Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 16:35


"Huile sur toile" dimanche dernier a 17H , happening de Jan Bucquoy @ zero  +++  résultat du premier tour de l'élection présidentielle avec projection  vers 20h dans notre cinéma improvisé.
On mangera des frites sur fond de politique au 02, place Joseph Sebastien Pons à Perpignan.

Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville
Perpignan: dimanche dernier, c'était "frittes time" par l'artiste Jan Bucquoy à l'Espace Zéro ! vidéo, photos par Nicolas Caudeville

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2022 6 09 /04 /avril /2022 15:03
Ainsi palreait Jan Bucquoy ...crédits photos Philippe Poisse

Perpignan, un soir d’avril 2022, trois spectacles en ville. Rien de plus.

Marine Le Pen fait la tournée des EHPAD et parle de jeunesse à des vieux, passéistes et en mort cérébrale depuis des décennies. À propos de Pétain, Georges Bernanos parlait « d’anémie mentale ». La France manque de fer, faut croire.

De vagues anti-fascistes, autoproclamés, comme tous les antifascistes de salon, tentent de faire un « Karnaval » place des Esplanades, bien loin des 3 000 personnes venues voir Marine. Peu imaginatifs et un poil lâches, les antifascistes 2022 fleurent bon le renfermé et la défaite. Loulou 2026, c’est déjà fait. Merci les gugus des Esplanades.

Et puis, et puis, il y a Jan Bucquoy. Oui, ma petite dame, Jan Bucquoy, himself !


Alors oui, il est Belge.

Et il faut être lucide, le seul truc bien avec la Belgique, c’est le Congo. Avec ce brave Léopold on s’était bien marré. Et puis ça nous a permis d’avoir « Au cœur des ténèbres ». Si on fait abstraction des 10 millions de morts, le bilan est franchement positif.


Mais Jan Bucquoy n’est pas Léopold, ou alors il le cache vachement bien.

Il serait plutôt du genre artiste. Limite provocateur, totalement libertaire, et un peu pâtissier (à cause d’un dénommé Noël Godin). Il est logique qu’il finisse à Perpignan, histoire de racheter ses pêchés.

N’oubliez pas, tout Perpignanais cache un lourd secret, une faute ignoble, qu’il doit expier.

Oui, à l’origine le tome 2 de « la Divine Comédie » devait s’appeler « Perpignan », mais pour des raisons marketings, l’éditeur de Dante a préféré « le Purgatoire ». C’est ballot.


Alors Jan Bucquoy est venu présenter le musée du slip à Perpignan. Et le Tout Perpignan Culturel était là !

En gros 40 personnes.

Mais attention, 40 personnes qui lisent des livres ; 40 personnes qui vont à des expositions ; 40 personnes qui considèrent que la culture est un besoin vital. Oui, 40 personnes pour qui les besoins ontologiques priment sur les besoins anthropologiques.

Vous trouvez que c’est grandiloquent ? Ben quoi, je vous ai dit que j’suis rentré seul et sobre. Vous avez cru que l’offense resterait impunie ?

Bref, on était 40 gus, autour d’une bière, à papoter, de choses et d’autres, en regardant des portraits de figures politiques majeures*, avec un slip sur la tête. Les figures politiques, s’entend, pas moi. Moi, je porte que des boxers. Question de bon goût.


Il faut reconnaître que dans le coin la culture c’est pas vendeur. On voit jamais les candidats dans les lieux culturels, ce qui est une forme de soulagement d’ailleurs. Ici c’est la « culture subventionnée » qui compte. Parce qu’il faut bien le dire, ça permet à des incultes de briller en société. Quand vous touchez 100 000 balles par an, vous êtes peu enclin à déclarer que l’adjoint au maire en charge de la culture est inculte, ou que la dernière fois que le Conseil départemental a commandé un livre, c’était pour réhabiliter Robert Brasillach.

Non, non, à Perpignan la « culture subventionnée » va bien, France Culture l’affirme.

Pour le reste de la création culturelle, ben, c’est pas jojo.

T’as juste 40 pèlerins qui se pointent au vernissage de l’expo d’un gars qui a sa propre page Wikipedia et a quand même fait un film avec Lolo Ferrari.

