Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 11:42
390028 2423870269028 1019626145 32777005 1686448236 n
377059 2436523626392 1050766069 2836134 869541954 n
C'est avec une cinquantaine de personnes que le politologue Olivier Rouquan, le sénateur maire    du Soler, François Calvet, l'ex député maire de Céret Henri Sicre ont débattu autour du livre culture territoriale. Les deux praticiens du territoire et le théoricien et observatoire ont croisé leur jugement et leurs expérience donnant un meilleur éclairage sur le sujet. Un publique participant de grande qualité, simple citoyen ou personne de la parti. L'élu cdc d'opposition Clotilde Ripoull  interroge sur les possibilités de contrôle du citoyen et des élus d'oppositions au regards des budgets engagés et finalités de certains projets. La journaliste de l'AFP et auteure d'un récent livre « La bataille du sénat » Suzette Bloch link s'inquiète du fait que les créateurs de lois soient souvent ceux qui les appliquent sur le territoire. Et qu’en l’espèce la séparation des pouvoirs recommandée par Montesquieu dans «De l’esprit des lois» ne soit pas respectée. Henri Sicre analyse,lui, l’évolution des collectivités territoriales depuis les premières lois de décentralisation Deferre link. François Calvet se félicite pour de gros projet comme la mise en cohérence du bassin et des réseaux aquifères. Ou, à l’inverse de l’incohérence sur le thème des transports, où à la fois, l’agglomération de Perpignan, le conseil général et la région ont pouvoir de décision sans avoir l’obligation de s’entendre entre elles: ce qui donne lieu à des redondances absurdes.On reléve aussi les carences de la presse quant à la pédagogie sur des sujets sérieux comme celui-ci. Et, François Calvet de s'interroger sur l'utilité d'un bus tram, si ce n'est pour gonfler l'orgueuil du président de l'aglo de Perpignan. Une expérience pédagogique et démocratique à réitérer !

Partager cet article

Repost0

commentaires