Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

17 janvier 2021 7 17 /01 /janvier /2021 01:40

Au prétexte de crise sanitaire, la France n'est plus une démocratie. Les décisions ne sont plus prises en commun, mais par un comité scientifique, dont le nom est un écran de fumée qui ne dit rien de sa composition et de sa "traçabilité". L'état est dans la gestion punitive de la crise, pour masquer ses incuries masques, tests et maintenant vaccins (avec un monsieur vaccin , qui déclare qu'il "ne connait rien à la logistique", alors que c'est la base en matière de vaccination de masse). Le problème c'est qu'il s'attaque aussi à des sujets dont ils ignorent totalement la mécanique, parce que du point de vue de son administration tout se ressemble. Donc, dans le doute, il ne faut pas s'abstenir de tout fermer, ainsi l'administration et le politique peut sortir couvert : tout du moins du moins du point de vue juridique. Ainsi, selon la formule du premier ministre du temps de "l'affaire du sang contaminé", Laurent Fabius : ils seront responsables mais pas coupable !

Là-dessus, il y a le réel des économies des bars, des restaurants, des théâtres et des cinémas et de toutes les femmes et les hommes qui la composent, qui doivent continuer de survivre pour reprendre l'activité.

C'est dans ce contexte, que nous avons fait ce direct du clap ciné de Canet en Roussillon avec Noémie Dumas et François Viette à la fois à la tête d'un cinéma et distributeurs aux "films des deux rives".

Quel est leur métier en temps normal ? Et comment on se  dépatouille ou pas avec la crise sanitaire ? Les aides de l'état sont-elles adaptées ? Les élus locaux au-delà d'un soutient formel, comme la corde soutient le pendu sont-ils efficaces pour cette branche de la culture, qui comme salles de cinémas indépendantes, sont aussi un enjeu d'aménagement du territoire, de continuité "d'un service public" culturel en zones isolées, de maintien de l'emploi, d'impôts locaux qui ne s'échappent pas dans des paradis fiscaux, et encore de ciment pour notre cher "vivre ensemble"... Le débat a pu se dérouler dans les conditions optimales grâce à la bienveillance du taulier, Jérôme Quaretti: qu'il en soit remercier !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents