Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

21 janvier 2016 4 21 /01 /janvier /2016 21:06
Perpignan:Michel Cadé,institut Jean Vigo, hommage à Ettoré Scola! Interview par Nicolas Caudeville

Michel Cadé président de l'institut Jean Vigo rend hommage a celui qui était venu à plusieurs reprise à Perpignan au festival confrontation

mort le 19 janvier 2016 à Rome, est un réalisateur et scénariste italien, Michel Cadé président de l'institut Jean Vigo rend hommage a celui qui était venu à plusieurs reprise à Perpignan au festival confrontation

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 16:21

http://www.inst-jeanvigo.eu/

http://www.inst-jeanvigo.eu/
LES RENCONTRES INEDITS – 29, 30 et 31 octobre

INEDITS est une association européenne créée en 1991 pour encourager la collecte, la conservation, l’étude et la mise en valeur des films amateurs. Regroupant aujourd’hui des associations, des institutions ou des particuliers, elle compte 40 membres provenant de 8 pays européens. Chaque année, ses membres se retrouvent pour échanger sur leurs pratiques, découvrir des films ou des spectacles conçus à partir de films amateurs.

Les réflexions porteront cette année sur les thématiques suivantes :

Table ronde 1 : Accueillir et travailler avec des artistes pour valoriser les collections : questions de production, d‘accompagnement, de réalisation et de diffusion

Table ronde 2 : Mécénat et financements participatifs : de nouvelles sources de financement pour les projets des membres ?

Table ronde 3 : Construire un projet européen au sein de l’association INEDITS : comment travailler avec les financements de la commission européenne ? quels axes de réflexion développer ?

Les projections proposées dans le cadre de ces rencontres sont ouvertes au public :

Jeudi 29 octobre – 18h – Couvent des Minimes :

Visite de l’Installation de Lise Fischer, artiste en résidence à l’Institut Jean Vigo (avec le soutien de la DRAC Languedoc-Roussillon)

Jeudi 29 octobre – 20h – Salle Marcel Oms

La France est notre patrie de Rithy Panh

Rithy Panh ne cherche pas à nous convaincre mais à nous faire réfléchir collectivement grâce à son arme favorite : les images d’archives, dont il connaît le puissant pouvoir d’évocation.

Vendredi 30 octobre – 19h10 – Salle Marcel Oms

Une jeunesse allemande de Jean-Gabriel Périot, en présence d’Emmanuelle Koening, documentaliste du film

Une jeunesse allemande est un documentaire sur l’histoire de la Fraction Armée Rouge, groupe terroriste révolutionnaire allemand des années 70 et les images que cette histoire a produites. Ce film est réalisé uniquement par montage d’archives visuelles et sonores préexistantes.

Samedi 31 octobre – 19h10 – Salle Marcel Oms

1945, année de guerre, année de paix

Films amateurs des collections des membres de l’association INEDITS.

http://www.inst-jeanvigo.eu/
http://www.inst-jeanvigo.eu/
http://www.inst-jeanvigo.eu/
http://www.inst-jeanvigo.eu/

http://www.inst-jeanvigo.eu/

Partager cet article
Repost0
23 juin 2015 2 23 /06 /juin /2015 11:19
Jacques Verdier fais la visite sous l'oeil de Michel Cadé
Jacques Verdier fais la visite sous l'oeil de Michel Cadé

Le Cinéma s'affiche en grand

Palais des Rois de Majorque de Perpignan

Du 20 juin au 30 août 2015

Exposition organisée par l'Institut Jean Vigo et le Conseil Départemental des Pyrénées Orientales

Le Conseil Départemental présente

LE CINÉMA

S'AFFICHE

EN GRAND

en partenariat avec l'Institut Jean Vigo

Palais des Rois de Majorque

19 juin au 30 août 2015

L'Institut Jean Vigo, cinémathèque euro-régionale de Perpignan, œuvre pour la sauvegarde, la conservation et la transmission du patrimoine cinématographique.

Sa collection d'affiches de cinéma, reconnue d'intérêt national par le CNC (Centre National de la Cinématographie et de l'Image

Animée) compte plus de 56 000 pièces. Troisième collection de France, elle présente des pièces d'une très grande rareté.

