Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

24 septembre 2021 5 24 /09 /septembre /2021 08:21

"Tu connais pas ta force, barres toi pendant que tu te contrôles encore ! " https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Métamorphose_des_cloportes_(film)La métamorphose des cloportes https://www.youtube.com/watch?v=JPrYYc54nKs

Et soudain surgit face au vent mauvais de la déprime commercial du centre ville "un manager", "un développeur de centre vil " , une sorte de machine à cash, un génie du commerce venu du "carré d'or" (le centre commercial face à Carrefour route de Canet, qui semble ne s'être toujours pas réveillé. À la question est-ce que le carré dort? L'hypoténuse n'a toujours pas donné de réponse! ) http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2014/08/perpignan-commercants-du-centre-ville-la-manifestation-et-les-politiques-interview-bruno-delmas-par-nicolas-caudeville.html dont le journal l'indépendant brosse le portrait du pressenti : Stéphane Roussel créateur de l'agence SR immobilier, implantée au cours Palmarole à Perpignan. Sur le site de la société, l'expérience de "vingt ans dans la rénovation et l’immobilier d’investissement

https://www.lindependant.fr/2021/09/20/perpignan-un-cadre-du-carre-dor-pressenti-comme-futur-developpeur-du-centre-ville-9801494.php

Pourquoi on a pas mise sur le coup André Bonet , le monsieur "Je suis partout " de Louis Aliot ? Et que fait la maire de centre ville Isabelle Bertran, ou encore l'adjoint au commerce Frédéric Guillaumon . Eest-ce la punition (divine ?) pour ne pas avoir su résoudre l'énigme de la terrasse du restaurant "les 3 journées" ?

Jean Roure, Aliénor Ramounoulou et Véronique Souloy était en direct de la Terrasse du Figuier pour dénoncer une absurdité administrative faisant que le restaurant Les Trois Journées, situé place Baudoin de Bois Mortier, soit réduit à fermer parce qu'un décret municipal réduise sa terrasse à juste 2 tables. 2 tables ?, me dirait vous ?! Oui, parce 2 autres voisines commerçantes, une coiffeuse et une boutique de décoration revendique d'avoir aussi la leure (pendant le confinement la boutique de décoration à obtenu par la mairie d'avoir une licence pour faire du thé et du café à emporter). Vient de s'ouvrir un salon de thé qui lui aussi à besoin d'une terrasse. La logique voudrait que les commerces de bouche soient prioritaire sur la place. Mais pour le moment l'adjoint aux commerces de Perpignan, ne veut pas changer l'arrêté. Faudra-t-il pour lever l' absurdité que le maire Louis Aliot siffle la fin de la récréation ? En attendant, Jean Roure, le patron du restaurant le Figuier explique ce qu'oblige ce type de décision sur l'économie, le commerce et l'emploi pour un centre ville ravagé économiquement avant, pendant et après le Covid. Les 3 Journées ont 6 ans d'existence, une clientèle qui, c'est faite petit, une image. Le restaurant précédent tenu par l'excellent chef Sebastien Ausseil avait eu les mêmes problèmes avec les mêmes personnes. Il serait temps que la parole revienne au sens commun...

LE RESTAURANT EST DÉSORMAIS FERMÉ! Avec ce texte sur le facebook

 

"Chères clientes, chers clients, c'est avec tristesse que je vous annonce la fermeture momentanée du restaurant.
En effet, ma nouvelle demande de terrasse pour la fin de l'été et pour la période de Visa pour l'image a été refusée par la mairie.
Vous avez été nombreux à nous soutenir, notamment en signant la pétition, je vous en remercie, mais cela ne suffit malheureusement pas.
De plus, contrôler les clients pour le pass sanitaire ne me tente guère pour l'instant.
Je vous dis à bientôt, j'espère cet automne, dans notre charmante petite salle à l'étage.
D'ici là, portez-vous bien."
Partager cet article
Repost0

commentaires