Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

4 février 2017 6 04 /02 /février /2017 11:55

Chronique diffuser en direct de la Brasserie de la gare pour En Vie de Politique,

prochaine chronique Vendredi 17 février à 19h au cinéma Castillet, enVIE de POlitique vous propose en avant première le film "Chez Nous" suivi d'un débat avec Nicolas Lebourg , historien, spécialiste de l'extrême droite.

Les Spices Girls revendiquaient le " girl power", le lapin rose de Duracell (sed lex) celui de la pile alcaline , les "vieux" eux ne revendiquent rien et pourtant ils l'ont !

Parce que le plus beau coup du diable, c'est de faire croire qu'il n'existe pas.

Vous les croisez tous les jours. Ils sont une persistance rétinienne dans notre quotidien. Certains d'entre nous, on même, des vieux à eux! Mais force est de constater (pas de prostater) , ceux qui tiennent les affaires d'une main à la peau fatiguée, mais néanmoins de fer, et pas de fer blanc, se sont les seniors! 

Ho, je n'en veux pas particulièrement aux "vieux vieux", qui savent encore nous apprendre à pécher et nous font toujours de merveilleuses confitures, mais aux "vieux jeunes" !

Ceux-là se sentent assez la patate, en ont assez sous le pied, pour ne pas se mettre au rencard. Du coup se sont les générations qui suivent qui ne peuvent trouver leur place, vue qu'elle est déjà occupé par ses briscards. 

La générations 68, croit en l'éternelle jeunesse: la sienne!

Pas besoins de jeunes, lorsque on l'est toujours soit-même . Nos générations ne voient pas ce qu'il y a de terrifiant derrière le sourire ou la moue maussade de cette communauté. Celle-ci a ses propres rites, ses propres références, son folklore, et surtout ses propres réseaux. Et les réseaux des plus forts sont toujours les meilleurs!

En plus, ils nous laissent un monde et une société en piteux état (et qu'en je dis qu'ils nous la laissent, ce n'est une expression) .

Il ont flambé la vie par tout les bouts . Ils ne lâcheront que lorsqu'il n'en restera que le trognon ! Pour cette génération la vie est une fête, et c'est nous qui nettoierons derrière! Leur monde en paix, a lentement mais sûrement, préparé notre monde en guerre. Si l'on faisait la psychanalyse de la poussière qu'ils ont glissé sous le tapis, on reconstituerait le portrait pas très glorieux de Dorian Gray !

Ce sont eux qui nous crève les yeux, qui nous reproche d'être aveugle!

Et outrecuidants avec ça! "Moi a ton age, j'avais fait déjà fait ça..." Oui, mais tenter l'aventure de la vie, lorsqu'on est beau riche et en bonne santé, est plus facile que lorsqu'on est petit, doté d'un physique de radio et par dessus le marché phtisique. Du genre de touristes à Venise se moquant d'un migrant se noyant dans le grand canal parce qu'il ne sait pas nager! Ha le con, il a traversé la Méditerranée et l'est pas foutu de grimper sur la berge! Moi à son age...Ta gueule!

Cette génération se croit sortie du cuistre de Jupiterne. D'enfants gâtés qu'ils étaient, ils devenus des enfants gâteux, alors qu'on les espérait papy gâteaux! 

Cette génération qui a fait de" l'individualisme" un mode de vie, a généré par son égoïsme un concept hybride et simultanément débridé de "nihilisme épicurien".

Comme mon grand père Gaston, venant pour une fois, voir son fils (mon père), et lui disant: "Mon petit garçon, j'étais venu avec un paquet de bonbons (parce que les fleurs c'est périssables) . Mais comme je suis très gourmand, j'ai tout mangé!"

"Du passé faisons table rase!", Mais pas que, "de votre futur aussi!" . "Nous on se défonce aux hydrocarbures et on a la particule fine!" 

Ha ça ira, ça ira, ça ira, les gérontocrates à la lanterne!

C'est eux ou nous. Et de notre point de vue, il vaudrait mieux que ça soit eux! Un coup de pilule Bucquoy, subtile mélange de somnifère, de cyanure et de sirop de Liège (que la fin ne semble pas trop amère) pour nous débarrasser  le plancher . Parce que juste après, il faudra régler le compte des jeunes derrière nous!

 

 

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 17:20

Débat de "enVIE de POlitique" au café de la poste à Perpignan le dimanche 22 janvier 2017. Le théme étant " La politique émoi, et moi et moa"

« enVIE de POlitique » s’adresse à tous !

Ceux qui parlent, échangent, suivent la politique. Ceux qui ne vont plus voter ou n’y sont jamais allés. Ceux qui souhaitent en savoir plus mais ne se retrouvent pas dans les lieux traditionnels du débat politique : partis politiques, réunions publiques… Cette initiative citoyenne et non partisane revendique la pluralité d'opinions et la tolérance de chacune d'entre elles. « enVIE de POlitique » s’adresse à tous ceux qui aiment le débat, qui permet de mieux faire fonctionner notre démocratie !

« enVIE de POlitique » c’est des rencontres ayant pour but de permettre à des opinions différentes de se croiser, de s’écouter, de se confronter dans une ambiance bienveillante, constructive et conviviale ! Les plus jeunes, qui vivront en 2017 leur première expérience électorale, sont particulièrement bienvenus. Ils seront prioritaires dans la prise de parole…

Organisation générale : une rencontre tous les 15 jours, dans un café différent, avec une « Charte » des participants aux débats qui seront filmés et mis en ligne !

