Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

13 février 2021 6 13 /02 /février /2021 17:40
"A l'arrière des dauphines Je suis le roi des scélérat A qui sourit la vie Marcher sur l'eau
Éviter les péages Jamais souffrir Juste faire hennir Les chevaux du plaisir"
Osez osez Joséphine
Osez osez Joséphine de Alain Bashung
 
"Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt
Sur les ruines d'un champ de bataille
Aurais-je été meilleur ou pire que ces gens
Si j'avais été allemand?" JJ Goldman et Jones
 
 Ça commence à râler de plus en plus à gauche (enfin ceux qui se revendiquent boulanger et qui n'ont jamais pétri un pain...) , Louis Aliot  non content  d'être élu maire de Perpignan, est le premier à rouvrir les musées et à libérer la culture du Covid, comme les américains la France (parce que les musées, c'est un peu les plages de Normandie #cultureisabeach). Parce que la gauche, revendique aussi paradoxalement que cela puisse paraître, la propriété "morale" de certaines choses (et comme disait Proudhon, "la propriété, c'est le vol", même si on parle "morale")
 
Et Louis Aliot, qui est l'ongle incarné du mal, a le droit de revendiquer la sécurité, mais pas la culture qui est le "précieux" de la gauche. Difficile de dénoncer la réouverture des musées, alors les représentants de la "gauchosphére" locale, se sont engouffrés dans l'affaire des affiches (nouvelle "affaire des placards") http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2021/02/perpignan-le-maire-louis-aliot-s-affiche-par-un-coup-de-theatre-en-rouvrant-les-musee-par-nicolas-caudeville.html
On pouvait croiser Jean Codognés (en pleine négociation avec les socialistes locaux,  pour les prochaines départementales), époux à la ville d'Agnès Langevine (la vice-présidente (virée par les verts d'ici) de la région Occitanie et tête de liste locale de sa présidente Carole Delga, pour les prochaines élections régionales) qui se répandait , tout juriste qu'il est, sur le "pétainisme" des affiches!
 
Et voilà que ressurgit le vieux support vintage des badges!
 
Le badge est au message aux autres que l'on affiche sur soi, à ce que le vinyle est au son ! (d'où l'expression rugbystique: un match correct, mais vynile!)
 
Des jeunes créatifs, ont sorti un badge "anti-Aliot", avec jeu de mot à la clef: C'est Louis ou c'est moi! Avec pour signature "Perpignan Cosmopolite"
Sous-entendus: choisis ton camp, camarade! Ceci étant la reprise par la gauche 68tarde, d'un classique de l'évangile "Celui qui n'est pas avec moi est contre moi, et celui qui n'assemble pas avec moi disperse." Matthieu 12:30.
Donc, si toi aussi, tu kiffes pas Aliot, affiches ce badge au revers de ton veston et affiches ta différence!
Sauf que les pros-Aliot et le maire Louis même peut s'en emparer: il aura choisi son camp, et son camp c'est Louis!
 
Mais comme disait JJ Golman à fin de la chanson de "Née en 17 Leidenstadt" :
 
"Et qu'on nous épargne à toi et moi si possible très longtemps
D'avoir à choisir un camp"
Partager cet article
Repost0

commentaires