Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

10 septembre 2021 5 10 /09 /septembre /2021 12:16

On rend souvent hommage plus souvent pour se mettre en valeur soi-même, que pour célébrer les qualités de la personne à qui l'on rend hommage. C'est un moyen de s'attribuer les qualités de la personne. On reconnait sa vie comme exemplaire, exemple dont on est un peu le reflet (et dans un peu le reflet, il y surtout un peu: comme dans la composition de certains produits alimentaires, on signale "traces de fruits à coques"),  comme l'a fait récemment le président Macron aux invalides pour l'acteur Jean-Paul Belmondo : "Belmondo, c'est nous en mieux !" #jesuismagnifique https://www.youtube.com/watch?v=x_cAbeWqZwY

La mairie de Perpignan de Louis Aliot et de son premier adjoint André Bonet, aiment les hommages, qu'ils soient collatéraux ou pas . Ils se sont attaqués, à l'occasion de l’anniversaire de l'assassinat par les talibans à éloge du commandant Massoud, mais à leur manière pataude et brutale, et dans l'à peu prés habituelle. Il sont à la communication, ce que les impressionnistes sont à la peinture. Au lieu de mettre un grand portrait visible par tous sur le palais des congrès ou sur le Castillet http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2021/08/perpignan-hommage-collateral-au-commandant-massoud-l-infini-mis-a-la-portee-des-caniches-par-nicolas-caudeville.html,ils ratiocinent sur une petite bâche, comme pour masquer l'ancien balcon que l'ancien maire Jean-Paul Alduy avait fait détruire. Ils rajoutent cette phrase pleine d’enflure : "Partout dans le monde, Perpignan soutient les combattant de la liberté" 

Ben voyons, les 300 spartiates à la bataille des Thermopyles porter déjà un T-Shirt de la ville (avec déjà son logo "Perpignan la rayonnante", mais en grec, pour bien affirmer qu'il était des combattants de la liberté),

de même que Garibaldi libérant la Sicile, sous sa chemise rouge avait le fameux T-shirt (qu'il disait avoir reçu des mains d'Hightlander lui-même, l'immortel catalan) ,pendant la guerre d'Espagne sur le front de l'Ebre, la bataille de Madrid, le siége de Barcelone, les parachutages de T-shirts dans les maquis de la résistance en France, et évidemment, le jour du D Day en Normandie : j'en passe et des meilleurs...

Le pire, c'est que tout le monde s'en fout, parce que la plupart des gens ne savent pas qui est le commandant Massoud, ni le sous commandant Marcos #yabasta

Là encore, Louis Aliot n’innove pas et reprend les pantoufles de l'ancien maire Jean-Marc Pujol voir Perpignan,Municipales 2014: qui sont les otages que veut libérer Jean-Marc Pujol? http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/article-perpignan-municipales-2014-qui-sont-les-otages-que-veut-liberer-jean-marc-pujol-par-nicolas-caudev-115458778.html

Tout cela ne nous ramènera pas Jordi Barre et ne fera fuir les dealers de Perpignan. 

Plus sérieux sur le sujet la projection samedi prochain du documentaire Alberto Marquardt  https://fr.wikipedia.org/wiki/Alberto_Marquardt sur l'Afghanistan : "Afghanistan le prix de la vengeance"à 18h au Clap Ciné de Canet en présence du réalisateur...

 

Perpignan: la ligue du lol affiche le portrait du commandant Massoud et affirme que partout dans le monde: elle soutient les combattants de la liberté! par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0

commentaires