Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 13:30

L'art dans l'air la revue des art visuels régional sort un guide des musées de la région (le magazine couvre le territoire de la grande région Occitanie) . L'artiste catalan Jean Philippe Henric http://www.henric.book.fr/ a customisé la couverture en ajoutant ce que les problèmes mémorielles de la présidente Carole Delga nous avez dénié . # parfum de scandale! 

 

Perpignan/vidéo de la conférence:"Pourquoi un magazine artistique centré sur les artistes de la région ?" L'art dans l'air par Anne Devailly,animé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/11/perpignan-video-de-la-conference-pourquoi-un-magazine-artistique-centre-sur-les-artistes-de-la-region-l-art-dans-l-air-par-anne-deva

 

Vidéo conférence: les revues culturelles papier, ont-elles un futur? Ana Maria Cabéro, Anne Devailly, animé par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/10/video-conference-les-revues-culturelles-papier-ont-elles-un-futur-ana-maria-cabero-anne-devailly-anime-par-nicolas-caudeville.html

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 20:13
 

Dimanche dernier, je faisait ma première "Chronique ta mère" en direct du café de la poste pour le nouveau concept de débat citoyen "En Vie de POlitique"

La politique , c'est au sens grec, gouverner la cité; à l'époque où la ville pouvait être simultanément un état à l'instar d’Athènes .
Le terme de gouverner nous viens aussi des grecs, puisque avec le gouvernail on dirige sa navigation au grès des vents et à la force des rameurs . Athènes mère de la démocratie invente simultanément le théâtre pour dire ce qui ne peut être dit à l'assemblée . Ainsi donc , les deux systèmes de représentations sont complémentaires et toutes choses signifiantes peuvent être signifiées .
 
Et puis les choses se sont délitées. Sur une mauvaise interprétation de Machiavel, on s'est mis à croire que "la faim justifiait les moyens!".
Et de la politique d'alors, on bascula dans l'agro-alimentaire. Et les politiciens en batterie se sont mis à faire de la réclame, de la publi-cité !
Alors en guise de discours sur leur conviction et leur vision de la sus_cité, on eut plus droit, qu'à des spots de "story telling" où l'on tentait de démontrer les mérites des éligibles (#tape1) ou des déjà élus (#tape2), jusqu'à ce qu'ils nous paraissent tous éculés. Jusqu'à ce que leurs langues de bois nous paraissent tellement élimées, que nous finissions par être allergique à leurs copeaux...
L'urne qui recueillait les espoirs d'un avenir meilleur, à vu brûler les bulletins dont on la nourrissait par le feu de la convoitise du "pouvoir": elle n'est plus que le réceptacle de leurs cendre .
Parce que, les promesses ne valent, que ce que valent les bulles de savon à barbes quand c'est le jour où qu'on rase gratis!
 
Alors, les maîtres chanteurs se succèdent sur la vie où coulent la scène et des jours pas très heureux. Ceux-là sont des chanteurs à coffres, parfois helvétiques, parfois à Panama, mais c'est nous qui portons le chapeau.
Ils sont prospères youp la boum et krak boum U...z'ont un piège à fric, un joujou extra...
Mais, toutes les bonnes choses ont une fin, et il devient plus facile à un chameau de passer par le fil d'une aiguille, qu'à un politicien de rentrer au royaume des élus.
A force de prendre des lessives pour des lents ternes, on finit par se lasser. Faites abstention, he péricolo sporgési!
Quand la balance pense dans les extrêmes, nous dit-on, il ne fait pas bon descendre les poubelles sans en faire le trie.
 
Et de démocatrie directe , on est passé à la démocatrie représentative et nous sommes désormais à l'age de la démocatrie d'opinion.
Si qu'on a une opinion, c'est qu'on c'est fait sonder. Parfois même, ya des opinions qui se colloscopent! Parce que oui, il en va des opinions comme des trous du cul: tout le monde en a une!
Dis moi, à quoi se parfume la majorité et je te dirai, ce que je croa qu'on doit pencher!
Alors qu'arrive l'élection principale de notre pays, en classe de cinquième république, qu'attendent journalistes, sondeurs, et politiciens comme un enfant riche attend ses cadeaux au pied du sapin , ayant glissé ses souhaits dans ses chaussettes au préalable, le citoyen lui est comme une truie qui doute!
Z'ont à l'esprit comme une envie de tout foutre en l'air, comme une envie de s'casser la voie!
L'homo électus est en phase de pleine lune et sa transformation pourrait bien faire mal !
Partager cet article
Repost0
16 janvier 2017 1 16 /01 /janvier /2017 15:13

