Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 19:12
Ramon Faura
Ramon Faura

C'est le 11éme CD que Ramon Faura produit et distribue gratuitement. La création musicale en catalan, ici, n'est pas chose facile (la création en général) et sa diffusion encore plus difficile (en général, mais encore plus en catalan) . Il fait ce qu'on s'attendrait à ce que d'autres fasse et programme ( voir article http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html)

Col•lectiu Joan Pau Giné: la chanson peut sauver une langue!


Le collectif qui vient d’éditer une 6ème compilation avec Balbino Medelin et l’acteur Sergi Lopez en « guest stars ». 90 formations musicales et 300 musiciens du département des Pyrénées-Orientales ont déjà participé à ce projet pour promouvoir l'usage du catalan dans la création artistique, pour la reconnaissance des musiciens de Catalogne Nord et pour développer les liens avec le reste des Pays Catalans.

La musique en catalan renforce la certitude pour les habitants des Pays Catalans de faire partie d'un espace culturel et de communication commun. La circulation de propositions musicales entre la Catalogne autonome, le Pays Valencien et les Illes Baléares est aujourd’hui naturelle, malgré le manque d’intérêt des médias et les blocages politiques. Mais en Catalogne Nord (ou P-O.66), les barrières administratives imposées depuis le 1659 par les Etats espagnol et français ont rendu plus difficile de maintenir les liens culturels et linguistiques. Une preuve de cette difficulté est la méconnaissance généralisé et mutuelle de l'offre musicale.


Création du Col•lectiu Joan Pau Giné

Après l’impulsion de « mais 68 » et la « Nova Cançó » (mouvement musical sud catalan antifranquiste) et la création du Groupe Guillem de Cabestany dans les années 70 avec, entre autres, le chanteur Joan Pau Giné, il n’y a pas eu de continuité en Catalogne Nord. “La cançó d’aquí” est revenue un simple "folklore de carte postale" pour des touristes et retraités, majoritairement dépréciée.



Cette réalité a commencé à changer radicalement en 2010, en parallèle de la 4ème Setmana per la Llengua, organisée par l'association culturelle Angelets de la Terre dans plusieurs villages de Catalogne Nord, avec des propositions artistiques en catalan aussi diverses que le théâtre, la poésie, le cinéma et la musique. Ramon Faura a proposé à quelques musiciens de créer un col•lectiu pour promouvoir la langue catalane, et a établit des liens avec des collectifs similaires de Barcelona, Valencia et Mallorca. “Nous allons fondé le Col•lectiu Joan Pau Giné pour faire perdurer l’expression roussillonnaise, mais aussi universelle et humaniste, du poète et chanteur de Bages”, explique Ramon, président des Angelets de la Terre et coordinateur du collectif, en soulignant que beaucoup de ces musiciens nord-catalans “ne parlaient pas et n’osaient pas chanter en catalan mais, comme tous les catalans du Nord, ils avaient la catalanitat enracinée au cœur et qu’il avait suffit de leur proposer”. L'objet du collectif est d’aider les groupes qui chantent déjà en catalan à diffuser leur musique, à motiver ceux qui ne le font pas encore à essayer et à montrer que la musique en catalan n'est pas uniquement havaneres et sardanes.


Succès du Col•lectiu et de la chanson en catalan

Peut-être que le facteur le plus décisif qui explique le succès de ce projet est la diversité linguistique et le métissage culturel de ce collectif, qui revendique une culture catalane ouverte au monde, avec des musiciens originaires d’Occitanie, du Maroc, d’Italie, de Bretagne, d’Angleterre, d’Haïti, etcetera. Pour Ramon Faura, il est évident que le futur de notre langue ne passe pas uniquement par les autochtones, mais aussi par le fait de partager avec les "afegits" (nouveaux arrivants) notre langue et culture, “sans dogmes ni impositions, chacun à sa façon, avec son accent et son engagement”.


"L'été du 2010, il en restait quatre qui chantaient encore en catalan et les gens s'étonnait de notre proposition", se remémore Ramon Faura, président de l'association ‘Angelets de la Terra’ et promoteur du Col•lectiu. “Mais après 6 CD, 90 formations et des 300 musiciens (qui chantent au moins une chanson en catalan) ont participé, et cela montre que ça a très bien fonctionné”. Ramon valorise cette “nouvelle impulsion” pour la création musicale en catalan et les “vocations musicales” suscités grâce aux graines plantées depuis cinq ans.


“Jamais autant d’artistes nord-catalans ne s'étaient organisés autour d'un projet commun et ici le projet est l'usage du catalan. Cela montre la vitalité et l'intérêt qu’il y a en Catalogne Nord pour le fait catalan bien que la situation puisse sembler désastreuse et malgré que la plupart de ces musiciens ne sont pas catalans d'origines. Nous mettons en évidence que le catalan est un outil de cohésion sociale, plus efficace que le français, et que la musique est la façon la plus ludique d'atteindre les gens”, explique Ramon Faura.


Abolition des frontières et construction des Pays Catalans

Outre le besoin d’une plus grande union, maintenant il ne manque plus de motifs musicaux pour effacer les frontières, puisque dans le Col•lectiu il y a une variété de musiciens et beaucoup de talent comme le confirme l’électro-pop de Llamp te Frigui, la rumba catalane de Buenasuerte, le reggae métissé de Ghetto Studio, le rock d'en Gerard Jacquet ou les poésies de Joan Ortiz, entre autres. Un jour arrivera où ces noms seront dans les programmations habituelles des radios et télévisions de tous les Pays Catalans et, en définitive, de la bande sonore de nos vies.


Fruit de beaucoup d’efforts le Col•lectiu Joan Pau Giné peut être fier d’avoir réalisé dix disques (dans lesquels ont participé environ 150 formations de tous les Pays Catalans) et deux documentaires. Et il a des projets à long terme comme la tournée hommage « Canten Giné », en collaboration avec l'association « Adiu ça va », dont Ramon Faura est à l’origine. Il a réussi à joindre pour la première fois dans un même projet des musiciens de tous les territoires de langue catalane, sans oublier l'Andorre, Formentera, Ibiza, l’Alguer ou la Frange de Ponent. Quatre-vingt-quinze formations dont Marina Rossell, Titot, l’acteur Sergi López, Projet Mut ont interprété à leur façon toutes les poésies du chanteur roussillonnais. Giné avec ses chansons poétiques, revendicatives, surréalistes, mais aussi humoristiques a était l’un des musiciens les plus populaires de Catalogne Nord, avec Jordi Barre, jusqu’à un accident de la route où il a perdu la vie en 1993, à seulement 46 ans.


La Col.lectiu et Adiu ça va veulent porter « Canten Giné » au Palau de la Musica Catalana de Barcelone et à l’Archipel des Théâtres de Perpinyà. “Un rêve” qui, dans un pays normal, ne devrait pas en être un, et qu’ils ont déjà commencé à construire en relation avec diverses associations. Cinq années après la création du Col•lectiu et autant de travaille pour donner une nouvelle voix et une vitalité à la chanson en catalan, Faura pense que ce serait un pas supplémentaire et une juste reconnaissance à Giné et à tous ces musiciens qui luttent chaque jour pour ne pas perdre la flamme de la « llengua ». Aidons la Catalogne Nord à être plus catalane et moins "afrancesada”, comme le chantait Joan Pau Giné.