Déroulement : il sera identique, sauf si nous avons un invité d’audience nationale. Des "chroniques" thématiques, proposées par des journalistes, blogueurs, experts… alterneront avec des temps de débats. Nous terminerons par une performance artistique, un regard décalé sur nos échanges.

« Charte des participants » : Faire de la politique c’est s’exprimer, écouter l’autre, respecter des avis divergents, argumenter etc. Les intervenants acceptent donc la « charte », deux « arbitres » en feront respecter les principes :
• Des interventions brèves (3 minutes maximum) ; accordées par les arbitres ;
• L’intervenant se présente : prénom, âge, profession ou activité, etc. 
• Il n’est pas possible de lui couper la parole ;

Calendrier : lieux & thèmes seront annoncés d’une réunion sur l’autre.

• Dimanche 22 janvier : 10h30 – 12h / Café de la Poste - Thème : « Les élections émoi » – Journaliste animateur du débat : Fabien Palem
• Vendredi 3 février : 19h – 20h30 / Brasserie de la Gare 
• Dimanche 19 février : 10h30 – 12h 
• Vendredi 3 mars : 19h – 20h30 
• Dimanche 19 mars : 10h30 – 12h
• Vendredi 31 mars : 19h – 20h30

Des envies de participer ou de proposer une chronique ?
contactez-nous : enviedepolitique66@gmail.com

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 20:13
 

Dimanche dernier, je faisait ma première "Chronique ta mère" en direct du café de la poste pour le nouveau concept de débat citoyen "En Vie de POlitique"

La politique , c'est au sens grec, gouverner la cité; à l'époque où la ville pouvait être simultanément un état à l'instar d’Athènes .
Le terme de gouverner nous viens aussi des grecs, puisque avec le gouvernail on dirige sa navigation au grès des vents et à la force des rameurs . Athènes mère de la démocratie invente simultanément le théâtre pour dire ce qui ne peut être dit à l'assemblée . Ainsi donc , les deux systèmes de représentations sont complémentaires et toutes choses signifiantes peuvent être signifiées .
 
Et puis les choses se sont délitées. Sur une mauvaise interprétation de Machiavel, on s'est mis à croire que "la faim justifiait les moyens!".
Et de la politique d'alors, on bascula dans l'agro-alimentaire. Et les politiciens en batterie se sont mis à faire de la réclame, de la publi-cité !
Alors en guise de discours sur leur conviction et leur vision de la sus_cité, on eut plus droit, qu'à des spots de "story telling" où l'on tentait de démontrer les mérites des éligibles (#tape1) ou des déjà élus (#tape2), jusqu'à ce qu'ils nous paraissent tous éculés. Jusqu'à ce que leurs langues de bois nous paraissent tellement élimées, que nous finissions par être allergique à leurs copeaux...
L'urne qui recueillait les espoirs d'un avenir meilleur, à vu brûler les bulletins dont on la nourrissait par le feu de la convoitise du "pouvoir": elle n'est plus que le réceptacle de leurs cendre .
Parce que, les promesses ne valent, que ce que valent les bulles de savon à barbes quand c'est le jour où qu'on rase gratis!
 
Alors, les maîtres chanteurs se succèdent sur la vie où coulent la scène et des jours pas très heureux. Ceux-là sont des chanteurs à coffres, parfois helvétiques, parfois à Panama, mais c'est nous qui portons le chapeau.
Ils sont prospères youp la boum et krak boum U...z'ont un piège à fric, un joujou extra...
Mais, toutes les bonnes choses ont une fin, et il devient plus facile à un chameau de passer par le fil d'une aiguille, qu'à un politicien de rentrer au royaume des élus.
A force de prendre des lessives pour des lents ternes, on finit par se lasser. Faites abstention, he péricolo sporgési!
Quand la balance pense dans les extrêmes, nous dit-on, il ne fait pas bon descendre les poubelles sans en faire le trie.
 
Et de démocatrie directe , on est passé à la démocatrie représentative et nous sommes désormais à l'age de la démocatrie d'opinion.
Si qu'on a une opinion, c'est qu'on c'est fait sonder. Parfois même, ya des opinions qui se colloscopent! Parce que oui, il en va des opinions comme des trous du cul: tout le monde en a une!
Dis moi, à quoi se parfume la majorité et je te dirai, ce que je croa qu'on doit pencher!
Alors qu'arrive l'élection principale de notre pays, en classe de cinquième république, qu'attendent journalistes, sondeurs, et politiciens comme un enfant riche attend ses cadeaux au pied du sapin , ayant glissé ses souhaits dans ses chaussettes au préalable, le citoyen lui est comme une truie qui doute!
Z'ont à l'esprit comme une envie de tout foutre en l'air, comme une envie de s'casser la voie!
L'homo électus est en phase de pleine lune et sa transformation pourrait bien faire mal !
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 18:25

Salut, J’rentre du Sri Lanka - j’adore l’hiver au soleil – où j’ai pris un peu de recul pour réfléchir à notre présidentielle. Je t’avais dit que j’avais peur du tandem Fillon/Le Pen, de ce fascisme rampant qui vient lentement et inexorablement, menaçant les fondements de notre société sympa et multi. Heureusement, je suis rassuré, il y a Emmanuel. C’est un révolutionnaire. Fini, ces has been de socialistes… Ils ont vécu et ne sont plus adaptés au réel. Ils doivent mourir, c’est juste une destruction créatrice comme disait Schumpeter, pour laisser le champ libre à autre chose…. A Emmanuel ! C’est la loi de l’offre et de la demande, mon pote, tout est économique, y a que Poutine aujourd’hui pour croire dans le politique.

Tu sais qu’Emmanuel en hébreu, ça veut dire Dieu est parmi nous ? Quand je le regarde, c’est exactement l’impression que j’ai ! Regarde comme il est beau, bien habillé, moderne (pas comme Fillon avec ses Barbour et ses Loden), regarde comme il est devenu riche parce qu’il est intelligent, regarde comme il a de bonnes idées comme la flexisécurité pour les précaires (alors que Fillon, lui, c’est la précarité inflexible), le rapprochement avec l’Allemagne (c’est un pays vachement cool, les Allemands ont vraiment changé, regarde comme ils accueillent les migrants pas comme ces égoïstes de Français), l’accueil des migrants (c’est un vrai libéral, il ouvre tout et il est conscient qu’une main d’œuvre pas chère à domicile, c’est bon pour la compétitivité) et pour les fumeurs de bon matos, la légalisation du cannabis ! Rrrah, c’est la mesure qui me plaît le plus. Je trouve qu’il ressemble à une rock star, une sorte de Jim Morrisson du digital high tech.

Emmanuel, c’est un vrai libéral. Il ouvre tout, rien ne lui résiste. Il te promet une société sur le modèle des start ups, le pied, quoi. Fillon, lui, il fait semblant. Il dit qu’il est libéral économiquement mais conservateur socialement et sociétalement. En fait, Fillon, il date du 19ème siècle, c’est une sorte de M. Guizot ou de M. Thiers, et un bon catho, prêt à remettre en cause cet acquis social majeur du 21ème siècle, que les autres nations nous envient, le mariage pour tous. Alors qu’Emmanuel, tu peux dire tout ce que tu veux, il a trahi, il a été méchant…, mais il est parfaitement cohérent : libéral économiquement et socialement. La société qu’il dessine est celle des possibles.

Franchement, Dieu est parmi nous ! Avec Emmanuel, à toi les joies de la société consumériste, à toi les joies de l’hédonisme, à toi un nouveau mode d’exploitation épanouissant, celui des start up, du travail le dimanche et de Perpignan/Lille en 14h00 de bus. Avec Emmanuel, c’est la mort du citoyen consommateur, c’est l’avènement du citoyen jouisseur sans entrave aucune, bon, surtout s’il appartient à l’hyperclasse. Les meilleurs seront gratifiés, les autres devront travailler ou essayer de. Un conseil, vote pour lui surtout si tu es socialiste, me dis pas qu’un Valls ou un Montebourg ont son épaisseur. Si tu es socialiste, j’ai un message spécial pour toi : j’espère que le candidat socialiste aura la classe de lui céder la place. Emmanuel est notre seul et ultime espoir avant le chaos fasciste ! Avec Emmanuel, ce ne sera plus la révolution permanente, le vieux rêve de nos parents sera dépassé, ce sera l’innovation permanente ! Tu seras surpris. Allez faut que j’y aille, je prépare mon prochain voyage, les Vanuatu, pour faire un peu de plongée et manger du poisson grillé.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 11:25

J’rentre des Maldives. Chuis parti en séjour éco-responsable. Tu pars et tu rends service à des pauvres qui ont plus rien ou pas grand’chose, pas encore touchés par notre civilisation, quoi. Là-bas, j’ai appris à compter des raies, je parle du poisson bien sûr, et j’ai même passé un après-midi à faire souffleur de verre avec du verre recyclé. Les photos rendent bien sur mon Iphone 7 (quel génie de l’humanité ce Steeve Jobs, tout de même et en plus, il a donné du travail aux Chinois). J’y ai bu des cocktails fabuleux, à base de fruits exotiques et lors d’une soirée entre nous, les bénévoles, histoire de relâcher la pression, j’ai fumé un de ces trucs, j’te dis pas. Après, j’planais et chuis parti avec une jeune fille, euh non, femme, sur la plage. Chuis revenu en forme, régénéré. J’adore cette simplicité chez ces gens qui n’ont presque rien. Rien que le prix de mon bermuda Kooples pourrait faire vivre un village… Et maintenant, j’me retrouve à Paris, la ville lumière, pleines de nouveaux lieux sympas, t’vois, des bars, des restaus, des galeries d’art, de bonnes librairies. Moi, j’adore lire, la culture, c’est ce qui distingue.

Mais là, franchement, je suis déprimé. Brexit, victoire de Trump, prise d’Alep, je te l’avais dit les fascistes arrivent !!Si tu regardes la situation en France, ça craint franchement. Nous allons avoir le choix entre Fillon et Le Pen, tu te rends compte, c’est un vrai retour en arrière, le renoncement à tout progrès, la démocratie éclairée à la chandelle fascisto-conservatrice. Si Fillon gagne, nous serons tous forcés de nous habiller en Daniel Crémieux ou en Cyrillus… Si Fillon gagne, il remettra en cause cette avancée majeure du 21ème siècle, le, mariage pour tous et l’adoption pour les couples de même sexe, il remettra en cause les droits des minorités, notamment à sexualité fluide… Tu vois le retour en arrière, bref, le Moyen-Age avec la Sainte Inquisition. L’angoisse !! Et avec Le Pen, tout pareil, mais en pire.