Dali et Perpignan , c'est l'histoire d'un long malentendu . Premièrement puisque que le maître à dit lors de son passage à la gare: "lorsque je suis à la gare de Perpignan, c'est le centre du monde!" . C'est donc Salvador Dali qui est un centre du monde ambulant . Et puis Perpignan et ses élytres non jamais vraiment su approprier le personnage à la ville. Il se sont toujours posés en demi-teintes . La gare TGV aurait pu s'appeler Salvador Dali, mais il n'y a bien que la gestion commerciale et immobilière du lieu qui fut surréaliste. 

Dernier avatar de la saga, on ressort une vieille statue des Prichards, faite pour un anniversaire lointain du passage de Salvador à la gare (elle trônait sur le wagon d'où il avait fait son discours) , qui s'est retrouvé plus sur le palmarium puisque, on ne savait qu'en faire . Et la voilà sur une chaise haute place de Catalogne qui s'ennuie dans la solitude de ses grands espaces non peuplés! 

Ho, le magnifique prétexte à inauguration et à se mettre en scène pour le maire Jean-Marc Pujol et son équipe municipale qui a l'air de s'ennuyer loin des palmiers de la Mare à sketch! 

Une crise de "paranoïa critique" , ou peut-être un discours sous un Dali transformé pour la circonstance en arbitre de tennis du haut de sa chaise, à moins que celle-ci ne soit trouée et qu'il s'agisse d'un caganer pour une crèche tardive...

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 21:02

Le Macron nouveau est arrivé.

Et cette année il a un goût de banane pour ceux qui s'en enivreraient . Il est servi en filet et au vin blanc. C'est un candidat à chair et programme maigre "ni droite ni gauche":le philosophe Alain considérait qu'on était de droite si on affirmait que gauche et droite n'existaient pas!

Il est l'incarnation de la phrase de Lampédusa dans "le Guépard" :" il fallait tout changer pour que rien ne change!" . 

C'est à  dire, une doctrine du 18 ième siècle, "le libéralisme" avec les effets spéciaux de la jeunesse du candidat et du 3.0 

Mais celui qui veut faire l'ange est toujours la bête de la finance, un de ceux qui n'a pas peur des T.shirts , et qui sait que, lorsqu'on veut un beau costard "il faut bosser" 

Il est dans la droite ligne de ce proverbe quelque peu détourné:" le monde appartient à ceux qui font se lever les autres tôt!"

Parce que lorsque se sont les autres qui travaillent pour soi, on ne supporte pas la procrastination. La plus valu du travail est pour les dividendes pas pour le travailleur.

Si Manu Macron avait vécu en Louisiane au temps de l'esclavage, il aurait convaincu les noirs des champs de coton, qu'ils étaient tous des auto-entrepreneurs, travaillant dans des open-spaces !

Parce que l'ultra-libéralisme, c'est faire croire aux moutons, qu'ils peuvent hurler avec les loups.Puisqu'ils n'y a plus de lutte des classes et que chacun à ses chances lorsque la concurrence est libre et non faussée! 

Et puis, cette insistance à vouloir nous le vendre est suspect.

"Un candidat des partis" , que plébiscitent les sondages et les médias qui font mines de commenter une prédiction auto-créatrice . Macron, c'est le grand Babu, parce que y'a qu'lui qu'a la bonne odeur https://www.youtube.com/watch?v=eLg2zHEkbAQ

C'est signé Furax! 

On ne parlera pas de de ses multiples déclarations sur les pauvres, qui sont ou analphabètes ou alcooliques...

Mais on reconnait un homme a ses lois, même lorsqu'on les renomme El Khomri...

Il prétend nous faire marcher...alors marchons, marchons...

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2017 7 15 /01 /janvier /2017 18:25

Salut, J’rentre du Sri Lanka - j’adore l’hiver au soleil – où j’ai pris un peu de recul pour réfléchir à notre présidentielle. Je t’avais dit que j’avais peur du tandem Fillon/Le Pen, de ce fascisme rampant qui vient lentement et inexorablement, menaçant les fondements de notre société sympa et multi. Heureusement, je suis rassuré, il y a Emmanuel. C’est un révolutionnaire. Fini, ces has been de socialistes… Ils ont vécu et ne sont plus adaptés au réel. Ils doivent mourir, c’est juste une destruction créatrice comme disait Schumpeter, pour laisser le champ libre à autre chose…. A Emmanuel ! C’est la loi de l’offre et de la demande, mon pote, tout est économique, y a que Poutine aujourd’hui pour croire dans le politique.

Tu sais qu’Emmanuel en hébreu, ça veut dire Dieu est parmi nous ? Quand je le regarde, c’est exactement l’impression que j’ai ! Regarde comme il est beau, bien habillé, moderne (pas comme Fillon avec ses Barbour et ses Loden), regarde comme il est devenu riche parce qu’il est intelligent, regarde comme il a de bonnes idées comme la flexisécurité pour les précaires (alors que Fillon, lui, c’est la précarité inflexible), le rapprochement avec l’Allemagne (c’est un pays vachement cool, les Allemands ont vraiment changé, regarde comme ils accueillent les migrants pas comme ces égoïstes de Français), l’accueil des migrants (c’est un vrai libéral, il ouvre tout et il est conscient qu’une main d’œuvre pas chère à domicile, c’est bon pour la compétitivité) et pour les fumeurs de bon matos, la légalisation du cannabis ! Rrrah, c’est la mesure qui me plaît le plus. Je trouve qu’il ressemble à une rock star, une sorte de Jim Morrisson du digital high tech.

Emmanuel, c’est un vrai libéral. Il ouvre tout, rien ne lui résiste. Il te promet une société sur le modèle des start ups, le pied, quoi. Fillon, lui, il fait semblant. Il dit qu’il est libéral économiquement mais conservateur socialement et sociétalement. En fait, Fillon, il date du 19ème siècle, c’est une sorte de M. Guizot ou de M. Thiers, et un bon catho, prêt à remettre en cause cet acquis social majeur du 21ème siècle, que les autres nations nous envient, le mariage pour tous. Alors qu’Emmanuel, tu peux dire tout ce que tu veux, il a trahi, il a été méchant…, mais il est parfaitement cohérent : libéral économiquement et socialement. La société qu’il dessine est celle des possibles.

Franchement, Dieu est parmi nous ! Avec Emmanuel, à toi les joies de la société consumériste, à toi les joies de l’hédonisme, à toi un nouveau mode d’exploitation épanouissant, celui des start up, du travail le dimanche et de Perpignan/Lille en 14h00 de bus. Avec Emmanuel, c’est la mort du citoyen consommateur, c’est l’avènement du citoyen jouisseur sans entrave aucune, bon, surtout s’il appartient à l’hyperclasse. Les meilleurs seront gratifiés, les autres devront travailler ou essayer de. Un conseil, vote pour lui surtout si tu es socialiste, me dis pas qu’un Valls ou un Montebourg ont son épaisseur. Si tu es socialiste, j’ai un message spécial pour toi : j’espère que le candidat socialiste aura la classe de lui céder la place. Emmanuel est notre seul et ultime espoir avant le chaos fasciste ! Avec Emmanuel, ce ne sera plus la révolution permanente, le vieux rêve de nos parents sera dépassé, ce sera l’innovation permanente ! Tu seras surpris. Allez faut que j’y aille, je prépare mon prochain voyage, les Vanuatu, pour faire un peu de plongée et manger du poisson grillé.

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 11:51

Le fils de l'écrivain Claude Massé, nous a laissé, par arrêt du coeur, lui qui était si généreux et plein d'humanité . Il aura réchappé à 2016, où Henri Lhéritier et Claude Delmas étaient partis. D'ailleurs la dernière fois que j'avais vu Claude, c'était dans le petit cimetière de Tautavel pour l'enterrement de Claude. Claude était un artiste du collage et des "Patots" singuliers personnages en liège sculpté des forêts de chênes d'ici http://www.mediterranees.net/artistes/claudemasse/

La dernière interview de lui , nous l'avions faite chez lui avec Serge Bonnery pour leur livre de dialogues . L'homme qui avait été soigné par le médecin de Lénine et recommander par Matisse à Paris était un fier représentant de ce que le territoire avait de meilleur. Tu nous manques déjà Claude...

