Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

1 avril 2019 1 01 /04 /avril /2019 15:22

 


Le mur des disparus
Inauguré en 2007 en présence de 8000 personnes, le Mémorial national des Disparus est érigé à Perpignan dans le jardin du Couvent Sainte-Claire de la passion en mémoire des Français civils et militaires disparus en Algérie entre 1954 et 1963

http://www.cerclealgerianiste.fr/index.php/le-memorial-des-disparus: le tout voulu expressément par le maire Jean-Marc Pujol. Parce que ce lieu semblait plus présentable que la stèle de l'OAS du cimetière nord, qu'il avait contribué à faire ériger.  https://histoirecoloniale.net/Perpignan-en-finir-avec-la-stele.html.

Mais le temps n'est plus au regard en arrière (la femme de Loth qui a commis l'erreur de se retourner et regarder la destruction de Sodome et Gomorrhe par Dieu, fut transformée en statue de sel https://fr.wikipedia.org/wiki/Femme_de_Loth)

L'avenir c'est l'université au centre-ville est pleins d'amphithéâtres de droit . Et pour montrer qu'il ne détruit ou ne transforme que des lieux dont il n'a rien à foutre parce que ce patrimoine ne lui appartient pas, comme les Beaux-Arts, le Théâtre municipal, la Bourse du travail ou le plus vieux temple protestant du département, Jean-Marc Pujol a décidé de transformer le mémorial des disparus en lieu de transmission du savoir juridique: il est certes né "Pieds noirs", mais il est devenu avocat fiscaliste!
Car pour ce nouveau Clovis, la phrase de Saint Rémi, archevêque de Reims (437-533) résonne en lui: “Courbe la tête, fier Sicambre, adore ce que tu as brûlé, brûle ce que tu as adoré”

 

stéle de l'OAS , cimetiére nord de Perpignan dédié à ceux du commando Delta tombés pour l'Algérie reste française

stéle de l'OAS , cimetiére nord de Perpignan dédié à ceux du commando Delta tombés pour l'Algérie reste française

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2019 4 24 /01 /janvier /2019 17:46

Les gilets Jaunes ont créé un mouvement, ils ont simultanément créé une marque, et par conséquence un marché. Oui, parce que le capitalisme recycle tout, tous . Le cri de la gilet jaune Ingrid Levavasseur était vain, chaotique et improductif, mais elle a senti le vent venir et a créé sa liste aux européennes. Elle a passé la barrière et fait partie du "club de la win" , qui sait, si elle n'aura pas bientôt un article "succés story" dans la revue "Forb's" et bientôt sa rubrique "mes succés beauté gilet jaune" dans "Vanity fair" : un teint rayonnant malgré les lacrimos et les flashballs" .

Toi camarade qui est resté de l'autre coté de la barrière, tu cries à la trahison, à la complicité macronienne. Mais à toi aussi de saisir ta chance! Parce que la France, la chance (ce n'est pas pour rien qu'il y a une assonance) sourit aux audacieux, mais aussi aux pragmatiques, aux sans scrupules, aux cyniques, et à ceux qui n'utilisent la morale qu'en déodorant!

Alors toi aussi crée ton produit "Gilet Jaunes" :

une boisson énergisante par exemple . Avec ce slogan : "Je n'aurais pas pu tenir X acte sur les ronds-points sans ma boisson énergisante "gilet jaune" , "Gilet jaune" la boisson énergisante pour un peuple vainqueur!"

Et si la boisson énergisante a déja était déposée, il te reste le parfum.

"gilet jaune", le parfum qui fleure bon les ronds-points et les barricades...

Ami vrai "gilet jaune" ne déchaîne plus ta violence, mais ton imagination : crée ton produit et lance ta marque...

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2019 6 19 /01 /janvier /2019 17:31

 

"Le test de Turing est une proposition de test d’intelligence artificielle fondée sur la faculté d'une machine à imiter la conversation humaine. Décrit par Alan Turing en 1950 dans sa publication Computing machinery and intelligence, ce test consiste à mettre un humain en confrontation verbale à l’aveugle avec un ordinateur et un autre humain.