À Sparte, ils étaient 300 !

Je sais, ça n’a rien à voir, mais ça fait deux semaines que je veux la placer celle-là. Donc, acte !


Alors avec les copains présents, on s’est bien marré. On est même tombé sur un Belge, qui crèche à Bages, c’est dire s’il a des trucs à se reprocher, et qui a transformé sa maison en œuvre d’art. En plus son voisin brasse de la bière artisanale.

Le but d’un vernissage c’est de rencontrer des gens, dans un cadre sympathique et convivial. Des réseaux s’y créent, se côtoient. C’est le lieu idéal pour se bâtir une crédibilité, surtout si l’on veut gagner l’élection municipale.

Mais, comme je vous l’ai dit, les candidats ne viennent jamais !

#Loulou2026


*Non, Fabien Roussel n’est pas une figure politique majeure. Me faites pas dire ce que j’ai pas dit !

 

Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Perpignan:Vernissage de l’exposition de Jan Bucquoy : ou quant à cause de la culture, tu rentres chez toi seul et sobre, mais avec un slip sur la tête ! par Philippe Poisse, featuring Nicolas Caudeville, vidéos interview
Partager cet article
Repost0
26 mars 2022 6 26 /03 /mars /2022 18:24
Les frêres ennemis enfin réunis à Perpignan à l'espace Zéro par Jan Bucquoy

Espace Zéro :Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse featuring Rafael Gray était en direct pour l'archipel contre attaque pour présenter un espace pluridisciplinaire et artistique qui accueillera à partir du 7 avril prochain et une soirée spéciale élection frites et moules avec l'artiste belgo perpignanais Jan Bucquoy  pour son musée du slip : les candidats à l'élection présidentielle 12 sans dessus dessous...

Jan Bucquoy revient à Perpignan pour les présidentielles 2022.
Il y a 5 ans déjà il nous avait étonné avec sa Collection d’automne pour les primaires à droite et à gauche exposée à l’Espace El Pati.http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2016/11/perpignan-l-artiste-belge-jan-bucquoy-fera-la-revolution-du-slip-a-el-pati-a-partir-du-18-novembre-interview-jan-bucquoy-hector-madr

Aujourd’hui à l’espace ZERO, il présente les candidats du premier tour des présidentielles 2022; Collection de printemps.
(Espace ZERO, 2 place Joseph-Sébastien Pons, 66000, Perpignan, France)

 

L’image du slip dans l’inconscient collectif                                                                      

Nous nous souvenons tous du conseil de nos aînés, de ce qu’il y avait à faire avant de passer un examen oral devant un professeur particulièrement craint : Imaginez-le en slip. Et effectivement, cet homme,redevenait un commun mortel, de ce fait partait le trac ainsi que la peur, nous pouvions alors lui parlerd’égal à égal. Qui que l’on soit , de César ..        

Nous sommes tous égaux devant le slip...

Historique    Dès sa création en 1990 à Schaarbeek son succès a été foudroyant ; des touristes du monde entier mais aussi des politiques , philosophes , intellectuels , artistes sont venus admirer les dessous de personnalités aussi diverses que Michel Preudhomme , Marcel Mariën , Axel Red , Didier Reynders (vice premier ministre , ministre des finances belges) Fadila Lanaan (ministre actuelle de la culture francophone belge) , Jean-Marc Barr , Guillaume Durand , Jean-Michel Ribes , Brigitte Lahaie...                                                                                                

 Démarche, philosophie et installation du projet                                                    

La démarche est la suivante : Écrire et rencontrer des personnalités, afin qu’elles offrent leurs slips ,celui-ci doit être préalablement porté puis lavé. Les slips sont ensuite mis sous verre et encadrés avec le plus grand soin afin de les mettre en valeur , comme dans les musées les plus prestigieux. Votre slip devenu œuvre d’art pourra être restitué à son propriétaire sur simple demande