Vous ne trouverez pas l'oeuvre de Claude Massé à Perpignan, vu que son musée est à Bégle , Perpignan à qui la proposition avait été faite n'ayant pas donné suite...  

Perpignan: mort de l'artiste catalan Claude Massé  ! interview, image et autre souvenirs...
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 11:25

J’rentre des Maldives. Chuis parti en séjour éco-responsable. Tu pars et tu rends service à des pauvres qui ont plus rien ou pas grand’chose, pas encore touchés par notre civilisation, quoi. Là-bas, j’ai appris à compter des raies, je parle du poisson bien sûr, et j’ai même passé un après-midi à faire souffleur de verre avec du verre recyclé. Les photos rendent bien sur mon Iphone 7 (quel génie de l’humanité ce Steeve Jobs, tout de même et en plus, il a donné du travail aux Chinois). J’y ai bu des cocktails fabuleux, à base de fruits exotiques et lors d’une soirée entre nous, les bénévoles, histoire de relâcher la pression, j’ai fumé un de ces trucs, j’te dis pas. Après, j’planais et chuis parti avec une jeune fille, euh non, femme, sur la plage. Chuis revenu en forme, régénéré. J’adore cette simplicité chez ces gens qui n’ont presque rien. Rien que le prix de mon bermuda Kooples pourrait faire vivre un village… Et maintenant, j’me retrouve à Paris, la ville lumière, pleines de nouveaux lieux sympas, t’vois, des bars, des restaus, des galeries d’art, de bonnes librairies. Moi, j’adore lire, la culture, c’est ce qui distingue.

Mais là, franchement, je suis déprimé. Brexit, victoire de Trump, prise d’Alep, je te l’avais dit les fascistes arrivent !!Si tu regardes la situation en France, ça craint franchement. Nous allons avoir le choix entre Fillon et Le Pen, tu te rends compte, c’est un vrai retour en arrière, le renoncement à tout progrès, la démocratie éclairée à la chandelle fascisto-conservatrice. Si Fillon gagne, nous serons tous forcés de nous habiller en Daniel Crémieux ou en Cyrillus… Si Fillon gagne, il remettra en cause cette avancée majeure du 21ème siècle, le, mariage pour tous et l’adoption pour les couples de même sexe, il remettra en cause les droits des minorités, notamment à sexualité fluide… Tu vois le retour en arrière, bref, le Moyen-Age avec la Sainte Inquisition. L’angoisse !! Et avec Le Pen, tout pareil, mais en pire.

Franchement, là, je m’interroge, je me demande si je ne vais pas partir à l’étranger, tu vois, en Thaïlande, il y fait chaud et c’est le pays du sourire et des enfants heureux, surtout. Je demanderai le statut de réfugié politique. Crois-moi, le pays pue, faut se barrer. Sans compter que Fillon et Le Pen, c’est les potes de Poutine, ce dictateur sanguinaire et autoritaire. Tu as vu ce qu’il a fait à Alep, c’est Grozny, c’est terrible et tout ça dans l’indifférence généralisée. Le mec, tu vois, tout le monde lui a donné le permis de tuer. Le monde dans lequel nous vivons est vraiment terrible, je ne sais plus quoi faire, quoi dire, je me cogne la tête contre les murs… Non, j’ai une meilleure idée que la Thaïlande si Fillon ou Le Pen passe en mai 2017, je continuerai le combat depuis la Fistinière et ce lieu de sexualité alternative et progressiste, notamment sa chapelle Fistine, sera l’îlot de liberté à partir duquel j’invite tous mes potes socialistes et écolos à préparer la reconquête !! Mieux que Terra Nova, la Fistinière sera le laboratoire conceptuel de notre victoire. Toi aussi, rejoins notre juste combat (et dire qu’il y en a pour penser que je suis une caricature de bobo à la Causeur, mais je suis bien plus moderne, bien plus postmoderne, moi, je suis turbomoderne) !! http://rue89.nouvelobs.com/rue69/2011/06/19/la-fistiniere-petite-maison-du-fist-fucking-dans-la-prairie-200552