CD6 1 - Balbino Medellin - I si canto trist (Lluís Llach) 2 - Llamp te Frigui & Gerard Jacquet - Electrificat 3 - Ghetto Studio - Gatalans 4- Jilly Vila – Passa 5 - AJT - Els Segadors 6 - Blues de Picolat - La maleta 7 - La Reskape - Tots anem a sortir 8 - Un Air de Fête - Ilusions (Joan Pau Giné) 9- Buenasuerte - Ventilador 10- Delphine Bassols - Què és la vida 11 - Joan Ortiz - Es la terra 12 - Pascaline - Els Contrebandistes (tradicional) 13 - Lisa - Boig per tu (Sopa de Cabra) 14 - Padya - Jo vinc d'un silenci (Raimon) 15 - Eric Ragu - Declaro 16 - Gipsy NUR Project - Cor segellat 17 - Pepper N'Soul - Hard Time 18 - Brain Market - Nina una nit 19 - Norha - La gent Puta (JP Giné) 20 - Stéphanie Lignon - Renunciar (JP Giné) 21 - Sergi Lopez & Bulma - Perpinyejar (JP Giné)

Voir aussi:

Culture:Ara es l'hora! 92 groupes des pays catalans rendent hommage à Joan Pau Giné! interview Etienne Sabench,Pere Figueres par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/09/culture-ara-es-l-hora-92-groupes-des-pays-catalans-rendent-hommage-a-joan-pau-gine-interview-etienne-sabench-pere-figueres-par-nicol

CAVALE musique à imagination libre, sort son nouvel album "Partir" interview Prêle Abelanet,Olivier Chevoppe par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/cavale-musique-a-imagination-libre-sort-son-nouvel-album-partir-interview-prele-abelanet-olivier-chevoppe-par-nicolas-caudeville.htm

Musique/Motörhead/Thierry Grillet: On a construit beaucoup de scènes dans le 66, mais pas pour les groupes d'ici! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/10/musique-motorhead-thierry-grillet-on-a-construit-beaucoup-de-scenes-dans-le-66-mais-pas-pour-les-groupes-d-ici-interview-par-nicolas

CAVALE musique à imagination libre, sort son nouvel album "Partir" interview Prêle Abelanet,Olivier Chevoppe par Nicolas Caudeville

Perpignan:Col•lectiu Joan Pau Giné: la chanson peut sauver une langue! interview Ramon Faura par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2016 2 19 /01 /janvier /2016 11:08
Contact : 06 74 67 04 97   https://www.facebook.com/lespneumaticserenaders/?ref=hl   Email : pneumaticserenaders@gmail.com
Contact : 06 74 67 04 97 https://www.facebook.com/lespneumaticserenaders/?ref=hl Email : pneumaticserenaders@gmail.com

Les Pneumatic Serenaders sont en concert gratuit ce jeudi à 20h30 à la salle le Médiator à Perpignan pour les "jeudis free" (donc l'entrée est gratuite, comme la violence et la méchanceté)
Formés au début de l'année 2012, et composé de Gaelle Houzé au chant/ Valentin Estel à la guitare/ Jeff Quévy banjo/Sylvain Tichadou contrebasse,tuba / Prêle Abèlanet Batterie, percussions, Les Pneumatic Serenaders revendiquent leur amour pour le Blues des années 20, le "Old Time", le Hokum, Memphis Minnie, Bessie Smith, les Jug Band du début du 20ème siècle.

En mars 2014, plusieurs membres du groupe se rendent à la Nouvelle-Orléans pour un voyage musical de quelques semaines. L'expérience s'avère fructueuse et les rencontres avec différents musiciens, dont certains membres des Tuba Skinny ou des Hokum Hight Rollers, se révélèrent très enrichissantes et source d'inspiration pour la suite.

C'est ainsi que deux ans après avoir enregistré une première démo (avec Nadège Figuerola derrière les machines), le groupe enregistre et sort son premier album "Rollin' On The Bayou" au crépuscule de l'année 2014 ; un album auto-produit et cette fois-ci entièrement enregistré par Guillaume Picard et ses bandes analogiques, Wattsville Record.
En résidence à la salle de spectacle le Médiator à Perpignan, nous les avons retrouvé au restaurant le Dragon pour une discussion à Battons rompus sur la création musicale, sa diffusion: bref la vie d'artiste! http://www.les-pneumatic-serenaders.fr/

Voir aussi:

Perpignan/ El médiator: quid du soutien à la création d'ici? interview Julien Bieules par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-el-mediator-quid-du-soutien-a-la-creation-d-ici-interview-julien-bieules-par-nicolas-caudeville.html

