Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 16:06

On ne peut pas dire qu'à moins de 6 mois de l'élection municipale, il y ait une dynamique faite de débats, d'analyses de la situation, de propositions quant à la résolution des problèmes ...C'est peut-être que le manque de courage et de niveau fait qu'il est difficile pour la plupart des candidats de boucler leur liste de 55 personnes .

Ce n'est pas rien se proposer de diriger une ville de 120 000 habitants et sa communauté urbaine,

donc certains ont vu trop grand par rapport à leur capacité de rassembler. Pour rassembler autour de soi , il faut du charisme, une vision et la prospective qui va avec . Il faut aussi avoir une chance de gagner avec la capacité redistributive qui permet aux membres de la liste de se projeter dans leur fonction: sans quoi, on ne va prendre des coups pour rien .

Et puis on ne connaît pas le nom de tous les candidats dont le dépôt définitif se fera le 27 février 2020!

"On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment" disait dans ses mémoires le grand maître en coups tordus,  en ses termes élégants et feutrés , Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz, Ce à quoi l'humoriste Gustave Parking répond :"  Des fois, il vaut mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet."

Par exemple le maire  Jean-Marc Pujol ne s'est toujours pas déclaré (comme dirait une maladie ou un incendie !).

Suivant les jours et le taux d'hygrométrie (le rapport à l’arthrose) , il se dit "oui, il y va sûrement avec l'ancien président de l'université Fabrice Lorente qu'il fera maire en démissionnant une fois élu, comme l'a fait Jean-Paul Alduy pour lui!" . D'autres fois , il se dit "non, il aura la tentation de Marrakech comme d'autres ont la tentation de Venise, histoire de mettre ses os au sec!" (quand je vous dit que l'hygrométrie joue un rôle principal dans les décisions politiques!)  

La gauche ne s'est toujours pas ressemelée !

On sait qu'il y aura plusieurs liste de gauche , mais toujours pas qui va en prendre la tête . Mais si l'élection était un restaurant , on s'impatienterait sur l'absence de menus.

Rajoutez à cela que la presse locale ne fait rien pour chauffer la salle!

La presse est un pilier de la démocratie en ce que, elle informe sur la politique et qu'elle inscrit les débats pertinents concernant la cité dans ses lignes, ses ondes , ses émissions .Mais là encore, la sieste est déclarée. Quelques échos d'escarmouches ici où là . Pas de liste des enjeux pour Perpignan et leur potentiel résolution.

On va vers une élection encore plus bâclée que la précédente!

Comme le mauvais élève, qui avait du temps pour faire un devoir , se réveille la veille pour remplir de manière brouillonne la feuille de rédaction, la bourre de fautes, de contresens et d'anachronismes . Il se dit que vu le niveau de la classe , il pourra avoir une note passable qui le fera quand même passer. Comme le personnage d'Albert Dupontel dans "Sale spectacle" dans le "baccalauréat " : "Si ya des questions , je dirait que je fait de l’œdème!" https://www.youtube.com/watch?v=KqpdRz2IvCg

 

 

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2019 2 01 /10 /octobre /2019 18:02

 

"L’ennemi est dangereux Maverick, mais toi, t’es pire que l’ennemi… tu es dangereux et con ! "
Top gun, Iceman à Maverick.
 
"Moi j'ai l'habilitation top secret, le Pentagone veille à c'que j'en sache plus que vous."

    Kelly McGillis, Top Gun (1986), écrit par Tony Scott

 

"Pete Maverick Mitchell, un jeune prodige du pilotage peu apprécié par sa hiérarchie, rejoint la très réputée école de l'aéronavale américaine, Top Gun,pour perfectionner ses techniques de combat aérien. Tous les étudiants concourent pour le titre de meilleur pilote."

Sofiane Hakiki, le Maverick de la gauche : il rêve d'être le meilleur dans une liste unique (comme lui ) :"L’inverse serait suicidaire. On ferait une courte échelle au Rassemblement national. Il faut une alliance entre les mouvements citoyens et les partis politiques, prévient-il. Si je peux faire un pont entre les deux en mettant sur la table les sujets, et notamment ceux qui fâchent, on aura avancé. Maintenant, il faut que l’on sorte tous de ces batailles de collectifs et que l’on parte sur le terrain pour faire campagne".