Si la personne qui engage les conversations n’est pas capable de dire lequel de ses interlocuteurs est un ordinateur, on peut considérer que le logiciel de l’ordinateur a passé avec succès le test. Cela sous-entend que l’ordinateur et l’humain essaieront d’avoir une apparence sémantique humaine.

Pour conserver la simplicité et l’universalité du test, la conversation est limitée à des messages textuels entre les protagonistes."

 

Me rendant aux voeux de la presse de l'élu RN du coin , je retrouvais des confrères en journalisme , les classiques Indépendant, France Bleu Roussillon et France 3  Roussillon , ainsi que des porteurs d'autres blogs .

Le fait que ce soit Louis Aliot, n'était pas un "détail" . Ce qu'il y avait de plus intéressant finalement n'était pas ce qu'il avait à nous dire ( pour une personne renseigner un repas de presse n'a de valeur que par la qualité des plats qu'on y consomme, pas les informations qu'on y retire #labonneinfoestcommecafardellenaimepaslalumière), mais le comportement de la presse à son égard, les questions et leur contenu, pas leur contenant .

Les questions ne se portaient pas sur les idées politiques et le contenu programmatique, mais sur la place des candidats, les scores. Ainsi, il semblait que l'on demandait plus à Louis Aliot des pronostics de résultats de course ou de commentaire, la forme du cheval , si le terrain sera lourd ou pas, que ce qu'il comptait faire "Lui, maire de Perpignan" .

 

La plus performante dans le style était la porteuse de blog qui copiait à merveille les interviews en creux de la presse parisienne: une Léa Salamé de province.

Les réponses à ce genre de questions sont du style "comment je vais décorer ma campagne comme le plus bel arbre de Noël pour qu'au soir, les enfants soient impatients de déposer leur bulletin dans la chaussette auprès de la cheminée pour voir ce qui sortira de l'urne le lendemain." Mais tous les candidats en sont contents, puisqu’ils n'ont pas à se perdre en explications compliquées.

 

C'est pour cela qu'après avoir lu une interview, on a toujours faim ...

 

Mais n'accablons pas la province, pour ne pas désespérer Bille en tête et Billencourt. Ainsi :" Embrassons nous Folleville!"

 

Le modèle de" je mets un dispositif qui met en avant que je suis un vrai professionnel (et pas un faux Gilet Jaune), pragmatique, neutre et efficace, juste le bras armé de l'information au service du public, objectif, impartial (mais sans pépéroni) est venu de Paris qui singer le monde anglo-saxon qui font de la presse sans idéologie et sans gluten. L'interview est sans idéologie, parce que l'idéologie c'est le mal, comme le nationalisme, c'est la guerre. Il y a comme quelque-chose de sécrétionnelle dans l'idéologie. Et dans les sécrétions, il y a toujours des odeurs et des bactéries. Pour tout dire, ce n'est pas sain! Les normes européennes d'hygiène du fromage, ont été adoptées par le journalisme politique: pas de lait cru, pas de langue crue, de langue de bois, si elle est lyophilisée!

 

Le journalisme politique deviens alors écologique trie et recycle ses déchets par couleurs de poubelle.

 

On alors à faire à des "producteurs de contenus", et l'intelligence humaine est dès lors remplacée par l'IA , l'intelligence artificielle. Mais dans l'intervalle, il nous faudra consommer de l'intelligence artificieuse. La presse cybernétique n'a qu'une seule odeur, celle du savon et vous dira tout sur ce que vous n'avez pas besoins de savoir.

 

Alors pour ceux qui sont encore intéressés par une information et pas sa version ersatzique, il faudra faire passer le test de Voight-Kampff ou Voigt-Kampffnote. C'est un dispositif imaginaire, utilisé dans le roman de science-fiction de Philip K. Dick, "Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?"

 

Le Voight-Kampff apparaît également dans le film Blade Runner, inspiré du livre.

 

"Le Voight-Kampff est un appareil inspiré des détecteurs de mensonge et du célèbre test de Turing. Il est employé par les « Blade Runners », des policiers chargés du retrait des réplicants illégaux, pour déterminer si un individu est un réplicant ou un être humain. Ce dispositif mesure les réactions biologiques à des stimuli afin d'évaluer le potentiel d'empathie des répliquants :

 

    les variations de la respiration ;

    les variations du rythme cardiaque ;

    les variations de tension des muscles internes de l'œil, c’est-à-dire la dilatation de la pupille, couplées à un petit rougissement ;

    la dilatation capillaire dans la région faciale, résultant par un rougissement du visage (lié aux réactions émotionnelles) ;

    le dégagement de phéromones.

 

Les stimuli sont des questions sciemment choquantes, écrites à l'avance et supposées provoquer des réactions émotionnelles immédiates chez le sujet. Le sujet doit répondre aux questions mais les réponses verbales n'ont pas d'importance. Il s'agit de la seule façon d'être sûr de découvrir de subtiles différences empathiques entre humains et réplicants." https://fr.wikipedia.org/wiki/Voight-Kampff

 

"Plus humain que l'humain! Telle est notre devise à la Tyrell Corporation" (Non, ce n'est pas le nom d'une agence de communication)

 
Avec la révolution en Jaune et ses fameux gilets, il y a une volonté de revenir aux fondamentaux de la démocratie. Et s'il y a un des deux piliers de la démocratie, dont la pratique est remise en cause par le péril jaune, c'est la presse.

 

Deckard indique à Eldon Tyrell (Joe Turkel) qu'il lui faut habituellement de 20 à 30 questions pour distinguer un réplicant d'un être humain. Avec Rachel, il en faudra plus d'une centaine. Pour le fabricant d'androïdes, Eldon Tyrell, comme pour Deckard, pouvoir repérer un réplicant avec un test est crucial. Même si Tyrell se dit espérer que le Voight-Kampff désignera Rachel comme un réplicant pour respecter la loi, il semble cependant espérer qu'un jour aucun test ne pourra faire la distinction sur la nature du sujet.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2019 3 02 /01 /janvier /2019 16:05

La chanteuse Marguerite a rajouté sur sa chaîne youtube une chanson sur les gilets jaunes d'une efficacité narrative rare, qui va cartonner en ce début d'année: "les gentils, les méchants"

"50 ans après mai 68, les vents ont tourné. Voici mon premier texte, sur un air de Michel Fugain"

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2019 2 01 /01 /janvier /2019 19:37

Pour les voeux de l'année 2018, le président Macron avait souhaité de la cohésion: il a été servi!

Depuis, les débuts de l'affaire Benalla, sa présidence glissait comme un pet sur une toile cirée vers des lendemains qui chantaient déjà ses louanges. Mais tout a commencé gripper et e revendicationla cerise sur le gaté a été la taxe sur le diésel déguisé en argument pour la transition écologique. Mais la coupe était pleine et le vase a débordé en incarnation de gilets jaunes en plusieurs actes non terminés. De revenications sur l'exagération de la sur-fiscalisation populaire, on en est arrivé a des revendication sur une démocratie plus directe et moins jupitérienne. Mais à chaque prise de parole présidentielle, il y avait mostre ,non pas comme le disent les médias "mean-stream" d'être toujours sur son cap , mais surtout joyeusement à côté de la plaque . Relançant encore plus la rage populaire. Comme si la personne qui venait de vous marcher sur le pied, vous disez d'un air détaché:" moi, je n'ai rien senti!"

Il aura encore récidivé au soir de 2018. Il a trois voeux Vérité, dignité , espoir . Mais qu'il enfreint au moment où il les prononce.

Pour Emmanuel Macron "nombre de transformations qu'on pensait jusqu'alors impossible ont été menées à bien". Le président vante les réformes menée jusqu'ici et en annoncé d'autres : "l'assurance chômage", la "retraite" et la "fonction publique" pour "bâtir les nouvelles sécurités du XXIe siècle."

Il parle de la colére du pays qu'il ressent , sans prononcer "gilet jaune" , en parlant à leur propos de " porte-voix d'une foule haineuse", affirmant que "l'ordre républicain sera assuré sans complaisance". Autant dire que ça va Castaner dure ...