Le public aura le plaisir de découvrir ces joyaux du patrimoine cinématographique du 20 juin au 30 août 2015 au Palais des Rois de Majorque de Perpignan dans le cadre de l'exposition

Le Cinéma s'affiche en grand,

Cette exposition met en scène dans les prestigieuses salles royales de la citadelle de Perpignan 38 affiches dont certaines de formats spectaculaires — 240 x320 cm pour les plus grandes — originaires de France pour la plupart mais aussi d'Allemagne, d'Italie ou encore des USA. Racontant à elles seules un pan de l'histoire du cinéma et de son industrie, elles apportent aussi un éclairage sur l'histoire de l'imprimerie et du graphisme.

Les très grandes affiches présentées ici occupaient les façades des cinémas des années 1920 jusqu'aux années 1960. Tirées souvent à un très petit nombre d'exemplaires, les affiches qui ont survécu aux ravages du temps sont rares. Confiées à des artistes locaux et à des affichistes reconnus, ces œuvres singulières se remarquent également par une iconographie très originale.

L'affiche du film Les Trois Lumières de Fritz Lang (1921) de format 240 X 320 cm fait partie des trésors de cinémathèque que l'Institut Jean Vigo est heureux de partager avec le public. D'une valeur patrimoniale inestimable cette affiche constitue en effet, à ce jour, l'unique exemplaire recensé dans le monde.

Toutes les affiches exposées ont fait l'objet d'une restauration rigoureuse et d'une numérisation par la Cinémathèque Française. Leurs reproductions seront accompagnées du regard passionné de spécialistes du patrimoine cinématographique au sein du catalogue d'exposition.

L'exposition est soutenue par le Conseil Départemental des Pyrénées Orientales et le CNC (Centre national

du cinéma et de l'image animée).

1.

Informations pratiques

Palais des Rois de Majorque

4 rue des Archers- Perpignan / 04 68 34 64 93

Exposition ouverte tous les jours de 10hà 18h

Entrée : 4 €

Visites commentées tous les mardis à 16h30 (sauf le 14 /07)

Visites de groupes scolaires et de loisirs gratuites sur réservation

Michel Cadé , le président de l'institut Jean Vigo nous fait la bande annonce

Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Perpignan/Palais des rois de Majorque: Le cinéma s'affiche en grand! interview Michel Cadé Par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 12:22
Aujourd'hui:Chemins d'exils, chemins des camps. Images et représentations. Présentation , 18h à la Librairie Torcatis! interview Michel Cadé par Nicolas Caudeville

Aujourd'hui: Chemins d'exils, chemins des camps. Images et représentations. Présentation , 18h à la Librairie Torcatis!

Chemins d’exils, chemins des camps. Images et représentations
Camins de l’exili, camins dels camps. Imatges i representacions
Co-édition avec la cinémathèque Euro-Régionale Institut Jean Vigo
Sous la direction de Michel Cadé

Cet ouvrage reprend 11 communications faites par des historiens de l’art et des artistes lors du 3e séminaire Déplacements forcés et exils en Europe au XXe siècle organisé en 2012 à Perpignan autour du thème Images et représentations.
Un premier volet est consacré à l’analyse des regards portés par des artistes, photographes, peintres, cinéastes, lors d’événements aujourd’hui inscrits dans l’histoire et à la transformation que leur fait subir le passage du temps. La Retirada et la Shoa sont au cœur de cette partie.

Le deuxième volet est composé de réflexion d'artistes contemporains sur le phénomène de l’exil, qu’il concerne le Camp de Rivesaltes à travers la photo et le cinéma, l’exil catalan au feu du documentaire, la Shoah dans l'oeil de Godard ou le conflit bosniaque réfracté par la télé et reconstruit par la main du peintre.
Une autre façon de pénétrer les tragédies du long XXe siècle à travers une riche iconographie et un DVD, La guerre est proche de Claire Angelini.

Aquest llibre agrupa 11 ponències fetes per historiadors de l’art i artistes durant el tercer seminari Desplaçaments forçosos i exilis a l’Europa del segle XX organitzat al 2012 a Perpinyà a l’entorn del tema Imatges i representacions. Una primera part analitza les mirades d’uns artistes, fotògrafs, pintors o cineastes que han viscut esdeveniments, avui dia passats a la història i de la
transformació d’aquestes mirades amb el pas del temps.
La segona part és una reflexió contemporània d’artistes sobre l’exili, amb tre- balls fotogràfics i cinematogràfics sobre el camp de Ribesaltes, l’exili català i el documental, la Shoa amb l’ullera d’en Godard o el darrer conflicte bosnià re- fractat per la televisió i transformat per el pintor.
Una altra manera d’entrar en aquestes tragèdies del nostre llarg XX segle amb imatges i un DVD, La guerre est proche de la Claire Angelini.