Musique/Motörhead/Thierry Grillet: On a construit beaucoup de scènes dans le 66, mais pas pour les groupes d'ici! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/10/musique-motorhead-thierry-grillet-on-a-construit-beaucoup-de-scenes-dans-le-66-mais-pas-pour-les-groupes-d-ici-interview-par-nicolas

Perpignan/Médiator: Les Pneumatic Serenaders en live gratuit jeudi! interview de  Gaelle Houzé / Valentin Estel / Jeff Quévy /Sylvain Tichadou / Prêle Abèlanet  par Nicolas Caudeville
Perpignan/Médiator: Les Pneumatic Serenaders en live gratuit jeudi! interview de  Gaelle Houzé / Valentin Estel / Jeff Quévy /Sylvain Tichadou / Prêle Abèlanet  par Nicolas Caudeville
Perpignan/Médiator: Les Pneumatic Serenaders en live gratuit jeudi! interview de  Gaelle Houzé / Valentin Estel / Jeff Quévy /Sylvain Tichadou / Prêle Abèlanet  par Nicolas Caudeville
Perpignan/Médiator: Les Pneumatic Serenaders en live gratuit jeudi! interview de  Gaelle Houzé / Valentin Estel / Jeff Quévy /Sylvain Tichadou / Prêle Abèlanet  par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2016 1 18 /01 /janvier /2016 16:40
Perpignan/ El médiator: quid du soutien à la création d'ici? interview Julien Bieules par Nicolas Caudeville

Nous avions rencontré Julien Bieules en novembre 2011, lors de sa prise de fonction comme programmateur de la salle de spectacle "Le Médiator" . Nous revenons le voir au prétexte de la résidence des "Pneumatics sérénaders" pour l'interroger sur la création musicale d'ici, son soutien et sa projection à l'extérieur.

Voir aussi:

Perpignan, le nouveau programmateur du Médiator Julien Bieulès donne un coup de jeune! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-perpignan-le-nouveau-programmateur-du-mediator-julien-bieules-donne-un-coup-de-jeune-interview-par-89554142.html

Perpignan: comment je me suis auto-radicalisé en écoutant France-Bleu Roussillon! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan, le nouveau programmateur du Médiator Julien Bieulès donne un coup de jeune! interview par Nicolas Caudeville

Perpignan/Médiator: Les Pneumatic Serenaders en live gratuit jeudi! interview du club des 5 par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-mediator-les-pneumatic-serenaders-en-live-gratuit-jeudi-interview.html

Perpignan/ El médiator: quid du soutien à la création d'ici? interview Julien Bieules par Nicolas Caudeville
Perpignan/ El médiator: quid du soutien à la création d'ici? interview Julien Bieules par Nicolas Caudeville
Perpignan/ El médiator: quid du soutien à la création d'ici? interview Julien Bieules par Nicolas Caudeville
Perpignan/ El médiator: quid du soutien à la création d'ici? interview Julien Bieules par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 16:18
Perpignan:le presbytère n'était pas astigmate! interview Clotilde Ripoull par Nicolas Caudeville

La destruction du presbytère, achetait 80 000 euros à l'évêché par la mairie de Perpignan , avec une rapidité étonnante, pour l'habitude de réactivité de celle-ci. alors qu'un référé en "abus de pouvoir" avait été déposé par Clotilde Ripoull, laisse un goût amer aux citoyens.

L'ABF peut s'acheter un code du patrimoine ainsi que le maire de Perpignan !

L’article 621-31 du code du patrimoine, Modifié par LOI n°2012-387 du 22 mars 2012 - art. 106.

Lorsqu'un immeuble est adossé à un immeuble classé ou situé dans le champ de visibilité d'un édifice classé ou inscrit au titre des monuments historiques, il ne peut faire l'objet, tant de la part des propriétaires privés que des collectivités et établissements publics, d'aucune construction nouvelle, d'aucune démolition, d'aucun déboisement, d'aucune transformation ou modification de nature à en affecter l'aspect, sans une autorisation préalable.

