Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

30 novembre 2015 1 30 /11 /novembre /2015 13:37
Ne pensez pas le long terme, d'autres s'en chargent à votre place. Votre paresse sera toujours récompensée! par Nicolas Caudeville
  1. Ne nous prenons pas la tête
  2. La réflexion ne sert à rien
  3. Face aux événements brandissons nos sentiments
  4. Faisons usage de nos glandes lacrymales
  5. Ne cédons pas au chantage de l'intelligence
  6. Le poisson rouge est un homme heureux une fois fait le tour de son bocal
  7. Pour vivre utile, mourrons idiot
  8. Le travail rend libre

Ceci était un petit essai de slogans novlanguais, xyloglotte à répéter tous les matins devant sa glace et en société sans s'étouffer avec les copeaux.

Voir aussi:

10 techniques de manipulation des masses. selon Noam Chomsky

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-10-techniques-de-manipulation-des-masses-selon-noam-chomsky-106619765.html

Lorsque vous aurez autant besoin de Charlie Hebdo que d'oxygène vous reviendrez nous voir! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/01/lorsque-vous-aurez-autant-besoin-de-charlie-hebdo-que-d-oxygene-vous-reviendrez-nous-voir-par-nicolas-caudeville.html

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2015 3 25 /11 /novembre /2015 11:54
Guillaume Villemot interviewé sur scène par Valérie Pns et Nicolas Caudeville(crédit photo Jean-Marie Artozoul)
Guillaume Villemot interviewé sur scène par Valérie Pns et Nicolas Caudeville(crédit photo Jean-Marie Artozoul)

Une asso citoyenne de plus, après le DAR de Patrick Sébastien, ou Nouvelle donne?

Bleu Blanc Zèbre (BBZ) http://www.huffingtonpost.fr/alexandre-jardin/mouvement-bleu-blanc-zebre-_b_4997873.html est un mouvement citoyen regroupant une centaine d’opérateurs de la société civile tels que des associations, fondations, acteurs des services publics, MAIRIES, mutuelles ou entreprises, réalisant une action efficiente permettant de résoudre un problème de la société en impliquant les citoyens dans sa résolution. Ces opérateurs sont intégrés à BBZ après un examen de leur candidature via un Comité de Sélection ad hoc, puis labellisés comme Zèbres ou Zébrillons.
Les Zèbres sont des Faizeux !http://www.bleublanczebre.fr/
Nous ne sommes pas un think-tank mais un Do-Tank.
Chaque Zèbre est donc porteur d’une ou plusieurs Actions qui sont autant de solutions aux maux de la société française.
Ces Zèbres sont regroupés par BBZ dans des Bouquets de solutions thématiques (Education, Accès à l’emploi, entrepreneuriat, etc.) en vue de les implanter dans les territoires avec les MAIRES signataires de la charte d’engagement de BBZ. (Les Zèbres peuvent bien sûr s’implanter en-dehors de Bouquets)

Le Mouvement Bleu Blanc Zèbre réunit autour de politiques publiques clés en main la société civile qui se bouge et les MAIRES qui lui font confiance pour résoudre ensemble concrètement les problèmes auxquels sont confrontés les Français.
L’équipe de Bleu Blanc Zèbre


BLEU BLANC ZÈBRE EST ANIMÉE PAR UNE ÉQUIPE DONT LA MISSION EST D’ASSURER :


La diffusion d’un message optimiste et fédérateur autour de l’action concrète d’une société civile adulte qui se prend en main
La fédération des Faizeux sur tout le territoire (Opérateurs de la société civile et MAIRES)
La diffusion des bonnes pratiques des Faizeux et leur essaimage sur tout le territoire
La visibilité du Mouvement Bleu Blanc Zèbre (communication, relations media, promotion des actions au niveau national)
Les relations avec les grandes institutions nationales (Conseil Economique, Social, et Environnemental, associations de MAIRES, syndicats nationaux, etc.) à même d’accélérer l’implantation des Bouquets dans les MAIRIES
La création et l’animation des Bouquets de solutions (intégration de nouveaux membres, etc.)
La coordination des implantations de Bouquets dans les Mairies (prises de contact, définition des besoins locaux des populations, etc.)

CETTE ÉQUIPE EST COMPOSÉE DE :


Guillaume Villemot, Président de l’association Bleu Blanc Zèbre.
Alexandre Jardin, fondateur.
Aurélien Sallé, Délégué Général.
Ségolène Dugué, Responsable des Bouquets de solutions.
Véronique Yansane, Responsable de la gestion et du suivi auprès d'Alexandre Jardin.

Le Mouvement citoyen Bleu Blanc Zèbre est collaboratif. Il vise à fédérer et unir la société civile dans l’action concrète au bénéfice de la population.
Chaque Zèbre est une part de la solution et chacun prend sa part dans le succès de cette aventure collective.
Alexandre Jardin n'était pas présent hier à la salle des libertés à Perpignan, mais il y avait le président Guillaume Villemot, interview sur scène avec Valérie Pons de l'Indépendant

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 09:41
Devant l'ambassade de France à Moscou
Devant l'ambassade de France à Moscou

« Российские самолёты наносят и будут наносить удары в Чечне исключительно по базам террористов, и это будет продолжаться, где бы террористы ни находились. …Мы будем преследовать террористов везде. В аэропорту — в аэропорту. Значит, вы уж меня извините, в туалете поймаем, мы и в сортире их замочим, в конце концов. Всё, вопрос закрыт окончательно. » Traduction : « Les avions russes bombardent et bombarderont en Tchétchénie uniquement les bases de terroristes. Nous pourchasserons les terroristes partout. S'ils sont à l'aéroport, ça sera à l'aéroport. Cela veut dire, veuillez m'excuser, que si on les attrape dans les toilettes — on les butera dans les chiottes, finalement. C'est une question définitivement close ». (Blondin, en 1999).

A l’instar de mes compatriotes russiens, je compatis aux attentats qui se sont déroulés à Paris le 13 novembre. Le Russien, homme de culture (j’espère ne pas te surprendre en te disant cela, le Russien, ben tu vois, il est mieux que le qatari ou un autre bandit en babouches comme l’émirati pour lequel tu as construit un Louvre artificiel), il aime la France parce que pour lui, c’est une terre de culture, de peinture, de grande littérature, enfin c’était... Mais cela demeure dans l’imaginaire du Russien, qui aime à y passer quelques jours quand il a quelques roubles devant lui. Dès 3h00 du matin, le 14 novembre, le Russien est venu déposer des fleurs devant ton ambassade. Beau geste, la classe. Vous les Frantsouzy, vous faites plutôt dans la caricature, si je me souviens de ce qu’a fait ton journal satirique préféré suite à l’explosion de l’Airbus russe en Egypte. Pas classe… mais c’est la liberté paraît-il… Faut vivre avec son temps postmoderne… D’ailleurs, les terroristes ont visé le Paris de Festivus-Festivus…

Le Russien, tu vois petit Frantsouz, sait ce qu’est le terrorisme depuis près de 15 ans et il vit encore avec. Avec la peur au ventre quand il prend le métro ou le train, chaque jour, quand il sort… Mais il continue à vivre et je t’encourage à faire de même, ne te rends pas, ne cède pas. Je me souviens, il y a 15 ans, votre presse aux mains de trotskistes attardés, aujourd’hui aux commandes de vos médias, et de Mao-Mao écrivaient que ces attentats avaient été fomentés par le FSB, la maison de Blondin, afin d’asseoir l’autorité naissante de Blondin. Comme s’il avait besoin de ça ! Je me souviens de votre presse d’alors, parcourue par le doux frisson de la rébellion qui soutenait alors les Tchétchènes, appelés rebelles. C’est vrai, Bassaev, était un doux idéaliste… Je n’ai pas oublié Boudiennovsk, la Doubrovka, Beslan. Tu préférais évoquer les « horreurs » commises par l’armée russe, ben ouais désolé, la guerre c’est sale et celle contre le terrorisme encore plus, rappelle-toi de la guerre d’Algérie. Je me demande où est Sophie Sihab… Aujourd’hui, dans la presse russe, pas un journaliste n’a écrit que les attentats de Paris sont le fait de la DGSI pour assurer la réélection de MHollande… Faudrait juste être tordu pour écrire ça. Vous rendez-vous compte aujourd’hui de la façon dont vous considérez la Russie ?

Ces événements ont eu l’air de déciller les yeux de ton MHollande sur la marche du monde. Il prône désormais une vaste coalition contre les bandits en babouches, il est un peu apeuré, il en appelle à l’ONU (un machin qui ne sert à rien) et à l’OTAN, il ne fait plus du départ de Bachar, cet artiste qui nous régale de ses happenings, un préalable. Il aurait enfin compris qui est le véritable ennemi !! J’espère également qu’il va apprendre à mieux choisir ses alliés. Certes, tu vends des bricoles aux Saoudiens, aux Qataris et aux Emiratis, mais n’oublie pas que ces pays financent le terrorisme. Et il me semble que tes élites (faut-il vraiment les appeler ainsi ? Réfléchis si elles méritent cette appellation et au besoin plonges-toi dans Ortega Y Gasset), le nain ou MHollande, vous vous êtes trompés sur vos amis… Et puis va falloir prendre une série de mesures de couillu, chais pas si MHollande est capable de cela. Par exemple, il va falloir pratiquer des assassinats ou des disparitions ciblées en France ou dans des pays arabes. Peut-être même va-t-il falloir pratiquer la torture, je crois qu’il y a une bonne école française en la matière. Normalement, vous avez les bonhommes pour ça, dans une démocratie, y a toujours des mecs qui vont se salir les mains pour que tu puisses dormir en paix, que le politique pourra lâcher en rase campagne. C’est le jeu. Secoues-toi, y a urgence… Mais ton problème c’est qu’il y aura toujours des pleureuses dans ton pays qui diront que c’est pas bien, que c’est méchant, enfin tu iras expliquer ça aux familles qui ont perdu les leur le 13 novembre. Je te conseille de mettre la Justice au pas, qu’elle soit à la disposition des services…

Il te faut désormais petit Frantsouz t’approprier un logiciel que tu as oublié depuis longtemps et avec lequel le Russien vit depuis des années, celui de la guerre. Courage, la Russie est à tes côtés. Saches que le Russien n’abandonne jamais le camarade tombé au combat !!

Les autres chroniques moscovites ici!