Contributeurs : François Amy de la Brétèque, Claire Angelini, Nicole Bergé, Michel Cadé, Teresa Ferré, Éric Forcada, Marie-Hélène Melendez, Elena Pirazzoli, Simeon Saez Ruiz, Vicente Sánchez Biosca et Rocío Alcalá del Olmo, Céline Scemama, Felip Solé.
Accompagné d'un DVD La Guerre est proche - Claire Angelini (2011)
Actes du 3e séminaire transfontalier : Déplacements forcés et exils en Europe au XXe siècle

Aujourd'hui:Chemins d'exils, chemins des camps. Images et représentations. Présentation , 18h à la Librairie Torcatis! interview Michel Cadé par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
22 mars 2015 7 22 /03 /mars /2015 10:40
En première partie de la soirée d’ouverture, le court-métrage inédit de  Vincent Sabatier, France 1992/2015, 9’   Interprètes : Michel Picod, Dominique Verbe ; Dialogues : Norbert Narach  Début Août, non loin du littoral Roussillonnais, Georges, Colette et leurs 2 enfants viennent de traverser la France pour se rendre dans leur village-vacances en bord de plage. Leur 4×4 est bloqué dans un énorme embouteillage à l’entrée de la dernière ville à traverser. Georges force sur la bière, la suite devient dangereuse…
En première partie de la soirée d’ouverture, le court-métrage inédit de Vincent Sabatier, France 1992/2015, 9’ Interprètes : Michel Picod, Dominique Verbe ; Dialogues : Norbert Narach Début Août, non loin du littoral Roussillonnais, Georges, Colette et leurs 2 enfants viennent de traverser la France pour se rendre dans leur village-vacances en bord de plage. Leur 4×4 est bloqué dans un énorme embouteillage à l’entrée de la dernière ville à traverser. Georges force sur la bière, la suite devient dangereuse…



"Début Août, non loin du litioral roussillonnais, Georges, Colette et leurs 2 enfants viennent de traverser la France pour se rendre dans leur village-vacances en bord de plage. leur 4x4 est bloqué dans un énorme embourteillage à l'entrée de la dernière ville à traverser. Georges force sur la bière, la suite devient dangereuse..." ainsi commence le scénario de "Paris-Hollywood", court-métrage de fiction, d'une durée de 10 mn, dont le producteur-réalisateur est Vincent Sabatier, cinéaste perpignanais.


Ce film a une "histoire". Sa naissance remonte à 1992 mais pour x,y et z raisons il restera dans les rushes d'un 16mm Négatif couleur. Le temps passe, les supports changent, l'archive et le patrimonial s'imposent. Le numérique vient donner une nouvelle définition aux plans et séquences... afin que l'image exulte. Vincent Sabatier retrouve alors la foi (qu'il n'avait d'ailleurs pas perdue, mais simplement mise sous la boisseau dans l'attente d'un printemps, l'hiver cesse un jour.) L'Institut Jean Vigo (dont il est l'oeil miracle) et la Cinémathèque de Toulouse qui, de longue date, oeuvrent de concert dans le paysage catalan de la culture cinématographique deshibernent le "Paris-Hollywood" grâce à leur opération "ne jetez pas vos films". Le "prudent" Vincent Sabatier est aux anges, et sans nul un tremblement d'âme, quitte le concret au virtuel, la pellicule pour le numérique, un "complice intime de la pellicule qui, on le sait tend à disparaître" aime-t-il répéter. De ce cinéma numérique, Vincent Sabatier en a décliné bien des ressouces pour réussir dans quelques jours la sortie publique de "Paris-Hollywwod" 1992/2015.


Ce sera le mardi 24 mars 2015, à 20 h 30, au palais des Congrès de Perpignan, en ouverture de la 51 ème édition du Festival Confrontation. Un Festival pour lequel depuis des décennies il a été l'oeil miracle mais aussi un pourvoyeur de gourmandises visuelles d'ouverture de séances.