Franchement, là, je m’interroge, je me demande si je ne vais pas partir à l’étranger, tu vois, en Thaïlande, il y fait chaud et c’est le pays du sourire et des enfants heureux, surtout. Je demanderai le statut de réfugié politique. Crois-moi, le pays pue, faut se barrer. Sans compter que Fillon et Le Pen, c’est les potes de Poutine, ce dictateur sanguinaire et autoritaire. Tu as vu ce qu’il a fait à Alep, c’est Grozny, c’est terrible et tout ça dans l’indifférence généralisée. Le mec, tu vois, tout le monde lui a donné le permis de tuer. Le monde dans lequel nous vivons est vraiment terrible, je ne sais plus quoi faire, quoi dire, je me cogne la tête contre les murs… Non, j’ai une meilleure idée que la Thaïlande si Fillon ou Le Pen passe en mai 2017, je continuerai le combat depuis la Fistinière et ce lieu de sexualité alternative et progressiste, notamment sa chapelle Fistine, sera l’îlot de liberté à partir duquel j’invite tous mes potes socialistes et écolos à préparer la reconquête !! Mieux que Terra Nova, la Fistinière sera le laboratoire conceptuel de notre victoire. Toi aussi, rejoins notre juste combat (et dire qu’il y en a pour penser que je suis une caricature de bobo à la Causeur, mais je suis bien plus moderne, bien plus postmoderne, moi, je suis turbomoderne) !! http://rue89.nouvelobs.com/rue69/2011/06/19/la-fistiniere-petite-maison-du-fist-fucking-dans-la-prairie-200552

Les autres chroniques ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chronique%20d%27un%20citoyen%20engage%20%281%29/

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 17:26

« J’adore l’eau, dans 30 ans, il y en aura plus » (Jean-Claude Vandamme)

« La France vient de loin. Elle porte au loin. Elle doit voir loin » (François Hollande)

Petit Frantsouz, Blondin te fait un joli cadeau de Noël : la prise d’Alep !! Tu peux lui dire merci, c’est un beau cadeau, quelques morts côté Russien, mais Blondin ne regarde pas à la dépense surtout si c’est pour faire plaisir aux amis et rendre l’air un peu plus respirable. Je ne te parle pas d’air car j’ai vu que tu étais englué dans des pics de pollution…, qui font passer Alep complètement au second plan. C’est drôle comme tu zappes, finalement, les soucis du monde, c’est pas ton truc, toi ce qui t’intéresse, c’est l’air que tu respires, la mangeaille dans ton assiette, la nature, les petits oiseaux, faire du vélo, le Kama-Sûtra, les fêtes de fin d’années… Panem et circenses… Tu es assez basique. J’ai vraiment du mal à t’élever, petit Frantsouz, peut-être que si je te redressais par un travail assidu en Sibérie…

Revenons à Alep. Blondin profite du bardak par chez toi, en Occident, consécutif à l’élection de la Trompe chez les Cains-Cains. Blondin a les mains libres, donc, fonce sur Alep, tant pis pour les victimes (parenthèse mesquine, je ne vois rien sur les soldats russiens morts en accomplissant leur devoir internationaliste à Alep et puis cela nous a coûté la vie de notre ambassadeur auprès de la Sublime Porte), en temps de guerre, comme disent les Cains-Cains, shit happens. Et puis ceux qui ont choisi de rester à Alep sont tout de même un peu de connivence, parfois forcée je te l’accorde, avec les bandits en babouches qui tiennent les quartiers et qui sont d’Al Qaïda (mais ils sont plus gentils que l’Etat islamique…, ben voyons, faut pas d’amalgame, y a les gentils égorgeurs et les méchants égorgeurs). Et pendant ce temps, ça patine devant Mossoul, mais personne ne te donne le décompte des morts civiles, conformément à votre double standard. Eh, les gars, besoin d’un coup de main, demande au Russien. Il est toujours prêt à rendre service.

J’ai un peu regardé la politique par chez toi. Ton Hollande a décidé de ne pas se représenter. Vu de Russie, ce geste est incompréhensible, le mec se dégonfle, il n’assume plus rien et pendant 6 mois, ton pays ne sera plus gouverné. Aucune décision majeure ne sera prise, remarque depuis 2007... Blondin a été très heureux de voir François Fillon l’emporter lors de la primaire. Ils se connaissent bien, Blondin ayant été premier ministre entre 2008 et 2012. Ils se sont vus une paire de fois et ils se sont appréciés. François Fillon est un homme de tradition, Blondin itou. François Fillon est un conservateur, Blondin itou. François Fillon est un homme, un vrai celui-là pas comme ceux du camp d’en face (il paraît qu’ils sont de genre fluide ???), qui aime les sports virils, Blondin itou !!! Et puis Blondin, il est serein sur la France, il se dit que si ce n’est pas son copain François, ce pourrait être la Blonde fille de son père. Bon, c’est une femme, mais les valeurs sont très largement partagées.

Blondin se régale en voyant ce spectacle et il montre à son populo que la Russie, quand même, quand on voit ce qui se passe dans le monde ma bonne dame, eh ben la Russie est un sacré pôle de stabilité. Fini le bardak (bordel) chez nous, c’est désormais chez les autres et le bardak est consubstantiel de la démocratie.

