Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

28 novembre 2020 6 28 /11 /novembre /2020 18:45

"Toute chose cesse d'être drôle, à partir du moment où elle s'assoit sur vous !" Arthur Koestler

  • "ABSURDE, adj. et subst. masc.
I.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une manifestation de l'activité humaine : parole, jugement, croyance, comportement, action] Qui est manifestement et immédiatement senti comme contraire à la raison au sens commun ; parfois quasi-synonyme de  impossible au sens de « qui ne peut ou ne devrait pas exister »
 
Celui qui veut tromper les hommes doit avant tout rendre l'absurde plausible.
Citation de Johann Wolfgang von Goethe ; Les maximes et réflexions (1749-1832)

Entre, Jackady et Jackass...Macron et Castex et leur cirque volant!

Moins on est légitime, plus il convient de culpabiliser par une projection de ses propres tares pour continuer de justifier sa place. On n’est pas là par hasard : on est là parce qu'on le mérite, soit parce qu'on a été élu, soit parce qu'on a les compétences (notez au passage qu'on est élu sans compétence #LOL )

Pour le pouvoir en France, la dérive est allée progressivement avec l'utilisation des anglicismes pour la désignation des modalités de la politique.

La langue française a été longtemps la langue de la diplomatie, " parce que ce qui se conçoit aisément s'énonce clairement !," comme disait Pascal. La langue anglaise lui était (et demeure la langue du commerce) parce qu'elle a la faculté de laisser assez d'angles morts pour y faire passer de la contrebande . C'est la langue parfaite pour des "bootleggers"

On est ainsi passé de la "politique" à la "gouvernance".

Les notions ne recouvrent pas la même significations.  Pour Kant, la politique est un art ' «  architectonique » (le terme est utilisé en substantif) désigne ce qui unifie nos connaissances et leur donne un caractère « scientifique » conception de la période moderne. La "gouvernance" quant à elle, sent la navigation au doigt mouillé. Elle n'anticipe que les bénéfices et les rétributions qui vont avec. La gouvernance n'envisage pas le global, mais la globalisation.

Aussi, ceux qui nous ont gouverné depuis un certains temps, sont ses fils spirituels.

Ils n'envisagent que la planification de leur image, en vue de pouvoir revenir la semaine suivante, comme le finaliste d'un jeu télévisé... Fini, le "gouverner, c'est prévoir !"

Pour des élites qui n'ont à l'esprit que le "cash and collect" (comme les armes de Goldorak:" Pantouflage..rétro-pantouflage, astéro-hache...), tout ce qui sort de ce cercle est incompréhensible. Ainsi, crise des migrants, attentats islamistes, gilets jaunes, jusqu'à la pandémie de COVID-19, en passant par les frictions géopolitiques avec le grand turc, tout cela semble échapper à leur modélisation (c'est notre capacité à modéliser un problème qui nous en donne la vision et la projection pour le résoudre).

Alors, quand un état ne tient plus que par sa police (c’est-à-dire, qu'il remplace l'autorité par le haussement de ton et de menton, par l'autoritaire), il n'a plus que l'outil de la confusion pour s'en sortir.

D'où le discours actuel : de Jean Castex : les stations de ski ouvertes mais les remontées mécaniques fermées !". Ceci n'étant que la queue de la comète des discours "matigno-élyséens" peuplés de pensées magiques, comme le suppositoire la glycérine. Dans la lignée de "c'est pas nous qui avons merdé, ce sont les français. C'est donc eux qui seront privés de dessert ! ( #mangetabuchedanslacuisineboomer) .

Et ce n'est que le début...

Plus ils merderont, plus ils feront un tapis de bombes de l'absurdité (vu que ya plus d'place sous le tapis) . Donc attendez-vous à :la distorsion entre le réel et le discours,  les injonctions contradictoires, la projection de l'incompétence personnelle sur un pays entier...

Pour finir, le "management" par l'absurde façon France-Télécom, semble être passé dans les mœurs politiques de la gestion de l'état et de la France, avec le même objectif de dégraisser à coup de suicide et de démissions ?http://archives.lesechos.fr/archives/1997/Enjeux/00130-080-ENJ.htm

 

Partager cet article

Repost0

commentaires