#janbucqoyespacezero: Perpignan: un nouvel espace culturel au cour Maintenon ! interview Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse par Nicolas Caudeville
#janbucqoyespacezero: Perpignan: un nouvel espace culturel au cour Maintenon ! interview Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse par Nicolas Caudeville
#janbucqoyespacezero: Perpignan: un nouvel espace culturel au cour Maintenon ! interview Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse par Nicolas Caudeville
#janbucqoyespacezero: Perpignan: un nouvel espace culturel au cour Maintenon ! interview Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse par Nicolas Caudeville
#janbucqoyespacezero: Perpignan: un nouvel espace culturel au cour Maintenon ! interview Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse par Nicolas Caudeville
#janbucqoyespacezero: Perpignan: un nouvel espace culturel au cour Maintenon ! interview Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse par Nicolas Caudeville
#janbucqoyespacezero: Perpignan: un nouvel espace culturel au cour Maintenon ! interview Sandrine Rousseau, Fred Chivot, Guillaume Fosse par Nicolas Caudeville

Max Wyse et Martine Wyse étaient en direct pour l'archipel contre attaque pour l'exposition "N'importe qui peut faire n'importe quoi" l'art de rien, 2 place Joseph Sébastien Pons à Perpignan du 5 juin au 14 juillet 2021 dernier à ce qui est devenu "L'espace Zéro" 

Voir aussi:

l'intégrale Jan Bucquoy ici: http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/jan%20bucquoy/

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2022 5 21 /01 /janvier /2022 17:25

Il était près depuis longtemps, après son roman graphique, un spectacle et un documentaire sur l'oeuvre de son créateur (Jan Bucquoy http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2022/01/election-presidentielles-2022-l-artiste-belge-jan-buquoy-recidive-avec-ses-portraits-en-slip-et-en-majeste-des-candidats-zemmour-et) , mais "La dernière tentation des belges" a bénéficié comme le reste de la culture en Belgique et en France des mesures barrières du au Covid. Mais mieux vaux tard que jamais, il commence à faire sa tournée en Belgique. En France, il a été projeter à Toulouse au dernier festival de Groland, mais n'est toujours pas distribué en France. 

L’accueil est bon et chaque présentation augmente la publicité du bouche à oreille.

 

Découvrez la bande-annonce du nouveau film de Jan Bucquoy, "La Dernière Tentation des Belges", avec Wim Willaert, Alice on the Roof et Alex Vizorek. Sortie le 2 février prochain en Belgique....

 

L'ex perpignanais belge Jan Bucquoy sors enfin sont 10iéme film avec Alex Vizorek! par Nicolas Caudeville
L'ex perpignanais belge Jan Bucquoy sors enfin sont 10iéme film avec Alex Vizorek! par Nicolas Caudeville
L'ex perpignanais belge Jan Bucquoy sors enfin sont 10iéme film avec Alex Vizorek! par Nicolas Caudeville
L'ex perpignanais belge Jan Bucquoy sors enfin sont 10iéme film avec Alex Vizorek! par Nicolas Caudeville
L'ex perpignanais belge Jan Bucquoy sors enfin sont 10iéme film avec Alex Vizorek! par Nicolas Caudeville
L'ex perpignanais belge Jan Bucquoy sors enfin sont 10iéme film avec Alex Vizorek! par Nicolas Caudeville
futur exposition pour les élections présidentielles françaises "collection de printemps" des candidats en majesté et en slips
futur exposition pour les élections présidentielles françaises "collection de printemps" des candidats en majesté et en slips
futur exposition pour les élections présidentielles françaises "collection de printemps" des candidats en majesté et en slips
futur exposition pour les élections présidentielles françaises "collection de printemps" des candidats en majesté et en slips
futur exposition pour les élections présidentielles françaises "collection de printemps" des candidats en majesté et en slips

futur exposition pour les élections présidentielles françaises "collection de printemps" des candidats en majesté et en slips

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2022 1 03 /01 /janvier /2022 16:38
TITRE : Collection de printemps 2022.
- Eric Zemmour
 

Il n'en ai pas à son coup d'essaie, le multi-talentueux artiste belge Jan Bucquoy https://www.janbucquoy.be . Aprés avoir quitté Perpignan, il y a plus de 3 ans, il avait successivement réalisé un roman graphique, un film "la dernière tentation des belges"http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2020/11/l-ex-perpignanais-d-obdedience-belge-jan-bucquoy-sort-la-derniere-tentation-des-belges-en-janvier-2021-enfin-peut-etre-interview-jan , un "one man show", et la télé belge lui avait même consacré un documentaire (que l'on pourrait voir à la cinémathèque de Bruxelles si elle n'était pas fermée pour raison de Covid).