La fin d’année se prête aux bilans. Dressons ensemble, petit Frantsouz le bilan de sanctions occidentales, à l’origine conçues pour adoucir Blondin en touchant les oligarques au portefeuille, déjà bien garni, et en suscitant la révolte des masses laborieuses, mais surtout en isolant la Russie. Bon, près de 3 années de régime de sanctions, tu avoueras que le bilan est mauvais. Les Cains-Cains et vous les Européens, leurs valets éternellement reconnaissants, vous vous êtes trompés dans votre évaluation. Vous avez mal évalué la solidité du pouvoir de Blondin, parce que vous pensez que la Russie se limite à Moscou et à quelques bobos festivus (y en a chez le Russie, si, si…), et surtout, vous avez mal évalué la résilience du peuple russe qui n’a que faire de ne plus trouver du camembert dans ses étals mais qui a soif de grandeur, ce que Blondin lui a redonné. Pas brillant, les mecs. Petit exemple, la privatisation de 19% de Rosneft, la compagnie nationale de pétrole. Elle a rapporté 11 milliards de dollars à la Russie et qui a acheté ? Un trader suisse, Glencore, et le Qatar investment authority. Toi qui voulais isoler le pays… Bon, en bon tchékiste, j’ai quand même fait mon rapport sur le Qatar à Blondin. Je lui ai dit, gaffe, quand ces gens mettent du fric dans un pays, y a toujours une contrepartie, qui prend la forme d’une mosquée avec un gentil prédicateur, ou d’écoles coraniques… J’ai dit à Blondin, faut pas suivre l’exemple des Frantsouzy, drogués aux pétrodollars du Golfe, gaffe, ces gens nous aiment pas , ils n’aiment pas notre façon de vivre, d’autant que les désaccords avec le Qatar, y en a, notamment en Syrie… Pauvres Frantsouzy, non seulement vous êtes les valets des Cains-Cains, mais vous êtes devenus en une décennie les valets des monarchies du Golfe. Rraaahh, grandeur et décadence d’une nation… Tes nouveaux amis, c’est des riants pays comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar, auxquels tu espères vendre des armes, avec les rétrocommissions qui vont avec, pour financer ta vie politique. Gaffe à ces amis, petit Frantsouz, ils ne te veulent pas que du bien. Regarde vers l’Est, là, avec le Russien, tu as un ami pour la vie !!!

Allez, c’est Noël, je te laisse en musique, c’est cadeau, c’est Janna Bitchevskaya, une ancienne égérie des années 80, https://www.youtube.com/watch?v=OW3-0u_0-q4. Cette chanson te dit que les Russiens arrivent, t’entends pas les chars Armata dans ta rue ? Elle dit également que le Russien libérera la Troisième Rome, et que les Russiens appellent tous les Slaves à se lever, hourrah ! Et au passage, nous venons te libérer de toi-même…

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 17:27
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 15:14

 

« ​J'appliquerai le principe du plan d'une main de fer. Quelques-uns savent très bien que j'ai la main lourde et qu'elle peut frapper fort. Je ne permettrai pas que le travail soit fait comme il l'a été jusqu'à​ ​présent,​ ​c'est-à-dire​ ​dans​ ​l'anarchie​.​ ​»​ ​(ça,​ ​c’est​ ​de​ ​moi,​ ​pas​ ​mal​ ​non ?)
La main lourde, drôle, non ? Vu tout ce qui m’est reproché aujourd’hui mais n’empêche, j’ai mené ma mission de main de maître, j’ai mis le pays des Soviets sur les rails de l’histoire, moi ! Et je vais te dire, même si le Russien se laisse envahir par le quinoa, le thé blanc et la postmodernité, ben y a encore des petits gars de ma trempe, ma descendance. Pour preuve, quand chez le Russien tu as une prise d’otages, eh bien, le Russien se débarrasse de tout le monde, des otages et des preneurs d’otages. Au final, il considère qu’il a éliminé un dangereux criminel après s’il y a des victimes collatérales, bah, ce sont les copeaux de l’histoire. Tu te souviens du Koursk, du théâtre de la Doubrovka, de Beslan… Chez le Russien, il y a toujours le primat du collectif qui l’emporte sur la petite individualité. Vois ce qui se passe à Alep…, le Russien ne comprend rien à votre indignation, c’est​ ​un​ ​problème​ ​de​ ​logiciel.
Bon, je me refuse à aborder tes ratés, petit Frantsouz, en ce qui concerne les relations entre nos deux pays et entre ton pays et ces braves Polonais, qui ne t’ont même pas acheté tes hélicoptères…
J’en ris, les mecs sont européens comme toi et ils vont voir oncle Sam… Drôle d’époque. Chez le Russien, en ce moment, bel épisode de propagande contre oncle Sam, sur la première chaîne, Piervy Kanal. Il y a des messages invitant le populo à faire des provisions et à aménager sa cave en cas de bombardement. Rrah, ça me rappelle l’époque de la guerre froide, quel ambianceur que ce Blondin et dire que ton Hollande a hésité à le recevoir, « ptêt ben qu’oui, ptêt ben qu’non… ». De l’art de prendre une décision… Alors c’est Blondin qui décide et qui dit, je viendrai quand tu seras prêt… Rrrrroh, mais tout ça est plein de sous-entendus, c’est je t’aime, moi non plus, d’ici que ça finisse avec des anamours transitoires… ​https://www.youtube.com/watch?v=yi-FZ37CLj0 ​Drôle,
c’est​ ​un​ ​Russien​ ​qui​ ​chante​ ​cette​ ​délicate​ ​chanson,​ ​si​ ​bien​ ​troussée​ ​comme​ ​une​ ​gueuse…
Je te propose de cesser de parler de ce qui fâche et divise, parlons culture, d’égal à égal car petit Frantsouz, qui dit France, dit forcément culture. Dernièrement, je suis allé au Garage, un lieu d’exposition d’art contemporain. Il appartient à la poulette de Roman Abramovitch, l’oligarque qui possède le club de foot de Chelsea, quelques biens immobiliers à Londres, Moscou ou Gordes. Il a dû faire un gros chèque à la ville de Moscou, car il a installé le Garage de sa poulette dans le parc Gorky, qu’il a forcément contribué à moderniser et rénover. Désormais, tu as le wifi partout, des guinguettes branchouillettes, des poufs sur les pelouses, un skate parc, bref, tout pour plaire à Festivus, car, tu as un Festivus russe, qui te ressemble. Mais revenons à l’expo. C’était une expo consacrée à Goya (les caprices, la série tauromachie, les désastres de la guerre), Eisenstein (Ivan le terrible, Alexandre Nevski, Octobre, la grève, le cuirassé Potemkine…) et un artiste contemporain – cherchez l’intrus – Robert Longo. Le point commun de ces artiste est de présenter une vision désenchantée d’un monde nouveau, surtout Goya et Longo, Eisenstein se contentant de présenter
le monde nouveau que le Chauve, le Moustachu et moi accouchions, et crois-moi, à l’époque, il n’aurait pas eu intérêt à dire que c’était désenchanté. D’ailleurs, moi-même, le père des tchékistes, j’étais​ ​un​ ​enchanteur​ ​modèle,​ ​si,​ ​si​ ​et​ ​surtout​ ​un​ ​accoucheur,​ ​notamment​ ​de​ ​vérités…
Moscou fourmille en ce moment de belles expos. Tu peux aller admirer des Raphaël tout droit
arrivés des Offices de Florence au musée Pouchkine ou le peintre russe de marines,Ayvazovski à la nouvelle Tretyakov. Il a aussi peint des vues, des sortes de vedute, de villes comme Istanbul ou Venise. A venir, une expo sur Iakov Khalip, un photograhe des années 30 et 40, élève de Rodtchenko et enfin une expo sur Rodtchenko lui-même à la maison de la photographie. Cela n’arrête pas, il y a une véritable énergie qui circule dans les rues de Moscou, tu te sens aspiré par un​ ​tourbillon.
 