Mais la gauche locale est à l'état liquide, voire gazeuse . C'est à dire que la liaison chimique entre les particules alimentaires de la gauche sont frelatées :"Une liaison chimique est une attraction durable et à courte distance entre atomes, ions ou ... Par exemple, la liaison chimique entre deux atomes au sein d'une molécule peut être décrite avec le modèle de Lewis ou avec un modèle quantique"

Parce que, ce qui tenait la gauche a disparu #ChristianBourquin :левые и социалисты, это хаос

Contrairement a ce qui est dit dans "l'internationale", Il est  de sauveur suprême, de  Dieu, de César, de tribun...sans quoi la gauche n'est qu'un amas informe . Les collectifs par leur manque de chair, ne permettent pas aux électeurs de modéliser des perspectives pour eux-mêmes ou pour la ville . Mais ce n'est pas le dernier parachuté, Sofiane Hakiki, que personne n'attend ou une "impression de déjà vu" soutenue par les socialistes comme la verte Agnés Langevine qui vont réveiller le "peuple de gauche" .

Il faut que la gauche admette qu'elle est morte, pour mieux ressusciter comme le phénix !

Même si leur devise est "Ne nous suicidons pas tout de suite, il reste encore quelqu'un à décevoir" comme disait Cioran . On peut constater qu'il ne reste plus personne à décevoir . Plus personne n'a de doute . Et comme il n'y a plus rien à distribuer, on ne va pas se forcer à faire semblant.

Faire semblant d'être de gauche, certains l'on pratiquait depuis 1983. Ils ont alors troqué les réformes sociales pour les réformes sociétales au nom d'un certain "pragmatisme": parce que "l'idéologie, c'est archaïque" (et les roses , c'est périssable!) .

Le "pragmatisme" , c'est la manière polie (et moi-même, je reste courtois) de dire que l'on navigue à vue , avec pour horizon indépassable "l'ultra libéralisme" que nécessite une "mondialisation heureuse"  .

Il faut retourner à l'école et ré-apprendre à penser!

S'il est vrai que l'humain change peu (toujours à la merci de son cerveau reptilien) , son environnement se transforme. Je veux parler ici de la société , dont l'évolution technologique détermine des adaptations paramétriques . Il faut comprendre les structures pour les faire évoluer. Comment repenser l'idée de l'émancipation humaine et le partage des richesses ( sachant que ce n'est pas le capitalisme qui les crée, mais qui les capte !)

"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. ." Antonio Gramsci

Le modèle national ne sait pas plus où est son nord (la preuve, il l'appelle "les hauts de France"). N'ayons pas peur d'un "circuit court " de réflexion pour une adaptation immédiate sur le terrain . Ici, il y a longtemps que nous avons déjà perdu. Nous ne pouvons que gagner! Mais on ne sort pas de l'aliénation avec des moyens aliénés. C'est pour cela qu'il faut remiser les vieilles postures de gauche et leurs réactions pavloviennes. Sauf si la seule ambition est le "stand up" pour EHPAD, auquel cas je ne juge pas!

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2019 1 30 /09 /septembre /2019 15:33

 

 

 
Ah, Santorin, quelle indolence… Les troupeaux de touristes sont partis, l’île recommence à s’appartenir petit à petit. Comme je hais les gens, plutôt ces gens, les touristes. Ils sont mal habillés, ils mangent mal, ils n’ont aucune classe. Bref, pas le meilleur de l’Europe qui nous arrive, sans parler des Chinois véritable plaie d’Egypte, toujours en bus, crachant, coudoyant les gens et se prenant pour les nouveaux maîtres du monde. Eh, Tchang, faut t’arrêter, tu n’es que l’usine du monde, pour le reste, ça se passe ailleurs, mets la clim’ et bois frais à Saint-Tropez, comme le dit ce génial philosophe, Max Pécas. Bouh, je m’énerve tout seul, allez un petit ouzo.
 
Tu vois, petit Frantsouz, je ne t’oublie pas. Tu le sais, France et Russie ont un destin historique commun. Regarde comme tu as inspiré 1917, avec ta Commune, 1793… Vrai, crois-moi, nous avons plein de chose à faire ensemble, regarde, ton Micron comme il est devenu tout miel avec Vova Blondin, qui boit du petit lait., Brégançon, un 2+2 à Moscou (attention ce n’est pas une partouze). Ah, il n’a pas fini de me remercier celui-là : « Ah, Félix, tu es un grrrand prrrofessionnel qui obtient des rrrésultats, tu es trrrrès forrrt avec tes rrréseaux d’influence et tes kompromats (comprendre dossier compromettant) ». Eh oui, le Micron s’est attendri comme le bœuf de Kobé et il mange désormais dans la main de Vova Blondin, il a compris qui est le boss de la téci, comme parlent les jeunes Frantsouzy d’aujourd’hui. La France est désormais sous contrôle et même pas la peine d’envoyer des chars ou des spetsnaz. Certains, dans ton Quai d’Orsay en mange leur chapeau. Vous inquiétez pas les gars, c’est ce qui arrive à tous vos présidents au bout de deux ans de mandat…En plus Micron s’est donné l’illusion, avant et pendant le G7 et avec Brégançon, d’être le mec qui pèse un max sur la planète.
 