Lorsque les travaux concernent un immeuble adossé à un immeuble classé, cette autorisation est également délivrée au regard de l'atteinte qu'ils sont susceptibles de porter à la conservation de l'immeuble classé.

Retour, avec Clotilde Ripoull sur une situation à la légalité sur le fil du rasoir

Perpignan:le presbytère n'était pas astigmate! interview Clotilde Ripoull par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 14:34
Perpignan: qu'est ce que c'est l'amour? expo à l'Engrenage, ce soir! interview Marion Jaillot par Nicolas Caudeville

Vernissage de l'exposition photo de Marion Jaillot
à partir de 18h30. à la galerie de l'Engrenage rue du théâtre à Perpig
nan

Marion Jaillot,34 ans,étudiante en psychologie,passionnée d'anthropologie,présidente et créatrice de l'Association et du Festival Psyché Bas Résille dont la 3ème édition se déroulera cette année sur Perpignan.
Marion nous fait voir à travers ses photographies la question qu'elle se pose depuis des années qu'est ce que l'amour ?
Comme une psychologue naissante,elle entre dans l'intimité de ses modèles et cherche à percer et montrer leurs âmes secrètes.
Elle ne se dit pas photographe,seulement libre de figer un instant,une rencontre,un échange qui marquera le temps,un temps de sa vie.
Derrière chacune de ses photographies se cache une histoire amicale ou amoureuse.
Marion,ne s'intéresse pas à la beauté plastique des modèles professionnels mais au hasard de la vie,aux personnes qui croisent son chemin de vie et elle fige cette rencontre pour toujours.
Ses photographies sont des histoires racontant sa propre vie,des miroirs de sa personnalité.
Elle expose a deux reprises à la galerie Le Mat/Montpellier dans le cadre de son festival regroupant artistes photographes,peintres,dessinateurs,performeurs et musiciens.
En 2011,sa rencontre avec le chanteur Piero Ilov du groupe Jack of heart scène rock garage psychédélique de Perpignan donnera naissance à 3 photographies qui seront publiées pour une interview du chanteur dans le magazine de mode masculine & philosophie Dapper Dan.
Projet en cours,l'exposition collective "The dream is over" dirigée par la commissaire Agnès Al.

Interview

Perpignan: qu'est ce que c'est l'amour? expo à l'Engrenage, ce soir! interview Marion Jaillot par Nicolas Caudeville
Perpignan: qu'est ce que c'est l'amour? expo à l'Engrenage, ce soir! interview Marion Jaillot par Nicolas Caudeville
Perpignan: qu'est ce que c'est l'amour? expo à l'Engrenage, ce soir! interview Marion Jaillot par Nicolas Caudeville
Perpignan: qu'est ce que c'est l'amour? expo à l'Engrenage, ce soir! interview Marion Jaillot par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
7 janvier 2016 4 07 /01 /janvier /2016 22:24
Perpignan:  Le médaillon sculpté de Pau (ou Pablo ) CASALS,affublé d'une moustache hitlérienne les allées Maillol!

Le médaillon sculpté du violoncéliste Pau (ou Pablo ) CASALS,affublé d'une moustache qui nous rappelle de tristes souvenirs au les allées Maillol à PERPIGNAN ?!

Vandalisme quand tu nous tiens!


Le médaillon sculpté de Pau (ou Pablo ) CASALS,affublé d'une moustache qui nous rappelle de tristes souvenirs. Sur les allées Maillol à PERPIGNAN ?!