Les autres chroniques moscovites ici:
 
Partager cet article
Repost0
6 octobre 2016 4 06 /10 /octobre /2016 20:20
 Chronique moscovite (36)  : Octobre sera rouge, camarade !!par Félix Edmundovitch Dzerjinski

«Pour les tâches de classe du prolétariat il est complètement indifférent que l'amour prenne la forme d'une union durable ou qu'il trouve son expression sous forme de liaison passagère. L'idéologie de la classe ouvrière ne fixe point de limites formelles à l'amour. » (Alexandra Kollontaï)

Salut petit Frantsouz, il me revient en parcourant ta presse, forcément libre, que la Russie en Syrie poursuivrait, au-delà du maintien au pouvoir de Bachar le poète, ses propres objectifs tels que par exemple la mise hors d’état de nuire de bandits en babouches originaire du Nord Caucase ou chercher à éviter votre glorieux épisode libyen, ça, j’espère que t’as pas oublié. Diable, comme c’est étrange pour un pays, pour un Etat. Bon, je comprends, toi cela fait longtemps que ton Etat n’est plus stratège et qu’il se rétrécit, avec ses intérêts, pour atteindre la taille d’un string. Il paraîtrait que Blondin aurait déclaré que le Russien se posait en défenseur de la souveraineté des Etat, encore une notion que tu as oublié, noyé que tu es dans le gloubiboulga européen, face aux peuples. Mazette ! Et cela ne te rappelle rien, chien de Pavlov ? 1815, cela te dit quelque chose ? Ben ouais, Bonap’ est défait par les monarques, les tyrans et parmi eux, Alexandre Ier pose les bases de la Sainte Alliance, qui veut que dès qu’un monarque a un problème avec son peuple, les autres le soutiennent pour mater la rébellion. Après, si tu vois ce qu’il est advenu des soulèvements de 1830, franchement, le système marchait plutôt bien. Ben, tu vois, Blondin est le digne héritier de ce système qui n’est ni plus, ni moins, que le système des gens qui aiment l’ordre, tu vois, des gens qui rangent leur chambre ou qui n’aiment pas beaucoup que des visiteurs non invités/désirés fassent irruption chez eux. Bref, Bondin en politique étrangère, c’est un réaliste, un conservateur. Drôle, ton président qui dit que la guerre en Syrie, c’est pas bien… Mais n’est-ce pas lui qui avait prévu d’y aller faire un tour à l’été 2013 et qui avait été lâché en rase campagne par l’ami américain ?