Les autres chroniques ici:

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/tag/chronique%20d%27un%20citoyen%20engage%20%281%29/

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2016 4 29 /12 /décembre /2016 22:19

Alors que le froid s'installe doucement sur la ville et que les crèves la faim aimeraient être aussi désirés, autant que le père Noël et les cadeaux dans les chaussettes au pied du sapin, monsieur le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol se fait poète et comme monsieur Jourdain (#lebourgeoisgentilhomme) fait de la prose à propos de la ville qu'il est sensé gérer!

Le poème s'intitule "La ville comme nous l'aimons!"

 "HO! muse prête-moi ta lyre,
Afin qu'en vers je puisse dire
Un des combats les plus fameux,
Qui s'est déroulé sous les cieux."

Non ça ce n'est pas le début du texte sur le "blog officiel de Jean-Marc Pujol (je serais curieux de lire le blog non-officiel, à moins que ce ne soit que quelques colonnes comptables parallèles?) ça c'est le début de "De profondis morpionibus" 

Non le poème en prose du petit Jean-Marc commence comme ça :"

Tout le monde rêve d’une ville dynamique, prospère, sûre, agréable à vivre… Tout le monde souhaite vivre dans une ville où justement il fait bon vivre, une ville accueillante, innovante, attractive, une ville dans laquelle se faufile un air du temps respectueux de l’environnement, de l’architecture reçue en héritage, d’une identité suffisamment puissante pour servir de repère."

Ha ça l'a pas tort Totor, c'est vrai con, on en rêve . "i have a dream" comme a dit un pasteur noir qui s'est fait descendre peu de temps après (pourtant sa famille a juré ses grands dieux qu'il ne faisait pas partie de celle de JFK !) #maisjem'égare 

Bref, les rêves c'est comme l'huile palme, c'est dangereux faut pas trop en consommer (fermer les rangs et point à la ligne) 

Mais le petit Jean-Marc de cinquième C continue ainsi: "

Pour en arriver là, avec l’équipe municipale que je préside, et en fonction des besoins et des attentes de chaque Perpignanaise et Perpignanais, nous essayons de coller au plus près du quotidien de toutes et de tous."

Ouais, pour coller il colle le terrain, ça ya pas à dire. Mais pas pour les raisons invoquées.

Mais attends gentil lecteur, l'animal s'enhardit et fait dans l'anecdote signifiante, comme s'il voulait à mon instar édifier son auditorat .

"La semaine dernière, alors que je me baladais sur le quai Vauban, dans l’ambiance festive des illuminations de Noël et des traditionnelles fêtes de fin d’année, j’ai été accosté par une habitante de Cabestany qui est venue presque se jeter sur moi pour me féliciter avec des mots qui me vont droit au cœur, pour saluer les décorations mises en place. Ce fut un témoignage d’autant plus fort que cette personne m’a avoué ne pas partager ni mes convictions politiques ni adhérer à certains de mes projets pour la métropole. Nous avons eu une discussion franche, engagée, puis cette personne n’a pu s’empêcher de lâcher : « Avec toutes ces illuminations vous nous faites rêver, continuez car nous en avons bien besoin ». Et elle a conclu : « Perpignan ressemble enfin à une grande ville ! ».

Comme dirait l'autre, "viens là que  j'te congratule, ça te démangera moins!" 

Ben voui!

Faut arrêter d'avoir d'la merde dans ché noeils (comme disait mon arrière grand-mère Georgette qui avait garder le franc parlé picard (pas le surgelé) et une haine tenace aussi contre "ché boch" #z'onbombardaientmavache (un point commun avec Jean-Marc qui trouve que "les allemands sont excessifs en tout!")

Faut bien r'connaître comme disait l'habitante d'une des dernières villes communistes du monde (et oui, il est bien mort Fidel Castro) , donc une habitante de Cabestany:

« Perpignan ressemble enfin à une grande ville ! ».

Donc du coup et pour quasi conclure le poème il s'en adresse une juteuse parce qu'il le vaut bien!