Voir aussi:

Perpignan:Ce matin des 6 heure, Jean-Marc Pujol a fait détruire le presbytère! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/12/perpignan-ce-matin-des-6-heure-jean-marc-pujol-a-fait-detruire-le-prsbytere-par-nicolas-caudeville.html

Perpignan:Ce matin des 6 heure, Jean-Marc Pujol a fait détruire le presbytère! par Nicolas Caudeville

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2015 2 22 /12 /décembre /2015 23:55
Perpignan: Les derniers jours de Magellan, un livre de Michel Bolasell! interview par Nicolas Caudeville

Les vacances de Noël, entre deux descente de ski, il s'agirait de ne pas glisser idiot. Le livre n'a pas besoin de batterie et vous pouvez l'emporter n'importe où avec vos yeux. Michel Bolasell est l'ancien journaliste culture de l'indépendant, président du jury du prix spiritualité du CML. "Les derniers jours de Magellan" aux presses Littéraires est son 8 iéme livre.Le 15 janvier, il fera une conférence pour la loge le Laurier et L'Olivier animé par Nicolas Caudeville. Entretien

Voir aussi:

Roman:Les Vêpres Siciliennes d'Henri Lhéritier, chez trabucaïre éditions! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/08/roman-les-vepres-siciliennes-d-henri-lheritier-chez-trabucaire-editions-interview-par-nicolas-caudeville.html

Vidéo/conférence:Journalisme/franc-maçonnerie sont-ils deux mondes parallèles? par Nicolas Caudeville,Julien Marion, Fabrice Thomas, introduit par le frère Hervé Vigier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/10/video-conference-journalisme-franc-maconnerie-sont-ils-deux-mondes-paralleles-par-nicolas-caudeville-julien-marion-fabrice-thomas-in

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2015 7 20 /12 /décembre /2015 16:00
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville

Le photographe Gregory Herpe sort pour les fêtes un livre de photos sur les deux Catalognes, Nord et Sud, préfacé par le prince Michel de Yougolavie

(lui-même photographe http://www.micheldeyougoslavie.com/), le livre édité aux presses littéraires, se trouve dans toutes les bonnes librairies perpignanaises

"Je vis et travaille depuis quelques années entre Barcelone et Perpignan. J’ai commencé à sillonner ce pays catalan par curiosité puis je me suis aperçu de sa beauté, de sa diversité et j’ai voulu marquer cette période de ma vie en réalisant cet hommage à la Catalogne, des deux côtés de la frontière franco-espagnole..."http://www.gregoryherpe.fr/

Ce magnifique livre n'a été soutenu par aucune collectivité territoriale, et ferait l'objet de magnifique exposition des deux cotés de la frontière si une entité bienveillante daigner s'y intéresser

Voir aussi:

Photographie: Grégory Herpe expose, de la maison rouge à Perpignan, jusqu'à Moscou, en passant par Gênes! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/photographie-gregory-herpe-expose-de-la-maison-rouge-a-perpignan-jusqu-a-moscou-en-passant-par-genes-interview-par-nicolas-caudevill

L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
L'hommage à la Catalogne du photographe Grégory Herpe! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
19 décembre 2015 6 19 /12 /décembre /2015 16:51
Perpignan: Les seconds couteaux sortent un 5 titres, Laissez-moi, Punk Rock! interview Rémi Salomé par Nicolas Caudeville

Quand le bras de la platine est remonté à la fin
de "It’s alive", j’avais une certitude :
fallait monter un groupe.
Je connaissais trois accords... on s’en contenterait.
JO ne savait rien faire mais était prêt à tout.
Ok, tu seras bassiste.
Mais on avait besoin d’un batteur.

On a regardé des vidéos sur Youtube.
"Il est pas mal lui".
Hasard, JL nous a appelé deux jours plus tard.
On a dit "Descendents", il a dit "NoFX", on a dit "Sheriff" il a dit "Not Scientists".
On a dit "bienvenue à bord, v’là nos chansons".

Fallait un nom.
Quelqu’un a dit "on n’est pas les meilleurs".
Un autre a dit "on n’est pas les pires".
Le dernier a conclu "on joue mal de la bonne musique".
Ok. On sera Les Seconds Couteaux.
1, 2, 3, 4 !!!!

http://www.emergenza.net/FR/fr-fr/band/329/230660/les-seconds-couteaux.aspx

On a vu Rémi à la cours du Baron , les deux Jéromes étaient présents par le portrait. On a causé de leur CD 5 titres (en vente chez Markus Detmer à Goguyu musique à Perpignan, rue de la cloche d'or) musique, société (tu m'auras pas) : Perpignan No futur, mais les punks nous avaient prévenu!

