Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

5 juillet 2022 2 05 /07 /juillet /2022 18:11

# SOIREE CINEMA BELGE #
Avec la BIC – Brigade d’Intervention Cinéphile

Avant-premières, rencontres, venue d'équipes de films, débats et guinguette en fanfare ! Le Week-End du cinéma belge est de retour à Frontignan pour sa 13e édition !

> 16h30 : POULET FRITES de Jean Libon et Yves Hinant. En présence du réalisateur JEAN LIBON https://www.youtube.com/watch?v=R2VCViB95mM

>18h45 : LA DERNIÈRE TENTATION DES BELGES de Jan Bucquoy. En présence du réalisateur Jan Bucquoy et de l'acteur Wim Willaert https://www.youtube.com/watch?v=GoAmXZroIds

>19h30 – Guinguette Moules Frites façon Merenna / Le bar à bières de la BIC / La FANFARE MÉLI MELO - Hommage à Arno (On va chanter !)

> 21h30 : MUSIC HOLE de Gaëtan Liekens et David Mutzenmacher. En présence du réalisateur David Mutzenmacher et de l’acteur Wim Willaert https://www.youtube.com/watch?v=iK5SI_1s9iw

 

Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Vidéos /La dernière tentation du cinéma belge à Frontignan ! interview Prescilla Schneider, Wim Willaert, Jean Libon, Jan Bucquoy par Nicolas Caudeville (featuring) Jérôme Quaretti
Partager cet article
Repost0
26 juin 2022 7 26 /06 /juin /2022 23:27

Perpignan en direct pour l'archipel contre attaque, rue des Cardeurs, Mathieu Pérez l'ancien taulier du Percheron à Céret et du Brutal à Barcelone, ouvre une taule temporaire "Todos contentos y yo tambien" https://fr.mappy.com/poi/621b038158b7714ec9596af7 à Perpinya, midi et soir. Au menu du midi et pour 14 euros, salade de harengs aux légumes frais, ragoût de calamars au riz rond et salade de fruits du Pays avec cerises de Céret et huile d'olive suave.

Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan / restaurant : "Todos contentos y yo tambien" cuisine délicatement "brutale" par Mathieu Pérez ! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
26 juin 2022 7 26 /06 /juin /2022 17:51


Razerka Jourdain directrice et créatrice du "Petit festival de la côte Vermeille" https://lepetitfestivaldelacotevermeille.fr/?fbclid=IwAR2SiE5OadVFJAfpFPLJDhGSd3_LmcWY6Z83Jb7ZewdWdipa8yA3EbbfNos, Claire Muchir https://www.collioure.com/collioure/musee-d-art-moderne/tabid/3955/offreid/d7827dc8-d234-41ec-b6e6-fc4761d46a91, Mireia Falques,de Trabucaire Editions https://www.trabucaire.com Pierre Parcé étaient en direct du Musée d'art moderne de Collioure pour l'archipel contre attaque pour parler du territoire, l'art et la terre.

Collioure, Babel des arts (1905-1945) expo en cour au musée
du 11 juin au 3 octobre 2022

"Des premières années du XXème siècle à l’après-guerre, Collioure ne cesse d’aimanter les artistes venus de toute l’Europe.

Du havre de paix au refuge face à la guerre, Collioure devient le décor de parcours d’hommes et de femmes venus peindre la lumière dans une Europe dont le ciel s’obscurcit.

Qu’ils soient attirés par son climat clément, ses paysages préservés ou sa lumière exceptionnelle, beaucoup s’y sont retrouvés, recréant en fonction de leurs origines des « colonies d’artistes » liées par des solidarités nationales.

Ils se côtoient, fréquentent les mêmes lieux, peignent les mêmes sites et tous partagent le même amour pour le petit port et ses beautés.

Point de départ d’une recherche plus vaste, cette exposition vise à dresser une cartographie de ces artistes venus d’ailleurs et qui firent de Collioure une véritable Babel des arts."

Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Collioure /vidéo: "petits" moments et autres conversations sur l'art et le territoire! avec Razerka Lavant, Claire Muchir, Miréia Falqués et Pierre Parcé...animé par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
10 juin 2022 5 10 /06 /juin /2022 15:52

DÉBAT PUBLIC
SUR LES TRANSPORTS
JEUDI 2 JUIN - 18H
Centre culturel - Cabestany
La CGT organise un débat public le jeudi 2 juin à 18h au centre culturel de Cabestany, afin de porter ses propositions de développement des transports publics sur le département des Pyrénées-Orientales :
- Complémentarité des transports
- Ouverture de lignes ferroviaires et de haltes
- Gratuité des transports
- Désenclavement du département

Débat autour des transports publics, de la précarité énergétique, et du bien vivre dans les Pyrénées-Orientales avec Nathalie Cullell et François Ferrand et Philippe Poisse .

Partager cet article
Repost0
8 juin 2022 3 08 /06 /juin /2022 13:45

Olivier Reynal et Banyols Marie-Louise étaient en direct du restaurant la Vigatane http://www.vigatane.fr pour l'archipel contre attaque pour présenter le livre "De l'étoile à l'étoile 43 portraits du Roussillon viticole" au Trabucaire https://www.trabucaire.com/boutique/art-de-vivre/de-letoile-aux-etoiles-43-portraits-du-roussillon-viticole/ Editions de Mireia Falques dans la collection Be Fort d'Alain Pottier . à trouver notamment chez Torcatis librairie . Un morceau d'histoire du vin et  du divin, peuplé de vivants et de morts.Ouvrage rassemblant 43 portraits d’hommes et de femmes qui ont fait et font le Roussillon viticole aujourd’hui  

 

 

Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Roussillon / histoire : 43 portraits de ceux et celles qui ont fait le monde du vin ici! interview Marie-Louise Banyols, Olivier Reynal par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 19:54

Françoise Fiter conseillére départementale communiste en charge du handicap et des personnes âgées, était en direct pour l'archipel contre attaque pour parler de l'élection législatives et de l'accord d'union de la gauche dit NUPES avec par exemple Francis Daspe ou Nathalie Cullell . Aussi ceux,qui décident de "dissider" et de ceux qui les soutiennent comme Nicolas Garcia Benaiges. 

Ceux qui disent que la NUPES rompt avec les valeurs de la gauche, sont essentiellement ceux qui ont trahi les valeurs de la gauche , avec Mitterrand en 1983 et le grand revirement "libéral " pour l'Europe jusqu'au traité traité de Maastricht de 1993...Pourquoi s'intéresser au monde ouvrier, à la classe moyenne en voix de déclassement ?

C'est parce qu'on est arrivé au bout de la contre révolution dite libérale qui a commencé dans les années 80 avec Reagan et Thatcher que la NUPESa été possible . Et qu'au regard de ce qui serait pour le peuple et la planète (qui ont le même point commun, qu'ils sont maltraité par le capitalisme ) , la NUPES est de centre gauche.

Partager cet article
Repost0
24 mai 2022 2 24 /05 /mai /2022 17:34

Présentation de la soirée par Guillaume Carbou : https://www.youtube.com/watch?v=hRuKEiAdjfM


Le 11 mai 2022, à la Maison de la Catalanité, en partenariat avec la librairie Torcatis, l’association Tramontane organisait une conférence-débat autour du livre « Greenwashing manuel pour dépolluer le débat public ».

Laure Teulières, maîtresse de conférence en histoire contemporaine à l’université Toulouse Jean Jaurès, et Guillaume Carbou, maître de conférence en sciences de l’information et de la communication à l’université de Bordeaux, tous deux membres de l’Atécopol, étaient donc invités à présenter ce livre, dont ils ont dirigé la rédaction.


Pour mémoire, l’ATelier d'ÉCOlogie POLitique (l’Atécopol) est un collectif de chercheurs issus de nombreuses disciplines, réfléchissant sur la situation écologique actuelle, qui, soyons honnêtes, est au-delà de catastrophique.

Le site web de l’Atécopol : https://atecopol.hypotheses.org/


L’intégralité de la conférence-débat : https://youtu.be/UatW80Qfag0


Ce livre, ainsi que la conférence, a pour but de montrer, au travers de 24 thématiques, que le greenwashing est un phénomène systémique et non une simple technique marketing.

Derrière le greenwashing se cachent l’économisme, le techno-solutionnisme et la pensée en silo.