Mais en fait, les Frantsouzy n’ont rien compris au Micron. Il est en fait poutinien en diable. Il s’aime beaucoup, il se trouve beau, il est mégalomane et il n’a aucun scrupule sur les moyens à employer et ne supporte pas d’être contrarié. Il réprime correctement les manifestations, certains y perdent une main ou un œil pour l’exemple, il adore la police, l’armée et les services de sécurité. Manque plus qu’il se mette à la chasse ou qu’il fasse du cheval torse poil et tu auras ton Poutine made in France, sauf que, ben ouais,, c’est français, donc ça fait pas trop peur…
 
Mais quand même, faut reconnaître que ton Micron a été couillu-velu sur le rapprochement avec la Sainte Russie parce que ses copinous européens, ils apprécient pas vraiment. Les Polaks et les Baltes font un peu la gueule. Le voici seul contre tous… Heureusement, il a la Trump de la mort avec lui qui veut inviter la Russie au prochain G7 qui se fera aux Etats-Unis. Mais au fait, tu ne trouves pas suspect que tout à coup, tout le monde, et ton Micron devant, veuille un plan love-love avec Vova Blondin. Personne ne se pose la question du sous-jacent ? Curieux… Perso, j’ai la réponse, mais réfléchis un peu de ton côté, apprends à penser par toi-même en homme libre, si tu sais encore ce que cela veut dire…
 
Le Russien ne se fait aucune illusion sur ce rapprochement, il attend de voir, il est prudent. Pour lui, l’enjeu est la levée des sanctions européennes, c’est ça qui montrera si les Frantsouzy sont indépendants et surtout fiables. Micron et Vova Blondin devraient se voir ce lundi à l’occasion des obsèques de ton Chi national. Lui, il me plaît, il fumait, buvait et mangeait comme quatre et il aimait les femmes. Des Frantsouzy comme lui, ça se fait rare, y a eu un vraiment changement de peuple par chez toi. Maintenant, ce n’est que gommeux façon Ladislas, quinoa, 5 fruits et 5 légumes… Où sont les hommes chez toi, les vrais ?
 
Voir aussi:
Les autres chroniques Santoriniennes
Les chroniques Moscovites
 
 
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 22:25

« Perpignan… quel est son avenir ? Que va-t-elle devenir cette ville le 22 mars 2020 au soir ?

Les partis politiques de gauche… de cette belle gauche de conquête, sont bien présents, certains se préparent, d’autres sont prêts… Nous ne les souhaitons pas parfaits mais simplement unis.

Des hommes et des des femmes décident d’agir… une belle nouvelle, pour tous ces partis. Et mercredi 25 septembre, à 18h, ils animent une réunion publique pour construire un projet pour Perpignan.

Entendre, écouter, réagir, proposer, débattre, décider… n’attendez plus pour donner un peu de votre temps pour que Perpignan devienne, Perpignan La Gagnante ».

 

Le mouvement de "la gauche  parnassienne"  apparaît en réaction au lyrisme subjectif et sentimental de la "liste citoyenne Perpignan 2020" .

Ses principes sont la valorisation de gauche par la retenue, l’impersonnalité et le rejet de l’engagement social ou politique. La gauche n’aurait pas à être utile ou vertueuse et le but en serait uniquement la beauté : le slogan « La gauche pour l’art » de Marie-Pierre Sadournie, considéré comme précurseure, est adopté. Ce mouvement réhabilite aussi le travail acharné et minutieux de l’autiste en utilisant souvent la métaphore de la sculpture pour symboliser la résistance de la « matière poétique ».

La "gauche parnassienne" revient aux sonorités des "Conquérants"  de José Maria de Hérédia...

" Comme un vol de gerfauts hors du charnier natal,Fatigués de porter leurs misères hautaines,

De Palos, de Moguer, routiers et capitaines Partaient, ivres d’un rêve héroïque et brutal."

https://www.youtube.com/watch?v=9w_zn3uRwPU&list=PLji0uaK2xyaUuyiZrWU2R4-YNTspax4QG

à laquelle "gauche parnassienne renvoie

"Ils allaient conquérir le fabuleux mandat Que Pujol mûrit dans ses mines lointaines,

Et les vents alizés inclinaient leurs antennes Aux bords mystérieux du monde plat."

Une initiative citoyenne qui donne envie de se rassembler pour Perpignan, pour les perpignanais, pour le respect de tous les perpignanais.

Les socialooses locaux tentent de relancer "respirer" , il aurait du l'appeler "pètes un coup" , ils auraient aux moins montré leur sens de l'auto-dérision!

La nostalgie camarade ça passe aussi par la poésie des génériques de notre enfance: écoutez ici, "Jayce et les conquérants de la lumière"

En bonus

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2019 2 24 /09 /septembre /2019 16:30

Le monde post moderne prétend être inclusif, alors qu'il a aussi ses dégâts collatéraux: le gluten en est une victime!

