-vous avec un regard plein d'anxiété que je saurais comprendre.  Mais à servir "l'intérêt général et Perpignan" pardi ! 

Il rappelle dans la vidéo qu'il est à la fois la droite et le centre . Et en même temps, il a quelque chose en lui de Macron puisque "de nombreux électeurs de Fillon ont voté" Emmanuel 

Et puis des qu'il s'agit de rassembler, de réunir et de servir les perpignanais , il y a toujours, surgi face à la Tramontane, le vrai héros de tous les temps , (non pas Bob Maurane!), Jean-Marc Pujol contre tous chacals, l'aventurier contre tous guerriers! 

Parce que Jean-Marc a su "rester un homme libre par rapport à ses choses là" . Il a su garder "sa liberté de pensée" . Parce que aussi, "les valeurs qu'on peut porter, elle nécessitent qu'on se prépare au combat!"


"Die Werte, die wir tragen können, erfordert, dass wir uns auf den Kampf vorbereiten!"comme ont dit en Allemand.

Oui, parce que Jean-Marc est trop jeune pour faire parti de la France Libre, mais avec d'autre résistants comme le maire Nice Estrosi, ils ont monté " La France audacieuse" qui se tient prête à collaborer avec Emmanuel Macron sur un signe!  

Parce que Jean-Marc, en tant que comptable et maire, il porte des valeurs, comme d'autres portent des valises :sous les yeux !

Ha les valeurs, c'est important ça les valeurs! Oui, les valeurs, mais lesquelles? Les valeurs de la droite, c'est quoi? L'argent, le BTP, la conservation des gravats du patrimoine, fermer l'école des beaux arts, déconstruire le théâtre municipale où la bourse du travail pour des étudiants en droit qui ont peine à arriver au centre ville? C'est l’asphyxie des commerces du cœur de ville ? C'est raser des parcs entiers pour y mettre un mobilier urbain froid et du béton? C'est couper des grands arbres partout pour les remplacer par des arbres faméliques déjà à l'agonie minéralisant un peu plus la ville?Une ville où la flânerie et les airs de repos gratuite, comme les bancs sont impossible  Les valeurs de la droite, c'est une ville sale, une ville insécure ?

La liste des valeurs de la droite serait trop longues

Monsieur Pujol les mauvaises langues racontent: qu' "il y a encore des affaires à faire et du BTP à stimuler!" . Ou alors qu'avec le réchauffement climatique "qu'il fait trop chaud à Marrakech!"

Vous êtes dans la politique et les affaires depuis trop longtemps! Et il ne semble pas que votre règne ait pu apporter bonheur et prospérité à cette ville et ses habitants . Donc, ayez pitié ! Oui, pitié: c'est ce qu'on demande à un prédateur. Il y a d'autres lieux à ravager.   Donc à l'avenir, ayez l'obligeance de vous abattre ailleurs!

Perpignan/Municipales 2020: Jean-Marc Pujol prêt à repartir au combat pour donner à Perpignan ce qu'il y a de meilleur, la patrie et l'intérêt génial, à non général! par Nicolas Caudeville
Perpignan/Municipales 2020: Jean-Marc Pujol prêt à repartir au combat pour donner à Perpignan ce qu'il y a de meilleur, la patrie et l'intérêt génial, à non général! par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2018 6 29 /09 /septembre /2018 20:33

DES AILES & DES BULLES SAMEDI 22 ET DIMANCHE 23 SEPTEMBRE 2018 AU MAS PALEGRY 
« Des Ailes et des Bulles » avec les dessinateurs :

Stanislas BARTHELEMY (Victor LEVALLOIS, Toutinox… )
Francis NICOLE (Missions Kimono)
Seulement le samedi

Christophe GIBELIN (les ailes de Plomb, Typhoon…)
***

Roman

Michel BARBE

« Quand le vent soufflait dans les haubans »

Histoire

Louis BASSERES

« l’épopée Latécoère et la base aéronavale à Saint Laurent de la Salanque 1924-2015 »

Photographie

Rémy MICHELIN

« de Plumes et de Fer »…

Le taulier Marc Noetinger nous fait la bande annonce . Et comme il nous a présenté Stanislas l'excellent auteur entre autre "du perroquet des Batignoles https://fr.wikipedia.org/wiki/Stanislas_Barth%C3%A9l%C3%A9my

Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Perpignan: la BD, s'était déjà le week end dernier au Mas Palégry avec '' des ailes et des bulles"! interview de Stanislas et Marc Noetinger par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0