Cette production rassemble quelques uns des esprits et acteurs les plus actifs de la scène artistique et culturelle des années 1990. Ainsi les dialogues sont-ils signés par Norbert Narach (1954-2009), journaliste, écrivain et acteur. Côté casting, on trouve Michel Picod (Georges), Dominique Verbe (Colette), Samantha Labadie (Samy), Alban Picod (Julien). Côté son/ mixage, Jerôme Wahart -bien connu en radio et en studio d'enregistrement..."Paris-Hollywood" a bénéficié pour le montage de Catherine Delmas. C'est une belle production collective et régionale.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 13:37
à gauche, Michel Pinell, adjoint à la culture ville de Perpignan, au centre Michel Cadé président de l'institut Jean Vigo et Alain Loussouarn directeur du festival confrontation
à gauche, Michel Pinell, adjoint à la culture ville de Perpignan, au centre Michel Cadé président de l'institut Jean Vigo et Alain Loussouarn directeur du festival confrontation

Au sein de la vie de l’Institut Jean Vigo, le festival Confrontation (http://www.inst-jeanvigo.eu/festival/edition-2015) est le temps fort réunissant toute la population de Perpignan autour d’un moment festif et convivial.


Créé par Marcel Oms, critique et historien du cinéma, et une équipe d’historiens et de cinéphiles, le festival est organisé dans un cadre associatif, par une équipe d’une trentaine de personnes dont huit permanents.


Les activités du festival ont lieu pendant une semaine en avril, au Palais des Congrès de Perpignan, à la salle Marcel Oms de l’Institut Jean Vigo et, cette année, au cinéma Le Castillet. L’ensemble, outre les salles de projection, comprend de grands halls pour l’accueil, les expositions, les animations et la librairie du festival. D’autres lieux culturels de la Ville, tel l’Atelier d’urbanisme, le Centro Espagnol ou les commerces du Centre-ville proposent chaque année divers parcours artistiques, photographiques et cinématographiques en relation avec le festival.


Confronter des films d’époques, de genres et de nationalités différentes est le fondement de la programmation de Confrontation qui propose, chaque année, une immersion totale au cœur d’une thématique grâce aux films mais aussi à divers invités, rencontres et animations.


Le Moyen-Orient au cinéma (2013), La Ville au cinéma (2012), Cinémas des Indes (2011), Les arts à l’écran (2010), Made in USA, mythes et rêves américains (2009), Confrontation se renouvelle chaque année, explorant alors des chemins à la fois novateur et rétrospectifs.

Cette 51 ème édition se déroulera du 24 au 29 mars au Palais des Congrès de Perpignan.

Pourquoi les gens rient-ils reste un mystère. Le rire est spontané et incontrôlable. L’intention comique n’est pas toujours perceptible, elle dépend de la subjectivité de chacun, de son vécu : le rire reflète une connivence entre un auteur et le spectateur. La comédie, genre cinématographique ayant pour but de faire rire ou sourire, par la peinture des mœurs, des caractères ou la succession de situations inattendues, recourt à la parole, à l’image et à la musique ou au bruit. Dès son origine, le cinéma a exploré les différents ressorts pour faire rire et distraire le public et le genre populaire continue de jouer le rôle d’un miroir déformant de notre société.

Autour de trois thématiques, Confrontation 51 propose de partager ensemble ce qui reste le propre de l’Homme :LE RIRE.

  • Le corps burlesque autour des grands burlesques : Mack Sennet, Harold Lloyd, Buster Keaton, Charlie Chaplin, Max Linder…
  • La comédie du langage : le bon mot, l’écriture du dialogue sont le ressort même de la comédie, de Sacha Guitry à Ernst Lubitsch, Woody Allen ou Michel Audiard
  • Peut-on rire de tout ? Qui mieux que les burlesques et les comiques ont abordé les maux de notre société ? En particulier, deux pays, l’Italie et la Grande-Bretagne sont passés par la comédie pour décrire les moments de crise et surtout les tabous liés à chaque société.

Cette année le thème "crise de rire" ou rire en crise? des explications par le président de l'institut Jean Vigo Michel Cadé et le directeur du festival confrontation Alain Loussouarn nous explique le menu.

Voir aussi:

Lorsque les Pyrénées-Orientales étaient révolutionnaires, récit par l'historien Michel Cadé! interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-lorsque-les-pyrenees-orientales-etaient-revolutionnaires-recit-par-l-historien-michel-cade-intervi-107337232.html

Le travailleur Catalan,André Marty: toute une histoire!interview de l'historien Michel Cadé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/article-le-travailleur-catalan-andre-marty-toute-une-histoire-interview-de-l-historien-michel-cade-par-nico-78010778.html

Cette 51 ème édition se déroulera du 24 au 29 mars au Palais des Congrès de Perpignan.