Chronique moscovite (épisode 23) : Douce France...‏par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 23) : Douce France...‏par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Chronique moscovite (épisode 23) : Douce France...‏par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Partager cet article
Repost0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 17:51
Pour l'indépendant, le vendredi 13 reste toujours un jour de chance! par Nicolas Caudeville

Le journal d'ici, n'en rate pas une! Au lendemain des attentats, la réputation maléfique du vendredi 13 reprend ses droits. Rappelons que cette réputation provient de la date d'arrestation des templiers le vendredi 13 octobre 1307. L'idée que le vendredi 13 puisse être une superstition positive, vient du fait qu'à l'instar d'Halloween, la date est là pour vous vendre des tickets de loto. L'indépendant avait prévu un article à cet effet pour parler de la super-cagnotte, avec un titre super accrocheur:" Le vendredi 13, on vend encore plus du rêve!"

La rédaction en chef, n'a pas eu la bonne idée de faire retirer l'article aux vues de l'actualité! LE problème, c'est que le journal boucle trop tôt, résultat, il la boucle trop tard!

En même temps restons positif, il faut toujours voir le verre à moitié plein!

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 15:49
Perpignan/monde parallèle: l'université investirait dans le plus grand canon à mousse d'Europe! par Nicolas Caudeville

L'université de Perpignan, par la décision de son président Fabrice Lorente devrait investir dans le plus grand canon à mousse d'Europe. Le seul qui possédait un outil équivalent jusqu'à présent était une discothèque d'Ibiza.

L'objectif de ce nouvel outil pédagogique est d'organiser de grandes soirées mousse à l'université (dans le cadre de sa recentration au centre ville) pour attirer étudiants du monde entier et investisseurs pour sa fondation. "On est entré dans l'aire de "l'universitétment" a déclaré le président Lorente et "avec cet outil, c'est d'abord dans sa compétitivité que l'université investit" .

Il est vrai qu'avec le processus de Bologne, les notions d'enseignement, de pédagogie et de recherche ont évolué.

Le processus de Bologne est un processus de rapprochement des systèmes d'enseignement supérieur européens amorcé en 1998 et qui a conduit à la création en 2010 de l'Espace européen de l'enseignement supérieur, constitué de 47 états. Cet espace concerne principalement les états de l'Espace économique européen ainsi que, notamment, la Turquie et la Fédération de Russie. L'enseignement supérieur africain et celui de l'ancienne Union soviétique a été aussi réformé en raison des liens historiques, politiques et linguistiques qui unissent certains pays avec leur zone d'influence. Amorcé en 1998 par la déclaration de la Sorbonne du 25 mai 1998, le processus de Bologne vise à faire de l'Europe un espace compétitif à l'échelle mondialisée de l'économie de la connaissance, l'espace européen de l'enseignement supérieur.
L'université de Perpignan, géo-centré au centre du monde, ce devait d'être la parfaite incarnation de cette logique et même de la dépasser.

On doit imaginé,une recherche "pragmatique" qui doit être en lien directe et permanent avec le "réel", c'est à dire avec l'entreprise.

Pas d'idéologie...Les masters pourraient être sponsorisé directement par des marques ou des industries dont ils porteraient le nom. Par exemple le master urbanisme et communication deviendrait le master Bouygues.

Anticipant sur les nouveaux métiers et particulièrement sur l'évolution de la notion et du contenu de celui d'enseignant chercheur, l'université de Perpignan va créer(des qu'elle aura trouvé le sponsor adéquat) un master agent de d'universitaire. Comme pour les sportifs et les acteurs, celui-ci multiplier le potentiel médiatique de l'universitaire(en faire "un bon client" des plateaux TV/radio (Une sorte de Luchini de la science) .Ainsi le spécialiste du génome du grain de riz, le professeur Delsény, passerait chez Drucker en disant, "le grain de riz c'est énorme: surtout celui d'Oncle Bens" Ce clin d'oeil, placement produit du scientifique, lui assurerait un bonus pour ses recherches.

Si le l'enseignant chercheur rentrait par ses brillantes prestations médiatiques dans le cercle vertueux des "banquables" son université pourrait alors négocier ses droits télé, pour la France d'abord puis l'Europe, enfin les états-unis en pensant à un remake américain sur Harvard TV (sans compter le merchandising: les mugs les Tshirts et les cours en ligne!)

"La France était en retard sur ce domaine de recherche, avec l'université de Perpignan devient la pointe du "Universitétment", l'enseignement spectacle" affirma encore le président de l'université.

Comme les socialistes qui sont passés de la gauche complexée à la droite libéral décomplexée, l'université de Perpignan a su sauter le pas est devenir l'université du post-futur!

Scoop, on pense changer son nom, Via Domitia, pour devenir l'université Jacques Attali ou Alain Minc.