L’économisme est la propension à tout analyser sous l’angle économique et financier, en appliquant des règles comptables désuètes et arbitraires.

Le techno-solutionnisme est la croyance, quasi-religieuse, que la science et la technologie apporteront une solution à tous les problèmes environnementaux.

La pensée en silo consiste à considérer que les problèmes sont indépendants les uns des autres et, donc, que chaque réponse est spécifique et circonscrite à un domaine précis et ne peut impacter un autre domaine.

Ces trois piliers du greenwashing se complètent et interagissent via des boucles de rétro-action. La conférence a permis, notamment, de mettre en évidence une continuité logique entre ces trois points : la plantation d’arbres pour capter du CO2, la responsabilité sociétale des entreprises (RSE), les pratiques de compensation.


Pour limiter le taux de CO2 dans l’atmosphère, la plantation d’arbres, et surtout de forêts, est préconisée par beaucoup de monde et semble avoir le soutien du grand public.

Or, ce type d’action n’a aucun effet sur les émissions de CO2 et les effets sont à longs termes. Planter massivement des arbres ne limitera jamais les émissions de CO2, qui continuent d’augmenter, et une forêt met près de dix ans à devenir un piège à carbone. En plantant, on se donne bonne conscience, rien de plus.

Pour l’anecdote, Agnès Langevine, qui était assise au premier rang, avait inclus dans son programme pour les municipales 2020 la plantation de 20 km² de forêt sur la commune de Perpignan. Un tel projet, qui s’inscrit totalement dans une stratégie de greenwashing, aurait nécessité la disparition des zones agricoles de la ville.

Planter des arbres peut devenir une catastrophe pour la biodiversité, sans avoir d’effets positifs sur le GES.


La RSE est aussi une autre façon de faire du greenwashing. Et cela pour deux raisons, finalement, assez évidentes.

Premièrement, dans une économie de marché, libérale et capitaliste, le but d’une entreprise est de dégager des résultats positifs. L’analyse de ces résultats est d’abord et avant tout de type comptable. Aucune entreprise ne peut accepter de mettre en péril son équilibre financier, même s’il s’agit de lutter contre le changement climatique.

Deuxièmement, une action peut être pertinente au niveau d’une entreprise, mais, être totalement contre-productive si des milliers d’entreprises décident d’en faire de même. D’un point de vue économique et politique, il faut admettre que une somme d’actions et d’intérêts microéconomiques ne constitue pas une politique macroéconomique. Malheureusement les réponses à l’urgence climatique relèvent plus de la macroéconomie que de la microéconomie.


Comme le nom l’indique, les politiques de compensation ne servent qu’à compenser les impacts environnementaux d’une entreprise ou d’une collectivité territoriale.

Le principe de base, tel que la loi le fixe, est éviter-réduire-compenser (séquence ERC). Malheureusement la plupart des entreprises, et, surtout, les collectivités territoriales, ne font que de la compensation. C’est notamment très vrai pour les zones humides et les zones où la biodiversité est riche et fragile.

Toutefois, les politiques de compensation peuvent être utiles pour préserver des zones naturelles, les groupes bancaires et financiers n’hésitent pas à en acquérir et à les laisser en état, empêchant ainsi leur saccage.


On voit bien comment ces trois actions peuvent s’enchaîner les unes après les autres. Une entreprise pollue, notamment via de fortes émissions de GES, et désire développer son activité, c’est-à-dire augmenter sa pollution. Pour rendre cette pollution « acceptable », c’est-à-dire pour « verdir » son image, elle va donc lancer une politique de compensation. Le plus simple, le plus rapide, et, le plus facilement compréhensible par le grand public, est la plantation d’arbres. Cette opération de plantation peut même être réalisée en partenariat avec des associations et les écoles locales, histoire de donner un aspect citoyen à cette belle action de greenwashing.

À l’arrivée, la pollution sera certaine, la compensation, douteuse.