"Ce témoignage, ce compliment, je le dédie à tout le personnel municipal, à toute l’équipe qui m’entoure..." 

Et parce qu'on est pas élu sans le vote des électeurs,dans la foulée, il félicite tout le monde. Il est un peu Jacques Martin et Perpignan, c'est un peu l'école des fans: tout le monde a gagné! 

"(...)plus particulièrement aux commerçants et aux riverains du centre-ville, à tous les Perpignanais bien sûr, car sans eux cela fût « mission impossible ». Mes collègues maires savent combien et comment de telles initiatives ne peuvent aboutir sans un soutien populaire ainsi que des forces économiques."

Bref, plus que des illuminations à Perpignan, il semble qu'il y ait des illuminés (pas de Bavière) qui croient nous aveugler sur l'état réel de la ville . Et passées les fêtes, comme passé minuit pour Cendrillon, la ville reprendra sa forme routinière et les habitants ne pourront que s'étouffer avec les éclats de la pantoufle de verve!

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2016 3 28 /12 /décembre /2016 13:56

L'école des beaux arts de Perpignan, l'école des beaux arts humiliée, mais l'école des beaux arts libérée de ses étudiants et de ses professeurs au mois de juin dernier. Et désormais son bâtiment est déclassé et peut être mis en vente par la mairie de Perpignan 

M. Jean-Marc
PUJOL
8.02 - 3, Rue Maréchal Foch -Déclassement d'un immeuble du
domaine public communal:c'est passé comme une lettre à la poste au dernier Conseil Municipal le 2 rue FOCH c'est notre ancienne école des Beaux Arts
 
Pour comprendre ce qu'est un déclassement cliquer ici http://www.9-nancy.notaires.fr/documents/droit/182469183477DP02DECLASSEMENT.pdf
 
La procédure fait paraître une volonté délibérée de ne pas ré-affecter le bâtiment communal...pourquoi? pour qui?
On suivra la suite pour vous, le futur prix de vente et l'acheteur!
 
Partager cet article
Repost0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 17:26

« J’adore l’eau, dans 30 ans, il y en aura plus » (Jean-Claude Vandamme)

« La France vient de loin. Elle porte au loin. Elle doit voir loin » (François Hollande)

Petit Frantsouz, Blondin te fait un joli cadeau de Noël : la prise d’Alep !! Tu peux lui dire merci, c’est un beau cadeau, quelques morts côté Russien, mais Blondin ne regarde pas à la dépense surtout si c’est pour faire plaisir aux amis et rendre l’air un peu plus respirable. Je ne te parle pas d’air car j’ai vu que tu étais englué dans des pics de pollution…, qui font passer Alep complètement au second plan. C’est drôle comme tu zappes, finalement, les soucis du monde, c’est pas ton truc, toi ce qui t’intéresse, c’est l’air que tu respires, la mangeaille dans ton assiette, la nature, les petits oiseaux, faire du vélo, le Kama-Sûtra, les fêtes de fin d’années… Panem et circenses… Tu es assez basique. J’ai vraiment du mal à t’élever, petit Frantsouz, peut-être que si je te redressais par un travail assidu en Sibérie…

Revenons à Alep. Blondin profite du bardak par chez toi, en Occident, consécutif à l’élection de la Trompe chez les Cains-Cains. Blondin a les mains libres, donc, fonce sur Alep, tant pis pour les victimes (parenthèse mesquine, je ne vois rien sur les soldats russiens morts en accomplissant leur devoir internationaliste à Alep et puis cela nous a coûté la vie de notre ambassadeur auprès de la Sublime Porte), en temps de guerre, comme disent les Cains-Cains, shit happens. Et puis ceux qui ont choisi de rester à Alep sont tout de même un peu de connivence, parfois forcée je te l’accorde, avec les bandits en babouches qui tiennent les quartiers et qui sont d’Al Qaïda (mais ils sont plus gentils que l’Etat islamique…, ben voyons, faut pas d’amalgame, y a les gentils égorgeurs et les méchants égorgeurs). Et pendant ce temps, ça patine devant Mossoul, mais personne ne te donne le décompte des morts civiles, conformément à votre double standard. Eh, les gars, besoin d’un coup de main, demande au Russien. Il est toujours prêt à rendre service.