Voir aussi:

Perpignan:Le président de l'université, Fabrice Lorente, veut que celle-ci soit plus implantée et agissante sur son propre territoire. interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-perpignan-le-president-de-l-universite-fabrice-lorente-veut-que-celle-ci-soit-plus-implantee-et-ag-114942580.html

Perpignan Université:Pour le président Lorente,"il faut garder le cap entre tradition et modernité" interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-perpignan-universite-pour-le-president-lorente-il-faut-garder-le-cap-entre-tradition-et-modernite-122061734.html

Partager cet article
Repost0
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 15:44
Musique/Motörhead/Thierry Grillet: On a construit beaucoup de scènes dans le 66, mais pas pour les groupes d'ici! interview par Nicolas Caudeville

Le journaliste et photographe de l'indépendant Thierry Grillet est un fan de musique sort un livre plein d'image et de texte sur la joyeuse bande de Motörhead aux éditions Alliance :

"TOUT, Plus fort que tout le monde ! De 1975 à 2015, Motörhead a fait plier la planète rock avec une détermination furieuse, laminant tous les conduits auditifs se présentant devant le groupe. En 40 ans de carrière et sans jamais dévier de sa trajectoire, le rouleau compresseur de la bande à Lemmy n’a épargné aucun speedfreak.
C’est donc en l’honneur de cette longévité et de cette philosophie de vie que peu de personnes, excepté Lemmy, n’ont eu le cran de mettre en pratique sur une si longue distance, que l’auteur vous invite à une plongée délirante dans les entrailles du monstre à trois têtes.
Recherche d’interviews perdues dans les limbes des rédactions ou dans les backstages abandonnés, passage à la loupe de tous les albums du groupe, quasiment titres par titres sur les vingt dernières années discographiques du trio, jusqu’au dernier né “Bad Magic”, tourbillon d’anecdotes ahurissantes et de confidences inavouables de Lemmy, la carrière de Motörhead est une histoire hallucinante qui laisse le lecteur en apnée, dans un incroyable cataclysme, amené sur un ton acide, cru et vif.
Un bel hommage pour tous les fans du trio démentiel."

Mais encore l'interview aborde le sujet de la création d'ici, qui aussi de qualité et ne trouve pas assez de scène et de lieux de répétition, et d'organe de promotion à l'extérieur du département, comme on le fait pour les fruits et légumes. Pel méle, il site pascal Comelade, Les Liminanas ou Cavale comme musique vivante et debout...Il appelle à un grand débat sur le sujet de tous les créateurs musicaux .

Voir aussi:

CAVALE musique à imagination libre, sort son nouvel album "Partir" interview Prêle Abelanet,Olivier Chevoppe par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/cavale-musique-a-imagination-libre-sort-son-nouvel-album-partir-interview-prele-abelanet-olivier-chevoppe-par-nicolas-caudeville.htm

Pascal Comelade: Je ne suis jamais passé par les institutions! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/07/pascal-comelade-je-ne-suis-jamais-passe-par-les-institutions-interview-par-nicolas-caudeville.html

Jacques Manya, maire de Collioure, développement territorial, ITW Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/08/jacques-manya-maire-de-collioure-developpement-territorial-itw-nicolas-caudeville.html

Vidéo de la conférence:Redéfinition des territoires : pour qui, pourquoi ? avec le politologue Olivier Rouquan, le pratitien culturel Hervé Parent, le directeur du festival Musique Dels Monts Florent Pujuila et animé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/08/video-de-la-conference-redefinition-des-territoires-pour-qui-pourquoi-avec-le-politologue-olivier-rouquan-le-pratitien-culturel-herv

Musique/Motörhead/Thierry Grillet: On a construit beaucoup de scènes dans le 66, mais pas pour les groupes d'ici! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 18:36
Conférence:Journalisme/franc-maçonnerie sont-ils deux mondes parallèles? samedi 17 octobre au temple Ramon Llull à Perpignan

Trois journalistes (Julien Marion L'indépendant, Fabrice Thomas Créme Catalane, C PO litque, Nicolas Caudeville L'archipel contre attaque) exprimeront leur vision de l’avenir de la presse écrite et du rôle des différents médias, le samedi 17 octobre à 18h15, temple Ramon Llull, 454 Rue Pierre Pascal Fauvelle à Perpignan. Réservation obligatoire auprès d’Yves Chicheportiche mailto: yveschicheportiche@orange.fr prix conférence seule 5 €, avec le dîner-débat qui suit 14 €.
L’actualité immédiate échappe de plus en plus à la presse écrite, du fait de la rapidité d’information apportée par Internet, la radio et la télévision. Perdant son levier dans l’instantané, la presse écrite ne s’est-elle pas ainsi débarrassée du risque de myopie, pour inscrire sa marque dans une réflexion approfondie ? La Franc-Maçonnerie amène les Maîtres

Maçons à proposer leurs réflexions sous forme de travaux appelés au Rite Français « Morceaux d’Architecture ». Le rituel a provoqué de l’émotion ouvrant sur l’intellection.

Le journaliste peut-il aussi vivre des moments d’émotion ou se veut-il rédacteur à la technique neutre et impartiale, maitrisant l’ensemble du sujet ? N’est-il pas celui qui sait écouter chaque parti, chaque acteur, et apporter une image contrastée d’une vérité qu’il appartient à chacun de regarder avec sa propre sensibilité ?



Cette conférence est ouverte aux profanes et au grand public



La Loge maçonnique mixte Le Laurier et l’Olivier se réunit au temple Ramon Llull à Perpignan. Elle travaille selon le Rite Français qui correspond à l’image de la Maçonnerie française au siècle des lumières, dont la synthèse intervint en 1785.