Et pour conclure, un petit extrait de l’introduction du livre : « Que l’on vive toute remise en cause des retombés de l’abondance énergétique comme une insupportable castration, que l’on soit enclin à se précipiter sur la première solution apparente pour ne pas sombrer dans l’éco-anxiété, ou que l’on se débatte simplement dans l’obscurité du présent et l’incertitude sur la voie à prendre, le greenwashing offre des solutions psychologiquement acceptables. Bref, les stratégies illusionnistes marchent parce que le monde tel qu’il est devenu pousse à se bercer d’illusions. »

66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
66 /Greenwashing : où comment la science montre que les politiques et les industriels se moquent de nous! par Philippe Poisse
Partager cet article
Repost0
19 mai 2022 4 19 /05 /mai /2022 18:07

Né dans les années soixante dix, je ne m'attendais pas à 49 ans à revenir dans les années 80. Tout ça pour l'obsession du complexe militaro-industriel américain à vouloir en terminer avec " l’ennemi russe" , comme si le mur n'était jamais tombé! Celui-ci et ses alliés (qu'il espionne en permanence https://www.latribune.fr/technos-medias/internet/comment-les-services-secrets-allemands-et-la-nsa-ont-espionne-la-france-481866.html pour mieux lui voler des contrats) ont poussé leur avantage soit par OTAN https://www.monde-diplomatique.fr/index/sujet/otan interposé, ou avec la coolitude de l'Union Européenne (sur la "coolitude", les grecs ne seraient pas d'accord http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/article-europe-la-dette-de-l-esclavage-des-grecs-par-nicolas-caudeville-112242386.html) . Depuis la conférence de Munich en 2007, le président Vladimir Poutine ne cesse de répéter que l'Ukraine sera la dernière frontière à ne pas franchir par les occidentaux :

"J'estime que dans le monde contemporain, le modèle unipolaire est non seulement inadmissible mais également impossible(...)  "Il me semble évident que l’élargissement de l’Otan n’a rien à voir avec la modernisation de l’alliance ni avec la sécurité en Europe. Au contraire, c’est une provocation qui sape la confiance mutuelle et nous pouvons légitimement nous demander contre qui cet élargissement est dirigé."" Vladimir Poutine le 10 février 2007, à la conférence de Munich sur la sécurité http://newsnet.fr/read/le-discours-de-poutine-a-munich-en-2007-avait-il-predit-la-crise-ukrainienne

Mais c'est trop tard et l'Ukraine et l'Union Européenne sont devenus les nouveaux chats de Schrödinger https://fr.wikipedia.org/wiki/Chat_de_Schr%C3%B6dinger#:~:text=Le%20chat%20de%20Schr%C3%B6dinger%20est%20une%20exp%C3%A9rience%20de,mettre%20en%20%C3%A9vidence%20le%20probl%C3%A8me%20de%20la%20mesure. (en fait des intérêts américains) face aux russes...http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2022/03/chronique-santorinienne-7-et-patatras-comme-il-se-dit-en-grec-par-felix-edmundovitch-dzerjinski.html

Et c'est toujours les peuples qui trinquent ! Que ce soit le peuple ukrainiens qui meure, est mutilé ou qui part en exil ou français qui voit flamber le prix de tout ce qui fait sont quotidien...

Tous en Europe soutiennent les ukrainiens qui est le peuple agressé par la horde de frelons russes. Mais demandons encore qui a donner le coup de pied ?

Dans ce maelström de pourriture, il y a toujours des beaux gestes d'humanité, plus loin que les discours qui n'ont d'objectif que l’exhibition de sa propre vertu !

 

Le maire de Perpignan Louis Aliot les a ramené en bus http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2022/03/perpignan-la.html à Perpignan prés de 110 réfugiès. Ce sont des femmes des enfants, des séniors, des malades prés de 110.Les réfugiées Ukrainiennes étaient en direct pour l'archipel contre attaque pour parler de la guerre en Ukraine, leurs vies d'avant et la surprise du conflit, leur nouvelle vie à Perpignan et leurs projection pour le futur.Avec la gentillesse de Anastasia Yanouchevsky pour la traduction. Anastasia Yanouchevsky était en direct pour l'archipel contre attaque pour présenter son travail de traductrice pour les 160 réfugiés ukrainiens, voir interview semaine dernière. Elle est d'abord psychologue thérapeute et dessinatrice...

2 entretiens à voir pour comprendre comment l'international s'invite dans le local . Le monde est plus que virtuel, il s'invite parfois au-delà de nos écrans. Il nous oblige même à faire plus qu'être "indigné" , à réagir, à agir ! 

Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Crédit photo Philippe Poisse
Crédit photo Philippe Poisse
Crédit photo Philippe Poisse
Crédit photo Philippe Poisse
Crédit photo Philippe Poisse

Crédit photo Philippe Poisse

Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville
Perpignan: quand la question internationale russo-ukrainienne s'invite dans le local ! interview ukrainiennes,  Anastasia Yanouchevsky , traduction  Anastasia Yanouchevsky par Nicolas Caudeville

Artiste Anastasia Yanouchevsky

Partager cet article
Repost0
18 mai 2022 3 18 /05 /mai /2022 00:41

C'est un sacré personnage que la chilienne Nicky Gonzalez. Une énergie à retourner les montagnes, une meneuse de femmes (puisqu'il y a parait-il des meneurs d'hommes. Avec son collectif "Musique voyageuse" http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2022/03/perpignan-collectif-feminin-musique-voyageuse-200-personnes-a-l-atmosphere-interview-nicky-gonzalez-morgane-par-nicolas-caudeville.h , elle monte une série de coup de mains artistes audacieux, comme d'autres "montent au braco" . Elle fait dans la guérilla culturelle, un jour ici , l'autre ailleurs pour les plus grandes joies des spectateurs. "Un pueblo artistico, nunca estara vencido !" 

Ce soir, c'était place Rigaud à "Italia Mia", chez l'ami Maurizio http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2021/05/perpignan/place-rigaud-ces-petits-rituels-du-bonheur-qui-ne-necessitent-pas-de-tablier-par-nicolas-caudeville.html, avec des chansons italiennes.

Pour ce faire, elle avait réuni 2 bandes, les jeunes de l'université étudiants en langue italiennes et les plus anciens du cercle Dante Alighieri . Soirée sous le signe du plaisir d'être ensemble avec des chansons

comme "l'italien" de Toto Cucugno 

"Laissez moi chanter avec la guitare en main
Laissez moi chanter je suis un italien
Bonjour Italie les spaghettis al dente
Et un président comme partisan
Avec la radio toujours dans la main droite"

ou bien-surs 

Le chant des partisans italiens "Bella Ciao" 

"Una matina, mi sono svegliato
Un matin, je me suis reveillé
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir

Una matina, mi sono svegliato
Un matin, je me suis réveillé
E ho trovato l'invasore.
Et l'envahisseur était là.
O ! Partigiano portami via
Ô ! partisan emporte-moi
O bella ciao (x3)
Ô ma belle au revoir (x3)
Ciao, ciao
Au revoir, au revoir

O ! Partigiano portami via
Ô ! Partisan emporte-moi
Che mi sento di morir'.
Je me sens prêt à mourir.
E se muoio, da partigiano
Et si je meurs en tant que partisan"

On était pas à l'EUROVISION

Plus de 50 personnes dans un endroit qui n 'est pas le stade de France ou le Colisée! Un bel exploit de la "partigiana de la musica" , bella Nicky , on a pas envie de te dire "Ciao" !

 

 

"Concerto italiano Pour la presse - Luisa Piovano Après une longue pause , depuis deux ans l’université de Perpignan a recommencé à donner des cours d’italien. Cette année le groupe est constitué de 11 étudiants très motivés et nous avons commencé a chanter en classe a la fin de chaque cours. Après est née l’idée de se retrouver et chanter ensemble, au centre ville,accompagnés de qualques musiciens. Je suis ravie de cette initiative ! Concerto Italiano Pour la presse - Sarah Magangas-Legendre Après avoir emménagé à Perpignan pour mon Master, j'ai pris l'initiative de reprendre des cours d'italien depuis le début. C'est une langue que j'affectionne tout particulièrement et qui me sera utile pour mon futur emploi. Grâce au cours d'italien, j'ai pu rencontrer des personnes variées avec lesquelles certains liens ont pu se créer. Pendant les cours, nous avons commencé à étudier des chansons italiennes, nous permettant d'apprendre du vocabulaire en ce divertissement et petit à petit est né l'idée d'organiser un concert. Pour moi, c'est l'aboutissement de nos efforts et le résultat de notre apprentissage."