J’ai du mal à vous comprendre sur la Syrie quand même. Il y a des mercenaires russes au sol qui appartiennent à des sociétés russes de renseignement privées qui seraient guidés par des militaires russes pour leurs actions, bon, et alors, après tu peux gloser sur leurs liens ou pas avec les services russes. Et tu n’apprécies pas, oublieux que tu es que les Américains qui, avec la célèbre société Blackwater faisaient de même en Irak. Tu es ingrat, le Russien va se faire crever la paillasse en luttant contre le terrorisme, parce que quand même, la Syrie de 2016 n’est plus celle de 2011, et tu ne dis rien pour les Américains. Ah, j’oubliais, eux, c’est le monde libre, le Russien, c’est le méchant. C’est vrai qu’en Irak, il y avait des armes de destruction massive… Eh, un peu comme dans un film américain, le bon et le méchant. Et puis, le Russien est accusé de crimes de guerre en raison des bombardements sur Alep. Où as-tu vu qu’une guerre se faisait avec des roses ? Facile d’avoir les mains propres en ne faisant rien, plus dur quand tu les plonges dans la merde. Qui sait, peut-être qu’un jour tu remercieras le Russien ? Accessoirement, je te rappellerais qu’il tente de débarrasser le pays des bandits en babouches et je puis te dire que ces mecs-là, c’est pas Omar Khayyam.

Et au fait, tu as vu que le Russien avait voté le 18 septembre pour élire une nouvelle Douma. Bon, le parti de Blondin a tout raflé, suivi par les communistes et le partir libéral-démocrate de Jirinovski et des miettes pour Russie juste. Je ne vais pas commenter l’abstention, le fait qu’aucun parti d’opposition ne soit parvenu à aller au-delà des 5% requis pour être représenté, les fraudes (on ne refait pas, faut parfois corriger les défauts de la démocratie) je laisse tout cela à tes journalistes stipendiés par le grand Capital. Non, ce qui est intéressant, c’est que ça bouge. Le président de la Douma, l’excellentissime Sergueï Narychkine, qui est un fils de Félix, arrivé au grade de colonel du KGB, excusez du peu, supérieur à Blondin, qui était lieutenant-colonel, revient à ses premières amours et prend la tête du service de renseignement extérieur (SVR). Pas mal, non ? En fait, je ne sais pas si tu te souviens, à chaque fois que la Blonde fille de son père venait à Moscou, il se faisait un plaisir de la recevoir, c’était son traitant. Attention il est paillette, c’est pas n’importe qui, certains le disent descendant de Natalia Narychkina, la petite môman de Pierre le Grand, rien que ça !! Ben maintenant, il est chef de tous les traitants !!

Un peu de culture ne te fera pas de mal. Il y a de cela une semaine, je suis allé voir une exposition photo, Jock Sturges, traité de gras vicieux vieillard par une blogueuse russe. Tu connais ? Non ? Franchement, heureusement que les bolcheviks sont là pour forger ta culture, t’arracher à ta glaise et à ton Guillaume Musso et à ton Télérama… Jock Sturges est un photographe américain qui s’est spécialisé, le veinard, dans la photo de naturistes, généralement par chez toi, petit Frantsouz, à Montalivet, entre autres. Tu y vois de très jeunes femmes, ou plutôt filles toutes nues, jolies à croquer mais bon tu sens que si le modèle a plus de 17 ans, c’est un peu vieux pour ce coquinou de Sturges. Ben ouais, le vieux briscard ne se refait pas, il est un peu tendancieux, il est dans l’ambigu, dans le complexe. L’exposition avait lieu au centre des frères Lumière et présentait des photos pas trop tendancieuses, pas trop vicieuses et ben le dimanche 25 septembre, suite à une réaction de la protectrice des droits de l’enfant qui a qualifié l’exposition d’incitation à la pédophilie, les photos ont été décrochées par des nervis venus de Dieu sait où, pas vraiment officiels, les Officiers de Russie (une sorte d’ONG, d’assos’, mais pas comme chez toi, celle-là a à son actif, la chasse aux vendeurs à la sauvette ou la création et la garde d’un camp pour sans papires…) !! Il est fort ce Blondin, il a fait du Russien un bigot, bien sûr doublé d’un hypocrite comme tout bon bigot, car objectivement, il n’y avait rien de pornographique dans cette expo, si ce n’est parfois le regard des spectateurs, juste des nus, bon un peu jeunes, mais uniquement des nus. Personne ne penserait aujourd’hui à censurer la Vénus d’Urbino de Titien ou celle de Giorgione ou Olympia de Manet, ben chez le Russien, t’as toujours quelqu’un qui veut plaire au chef et qui veut tout faire plus et mieux. De sacrés hypocrites, ouais !! Rappelle-toi de nous, les bolcheviks historiques, la femme de Lénine, Nadejda Kroupskaya et sa copine Alexandra Kollontaï, qualifiée par certains de décadente, les chantres de l’amour libre et de la libération sexuelle et vas-y que ça partouze et que les couples se fassent et se défassent, que ça se prennent et déprennent, ah, on glissait sur le foutre à Petrograd, petit Frantsouz et on faisait la révolution en même temps !! Bon après, ça a été moins drôle avec Jo le Moustachu, un ancien séminariste, si tu vois ce que je veux dire… Après, les communistes sont devenus aussi bigots que des cathos, hyper moralistes… Bon ce qui me rassure, par chez toi, ça déconne pas mal mais dans l’autre sens. Un de mes informateurs, une source bien placée, m’a dit que la mairie de Paris envisageait l’ouverture d’un camp naturiste, dans Paris, à but récréatif !!! C’est fabuleux la post-modernité, tout est récréatif, camarade consommateur-jouisseur !! Ah, j’imagine des scènes « euh, vous pouvez ramasser ma savonnette », « Oups, pardon, c’était votre bouche »… Damné Frantsouz, tu deviens bien pitre… A mon humble avis, le Parisien, qui a de moins en moins tendance à être de base, a d’autres besoins (logement, propreté, transports, places en crèches…) qu’un camp naturiste récréatif. Remarque, j’y pense, c’est peut-être la solution pour les migrants !! Gaffe, y vont être nombreux à arriver… https://www.youtube.com/watch?v=ynDmiMoAUzQ