La Loge adhère à l’Alliance des Loges Symboliques (A.L.S.) qui est elle-même membre de la Maçonnerie Universelle de Loges de Tradition (MULT), dont l’objet est de proposer sur le plan international une Maçonnerie qui respecte l’ouverture et l’indépendance qui fit rayonner l’Art Royal au 18e siècle, avant qu’en France l’Empire n’en fit sa chose, en exigeant qu’elle se soumette à l’autorité obédientielle, chargée d’en faire une structure « politiquement correcte ». Pli que les obédiences historiques ont malheureusement conservé dans leurs gènes, et qui sévit au travers de bon nombre de leurs dirigeants !

En proposant des conférences ouvertes à tous et à toutes, en précisant comment la Franc-Maçonnerie entend apporter aux questions de chaque époque une réflexion qui évite les conflits, ouvre les esprits à des dimensions que beaucoup auraient pu ignorer ou trop vite balayer, offre une large place à la lumière apportée par toutes les civilisations à travers leur rayonnement puis leur décadence et leur chute, la Loge Le Laurier et l’Olivier n’impose aucune thèse ni synthèse mais répond à son devoir de proposer à ceux qui cheminent, des éléments supplémentaires pour jalonner la voie et les bifurcations qu’ils se choisissent.

La Maçonnerie régulière n’a en effet pas pour objet de régenter la vie de ses membres, ni de les couper du reste d’une humanité jugée profane et bancale, mais au contraire de permettre à chacun d’apprécier la richesse de l’autre, en acceptant de s’oublier un peu ! L’humilité est considérée « comme le vrai chemin de la perfection maçonne ».

La presse écrite s’inscrit dans la présentation par le journaliste

d’un Morceau de son Architecture.

Voir aussi:

Vidéo de la Conférence:« Quand la Franc- Maçonnerie connait des inversions du champ magnétique » Présentation par Hervé Vigier et animation par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/12/video-de-la-conference-quand-la-franc-maconnerie-connait-des-inversions-du-champ-magnetique-presentation-par-herve-vigier-et-ani.htm

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 12:39
10 octobre à Cerbère, venir pour 19 heure avec 10 euros, et 20 de plus sur réservation : 04 68 88 41 54 si vous souhaitez manger.
10 octobre à Cerbère, venir pour 19 heure avec 10 euros, et 20 de plus sur réservation : 04 68 88 41 54 si vous souhaitez manger.

A l'occasion du concert de 3 groupes au Belvédère du Rayon Vert à Cerbère le 10 octobre, (http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/09/concert-de-3-groupes-oniriques-au-rayon-vert-a-cerbere-octobre-la-revolution-au-belvedere-interview-prele-abelanet-boris-netzer-laur), nous avons rencontré le propriétaire de l'hôtel Jean-Charles Sin pour interview.

L'hôtel est situé au sein du village de Cerbère, entre la voie ferrée et l'ancienne route de Perpignan, avec vue directe sur la mer.D'un style art déco et style « paquebot », il a été construit sur les plans de l'architecte perpignanais Léon Baille (1862-1951) entre 1928 et 1932 afin de permettre aux touristes devant attendre le changement d'essieux de leur train de passer la nuit. Il comprenait une salle de restaurant, une salle de cinéma et son bar, une scène de théâtre à l'italienne, un court de tennis sur le toit, Construit en ciment armé, il est actuellement en cours de restauration. Ses façades, sa salle de cinéma et sa terrasse supérieure sont inscrites le 9 avril 1987 aux Monuments Historiques1. Autrefois, il comptait 30 chambres, de nos jours 9 appartements pouvant accueillir de 2 a 6 personnes par appartement.et ascenseur.

Ses heures de gloire furent brèves : la guerre d’Espagne, provoquant la fermeture de frontières, empêcha la manne que constituait le trafic ferroviaire et entraîna son déclin. Récemment en février 2015, la fin d'un téléfilm pour France télévision, intitulé Capitaine Marleau, qui sera diffusé à l'automne 2015 sur FR3 de Josée Dayan a été tourné dans ce bâtiment, avec comme acteur principal Gérard Depardieu[réf. nécessaire].Jean Benguigui, Jean Claude Douot, Corine Masiero.Épris d'amour pour une habitante de Cerbère et espérant gagner sa main, un artiste résidant à l'hôtel s’acquittait du loyer en peignant des fresques sur les murs intérieurs du bâtiment ; une des peintures représente la femme aimée. Ce peintre, illustrateur, dessinateur et écrivain, dont quelques livres érotiques, José de Zamora, né à Madrid en 1889, est décédé à Sitges (Espagne) en 1971.Au Belvédère chaque premier week-end du mois d'octobre (à partir du jeudi) depuis 2005, les « Rencontres Cinématographiques de Cerbère-Portbou » s’organisent à partir de sept séances proposées par des festivals ou des cinéastes différents. Projections uniques et différentes qui associent à chaque fois un court et un long métrage, qu’il s’agisse de documentaires ou de fictions, de films anciens ou récents, français, espagnols ou d’ailleurs. Les Rencontres permettent de désigner deux lauréats qui bénéficient alors d’une résidence destinée à l’écriture et/ou aux repérages d’un film à venir (sur un territoire allant de Portbou à Collioure) la responsabilité de proposer chacun une séance.