Il nous reparle d'Europe comme d'une solution à nos problémes. L'Europe , en tant qu'argument ultime pour justifier qu'on garde le même cap, alors que les récifs se rapprochent à grande vitesse, c'est "l'ulta-solution" du psychologue de la fameuse école de "Palo Alto" Paul Watzlawick qui  se résume en une tentative de résolution d’un problème qui consiste à s’en débarrasser, ainsi que tout ce qui va avec. Comme dit celui qui l'a décrite :"Cette méthode est on ne peut mieux illustrée par le bon mot suivant : opération réussie, patient décédé. »

Donc, nous débutterons l'année avec les problèmes de l'année dernière non résolus. Autant dire que le clash arrivera très vite...Les premiers de corvées n'ont pas fini d'en chier:

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2018 7 30 /12 /décembre /2018 15:37

Des  le 17 novembre dernier, dans un post sur son blog offciel, le maire et président de la communauté urbaine se déclarait en faveur du mouvement des gilets jaunes:"Ce samedi 17 novembre 2018, je serai aux côtés des « Gilets jaunes », car je suis sensible à l’inquiétude de toutes celles et de tous ceux qui vont manifester ce jour-là contre la hausse des taxes des carbepuis urants. La fiscalité ne peut plus être une variable d’ajustement en France. "

Depuis, il n'a ni renouvelé , ni infirmé son soutien aux gilets jaunes. Mais comme Jean-Marc Pujol est un maire disruptif et avant-gartiste , il pourrait promouvoir sur le territoire locale les principales revendications des gilets jaunes comme le RIC , avec sa mantion révocatoire dont , on le sait , il n'aura pas peur vue la qualité de sa gestion municipale. Cela pourrait même être le théme de sa prochaine campagne pour sa candidature aux prochaines municipales de 2020 " Perpignan par ses citoyens, pour ses citoyens!"

Anticipant sur sa probable réélection, il mettra en oeuvre à Perpignan cette possibilité de référendum pour preuve de sa bonne foi , il le mettra en chantier des après , les voeux de la rentrée ...

L'acte sera courageux et même historique . Alors vous aussi soutenez Jean-Marc Pujol à libérer les citoyens de Perpignan et signez la pétition !

https://www.mesopinions.com/petition/politique/ric-locale-perpignan-commaunte-urbaine/56861?adwords=true

 

 

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2018 5 14 /12 /décembre /2018 16:50
illustration Cécile Creixell

Le perpignanais et néanmoins théoricien critique Jordi Vidal, par ailleurs auteur notamment de "résistance au chaos" et de "Servitude et simulacre" qui annonçaient des 2002 la situation entre le marteau de l'ultra-libéralisme et l'enclume de la post-modernité où se trouve désormais le citoyen (ou le consommateur); continuateur en cela mais en plus anar situ de George Bernanos dans "Français, si vous saviez..." "La liberté pour quoi faire?" et encore "La France contre les robots" , a produit une vidéo où il compile tous les slogans des gilets jaunes, de leurs gilets aux murs qu'ils ont tagué qui forment mis bout à bout, le cadavre exquis d'un programme!

https://www.babelio.com/auteur/Jordi-Vidal/13403

"En hommage à la modernité du mouvement des Gilets jaunes, ce florilège d'images sur le retour de la Révolution sociale. Les murs ont la parole (décembre 2018) 

ait sans précédent dans l’histoire des luttes  révolutionnaires de ces derniers siècles, le mouvement des Gilets jaunes  ne suscite, à de fort rares exceptions, aucune solidarité effective de la part du milieu artistique et culturel  français. La raison en est simple autant que  significative. Ce qui rend ce mouvement profondément moderne, c'est de ramener l’universalisme  de la question sociale au premier plan des luttes  et de s’opposer directement à l’idéologie postmoderne  qui domine depuis plus de vingt ans l’industrie des medias, comme celles du cinéma, de la musique,  de la culture ou de l’art. 

Au stade actuel de son développement, l'universalisme du mouvement des Gilets jaunes nous enseigne que :

Non, la lutte des genres n'a pas aboli la lutte de classes. 

Non, la communauté humaine ne se réduit pas au communautarisme.

Non, on ne pense pas librement à l’ombre d’une chapelle, d’une mosquée ou du CAC 40. 

Non, il n’existe pas de liberté sans égalité, que cette liberté soit économique, culturelle ou sexuelle.

Non, le capitalisme n’est pas soluble dans la démocratie.

Oui, la défense de la planète est une question sociale.

Oui, la lutte contre le racisme n'est pas dissociable de la critique de l'obscurantisme religieux.