 

Perpignan: concert de musique Italienne, à "Italia Mia" , chez Maurizio par "Musique Voyageuse" place Rigaud ! Moment in Nicky
Perpignan: concert de musique Italienne, à "Italia Mia" , chez Maurizio par "Musique Voyageuse" place Rigaud ! Moment in Nicky
Perpignan: concert de musique Italienne, à "Italia Mia" , chez Maurizio par "Musique Voyageuse" place Rigaud ! Moment in Nicky
Perpignan: concert de musique Italienne, à "Italia Mia" , chez Maurizio par "Musique Voyageuse" place Rigaud ! Moment in Nicky
Perpignan: concert de musique Italienne, à "Italia Mia" , chez Maurizio par "Musique Voyageuse" place Rigaud ! Moment in Nicky
Partager cet article
Repost0
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 01:11


Donc le RN a investi quatre candidates pour les législatives 2022 dans les Pyrénées-Orientales. Une par circonscription. Au total on a donc quatre candidates, deux suppléantes et deux suppléants. Question parité et mise en avant des femmes, personne ne fait mieux dans le coin.

D’aucuns diront que le RN envoie des potiches aux élections. Et sur le fond, on ne pourra pas vraiment leur donner tort.

Aucune des quatre candidates, qui ont des chances réelles d’être élues en juin, ne peut faire de l’ombre au patron. D’ailleurs, lorsqu’il commet un lapsus, en confondant les prénoms de deux candidates, Louis Aliot ne se corrige même pas. Les prénoms, c’est superfétatoire dans le fond.


Les choses sont claires, le vrai candidat c’est lui. S’il ne sera pas suppléant, c’est parce que cela lui interdirait d’être sur en photo sur les tracts des candidates. C’est pour lui que les électeurs voteront. Personne d’autre !

D’ailleurs le choix des candidates est clair : quatre élues à la mairie de Perpignan.

Perpignan est la forteresse du RN. C’est de là que les binômes partent à l’assaut du département.

Rendez-vous le 19 juin au soir pour le résultat final.


La conférence de presse a duré un peu plus de 23 minutes. Seul Louis Aliot a parlé. Les autres n’avaient rien à dire de toute façon.

Entre analyse des résultats de la présidentielle, piques à Reconquête (localement composée d’ex du RN), critiques contre la NUPES, Louis Aliot a fait le tour de tous ses concurrents. On a toutefois senti que la disparition du PS lui pèse. Carole Delga, qualifiée de « sectaire », fait un parfait ennemi. Incompétente et arrogante, agissant en autocrate, elle est une proie facile pour le chasseur de la place de la Loge. Francis Daspe et Nicolas Berjoan seront plus difficiles à attaquer. Surtout si on part du principe que monsieur le maire ne sait même pas de qui il s’agit.


Mais le vrai moment fort fut la petite saillie contre Catherine Pujol, députée sortante de la 2e circonscription.

N’ayant pas été reconduite, tout le Landerneau médiatique s’interrogeait sur les raisons de cette disgrâce.

Et en moins de deux minutes trente, Louis Aliot nous a expliqué, posément pourquoi la Ve République va droit dans le mur.

« Un député c’est pas seulement prendre des gerbes et les déposer devant les monuments aux morts ! »

Donc, maintenant au RN il va falloir du « travail de terrain », des « communiqués » et des « tribunes ». Fini les feignasses qui palpent 5 000 € par mois et qui n’en rament pas une. Le RN c’est pas LREM, pardon, Renaissance.

Laurence Gayte et Christophe Euzet ne sont pas les bienvenus au pays de Loulou !


Alors, oui, vouloir des députés, voire des élus, qui travaillent c’est bien. Mais alors pourquoi un tel casting ? Car il faut bien reconnaître que si les candidates ne feront pas d’ombre au patron, c’est parce qu’elles n’en ont pas les moyens. Le RN, localement, n’a pas investi des personnes connues pour leur force de travail et leur connaissance des dossiers.

Pourtant le RN a mieux à proposer. Mais sans doute, le profil recherché était du genre « député godillot ». Pour être précis : un député, une mission. Pour le reste, tu te tais.

2022 ressemble furieusement à 2017.

Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Présentation des candidates RN aux législatives : un député c’est pas là que pour déposer des gerbes devant les monuments aux morts! Vidéos, photos, texte Philippe Poisse
Partager cet article
Repost0