Les nouvelles mœurs alimentaires mettent petit à petit au ban certains produits aux prétextes fallacieux qu'ils seraient mauvais pour la santé ou donneraient des allergies. Mais ce qui n'était alimentaire qu'au début devient de plus en plus un préjuger, qui du gastronomique passe au sociétale puis au politique voir au religieux. Une sorte de bouddhisme à l'état liquide en version transcendance de supermarché . 

Est-il possible d’être bouddhiste de supermarché tout en menant une vie occidentale?

"Le bouddhisme de 'supermarché' est une spiritualité du quotidien. Il s’agit d’une pratique concrète tout à fait adaptée au monde contemporain: prendre ses repas en pleine conscience, remercier pour avoir à manger, sont par exemple des pratiques très précieuses pour le monde contemporain. " Mais comme tous les jacquadits ou le jeu de loi , il comporte des règles excluantes . Alors comment si "le bouddhisme, c’est respecter la vie sous toute ses formes" , celui-ci peut stipuler selon ses pratiques (bouddhisme tibétain, indien ou dans sa forme lyophilisée a ré-hydrater avec sa propre salive)  des interdits comme la viande . Mais interdire , c'est exclure! Ce qu'on interdit pas en tant qu'être vivant, peut-on l'exclure en tant qu' extrait sans vie? Je pense bien-surs aux animaux en général, et à la vache en particulier  . De la vache , passons à la vache de réforme et donc sous sa forme pratique: le steak ! S'il faut inclure les animaux pourquoi les exclure de notre estomac qui est le lieu d'inclusion ultime? Ainsi inclus-je la vache , mais dénie-je le steak ?

Le sans gluten, c'est aussi de la discrimination: vous aussi dites non à la glutenophobie!

"Également appelée « hypersensibilité au gluten», la sensibilité au gluten est une maladie dans laquelle l'ingestion de gluten provoque des symptômes proches de ceux de l'intolérance au gluten (diarrhées chroniques, ballonnements, indigestion, acidité gastrique/reflux gastro-œsophagien, fatigue chronique"

Certaines personnes se disent donc allergiques au gluten . Elles veulent donc d'abord l'exclure de leur régime, mais une fois que leur régime est mis en place: c'est de la société que le gluten est exclu!

C'est de l'intolérance et l'intolérance est forgée par la peur.

«La peur est le chemin vers le côté obscur : la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine … mène à la souffrance.»

Souffrance qui se répand au seing de la société .

Moralité face à l'intolérance des minorités, il n'y a que l'universalisme!

Le révolutionnaire Stanislas de Clermont-Tonnerre (1757 – 1792) prononce le 23 décembre 1789 un célèbre discours sur l’assimilation qui exprime bien la conception française de la Nation : tous les individus, quelle que soit leur profession ou leur religion, sont des citoyens égaux. Mais rien ne doit faire écran entre les individus et la Nation. Aucune nation particulière ne peut se constituer au sein de la grande Nation :

"Ce serait mettre à mort la volonté générale, donc la souveraineté. Dès lors qu’une brigue influence la conception de la loi, la volonté n’est plus générale, le peuple n’est plus libre. Ainsi, rien ne justifie l’exclusion de certaines professions, comme celle des comédiens, de la citoyenneté. Rien ne justifie l’exclusion des Juifs non plus. Les Juifs doivent avoir tous les droits en tant qu’individus, ils ne doivent avoir aucun droit particulier en tant que fidèles d’une religion.'

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 12:38

"La « gauche qui ne trahit pas » parlant avec la « gauche qui est clairement à droite »
Bref, quand t'es nul, que tu ne connais pas la ville où tu te présentes et que tu n'as ni idée ni programme tente l'écologie, sur un malentendu ça peut le faire."  de Philippe Poisse in "Constations sur le climat"

“J'appelle raisonnable celui qui accorde sa raison particulière avec la raison universelle, de manière à n'être jamais trop surpris de ce qui arrive et à s'y accommoder tant bien que mal. ”
De Anatole France / Le Petit Pierre


"Guillaume de Baskerville : Mais qu'y a-t-il de si inquiétant dans le rire ?
Jorge : Le rire tue la peur, et sans la peur il n'est pas de foi. Car sans la peur du diable, il n'y a plus besoin de Dieu.
Guillaume de Baskerville : Mais vous n'éliminerez pas le rire en éliminant ce livre.
Jorge : Non, certes. Le rire restera le divertissement des simples. Mais qu'adviendra-t-il si, à cause de ce livre, l'homme cultivé déclarait tolérable que l'on rie de tout ? Pouvons-nous rire de Dieu ? Le monde retomberait dans le chaos." Le nom de la Rose Umberto Ecco

 

Laura Tournand était en direct sur l'archipel contre-attaque pour parler de la marche pour le climat de samedi samedi 14h30 place République à Perpignan . L'orage a menacé la marche qui a quand même eu lieu.Mais au seing de la marche pour le climat,il y eut la marche pour le réchauffement climatique de la gauche pour l'arrêt de la fonte des votes .