Pourquoi les gens rient-ils reste un mystère. Le rire est spontané et incontrôlable. L’intention comique n’est pas toujours perceptible, elle dépend de la subjectivité de chacun, de son vécu : le rire reflète une connivence entre un auteur et le spectateur. La comédie, genre cinématographique ayant pour but de faire rire ou sourire, par la peinture des mœurs, des caractères ou la succession de situations inattendues, recourt à la parole, à l’image et à la musique ou au bruit. Dès son origine, le cinéma a exploré les différents ressorts pour faire rire et distraire le public et le genre populaire continue de jouer le rôle d’un miroir déformant de notre société.

Autour de trois thématiques, Confrontation 51 propose de partager ensemble ce qui reste le propre de l’Homme :LE RIRE.

  • Le corps burlesque autour des grands burlesques : Mack Sennet, Harold Lloyd, Buster Keaton, Charlie Chaplin, Max Linder…
  • La comédie du langage : le bon mot, l’écriture du dialogue sont le ressort même de la comédie, de Sacha Guitry à Ernst Lubitsch, Woody Allen ou Michel Audiard
  • Peut-on rire de tout ? Qui mieux que les burlesques et les comiques ont abordé les maux de notre société ? En particulier, deux pays, l’Italie et la Grande-Bretagne sont passés par la comédie pour décrire les moments de crise et surtout les tabous liés à chaque société.
Perpignan/Mardi prochain débute:"Crise de rire"  le festival Confrontation 51 " Michel Cadé, Alain Loussouarn par Nicolas caudeville
Perpignan/Mardi prochain débute:"Crise de rire"  le festival Confrontation 51 " Michel Cadé, Alain Loussouarn par Nicolas caudeville
Perpignan/Mardi prochain débute:"Crise de rire"  le festival Confrontation 51 " Michel Cadé, Alain Loussouarn par Nicolas caudeville
Perpignan/Mardi prochain débute:"Crise de rire"  le festival Confrontation 51 " Michel Cadé, Alain Loussouarn par Nicolas caudeville
Partager cet article
Repost0
2 mars 2015 1 02 /03 /mars /2015 15:24
Perpignan,Université/Institut Jean Vigo:Journées Ciné-Sciences du 3 au 5 mars! interview Michel Cadé par Nicolas Caudeville

Cette année l’université de Perpignan et l’Institut Jean Vigo proposent, une nouvelle fois, de montrer les liens entre recherche scientifique et cinéma. Pour cela ils ont fait le choix du nouveau laboratoire de LSH, le CRESEM et de deux de ses équipes, le CRHISM, (Histoire) et le VECT (littérature et image) et d’un thème commun la Guerre de 1914-1918.

Pendant ces trois jours, de 14h à 16h auront lieu des projections de films scientifiques accompagnées par des spécialistes de la question, les 3 et 4 à l’université, le 5 à l’Institut Jean Vigo.

Le 3, salle F330 le professeur Esteban Castaner Munoz, spécialiste de l’architecture contemporaine et des monuments accompagnera un film CNRS de Marie Morse Chevais et Jacques Chavance intitulé « Rendez vous au monuments aux morts ».

Le 4 , salle Guitton, Jocelyn Dupont, MCF en études anglophones et spécialiste de la représentation des maladies mentales dans le cinéma et Adèle Cassigneul, ATER en études anglophones spécialiste de la guerre de 1914-1918 s’interrogeront sur les traumas de guerre, hier et aujourd’hui, à partir d’un film Pathé britannique consacré au traitement psychiatrique des traumas de guerre.

Le 5 à l’Institut Jean Vigo, 1 rue Jean Vielledent, salle Marcel Oms, sera projeté un film catalan sous-titré français, L’Estelada de Verdun. Volontaires catalans dans la première guerre mondiale, en présence de son réalisateur, Félip Solé, et de Michel Cadé président de l’IJV et Nicolas Marty, professeur d’histoire contemporaine, doyen de la faculté de LSH. Ce film évoque l’histoire méconnue de catalans du principat enrôlés volontaires dans l’armée française .A 19 heures aura lieu la projection du film de Raymond Bernard, Les croix de bois, 1931, une fiction qui est aussi un témoignage sur les conditions de vie des combattants de 1914-1918.

Cette collaboration entend construire un pont entre recherche et médiatisation tout en faisant connaître au public les laboratoires de recherche de l’UPVD.

Renseignements au 04 68 34 09 39.

Voir aussi:

Perpignan,Université/Institut Jean Vigo: Vulgariser la science en restant courtois! itw Fabrice Lorente/Michel Cadé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/03/perpignan-universite-institut-jean-vigo-vulgariser-la-science-en-restant-courtois-itw-fabrice-lorente-michel-cade-par-nicolas-caudev

Partager cet article
Repost0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 14:39
Partager cet article
Repost0