Pour la prochaine élection présidentielle, comme pour la précédente http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2017/05/presidentielles-l-analyse-filmique-du-cineaste-belge-jan-bucquoy-interview-par-nicolas-caudeville.html, il prépare une série de portraits culottés des candidats. Qui d'autre que le créateur du musée du slip pourrait avoir cette légitimité ?! 

En attendant l'intégralité de l'intégralité de l'exposition, la date et le lieu l'archipel contre attaque vous offre "cinc centime" avec les portrait de "la collection printemps" de d'Eric Zemmour et Valérie Pécresse 

- Valérie Pécresse TITRE : Collection de printemps 2022.

- Valérie Pécresse TITRE : Collection de printemps 2022.

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2021 7 10 /10 /octobre /2021 21:39

ÉDITORIAL 2021

Des femmes et des hommes debout https://www.cinemas-carmaux.fr/festivals/

L’an dernier nous étions dans l’urgence, cette année le festival peut se poser un peu pour retrouver ses fondamentaux : diversité géographique des films, place faite aux films patrimoniaux, une variété des sujets entre fiction et documentaires, encore que souvent la frontière en soit ténue et poreuse.Certes encore une fois les films français sont les plus nombreux, mais c’est la conséquence d’une production qui entend faire la part belle aux phénomènes sociaux avec une audace qui n’exclue pas l’humour, faire devant cet état de fait la grimace serait imbécile et comme nous ne le sommes pas, enfin on l’espère...Pour les cinématographies d’ailleurs, on a fait le choix de privilégier le cinéma russe et soviétique pour jouer la double carte du passé et du présent, de donner à voir un regard américain et un regard belge http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/jan%20bucquoy/, sans oublier, si le film est français, un parcours catalan http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2019/05/jordi-vidal-etait-en-direct-de-l-ubu-cafe-pour-une-conference-sur-son-oeuvre-et-repondais-au-public-nombreux-qui-etait-la-pour-lui-p

.Pour les films de patrimoine nous avons visé haut avec La nouvelle Babylone (1929), un des rares films tournés sur La Commune, pour son 150ème anniversaire on ne pouvait faire mieux, d’autant que le film sera présenté avec un accompagnement musical et une boisson légère. Haut encore, avec La Grève d’Eisenstein (1924) qui entrera en résonnance avec Chers Camarades (2020), fim récent d’Andrey Konchalovsky. Exceptionnelle sera la projection de Fermeture de l’usine Renault à Vilvoorde (1997), un doc comme on en fait peu où la fiction s’éclate, de Jan Bucquoy, réalisateur belge, scénariste de BD, artiste en tout genre, anarchiste, situationniste et au-delà, qui sera, pour le bonheur de chacun.e, des nôtres. Tous au Larzac (2011) éclairé par le récent Gardarem Lo Larzac est-il un film de patrimoine ? A tout le moins un film qui parle du nôtre tout comme le tout récent, et en avant-première, Nous dansons sur un volcan de Jordi Vidal, qui sera présent et qui est de la même trempe que Jan Bucquoy, pour poser cette question iconoclaste : "et si une danse identitaire, la sardane, n’était autre qu’une danse révolutionnaire ?". Ouvrir des horizons nouveaux rien de plus passionnant pour un festival.L’ensemble français récent tourne, COVID-19 oblige, même s’il n’est pas nécessairement mis en scène, en partie autour du soin hospitalier comme à la personne :Debout les femmes !, et si les enquêtes de l’Assemblée nationale servaient à quelque chose ? La fracture, vrais soignants et acteurs dans un hôpital, un soir de manif de Gilets jaunes et la question du genre. Ensuite, une autre partie de cet ensemble aborde les laissés pour compte. Si on chantait de Fabrice Maruca, une avant-première en sa présence, des licenciés qui se lancent dans la chanson, un film joyeux sur une situation qui ne l’est pas, une ouverture optimiste ; Gagarine, le devenir des banlieues rouges dans un rêve intersidéral, intelligent et subtil, la banlieue telle qu’on ne la voit que rarement ; Les deux Alfred, le monde d’à peine demain démonté par un film joyeux et tendre, comme un air de réalisme poétique des années 1930 ; De bas étage, les OS de la délinquance, tristesse de la condition ouvrière reflétée dans le vol ; Les sans-dents, avant-première avec Pascal Rabaté son réalisateur, à la marge des marges et une certaine idée de la dignité, sans paroles ni musique mais pas sans son, comme un parfum des audaces de Claude Faraldo dans Themroc, une conclusion du festival dans l’ouverture !Nomadland de Chloé Zhao, traite à l’américaine des mêmes sujets, dans ce film magnifique qui emprunte ses techniques au doc, la lutte des classes se transcende en un conglomérat de choix individuels, marqués de liens précaires au rythme d’une déambulation dans tous les états ou ses états. Une autre façon d’appréhender la précarité sans solution collective mais pas sans dignité. Relire Montaigne ? De quoi nourrir la discussion en tout cas.