Quelque soit l’issue du mouvement des Gilets jaunes une époque a cessé de vieillir. De Libération à Bfmtv, les medias pourront continuer à peindre du gris sur du gris, une nouvelle époque s’est ouverte dont personne à ce jour ne peut présager l’issue. Souhaitons, le plus humainement possible, que les principes d’universalisme et de démocratie directe soient capables de combattre victorieusement les risques conjoints que font peser pour la planète la folie capitaliste et les haines solidaires de la peste brune et de l’intégrisme religieux.

Le spectre de Condorcet"

Partager cet article
Repost0
13 décembre 2018 4 13 /12 /décembre /2018 21:33

Il est des mots à la mode, pas parce qu'ils désignent des réalités d'une époques mais plutôt qu'ils la masquent , pour cacher les cratères du réel. Ces mots arrangent les paresseux de la langue et autres personnes de mauvaise foi (et pas la mauvaise personne, au mauvais moment, et surtout pas au bon endroit) .

Dans les duels rhétoriques, on peut être bon, mais ça prend du temps, du coup être fourbe accélère le processus (et l'argent, c'est du temps) . Il existe alors toute une série de mots que l'on peut utiliser comme des grenades incapacitantes dans la conversation .

Par exemple, le mot "fasciste" qui historiquement a une origine et même une signification, a été des après la guerre (pendant, on ne s'y risquait pas, des fois qu'on tombe sur un vrai qui est vraiment dangereux #voirlafichetechnique), a fait gagner nombres de conversations.

"Vous n'êtes pas d'accord avec moi donc, vous êtes fascistes" marche très bien sur les gens qui ne le sont pas, qui culpabiliseront tout de suite et feront tout pour démontrer le contraire. N'hésitez pas lorsque la personne d'en face, argumente pour démontrer à quel point elle n'est pas "fasciste" de retourner chaque argument comme une boule à neige (avec un gilets jaune sur un rond point à l'intérieur) , en disant que justement, chacun de ces arguments, le désigne comme un "fasciste" . Quand j'étais dans l'inquisition, je faisais la même chose avec le mot "hérétique" .

C'est comme dans la fable de Lafontaine "Le loup et l'agneau" ,  le fameux "si ce n'est toi, c'est donc ton frère ou l'un des tiens!"

Du point de vu du loup, on est pas là pour tartiner des anchois, ni de tailler une bavette, si ce n'est d'agneau (à titre personnel, je le préfère en gigot avec des flageolets, passez dessus un Mouton-Rothschild: c'est très gouleyant). Mais revenons au titre, avec le mot "complotiste", donc maintenant pour paralyser un adversaire, on ne le qualifie plus de "fasciste" , mais de son équivalent moderne de "complotiste" . 

S'il y en a qui voient des nains partout (ça aussi , c'est discriminatoire) , d'autres voient des complots partout .

Par exemple, le lait est un complot de la vache (lorsqu'il est en brique). Et je ne vous parle même pas du beurre et de son argent (alors que c'est en Suisse que l'on mange son chocolat #lecomplotdelamarmotte ) . Le "complotiste" explique tout par le complot, comme d'autres par Dieu, le Karma, l'univers, la chance, les extra-terrestres ou les clefs à molette (en vérité, et toujours à titre personnel, parce que l'univers est subjectif, comme il est dit dans la physique quantique: tout est clef à molette!) 

Ces gens là, sont donc intellectuellement, moralement, psychiquement dangereux. Il y a donc des personnes qui se sont auto-désignés pour les traquer

(dans les conversations et sur les réseaux sociaux, parce que la traque c'est fatigant: j'ai moi-même traqué un moustique dans une chambre obscure par une nuit sans lune, ce qui m'a laissé exsangue pour le reste de la journée)

Mais le problème, c'est qu'à force de monomanie, on projette sur chaque support le fruit de son obsession : donc tout le monde "il est complotiste" . Donc toute la perception qu'il a du monde, "c'est que le monde est plein du complot des complotistes" . Et là, il est temps de s'auto-dénoncer en faisant son auto-critique ! 