Qui est donc pris en sandwich par le couple Malherbe sur la photo de Philippe Poisse? C'est le fameux Sofian Hakiki avocat  de Vincent Martinez, ex-délégué syndical CGT d'Air France, a été licencié pour avoir arraché la chemise d'un des cadres dirigeants de la compagnie, en 2015. L'avocat ne serait pas un parachuté , puisqu'il reviendrait là où il a de la famille:ici

.Hakiki, c'est le nouveau "nom de la rose"

Suite à la création de "respire " initier par  Ségolène NEUVILLE Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion ,ex-députée, toujours conseillère départementale et secrétaire du parti socialiste 66 qui avait la dynamique d'un tuberculeux en fin de parcours :"début février, la gauche perpignanaise lance une association nommée Respirer pour répondre à une inquiétude grandissante pour l’avenir de Perpignan de certains militants et sympathisants. Au premier rang desquels, Ségolène Neuville https://www.lindependant.fr/2018/11/07/perpignan-respirer-vla-segolene-neuville,4827865.php, première secrétaire départementale du Parti socialiste et Hermeline Malherbe, présidente socialiste du Conseil départemental."

https://madeinperpignan.com/association-respirer-segolene-neuville-et-la-gauche-catalane-retiennent-leur-souffle/

les socialistes n'arrivaient pas à se résoudre à laisser une autre gauche tenter sa chance...

Être de gauche en vrai, c'est fatigant, faire de gauche: c'est plus simple! La gauche n'est plus une pensée mais une manière de s'habiller en ville pour dire ses élégances morales!

Les socialistes ont depuis l'arrivée de Macron fait la supernova, sauf qu'il n'y a qu'eux qui croient qu’après leur mort leur lumière continue de résonner dans l'univers électoral comme un canard sans tête! Tant il est vrai qu'ils ont pour devise cette phrase de Cioran: "Ne nous suicidons pas tout de suite, il reste encore quelqu'un a décevoir!"

Toujours est-il que Sofian Hakiki voyant les drapeaux du NPA, s'est approché pour se présenter à eux en ces termes: "Je suis gauche qui ne trahit pas » alors qu'il se murmure déjà qu'au deuxième tour des municipales les socialistes se rallieraient au candidat de "La république en marche" Romain Grau contre la non présentation de candidats dans d'autres villes ou villages du département! Il y a des histoires qui commencent par des esquisses de faims tragiques...

Au fait, des nouvelles de Philippe Assens et de Jean Codognés!?

Les bruits courent vite en période électorale, puisqu'ils courent à la vitesse du son,vitesse de propagation des ondes sonores 1234,8 km/h.Il se dit que Philippe Assens (LFI du nord, puisque Francis Daspe est à la LFI du Sud) ferait alliance et binôme avec la vice présidente de la région Occitanie EELV Agnès Langevine (Madame Codognés dans la vie civile) après une rencontre avec le talentueux  monsieur Jean .

Donc de loin comme ça trois listes aromatisées à la gauche pour les municipales perpignanaises.

On a le noms des chevaux, mais on a toujours pas le programme de chaque cheval à part le fait que les électeurs votent en masse pour eux...

 

Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre

Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 17:21
"
 
 
A l’inverse de l’optimisme affiché du mythe du progrès, les sociétés spectaculaires contemporaines ne mettent en scène que des scénarios futuristes terrifiants. Ces sociétés ont développé, dans un strict souci de domination, une approche chaotique du futur. Ce devenir chaotique se traduit par une crainte de l’avenir et un rejet de la singularité au profit de la répétition"

L'archipel contre attaque était au deux bout de la ligne de lutte pour le train de fret Perpignan Rungis ; d'abord le 5 juin en pleine semaine professionnelle Visa pour l'image à la construction et la projection d'un documentaire place Rigaud, la conférence de presse CGT and friend pour la défense du train. Et lundi, pour filmer la base CGT interrompant la réunion du directeur national du fret SNCF monsieur Derlincourt

tentant d'instaurer un dialogue sur l'avenir du train. Le sieur Derlincourt a commencé par dire "Je suis le marché" au sens de suivre.Puis il a dit qu'il se resserrait sur son corps de métier "la traction" pas le transport ferroviaire (comme il n'y a plus de journaliste, mais des créateurs de contenus) ; Et puis il a ré-enchaîné sur le "marché" (GROSS MALHEUR DAS KRIEG) le tout sur un ton contenu et amidonné comme le gang des chemises blanches technos dont il semblait être le leader. La cgt cheminots, cheminots retraités et autres corps de métier au voix gouailleuses et tonitruantes avec la téciture de l'humanité dans sa réalité sécrétionnelle  , face à la froideur technoïde .

