Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

23 mars 2021 2 23 /03 /mars /2021 18:11
"Allez, y'a plein de bruit, là ! Si ça se trouve c'est bourré d'oiseaux venimeux. Y'en a des rouges, des jaunes, des re-rouges et des pourpres ! Y bouffent que des noisettes et des escalopes de veau. Et quand ils vous donnent un coup de bec vous voyez une grande lumière et ça vous donne la diarrhée !"
 
Seigneur Perceval Kaameloot
 

Au commencement de Facebook, il n'y a pas le verbe, comme dans la Genèse(qui est Dieu et souffle à la surface des eaux), mais un algorithme : "Dans le domaine des mathématiques, dont le terme est originaire, un algorithme peut être considéré comme un ensemble d'opérations ordonné et fini devant être suivi dans l'ordre pour résoudre un problème. "

"C’est Facebook qui décide. Et plus précisément son algorithme. Auparavant appelé Edgerank, l’algorithme de Facebook dicte qui voit vos publications et qui ne les voit pas."

Mais en plus d'être la cible de Facebook, de son marché de données, et de tous ceux qui ont des trucs, voir des machins à vous vendre, vous êtes aussi l'objectif du monde entier,  de sexe plutôt féminin, enfin genre, qui veut vous vendre du sexe, en direct, en vidéo où de manière lyophilisée.

"La lyophilisation, ou anciennement cryodessiccation, est la dessiccation d’un produit préalablement congelé, par sublimation. Le solvant sublimé est généralement de l’eau, mais ce peut être également un alcool"

Pourquoi ?  Parce que vous avez pour statut "célibataire" !

Pour ces personnes, cela veut dire que la chasse est ouverte à une personne potentiellement en manque : surtout période non-réglée de COVID-19!

Cela peut commencer par un commentaire sur un post : "comment allez-vous, je ne vous dérange pas..."

Ou bien encore un message plus explicite sur Messenger avec lien à leur Facebook ou une rencontre sur What's App .

Ne paniquez pas. Il n'est pas trop tard ! 

Il suffit juste ne pas cliquer pour ne pas ouvrir la boite de Pandore !

Comment trouver chaussure à son pied entre un réel où le Covid et autres virus, vous attendent, les codes des néoféministes pour un vrai respect de la femme, et autres mines claymore chargée de shrapnel de Metoo.

La M18A1 Claymore est une mine anti-personnel utilisée par les forces armées des États-Unis depuis 1960. Elle envoie environ 700 Tweets d'acier sur une distance d'à peu près 100 mètres sur un arc de 60° dans la direction de l'avant de l'engin. Elle est utilisée principalement dans les embuscades et comme moyen de parer à l'infiltration de l'infanterie ennemie.

Là période est plutôt idéal pour la chasteté ou l'autoérotisme, parce que sur le net la situation est au moins aussi dangereuse...

Il reste toujours la possibilité, si ce n'est d'une île, d'une retraite spirituelle :

"Une retraite spirituelle est un temps que prend une personne pour prier, méditer ou d'une manière générale réfléchir à sa vie personnelle. Cela comprend une prise de distance géographique vis-à-vis du lieu où l'on vit et travaille habituellement, pour, dans la solitude d'un monastère ou d'une autre institution appropriée, réfléchir aux questions fondamentales de la vie. "

Oui, la vie monacale(qui n'est pas se faire en lousdée, se faire un resto à Monaco) est peut-être le dernier recours ...

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 14:50

 

 

 Thierry Grillet (le mari Corinne Grillet ) et Maëlle Rouifed était en direct du Clap Ciné de Canet pour parler la création artistique d'ici et son enjeu culturel, social, politique et économique: soutient à la création, diffusion... Co interviewés par Mariya Marenych, Patrick Sommier et Nicolas  Caudeville ; toujours reçu par notre aimable hôte Jérôme Quaretti.
 
La création musicale catalane mérite-t-elle d’être soutenue ?
Oui ! (L’est-elle ? Non !)
Pourquoi ne l’est-elle pas ?
 
Parce que les institutions qui sont censées promouvoir et défendre la culture et la création préfèrent importer, par syndrome provincialiste, ce qu’elles ne savent ni voir, ni entendre, ni remarquer.
 
Salles de spectacle, médias publics, ne font pas ou peu de diffusion, pas de promotion extérieure, comme si la production musicale d’ici devait nous faire honte, comme ci celle-ci n'était pas de qualité.
 
Dans les autres territoires, il est naturel de présenter et d’être fier de ce qui est produit. Pourtant, des légumes bio à la scène locale, ce que nous faisons est de qualité. Pascal Comelade, Cali, Les Liminanas, ont été d’abord connus à l’extérieur. Et les élites locales ne les ont fêtés et reconnus qu’après, en faisant croire qu’elles les avaient soutenus dès le départ. Ici, on ne soutient que le folklorique, que le divertissement, ce qui ne remet culturellement rien en cause. Ou alors, lorsqu’on parle de culture, on ne sort pas son revolver, mais sa bétonnière (quand le bâtiment va, la culture aussi ?).
 
Archétype des protagonistes de cette situation, la radio publique France-Bleu Roussillon, dont les programmes sont plus liés à une représentation folklorique du territoire, façon "l'aççant catalan, rugby et cargolade", que consacrés aux débats et à la monstration de la production culturelle sérieuse. Et ce, au prétexte du "concernant" des auditeurs : "concernant" des auditeurs, qui doit les maintenir concernés, en maintenant simultanément l'audimat.
 
Donc, rien à leur reprocher, puisque l’audimat est au rendez-vous ?
 