Voir aussi, les chroniques moscovites ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 19:41
 Chronique moscovite (épisode 35) :« La paix n’est qu’un accident » (John Rambo) ‏par Félix Edmundovitch Dzerjinski

« Immense est la foules des imbéciles » (Saint Augustin)

« La paix n’est qu’un accident » (John Rambo)

Salut petit Frantsouz, je te reviens après plus de deux mois de repos bien mérité, tant Moscou est une ville dévorante et puis ce travail… Tchékiste, c’est tout simplement un boulot pas humain, tant il te faut abattre du travail, toujours pour dépasser la norme du Plan et surtout se dépasser soi-même.

Pour me reposer, je suis resté au pays, un peu de Moscou et beaucoup de Nord, j’aime le froid, la région d’Arkhangelsk, les îles Solovki. Tu connais ? Il y a un monastère, du 15ème siècle, qui est devenu un lieu saint de tous ces obscurantistes qui osent croire en une divinité. Mais, surtout, en 1923, c’est devenu le premier camp et comme les moines y étaient déjà, ben, nous les avons fait un peu trimer, parce que ça va bien de vivre aux crochets des gens qui bossent… Tu vois, le tchékiste est porteur d’une forme de justice sociale, je dis bien une forme, hein…

J’ai suivi de loin tous les événements malheureux qui ont traversé ton pays cet été et pour une fois, je me tairais, mais quand même, et dire qu’il y en a en Occident pour dire que la Russie est la principale menace, cela me laisse songeur… Et puis, tu as vu, tes amis américains ont espionné ton président en 2012… Cela me laisse aussi songeur, j’imagine ce qu’auraient hurlé tes chiens de garde si cela avait été les Russes. Tes amis américains ont une drôle conception de l’amitié, après un TAFTA qui initialement était une négociation commerciale destinée à rester secrète et qui va continuer. Tu es bien sûr de tes amis ? Au fait, je vais me permettre de te rappeler ton histoire. Tu te souviens lequel de tes ministres avait ordonné l’arrestation d’espions américains sur le sol frantsouz ? Allez chien de Pavlov, allez éternel jouisseur postmoderne qui a oublié qu’il y a eu un avant… Tu ne vois pas ? Eh bien, c’était entre 1993 et 1995 et le zigue en question, c’était Charles Pasqua…

Je voudrais profiter de cette chronique pour te parler du pays, de la Russie. La Russie n’est pas faite pour les tièdes, elle les vomit, c’est le pays des extrêmes, spatiales, climatiques, économiques et sociales. Passe ton chemin si tu es ami du genre humain ou adhérant PS, ce pays n’est pas pour toi. Il faut en supporter des choses dans ce pays : le climat, la distance et surtout, car je suis resté un authentique bolchevik, les inégalités. Tu as des très riches, une minorité, et des très pauvres, qui souvent cumulent un ou deux, voire trois emplois pour s’en sortir. La mythique classe moyenne, ce n’est pas grand-chose, comme par chez toi dans quelques années. Gaffe, vous allez finir par ressembler socialement à la Russie, qui a été guérie de ses maux communistes par les méthodes des Chicago boys, tu sais cette école libérale, chez nous, ça c’est appelé thérapie de choc. A voir par chez toi…

Je voudrais profiter de cette chronique pour te parler du pays. Tu vois, nous célébrons, chaque 9 mai, la victoire sur l’Allemagne nazie et c’est toujours plus grandiose comme si nous, les Russiens, avions quelque chose à prouver. Ben, j’vais te dire le fond de ma pensée. Si le Russien insiste autant sur la victoire, c’est tout simplement parce qu’il a été défait, et c’était en 1991, une sale défaite, la dégringolade finale, le grand badaboum, le pays découpé, vendu au plus offrant, ce que tu possédais ne valait plus rien le lendemain…

Je vais te rassurer sur le compte du Russien, cet été, j’ai pas mal arpenté mon Moscou, j’ai pris une partie de mes quartiers d’été au parc Gorki. Et qu’y a-t-il au parc Gorky ? Ben des individus, comme en Occident, des citoyens jouisseurs-consommateurs, tout pareil que chez toi, tu devrais te sentir rassuré, le Russien te ressemble, il est postmoderne, il a ses hipsters, ses lieux, ses cafés, ses restaurants, ses magasins hype, son vide… tout comme toi, tout pareil. Quoi ? Ta presse ne t’avait rien dit, tu croyais que la Russie était habitée par 140 millions de Blondin ?

Allez avant de te quitter, je voudrais te parler d’un de tes polémistes, Eric Zemmour. Il a dit que l’armée française se préparait à reconquérir les territoires perdus de la République avec l’aide des Israéliens. Bon, là faut dire, c’est des experts, y s’y connaissent. Mais bon, petit Frantsouz, sois partageux, invite tes copains russiens, tu verras, avec l’expertise qu’ils ont de la Tchétchénie, ils vont tout te remettre au carré, bon après question design des villes, après le passage du Russien, y aura du boulot pour tout relever, mais c’est le résultat qui compte et puis quand le bâtiment va, tout va comme disait MM. Bouygues et Vinci !

Les autres chroniques moscovites ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chroniques%20moscovites/

Partager cet article
Repost0