dialogue de sourds avec le pourquoi du comment. "Je suis le marché" commença le sieur Derlincourt, pour terminer à propos du fait qu'il soit dans un service public :'le service public ne peut rien face à des trains vides ! "

 

 

 

Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
3 septembre 2019 2 03 /09 /septembre /2019 00:58
Sur 3 députés LREM en Pyrenees-Orientales  :

 : Laurence Gayte, Sébastien Cazenove et Romain Grau. Aucun n'a signé la tribune en faveur des Prisonniers politiques catalans !

https://www.lejdd.fr/International/Europe/tribune-52-deputes-francais-protestent-contre-la-repression-des-elus-catalans-en-espagne-3916972

"

    52 députés demandent que cesse "la répression contre les élus catalans"

Paris, 31 août 2019 (AFP) - 22h00 heure de Paris - Cinquante-deux députés français de gauche et du centre demandent dans une tribune à paraître dimanche dans le JDD que cesse la "répression contre les élus catalans", alors que certains indépendantistes sont emprisonnés et d'autres exilés pour avoir organisé un référendum d'autodétermination en 2017.

"En raison de leurs choix politiques, pour avoir voulu organiser un vote, des élus sont emprisonnés, exilés, et risquent d'être condamnés à de lourdes peines de prison", écrivent ces députés, majoritairement issus des groupes UDI, "Libertés et territoire", La France insoumise et GDR (communiste).

"Le respect des règles institutionnelles est une chose, mais nous considérons que le débat politique ne saurait être tranché par la répression, par des atteintes aux droits des personnes, par une forme de délit d'opinion", poursuivent-ils.

"Comme de nombreuses voix en Espagne et ailleurs, nous en appelons à l'apaisement des tensions et à la fin des mesures arbitraires qui frappent des élus du suffrage universel", concluent-ils.

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, le secrétaire national du PCF Fabien Roussel, le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, les anciennes ministres Marie-George Buffet (PCF) et Sylvia Pinel (PRG), le député Régis Juanico (Générations) font notamment partie des signataires.

Le principal procès de la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017 s'est achevé en juin. Douze indépendantistes dont l'ancien vice-président de la région Oriol Junqueras y risquent jusqu'à 25 ans de prison. Le verdict devrait être connu à l'automne.

Liste des signataires :

Jean-Félix Acquaviva (LT, Haute-Corse), Sophie Auconie (UDI, Indre-et-Loire), Clémentine Autain (FI, Seine-Saint-Denis), Huguette Bello (GDR, La Réunion), Ugo Bernalicis (FI, Nord), Pascal Brindeau (UDI, Loir-et-Cher), Moetai Brotherson (GDR, Polynésie), Alain Bruneel (GDR, Nord), Marie-George Buffet (GDR, Seine-Saint-Denis), Michel Castellani (LT, Haute-Corse), André Chassaigne (GDR, Puy-de-Dôme), Jean-Michel Clément (LT, Vienne), Paul-André Colombani (LT, Corse-du-Sud), Éric Coquerel (FI, Seine-Saint-Denis), Alexis Corbière (FI, Seine-Saint-Denis), Pierre Dharréville (GDR, Bouches-du-Rhône), Jeanine Dubié (LT, Hautes-Pyrénées), Frédérique Dumas (LT, Hauts-de-Seine), Jean-Paul Dufrègne (GDR, Allier), Elsa Faucillon (GDR, Hauts-de-Seine), Caroline Fiat (FI, Meurthe-et-Moselle), M'jid El Guerrab (LT, Français établis hors de France), Régis Juanico (PS, Loire), Sébastien Jumel (GDR, Seine-Maritime), Manuéla Kéclard-Mondésir (GDR, Martinique), Bastien Lachaud (FI, Seine-Saint-Denis), Jean-Christophe Lagarde (UDI, Seine-Saint-Denis), François-Michel Lambert (LT, Bouches-du-Rhône), Michel Larive (FI, Ariège), Jean-Paul Lecoq (GDR, Seine-Maritime), Jean-Luc Mélenchon (FI, Bouches-du-Rhône), Paul Molac (LT, Morbihan), Jean-Philippe Nilor (GDR, Martinique), Danièle Obono (FI, Paris), Bertrand Pancher (LT, Meuse), Mathilde Panot (FI, Val-de-Marne), Stéphane Peu (GDR, Seine-Saint-Denis), Sylvia Pinel (LT, Tarn-et-Garonne), Loïc Prud'homme (FI, Gironde), François Pupponi (LT, Val-d'Oise), Adrien Quatennens (FI, Nord), Jean-Hugues Ratenon (FI, la Réunion), Muriel Ressiguier (FI, Hérault), Fabien Roussel (GDR, Nord), Sabine Rubin (FI, Seine-Saint-Denis), François Ruffin (FI, Somme), Maina Sage (UDI, Polynésie), Gabriel Serville (GDR, Guyane), Bénédicte Taurine (FI, Ariège), Philippe Vigier (LT, Eure-et-Loir), Hubert Wulfranc (GDR, Seine-Maritime), Michel Zumkeller (UDI, Territoire de Belfort).