 

Michel Cadé

Président du Festival

 

La sardane est elle une danse révolutionnaire, une danse solaire de toute éternité ou des faits sociaux culturels récupérés par une droite indépendantiste catalane. Le certain regard de l'essayiste critique Jordi Vidal et son producteur François BOUTONNET au Clap Ciné de Canet. Première sortie au cinéma Jaurés d'Argeles sur mer le 29 octobre pour les rencontres Cinémaginaires. Mais avant à Carmaux au festival du film social et ouvrier. https://www.cinemas-carmaux.fr/festivals/

https://www.cinemas-carmaux.fr/festivals/

Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et
Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et
Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et
Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et
Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et
Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et
Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et
Vidéo: Conférence de Presse Festival du Cinéma Social et Ouvrier 2021 de Carmaux avec Jan Bucquoy, Jordi Vidal et

Voir aussi:

 

Covid19 / Occitanie: quel futur pour la culture en région? La réponse du président de la commission culture Serge Regourd, interview par Nicolas Caudeville

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2020/10/covid19/occitanie-quel-futur-pour-la-culture-en-region-la-reponse-du-president-du-president-de-la-commission-culture-serge-regourd-i

 

Cinéma / Carmaux: il reste une humanité dans la patrie de Jaurés: le festival du film social et ouvriers! interviews,photos et reportages par Nicolas Caudeville

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2020/10/cinema/carmaux-il-reste-une-humanite-dans-la-patrie-de-jaures-le-festival-du-film-social-et-ouvriers-interviews-photos-et-reportages

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2020 2 03 /11 /novembre /2020 17:52

L'artiste Belge Jan Bucquoy https://www.janbucquoy.be/ était en direct pour l'archipel contre attaque pour parler de son dernier film, "La dernière tentation des belges" . Le son n'est pas au meilleur de lui-même. Ainsi donc faut-il tendre l'oreille( même si, on entend jamais mieux qu'avec son coeur) http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/jan%20bucquoy/

"Quand ma fille Marie s’est suicidée une partie de moi est morte avec elle. Je ne perdais pas qu’elle, mais aussi l’usage et le mode d’emploi du monde. Je ressentais le même vide qu’à la mort de ma mère. Cela n’avait rien à voir avec la perte de l’amour d’une femme qui peut aussi vous amener au désespoir le plus absolu. Non, c’est autre chose, c’est se sentir vraiment seul, nu devant la question fondamentale « est ce que la vie vaut la peine d’être vécue? Faire ce film fait partie de ce moment d’accalmie devant l’absurdité de la vie. C’est un pied de nez en quelque sorte au destin fatalement dramatique qui nous attend. Faire ce film pour moi est une façon de ressusciter ce qui a été anéanti. Il y aura de l’amour, des courses cyclistes, de la poésie surréaliste, du partage, des sosies de célébrités faute de mieux, et de l’humour, surtout de l’humour."

Les aventures de Jan Bucquoy à Perpignan ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/jan%20bucquoy/

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2020 2 21 /01 /janvier /2020 18:49

Le réalisateur et artiste Belge Jan Bucquoy qui passa un an place Rigaud à Perpignan disait :" Pour les catalans du nord, il y a toujours un pigeon qui se lève chaque matin!" 