Voir aussi:

Concert de 3 groupes oniriques au rayon vert à Cerbère, octobre, la révolution au Belvédère! interview Prêle Abélanet, Boris Netzer,Laurent Sales par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/09/concert-de-3-groupes-oniriques-au-rayon-vert-a-cerbere-octobre-la-revolution-au-belvedere-interview-prele-abelanet-boris-netzer-laur

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2015 3 30 /09 /septembre /2015 01:18
Boris Netzer du Unknown Project, Laurent Sales de L'impasse Humaniste et Prêle Abélanet Cavale. avec Jean-Charles Sin, le propriétaire de l'hôtel
Boris Netzer du Unknown Project, Laurent Sales de L'impasse Humaniste et Prêle Abélanet Cavale. avec Jean-Charles Sin, le propriétaire de l'hôtel

Connaissez-vous ce vieil hôtel mystérieux des années 30, dans un village au bout du bout du monde ,qui est Cerbère, et qui se jette sur la mer? C'est l'occasion de venir s'imprégner d'un lieu unique en écoutant 3 concerts un brin cinématographiques... dans une salle de cinéma années 30! Non non c'est pas du reconstitué, c'est du vrai...The unknown project,l'impasse humaniste,Cavale. Des groupes avec du talent, créateurs de leur musique, qui ont en commun une musique onirique et évocatrice d'images, comme au cinéma. Comme une persistance rétinienne de l'oreille, ils instillent des images dans votre cerveau pour déchaîner os et coeurs et vos jambes. Un moment unique à vivre le 10 octobre à Cerbère, venir pour 19 heure avec 10 euros, et 20 de plus sur réservation : 04 68 88 41 54 si vous souhaitez manger.

En préparation sur le terrain, nous les avons rencontré et interviewé Boris Netzer du Unknown Project, Laurent Sales de L'impasse Humaniste et Prêle Abélanet. Entretien

Voir aussi:

CAVALE musique à imagination libre, sort son nouvel album "Partir" interview Prêle Abelanet,Olivier Chevoppe par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/cavale-musique-a-imagination-libre-sort-son-nouvel-album-partir-interview-prele-abelanet-olivier-chevoppe-par-nicolas-caudeville.htm

L’impasse humaniste http://www.lesinrocks.com/lesinrockslab/artistes/limpasse-humaniste/

The Unknown Project http://www.lesinrocks.com/lesinrockslab/artistes/theunknownproject/

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 11:45
Chronique moscovite (épisode 18) : Back to reality‏ par Félix Edmundovitch Dzerjinski



« En dernière heure, c'est toujours une poignée de soldats qui a sauvé la civilisation . » (Oswald Spengler), Ben nous, les Russiens, on a eu Blondin, le soldat du renseignement… Et puis aux origines, il y avait moi, le Chauve et Jo le Moustachu, toute la joyeuse bande !!!! Et toi, qui as-tu eu ? Tu te souviens de ceux qui t’ont libéré ? Pas les caincains, non, l’armée d’Afrique, celle de Leclerc, tu te souviens ? Les oublie pas !


« Dans une société fondée sur le pouvoir de l'argent, tandis que quelques poignées de riches ne savent être que des parasites, il ne peut y avoir de "liberté", réelle et véritable. » (Ah, mon pote le Chauve-fondateur, comme tes citations sont douces à entendre à mes oreilles, moi qui suis revenu en plein 21ème siècle post-moderne, si tu savais comme tu fus visionnaire).


Et un peu de poésie, car comme disait l’autre, « la beauté sauvera le monde », mais bon cette citation, c’est plutôt pour te sauver de toi-même petit Frantsouz : « Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous; enivrez-vous sans cesse! De vin, de poésie ou de vertu, à votre guise. » (c’est du grand Charles, non, pas de Gaulle, Baudelaire).





Ben me revoilà, après presque trois mois de mission et de vacances, et surtout de silence, mais toujours l’œil aux aguets, normal c’est le métier, je ne dors jamais… Je t’ai manqué, oui ?, non ? En fait, ta réponse m’importe peu, « me ne frego », comme disaient les autres bien habillés à l’époque… Depuis tout ce temps.





Commençons par le commencement. Je me suis rendu à Kiev, en mission, afin d’humer l’air de la liberté. Parce que c’est bien ce que vous pensez de par chez vous, hein, les fascistes (ah oui, j’ai remarqué comme tu aimes à recourir à ce mot, ultime facilité la taxinomie quand tu as une chose complexe à appréhender) sont à Moscou. Alors, entre Russiens et Ukrainiens, c’est le divorce. Ils ont complètement changé de logiciel et sont pro-européens. C’est drôle parce que je trouve qu’en ce moment, l’Europe ne fait pas très envie… Doit y avoir un paquet de fric à la clé pour que les Ukrainien trouve du charme à l’Europe… Alors, tu verrais, ils ont complètement changé de logiciel et ils mettent leur législation en conformité avec les normes européennes, bref, en route vers le paradis de l’économie de marché. Je peux te dire que la population apprécie, ben ouais, les tarifs de l’énergie qui augmente de 150%, cela fait toujours du bien… Mais bon, je te rassure ou je t’inquiète, les Ukrainiens resteront les Ukrainiens : appels d’offre truqués, corruption, prévarication… Crois-moi, le Russien n’est pas fâché de s’en débarrasser… Et dire que j’entends des ânes par chez toi qui disent que Blondin veut reconstituer l’empire… Permets-moi, petit Frantsouz de te rafraîchir la mémoire sur tes nouveaux amis ukrainiens. C’est probablement passé inaperçu dans ta presse de révérence mais fin juin-début juillet, il y a eu de l’agitation dans les Carpates ukrainiennes. Ben ouais, les locaux sentaient bien que ce ne serait pas win-win pour eux de rester au sein de l’Ukraine, alors, ils demandaient leur rattachement à la Hongrie. Kiev n’a pas supporté et a envoyé les gros bras du Pravy Sektor pour mater la révolte. Bon, en fait, la prise de contrôle des divers trafics de la région serait également un enjeu. Tu te souviens de Pravy Sektor, un petit parti ultranationaliste, avec ses bandes armées, avec des logos sympas comme des runes nordiques. Ne me dis pas que tu as déjà oublié ces héros de Maïdan, tes nouveaux potes… M’est d’avis que ces mecs-là ne sont pas étrangers à l’attentat devant la Rada. Ben ouais, faudra s’y faire, le monde est plus complexe qu’un article de Libération…