Voir aussi:

Pascal Comelade: Je ne suis jamais passé par les institutions! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/pascal-comelade-je-ne-suis-jamais-passe-par-les-institutions-interview-par-nicolas-caudeville.html

Musique/Motörhead/Thierry Grillet: On a construit beaucoup de scènes dans le 66, mais pas pour les groupes d'ici! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/10/musique-motorhead-thierry-grillet-on-a-construit-beaucoup-de-scenes-dans-le-66-mais-pas-pour-les-groupes-d-ici-interview-par-nicolas

CAVALE musique à imagination libre, sort son nouvel album "Partir" interview Prêle Abelanet,Olivier Chevoppe par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/cavale-musique-a-imagination-libre-sort-son-nouvel-album-partir-interview-prele-abelanet-olivier-chevoppe-par-nicolas-caudeville.htm

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 15:53
Le directeur adjoint de la Casa Musicale Hervé Parent, présente Tato Garcia et la rumba Catalane
Le directeur adjoint de la Casa Musicale Hervé Parent, présente Tato Garcia et la rumba Catalane

Mardi 15 décembre a été présenté à la Casa Musicale de Perpignan, le bilan d'un de travail pour le collège Jean Moulin d'un orchestre à la ville. Sous l'égide du Rumbéro Catalan Tato Garcia, les 15 élèves, ont fait mostre de leur talents (voir la vidéo) en ce qui concerne la pratique du ventilateur 'pour les guitaristes) sous les yeux ravis de la directrice, des parents et des élus de la ville

Un orchestre à l’école est un dispositif transformant une classe entière en orchestre.
C’est la transformation d’une classe entière en orchestre pendant 3 ans (en primaire ou au collège). L’orchestre devient une matière à part entière et les enfants reçoivent en moyenne 1h de cours d’instrument et 1h de cours d’orchestre par semaine.
C’est un projet musical obligatoirement inscrit dans le projet d’école ou d’établissement. Les professeurs d’écoles de musique ou de conservatoires se déplacent au sein des établissements scolaires et travaillent en étroite collaboration avec les professeurs de l’Education nationale.


C’est une pédagogie innovante.

Les élèves qui pour la majorité d’entre eux n’ont jamais fait de musique, jouent dès le début en orchestre, ils apprennent en parallèle la lecture de la musique et la technique instrumentale. Pour cela les professeurs adaptent leur pédagogie et utilisent un répertoire spécifiquement créé pour atteindre un niveau musical de qualité, indispensable à la valorisation des élèves.


C’est un partenariat impliquant toujours un établissement scolaire, un conservatoire ou une école de musique et des collectivités territoriales. Fortement ancré dans le territoire et s’appuyant sur les envies et les compétences des acteurs locaux, chaque orchestre est unique, tant sur le plan pédagogique, qu’artistique et organisationnel.

Le musicien Tato Garcia, raconte l'aventure

Voir aussi:

Girone: y a d'la rumba catalane dans l'air au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO! interviews par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/girone-y-a-d-la-rumba-catalane-dans-l-air-au-patrimoine-mondial-immateriel-de-l-unesco-interviews-par-nicolas-caudeville.html

Girone: y a d'la rumba catalane dans l'air au patrimoine mondial immatériel de l'UNESCO! interviews par Nicolas Caudeville

Perpignan/Casa Musicale: un orchestre en ville sous l'égide de la rumba catalane de Tato Garcia! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/Casa Musicale: un orchestre en ville sous l'égide de la rumba catalane de Tato Garcia! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/Casa Musicale: un orchestre en ville sous l'égide de la rumba catalane de Tato Garcia! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/Casa Musicale: un orchestre en ville sous l'égide de la rumba catalane de Tato Garcia! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan/Casa Musicale: un orchestre en ville sous l'égide de la rumba catalane de Tato Garcia! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0