J’ai un peu regardé la politique par chez toi. Ton Hollande a décidé de ne pas se représenter. Vu de Russie, ce geste est incompréhensible, le mec se dégonfle, il n’assume plus rien et pendant 6 mois, ton pays ne sera plus gouverné. Aucune décision majeure ne sera prise, remarque depuis 2007... Blondin a été très heureux de voir François Fillon l’emporter lors de la primaire. Ils se connaissent bien, Blondin ayant été premier ministre entre 2008 et 2012. Ils se sont vus une paire de fois et ils se sont appréciés. François Fillon est un homme de tradition, Blondin itou. François Fillon est un conservateur, Blondin itou. François Fillon est un homme, un vrai celui-là pas comme ceux du camp d’en face (il paraît qu’ils sont de genre fluide ???), qui aime les sports virils, Blondin itou !!! Et puis Blondin, il est serein sur la France, il se dit que si ce n’est pas son copain François, ce pourrait être la Blonde fille de son père. Bon, c’est une femme, mais les valeurs sont très largement partagées.

Blondin se régale en voyant ce spectacle et il montre à son populo que la Russie, quand même, quand on voit ce qui se passe dans le monde ma bonne dame, eh ben la Russie est un sacré pôle de stabilité. Fini le bardak (bordel) chez nous, c’est désormais chez les autres et le bardak est consubstantiel de la démocratie.

La fin d’année se prête aux bilans. Dressons ensemble, petit Frantsouz le bilan de sanctions occidentales, à l’origine conçues pour adoucir Blondin en touchant les oligarques au portefeuille, déjà bien garni, et en suscitant la révolte des masses laborieuses, mais surtout en isolant la Russie. Bon, près de 3 années de régime de sanctions, tu avoueras que le bilan est mauvais. Les Cains-Cains et vous les Européens, leurs valets éternellement reconnaissants, vous vous êtes trompés dans votre évaluation. Vous avez mal évalué la solidité du pouvoir de Blondin, parce que vous pensez que la Russie se limite à Moscou et à quelques bobos festivus (y en a chez le Russie, si, si…), et surtout, vous avez mal évalué la résilience du peuple russe qui n’a que faire de ne plus trouver du camembert dans ses étals mais qui a soif de grandeur, ce que Blondin lui a redonné. Pas brillant, les mecs. Petit exemple, la privatisation de 19% de Rosneft, la compagnie nationale de pétrole. Elle a rapporté 11 milliards de dollars à la Russie et qui a acheté ? Un trader suisse, Glencore, et le Qatar investment authority. Toi qui voulais isoler le pays… Bon, en bon tchékiste, j’ai quand même fait mon rapport sur le Qatar à Blondin. Je lui ai dit, gaffe, quand ces gens mettent du fric dans un pays, y a toujours une contrepartie, qui prend la forme d’une mosquée avec un gentil prédicateur, ou d’écoles coraniques… J’ai dit à Blondin, faut pas suivre l’exemple des Frantsouzy, drogués aux pétrodollars du Golfe, gaffe, ces gens nous aiment pas , ils n’aiment pas notre façon de vivre, d’autant que les désaccords avec le Qatar, y en a, notamment en Syrie… Pauvres Frantsouzy, non seulement vous êtes les valets des Cains-Cains, mais vous êtes devenus en une décennie les valets des monarchies du Golfe. Rraaahh, grandeur et décadence d’une nation… Tes nouveaux amis, c’est des riants pays comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar, auxquels tu espères vendre des armes, avec les rétrocommissions qui vont avec, pour financer ta vie politique. Gaffe à ces amis, petit Frantsouz, ils ne te veulent pas que du bien. Regarde vers l’Est, là, avec le Russien, tu as un ami pour la vie !!!

Allez, c’est Noël, je te laisse en musique, c’est cadeau, c’est Janna Bitchevskaya, une ancienne égérie des années 80, https://www.youtube.com/watch?v=OW3-0u_0-q4. Cette chanson te dit que les Russiens arrivent, t’entends pas les chars Armata dans ta rue ? Elle dit également que le Russien libérera la Troisième Rome, et que les Russiens appellent tous les Slaves à se lever, hourrah ! Et au passage, nous venons te libérer de toi-même…

Partager cet article
Repost0