Voir la vidéo, une certaine idée du complot dans "Deux heures moins le quart avant jésus christ" de Jean Yanne

"Extrait de 2 heures moins le quart avant jésus christ. Benhur marcel se rend la nuit dans les catacombes afin de rencontrer des complices pour commettre un attentat, en fait de complices il va surtout rencontrer tout une bande de joyeux drilles très moustachus dont L' empereur César en personne tout de cuir vêtu !"
 

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2018 2 04 /12 /décembre /2018 18:19

Dans une allocution qui a durée un peu plus de 10 mn, le premier ministre Edouard Philippe a prononcé un discours en 3 temps. Temps numéro 1, une analyse sociologie de la France et de sa sous-France. Temps 2 l'annonce de la suspension de la taxe sur le diesel pour 6 mois  :"parce qu'aucune taxe ne mérite de mettre en danger l'unité de la nation", puis l'annonce de bricole Temps 3 manifester d'accord , mais frapper les forces de l'ordre pas bien.

6 mois, c'est bien pour tenter de suspendre le vent de la colère jusqu'aux élections européenne, d'ici là, qui sait, une épiphanie provoquer par le saint esprit et le gouvernement Philippe aura le don des langues comme les apôtres à la pentecôte. En attendant la plupart des gilets se disent déçu, voir en colère . Il semble que samedi prochain on reparte pour un quatrième acte à Paris où ailleurs, ce malgré l'appel du ministre de l'intérieur "le castagneur" aux "gilets jaunes raisonnables" (car il y a des "bons gilets jaunes", comme il y a des "du bon cholestérol" ou bien des "bons chasseurs" : ils se reconnaîtront, en espérant que les CRS fassent de même!)  

Et toujours le silence assourdissant du président de la république Emmanuel Macron, soit que ses paroles soient étouffées par l'épaisseur de la nouvelles moquette de Elysée commandait par Brigitte, soit qu'il soit rentré chez les moines trappistes dont la règle est le silence (on boit plus de bière quand on ne parle pas) .

Et puis l'ISF dans tout ça , oui le retour de "l’impôt de solidarité sur les grandes fortunes": ben pas dans les tuyaux...

Moralité :message personnel: il faut faire un civet de lapin de Varennes avant qu'il y est une fuite...je répète...

Gilets jaunes: le gouvernement d'Edouard Philippe tend la main aux français, faut-il en retour qu'ils tendent la joue? par Nicolas Caudeville
Gilets jaunes: le gouvernement d'Edouard Philippe tend la main aux français, faut-il en retour qu'ils tendent la joue? par Nicolas Caudeville
Gilets jaunes: le gouvernement d'Edouard Philippe tend la main aux français, faut-il en retour qu'ils tendent la joue? par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
2 décembre 2018 7 02 /12 /décembre /2018 21:02

“Les mécontents, ce sont des pauvres qui réfléchissent.” Charles Talleyrand de Périgord

Troisième samedi des gilets jaunes en vacances à Paris, et voilà les cartes postales que nous renvoient les grands médias: du jaune, du gaz lacrymogène, des casseurs, et l'arc de triomphe souillé...

Mais, lorsque les gilets jaunes montrent la taxe, le gouvernement regarde les casseurs. La violence urbaine qui masque la forêt de la violence sociale. Ce qui coûte le plus cher, lorsqu'on sait compter, c'est la casse sociale pas la casse urbaine!

Ceux qui sont les mêmes qui, à la première guerre mondiale (où de la mondialisation?), ont envoyé "les classes laborieuses" s'entre-flinguer, ont beau jeu de se plaindre de ce qui s'est passé autour de la tombe du soldat inconnu: le soldat inconnu, c'est un gilet jaune qu'on a envoyé crever dans les tranchées!

"On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels" écrivait Anatole France

Emmanuel Macron, n'a été élu que sur un subterfuge, qui consistait à faire passer à Marine Le Pen le premier tour des élections présidentiel (à grand coup de support médiatique et de mise en mousse) pour enfermer le peuple comme le Chat de Schrödinger dans un vote obligatoire du second tour (toujours à grand renfort de tir de barrage médiatique: il n'y a pas d'alternative!)

 https://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger

Après cela, Macron n'a mis en place que la politique que de ceux qui l'avaient fait élire . Pas les électeurs, qui ne sont qu'un prétexte, mais ceux qui avaient su investir dans sa campagne . Dans les moments de tumultes, comme en ce moment, ceux là et leurs caisses de résonance brandissent toujours l'argument "d'élu démocratiquement" comme une croix en argent face à des vampires!