C'est pourquoi depuis que la Catalogne Sud a retrouvé son autonomie et est redevenue riche soit le temps de pénétration de cerveau local ( après les jeux olympiques de 1992), le Roussillonais a créé un marché : la vente d'action sur le fait que" les gens d'ici, se sentent plus catalan que français!"

La vigne et le maraîchage ne fonctionnant plus, il faut bien se recycler . C'est qu'ici la terre est âpre. Alors des sortes de Marco Polo partent en expédition au Sud pour raconter qu'au nord (outre les corons) il y a un peuple cousin qui n'attend qu'une chose: se faire "enschlusser" par le Sud (des que celui-ci  aura acquis (petit détail) son indépendance!)

En attendant on monte des projets "transfrontaliers" qui débouchent souvent sur des routes sans issues mais qui permettent de vivre au jour le jour , ajouté à un RSA ou a une pension d'invalidité , on commence à être à l'aise .

Récemment , c'est une marchande de souvenirs identitaires de Perpinya qui racontait depuis son téléphone aux Gironinoticies https://gironanoticies.com/noticia/123683-muriel-taurinya-a-catalunya-nord-hi-ha-gent-que-se-sent-mes-catalana-que-francesa.htm?fbclid=IwAR2iB5sVEgXlt3JY7AupAO17AO59oe-eb8wTBZg72XVUBzNn6uKhssbYX4s

"Qu'il y avait des catalans d'ici, qui se sentent plus catalans que français" genre, ils seraient même majoritaires. Comme faisait dire Jacques Audiard à Jean Gabin dans le président à propos de l'existence des patrons de gauche: "Il existe aussi des poissons volants, mais ils ne constituent pas la majorité du genre..."

La commerçante compte faire une plus value avec la vente d'objets identitaire, lors de la prochaine venue du président de la Généralitat en exil, Carles Puigdemont, organisé en février, par sa sœur: Visca el comerç lliure!

C'est alimentaire mon cher Watson! A moins que la préfecture qui prend la décision ou pas d'accepter la venue de Carles Puigdemont, refuse pour raison diplomatique en le formulant sous la forme d'un "trouble à l'ordre public ingérable par les forces de l'ordre".

La population locale est de moins en moins catalane parce qu'il y a eu récemment de multiples migrations de l'intérieur de la France et de l'extérieur . Et comme la transmission a manqué d'huile et que la mondialisation a standardisé, les gens d'ici peuvent se sentir autant Végans que LGBT...etc que catalan: catalan est une tendance parmi tant d'autres. Tous les gens qui mangent des escargots ne sont ni catalans, ni catalanistes.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 17:11
Sérigraphie haute définition – reproduction de l’original  Format A3  Tirage limité  Signés par l’auteur ! Jan Bucquoy
Slip n°2 Manuel Valls par Jan Bucquoy
 

Jean Lhéritier était en direct pour l'archipel contre attaque pour passer un Bram, autant dire un coup de gueule en catalan, pour dénoncer 3 hommes politiques Manuel Valls Romain Grau et le président de l'assemblée nationale Ferrand donr il faut distinguer s'ils sont des imbéciles ou des crétins sur la tribune des 52 députés qui contestent le caractère démocratique du royaume d'Espagne http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2019/09/tribune.aucun-deputes-lrem-des-po-n-a-signe-la-tribune-comme-52-deputes-francais-protestantt-contre-la-repression-des-elus-catalans quant à l'incarcération des 9 prisonniers politiques catalans en prison préventive depuis 2 ans

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2017 4 05 /10 /octobre /2017 21:35

Jan Bucquoy était en direct sur l'archipel contre attaque pour la dernière fois à Perpignan :son Eldorado s'étant transformé en Tartare. Il commente quand même le rérendum catalan et la mi mandat du maire de Perpignan Pujol. Il met fin à sa saison enfer et retourne en Belgique. Parce qu'ici, même la misère n'est pas plus belle au soleil !

Les autres moments Bucquoy:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/jan%20bucquoy/

Partager cet article
Repost0