Un communiqué de presse issu du président LREM de l'assemblée communique:

"qu'il tient à rappeler son attachement à l'unité et l'intégrité de notre voisin européen , ainsi qu'au respect de son cadre institutionnel .

Il a tenu à renouveler ce jour à l'ambassadeur du Royaume d'Espagne en France sa pleine confiance à l'égard des autorités espagnoles, où tout débat s'épanouit dans une démocratie respectueuse de l'état de droit et des libertés individuelles"

Pour  les Municipales 2020 à  le catalaniste Jordi Vera @ouiaupayscat demande à voter Romain Grau. INCOMPRÉHENSIBLE !!

Définitivement la "République en Marche" au pouvoir n'aime ni les gilets jaunes, ni les rubans jaunes!

Partager cet article
Repost0
27 août 2019 2 27 /08 /août /2019 14:30

"Has to be one of the best gunfight scenes in a movie. The gun fight at the OK Corral in Tombstone is a classic"

"Tout l'art de la guerre est basé sur la duperie. " L'Art de la guerre de Sun Tzu

"Mais, je ne supporte plus cette «épidémie de supériorité morale» (comme l’écrit Bret Easton Ellis, écrivain américain) de notre époque qui conduit à une hystérie collective d’une petite élite qui dicte comment bien penser. Je le dis, Robert Ménard fait de bonnes choses pour Béziers. Je l'ai félicité pour cela et, comme je suis allé à Détroit, Châteauroux, Albi et d'autres, je n'hésiterai pas à me rendre à Béziers pour voir ce qu'il peut y avoir de bon pour Perpignan". Oliver Amiel

L'Amazonie flambe,( mais c'est le jeu ma pauvre Suzette) et pendant ce temps à Perpignan , on s'émeut du fait que le jeune padaouane Olivier Amiel s'affiche avec le coté obscur de la force Dark Ménard ...Les communistes, Perpignan équilibre, La république en marche, ma concierge se sont scandalisés. Même Louis Aliot maugrée de s'être laisser dépasser sur sa droite par l'ex chevénementiste...

L'art de la guerre médiatique: Surgir où on ne vous attend pas!

Il faut dire qu'à 7 mois de l'élection municipale, on se faisait sérieusement chier . Je sais qu'une bonne évacuation c'est bon pour la santé, mais à ce point là, s'en était presque indécent. Heureusement les matchs de l'USAP on repris et avec eux la liesse. Le match, ce n'est pas qu'un lieu sportif , c'est aussi (et peut-être avant tout)  un lieu de mostration sociale, comme avant on se montrait aux arènes voir les lions boulotter des chrétiens (la cruauté ne date pas d'hier) . Et c'est donc là que certains politiques ont décidé de livrer bataille. Olivier Amiel avait cherché a rencontrer Robert Ménard, maire de Béziers  pour avoir le secret de sa réussite . Et voilà qu'il vient à Perpignan . Contrairement  à Hermeline Malherbe la présidente socialiste du département et Jean-Marc Pujol le maire de Perpignan et président de sa communauté urbaine (l'étiquette : "en même temps") , le jeune Olivier n'a pas snobé Robert . Pour un peu, il l'aurait appelé "papa" .

Il suffit d'une tapette à souris géante et d'un gros morceau de fromage, pour qu'ils tombent tous dans le panneau!

La lassitude en politique à Perpignan provient du fait que l'on sait à l'avance ce que son personnel va faire ou dire à la ligne prés . Ce qui fait qu'il est simple de l'attendre à l'orée du bois avec une planche à clous et de lui en mettre un grand coup dans sa face. 

A votre avis, Olivier Amiel ne s'est-il pas affiché avec Robert Ménard en sachant très bien la levée de boucliers que cela allait soulever? Bien-surs. Il savait qu'immédiatement les autres, se pinçant le nez allaient faire feu de toute la "moraline" (La moraline est à la politique, ce que le glyphosate est à la mauvaise herbe!) qu'ils avaient en réserve. Les médias se régalent (moi le premier) de le donner en pâture, comme dans la cour de récréation le gars qui crie "maillade"! 

Olivier fait son miel, du buzz qu'il a provoqué!

