Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 17:25

 

Séverinne Peron au musée Terrus à Elne

 

e-le-vationWEB.jpgme-tamorphoseWEB.jpg

- Elevation: branches de bois brûlé, fils colorés, 2013

- Métamorphose: branche de bois, peinture blanche, fibres de soie, 2013

- Fonte des Neiges: soie, laiton, pigments naturels, 2013

- Paysages: triptyque, photographies (détails de Fonte des Neiges), 2013

- élévation: 1m70* 2m50 env.
- métamorphose: 1m20*1m env.

Ancienne éléve des Beaux Arts de Perpignan, la guyanaise Séverine Péron link est une artiste contemporaine, d'une part parce qu'elle vit maintenant d'autres part parce qu'elle créée maintenant avec les formes de représentation de son temps. Elle aime le jeu de la lumière sur les structures et les dispositifs qu'elle fabrique, des pyramides de verres brisés, du bois brûlé de l'incendie de la Jonquéres en Catalogne Sud, de la peinture sur soie tendue sur des supports...Son travail s'inscrit dans le réel de son temps comme, le changement climatique, comme dans le "cycle Pyrénées, art et écologie" qui voit son travail présent à centre d'art contemporain Santa Monica sur les ramblas de Barcelone jusqu'au 27 juillet, ainsi qu'au musée Terrus à Elne dans le 66. "Je veux imaginer des formes et leurs confrontations. Comme les branches brûlées , que j'ai utilisé la première fois au Mas St Jacques en dessinant les ombres de cerisiers au sol , dans l'idée : art, écologie, vie, nature, en guise de processus de création! Les branches de prises à l'incendie de l'Amporda, que je fais flotter dans l'air ou avec de la soie peinte , tendue dessus " Le musée Terrus à Elne, la "Casa d' Oro en Ariège et et le CIEM sont partenaires des expos...Voir son blog:http://severineperon-artiste.overblog.com/

Partager cet article

Repost0

commentaires