Après l’Ukraine, repos intégral et chez toi petit Frantsouz. Tu vois, en dépit des sanctions, je ne suis pas rancunier et puis comme l’avait théorisé l’oncle Adolf, le Frankreich, c’est tout de même pas mal pour les vacances. Mais tout de même, quel bordel cette Europe. J’ai lu dans votre presse que vous aviez des problèmes avec des hordes de vacanciers affamés, en guenilles, qui venaient du Sud. Ben la voilà l’attractivité de l’Europe, cette jolie vitrine avec sa croissance en berne, son chômage, son modèle social quasiment en voie de démantèlement. Bon, nous en Russie, nous aurions réglé le problème de deux façons. La première aurait consisté à couler les bateaux une première fois et à faire de même une seconde fois, histoire qu’ils comprennent. Je sais, il y a par chez toi des bonnes âmes, qui disent qui faut les accueillir mais comme le disait un Premier ministre socialiste, « La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde ». Et puis, un soupçon de paranoïa : qui te dit que leurs intentions sont pacifiques ? Qui te dit qu’il n’y a pas d’agents dormants de l’Etat islamique dans le lot ? Qui te dit que cette ouverture des vannes n’est pas le fait de l’Etat islamique à des fins de déstabilisation ? Tu réfléchis des fois ? Parce que la vraie guerre, elle est là, face à l’Etat islamique. A côté, le Russien est un délicat poète, tu vas apprendre comparer… Bon, revenons à nos touristes qui veulent à tout prix aborder chez vous. Autre solution, vous faites de mêmes. Vous remplissez des bateaux avec des Frantsouz, des Allemands, des Danois, des Finlandais et tutti quanti et vous les dirigez vers le Sud. Ah, je suis sûr qu’ils seront bien accueillis et que leur situation sera gérée avec la plus grande humanité par vos amis algériens, marocains, tunisiens, libyens et autres… Oui, oui, cela devrait bien se passer, je te suggère de tenter l’expérience. Bon question vitrine, tu auras la plage, mais tu l’as déjà de par chez toi, après pour te soigner, pour tenter de construire un avenir pour tes enfants, à mon avis, tu feras route en sens inverse. Chez nous, en Russie, fini l’internationalisme que je défendais jadis… Les réfugiés syriens, à Mourmansk, ben les Russiens les incitent à aller chez le voisin norvégien, ben ouais, le Norvégien, il est gentil et puis si le Russien peut l’embêter un peu... Remarque, ça vaut mieux pour eux même si question climat c’est kif-kif, mais question gentillesse vis-à-vis de l’étranger, y a comme une différence entre le Russien et le Norvégien. Je me souviens de festivals de la jeunesse organisée dans les années 1980, aux temps de l’URSS agonisante, quand des ressortissants africains arrivaient sue scène et chantaient cette chanson (https://www.youtube.com/watch?v=HjiSocqPP8k), qui dit que tu n’as pas de maison ni d’adresse et que ta maison, ton adresse c’est l’Union Soviétique, ben le Russien, tout communiste qu’il était, tout internationaliste qu’il se revendiquait, se mettait à huer le chanteur. Ben ouais, avec le Chauve, nous avons un poil échouer à construire l’homme nouveau…, le Russien est resté nationaliste, faut dire que Jo le Moustachu avec sa politique des nationalités a su réveiller le sentiment national, quel sacré droitier celui-là ! Ah, et puis j’y pense, parce que c’est un sujet vieux comme le monde mais récemment à la mode par chez toi, c’est so trendy, j’ai pas vi beaucoup d’Européens faire preuve de compassion pour les réfugiés des zones de conflit de l’Est ukrainien, qui ont tout perdu et qui ont déboulé par chez nous. T’as raison, chacun ses pauvres ! Ah, il est marrant ton universalisme ; que dis-je, ton indignation, à géométrie variable… Je crois que j’ai l’explication, ou tu te sens coupable (éternelle repentance de l’Allemand, qui n’est plus ce qu’il était) ou tu préfères l’exotisme, le lointain…, bref, tu serais resté néo-colonialiste que cela ne m’étonnerait pas.