Action Amiel, réactions des autres. Lorsqu'on réagit , on a déjà un train de retard.Et de qui on parle en bien ou en mal pourvu qu'on en parle? Allez, devinez!

On devra peut être faire alliance avec Louis Aliot au deuxième tour pour faire barrage à l'extrême droite d'Olivier Amiel?

En attendant, ceux qui hurlent avec les loups n'ont toujours pas de programme, lorsqu'ils ont un candidat ...

Il serait peut être temps de parler de la ville...ou serais-je hors sujet?

Partager cet article
Repost0
24 août 2019 6 24 /08 /août /2019 18:59

Je me suis souvent demandé pourquoi, si nous sommes en démocratie et puisque le peuple est majoritaire, comment se faisait-il que la plupart des élus accédant au pouvoir fassent des politiques qu'ils disent "courageuses" , "pragmatiques" et "réalistes" .Parce  que, nous disent ils: les français veulent "plus de réformes" (les vaches de réforme que j'ai connu étaient dans mon assiette et provenaient d'un abattoir) . Mais la plupart du temps, il se faisait que la plupart qui payait les pots cassés de politiques qui enrichissaient certains (et je le tiens pour sûr!) .

Alors question du bac (pas de la BAC, parce que là: t'as pas 4 heure, un stylo et un papier pour répondre) , pourquoi la gauche n'est pas au pouvoir et ne réalise-t-elle pas le paradis des travailleurs?

Parce que l'efficacité est un truc de droite?  Parce que lorsqu'on défend des idées justes , on a pas besoin d'être efficace , puisque l'important c'est d'afficher que l'on défend des idées justes, pas de les défendre?

Ce ne sont pas les ouvriers qui ont quelque chose contre les idées de gauche, c'est peut être la gauche qui a quelque chose contre le prolétariat?

"Ce n'est pas le locataire du 6e étage qui est anti-fasciste, c'est le fascisme qui est anti-locataire du 6e étage." disait Marcelo Mastroianni dans "une journée particulière" Ettore Scola .

La classe ouvrière ou salariale (dans tous les cas, c'est la classe!) n'a pas abandonné la gauche, mais les partis de gauche, une nuance à faire. Parce que leur condition ne se sont pas améliorées à ce point pour qu'elle ait l'idée de s'embourgeoiser. Par contre les partis politiques et leurs cadres eux...Ils reconnaissent les pauvres à leur accoutrement et à l'odeur (l’absence de dents aussi parfois) pas aux symptômes sociaux. Alors ne vous étonnez pas que les gueux ne reconnaissent plus ceux qui ne les voyaient déjà plus. Comme qui dirait , c'est leur instinct de survie.

Être de gauche en vrai, c'est fatigant, faire de gauche: c'est plus simple!

Faire de gauche est à la politique, ce que l'indignation est à l'action : beaucoup moins de calories dépensées!

Il faut travailler l’intransigeance de façade devant son miroir : faire des mimiques ,  incarner des rictus...Parce qu'à l'époque des réseaux sociaux et de l'hyper-communication: on a pas besoin d'agir, mais d'être présent, de soutenir!

Ainsi peut-on dans la même journée signer une trentaine de pétitions, dénoncer des injustices à la tonnes, et surtout constater dans un cri muet: la fascisation des esprits!

Sauf qu’au delà du discours, on juge un arbre à ses fruits. Il ne suffit plus de dire qu'on "a mis les mains dans le cambouis et qu'on a ses petites mains manucurées. Le sgnifié a besoin de signifiant, sans quoi les postures n'ont que le doux parfum de la "moraline"

"La moraline est un terme inventé par Friedrich Nietzsche (das Moralin) pour désigner par dérision la morale bien-pensante.

Le suffixe -ine de moraline est accolé à "morale" pour suggérer une substance pharmaceutique désignant un produit imaginaire permettant de donner une bonne moralité."

La moraline existe aussi en suppositoire: c'est pour cela qu'on peut dénoncer les suppôts de la Moraline!

Dénoncer l'extrême droite , c'est le dernier argument pour la gauche de façade!

"Quand on a que l'amour" disait la chanson . Et quand on plus que la dénonciation comme idéologie?

Moralité, si la gauche veut gagner pour des lendemain qui chantent pour les travailleurs, il faudra plus que se lever tôt.

Oui, parce la phrase "le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt", c'est une connerie inventée par les capitalistes pour envoyer l'ouvrier au turbin (comme pour l'odeur du napalm au petit déjeuner) avec un parfum de victoire!

(Sans quoi les boulangers seraient les maîtres du monde!)

Il faut reconstruire une idéologie et des outils pour pouvoir dire à nouveau comme Archimède : "donnez-moi un levier et un point d'appui , et je soulèverai l'univers!"

 

 

Partager cet article
Repost0