Mais, l'argent qu'on ne prend pas là où il fuit (paradis fiscaux et autres produit défiscalisés), il faut bien le prendre quelque-part. Alors malheur à ceux qui n'ont pas le compte en banque mobile: en France monsieur, on ne rattrape que ceux qui ne courent pas!

Mais, même l'argent des pauvres n'est pas extensible. Et ce n'est pas parce que jusqu'à présent, ils ne râlaient pas parce qu'ils avaient encore peur de perdre le carton qui les protégeait de la pluie, que ceux-ci ne finiraient pas par mordre, si en plus des privations, on y joignait l'insulte.

Que demande le peuple? Qu'on ne le maltraite pas trop! 

Mais voilà, le président Macron et ses pairs, n'ont peut être pas lu Baudelaire dans "Le spleen de Paris" "Assommons les pauvres!"

 https://fr.wikisource.org/wiki/Assommons_les_pauvres_! 

"Comme j’allais entrer dans un cabaret, un mendiant me tendit son chapeau, avec un de ces regards inoubliables qui culbuteraient les trônes, si l’esprit remuait la matière, et si l’œil d’un magnétiseur faisait mûrir les raisins."

Là l'auteur, nous dit, que contrairement à la charité chrétienne, il commence de battre le gueux  

"Immédiatement, je sautai sur mon mendiant. D’un seul coup de poing, je lui bouchai un œil, qui devint, en une seconde, gros comme une balle. Je cassai un de mes ongles à lui briser deux dents, et comme je ne me sentais pas assez fort, étant né délicat et m’étant peu exercé à la boxe, pour assommer rapidement ce vieillard, je le saisis d’une main par le collet de son habit, de l’autre, je l’empoignai à la gorge, et je me mis à lui secouer vigoureusement la tête contre un mur. Je dois avouer que j’avais préalablement inspecté les environs d’un coup d’œil, et que j’avais vérifié que dans cette banlieue déserte je me trouvais, pour un assez long temps, hors de la portée de tout agent de police.

Ayant ensuite, par un coup de pied lancé dans le dos, assez énergique pour briser les omoplates, terrassé ce sexagénaire affaibli, je me saisis d’une grosse branche d’arbre qui traînait à terre, et je le battis avec l’énergie obstinée des cuisiniers qui veulent attendrir un beefteack."

Voilà bien là , la politique du ci-devant Macron, et comme la suite du poème en prose de Baudelaire, les français finissent par réagir de même.

"Tout à coup, — ô miracle ! ô jouissance du philosophe qui vérifie l’excellence de sa théorie ! — je vis cette antique carcasse se retourner, se redresser avec une énergie que je n’aurais jamais soupçonnée dans une machine si singulièrement détraquée, et, avec un regard de haine qui me parut de bon augure, le malandrin décrépit se jeta sur moi, me pocha les deux yeux, me cassa quatre dents, et avec la même branche d’arbre me battit dru comme plâtre. — Par mon énergique médication, je lui avais donc rendu l’orgueil et la vie."

Mais là, où Baudelaire est satisfait d'avoir la confirmation de sa théorie, les autorités qui n'en sont plus, font mine d'étonnements et d'outrage à la république, eux qui feraient plutôt des têtes d'ancien régime!

Leur stratégie de pourrissement ne pouvait aboutir qu'à la violence qu'elles dénoncent: «Ceux qui rendent une révolution pacifique impossible rendront une révolution violente inévitable.» disait John Fitzgerald Kennedy

Les gilets jaunes sont la chanson de Craonne de ce début de XXI ième siècle : chant du cygne ou chant de noël de "La classe laborieuse" ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chanson_de_Craonne

 

Pour finir, une illustration musicale du groupe d'aqui "Cavale"le morceau (de choix)

"Respectez la vie des hommes en jaune"

https://soundcloud.com/cavale-1/respectez-la-vie-des-hommes-en-jaune?fbclid=IwAR3REMXf0dDEhiW2L938NPxgZuW51PqzejVOOKD6P6aSjYXvwIstuj_zeg0

Partager cet article
Repost0