Ah, et au fait, chez, j’ai vu des Frantsouz pendant mes vacances, en vrai. C’est dingue, je me serais cru dans un film de Claude Sautet, tellement je les ai trouvé déprimant dans leurs conversations, immobilier, scolarité des enfants (évidemment toujours l’excellence, retraite… Quel manque de curiosité… Tu pourrais parler littérature, peinture, que sais-je moi, osons, politique ! La vie dans la cité, ça a son importance (https://www.youtube.com/watch?v=5NtJMAxhcSg). Dire que c’est moi, le tchékiste crypto-archéo bolchevik qui suis obligé de te dire tout cela, de te réveiller, car tu dors, petit Frantsouz et j’ai peur pour toi au moment du réveil. C’est marrant, vous ne voyez pas le monde d’hier qui s’effondre, Daech au Moyen-Orient, les hordes de gueux qui frappent aux portes de l’Europe, la fin de votre modèle social quasi bolchevik, vous faites comme si de rien n’était. Et puis physiquement, petit Frantsouz, tu n’es pas taillé comme un conquérant. Tu n’es pas très grand, tu as du bide, tu bigles… Le problème c’est qu’avec tout ton confort, tu n’as plus vraiment faim. Tu ne penses qu’à accumuler et à jouir de biens, de personnes…Je peux te dire que les amis chinois ou sud-coréens, eux, ils ont faim et c’est eux qui vont façonner le monde de demain, pas toi. Bon, le Russien, il est comme l’ours de la taïga, faut pas venir l’embêter ou tenter de lui piquer son pot de miel, il répond parfois un peu violemment. Et dire que c’est vous, les Frantsouz, du moins tes ancêtres, les pères de la Révolution !! Tiens, je te dédis cette chanson de Ludwig von 88, c’est un peu toi… https://www.youtube.com/watch?v=YZCdQLxBi8E. Et celle-là, je l’aime bien, moyennement raccord avec la citation de Spengler tout de même, mais bon faut gérer sa schizophrénie et ses contradictions… https://www.youtube.com/watch?v=xPLaC2vPabg.





Sitôt rentré à Moscou, où souffle la tramontane du libéralisme économique le plus échevelé, à faire pâlir d’envie le socialiste Macron, je suis allé manger mes pelmeni chez Jivago et je suis allé me voir une expo photo consacrée à Norilsk. Tu connais Norilsk ? La péninsule de Taymir ? Charmant endroit… Norilsk, c’est un peu comme Saint-Pétersbourg, une ville qui a été créée à partir du néant, sur la volonté d’un homme, sauf que Saint-Pétersbourg c’était Pierre le Grand et que Norilsk, c’est Jo le Moustachu, ah, pas pareil. En 1935, le petit père des peuples décide qu’il faut y exploiter le nickel, en guise de main d’œuvre, les détenus des camps. Ils ont dû en faire une tête, les Dolganes, les habitants du cru, quand la ville a commencé à sortir de terre. Le camp portera le nom de Norillag et fera partie du système du Goulag. Cette ville aujourd’hui abrite le premier producteur mondial de nickel, Norilsk Nickel, qui appartient à l’oligarque Potanine, qui a bien su naviguer pour sauver ses couilles, pas comme l’autre idiot que vous adulez, le Khodokorski. Les conditions de vie y sont extrêmes et pourtant, nous avons fait surgir une ville. Les nuits y font 24 heures en décembre et les températures peuvent atteindre – 50°, l’hiver y dure neuf mois !!! Il y fait nuit sans interruption de début décembre à mi-janvier. La ville est à 400 km au nord du cercle polaire, entièrement construite par des prisonniers. Tu imagines, petit Frantsouz. Non, tu n’y arrives pas. Si cela t’intéresse, je te conseille de voir les photos de Elena Chernyshova (http://elena-chernyshova.com/wordpress/) et de lire le récit de Jacques Rossi qui y a été prisonnier en 1939. C’est tout de même beau de voir ce dont l’homme est capable, ce dépassement. Je crois que le Russien en est encore capable, tant le collectif peut primer sur l’individuel chez nous, à certains moments de notre histoire et chez toi, vous en seriez capables ? Bah, c’est vrai, chez le Russien, tu as aussi un petit côté Oblomov (à lire absolument).


http://elena-chernyshova.com/wordpress/wp-content/gallery/jour-de-nuits-nuit-de-jours/norilsk1.jpghttp://elena-chernyshova.com/wordpress/wp-content/gallery/jour-de-nuits-nuit-de-jours/norilsk11.jpghttp://elena-chernyshova.com/wordpress/wp-content/gallery/jour-de-nuits-nuit-de-jours/norilsk20.jpg


J’ai retrouvé le pays tel qu’il était avant mon départ. Une monnaie qui plonge et un peuple qui serre les dents. Ben ouais, forcément, quand ton salaire est divisé par deux, parce que c’est ça ou la porte, tu serres les dents et le reste. Tu vois, petit Frantsouz confortablement installé, ce que c’est que le vrai libéralisme économique dont tu te fais le parangon. Mais le Russien a vraiment une capacité de résilience que peu de peuples possèdent, et puis dans son histoire, il en a vu des choses, des Mongols aux hordes nazies. D’ailleurs, du fait de la chute du rouble et des sanctions, le Russien s’est fait rare par chez toi cette année. Et c’est le commerçant qui le déplore en premier, ah le commerçant français, il te vendrait sa femme et ses enfants, c’est une figure de votre patrimoine, à conserver. Et puis, tu as l’éleveur de porcs aussi, bien malheureux en ce moment…, à cause du méchant Russien ?

Les précédentes chroniques moscovites:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Partager cet article
Repost0