Oui. Une radio de service public, n’est pas là pour faire de l'audimat, mais pour proposer des programmes enrichis et plus denses que ce que peut proposer une radio privée qui vit de la publicité, et qui utilise le moins-disant culturel pour rallier la majorité paresseuse des neurones.
 
Question, pourquoi France Bleu Roussillon(, ne fait-elle pas l’essentiel ) /ne participe pas en partie /de sa liste de diffusion (on ne va pas tout de même pas dire, "play-list") avec des groupes d’ici ?
Autre question, pourquoi la majorité de la programmation du soir est-elle issue de la programmation nationale depuis Paris, et pas le miroir de ce qui se passe ici ?
Pourquoi, lorsque la radio est partenaire d’événements, se contente-t-elle d’en faire l’annonce ; et de ne jamais (sauf pour le rugby) les retransmettre en direct ou en différé ? (exemples... diffusion de concerts en direct, présentation de sorties d'album d'ici etc...)
 
 
Vidéo MYSTIQUES LITTÉRAIRES ET MUSICALES EN TERRE D'AQUI Thierry Grillet  et Maëlle Rouifed interviewés par Mariya Marenych, Patrick Sommier et Nicolas Caudeville en direct du Clap Ciné de Canet
Vidéo MYSTIQUES LITTÉRAIRES ET MUSICALES EN TERRE D'AQUI Thierry Grillet  et Maëlle Rouifed interviewés par Mariya Marenych, Patrick Sommier et Nicolas Caudeville en direct du Clap Ciné de Canet
Vidéo MYSTIQUES LITTÉRAIRES ET MUSICALES EN TERRE D'AQUI Thierry Grillet  et Maëlle Rouifed interviewés par Mariya Marenych, Patrick Sommier et Nicolas Caudeville en direct du Clap Ciné de Canet
Vidéo MYSTIQUES LITTÉRAIRES ET MUSICALES EN TERRE D'AQUI Thierry Grillet  et Maëlle Rouifed interviewés par Mariya Marenych, Patrick Sommier et Nicolas Caudeville en direct du Clap Ciné de Canet
Vidéo MYSTIQUES LITTÉRAIRES ET MUSICALES EN TERRE D'AQUI Thierry Grillet  et Maëlle Rouifed interviewés par Mariya Marenych, Patrick Sommier et Nicolas Caudeville en direct du Clap Ciné de Canet
Partager cet article
Repost0
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 14:00

 

LES STARS OUBLIÉS DU CINÉMA FRANÇAIS...
...EXTRAITS DE FILMS PROJETÉS DEPUIS LA SALLE & FACEBOOK LIVE de l'Archipel Contre Attaque ...
... VENDREDI 26 MARS à 11h00 depuis le Clap Ciné de Leucate.
Une discussion et des extraits de films autour de deux personnages oubliés du cinéma Français :
Le réalisateur HENRI DIAMANT-BERGER et ses 108 films réalisés et produits entre 1915 et 1972.
L'acteur THOMMY BOURDELLE qui apparaît dans un peu plus de quatre-vingts films entre 1921 et 1958.
Intervenants : Noël Diamant-Berger, petit neveu du réalisateur et Didier Fiala, direction Clap Ciné de Leucate.
Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 17:35
Galdric Verdaguer (Bouleternère, 15 septembre 1842 – Versailles, 22 février 1872) est un militaire français. Il fut un des protagonistes de l'insurrection du 18 mars 1871, qui amena à la constitution de la Commune de Paris.

Un CATALAN À l'origine de la commune de Paris ?

« IL Y A 150 ANS : PERPIGNAN BRÛLE-T-IL ? (mars 1871) GUEST STARS : Victor Hugo, Lazare Escarguel, Emmanuel et Etienne Arago. FEATURING : Alexandre Bacave from Saint Mathieu , Charles Vails from Thuir, Justin Alavaill from Céret, Galdric Verdaguer from Bouleternère. Sortie nationale le 18 mars. Avant-première exceptionnelle FB live pour l’Archipel contre-attaque mercredi 17 mars 16h . Avec Jérôme Quaretti, historien, doctorant et auteur de nombreux articles universitaires sur la Commune de 1871 dans les P-O

Public 27 mars 1871-27 mars 2021 Il y a 150 ans la Commune  à Perpignan? interview Jérôme Quaretti par Nicolas CaudevillePublic 27 mars 1871-27 mars 2021 Il y a 150 ans la Commune  à Perpignan? interview Jérôme Quaretti par Nicolas Caudeville
Public 27 mars 1871-27 mars 2021 Il y a 150 ans la Commune  à Perpignan? interview Jérôme Quaretti par Nicolas Caudeville
Public 27 mars 1871-27 mars 2021 Il y a 150 ans la Commune  à Perpignan? interview Jérôme Quaretti par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 13:40
crédit photo Pierre Parcé

Henri Lhéritier nous a quitté hier (enfin à quelques années près) et il nous a laissé un dernier manuscrit, non encore édité : "le cri"

Patrick Sommier http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2020/11/patrick-sommier-ami-du-catalan-roda-gil-de-moscou-a-pekin-en-passant-par-le-mc93-enfin-a-perpignan-interview-par-nicolas-caudeville.html

enchanté par la lecture du "défilé du condottière" a dévoré le manuscrit, est nous en a fait "cinc centimes" comme on dit en catalan

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

C’est la Guerre est le cri unanime de ce 1er août 1914, un charivari submerge les rues et la place centrale d’Estagel, François Arago, l’enfant du pays sur son socle, l’observe avec effroi. C’est le grand mufle de Mars qui se met à souffler. Partout, en Europe, dans cet étroit défilé entre les collines blanches que l’Agly contourne et érode, et dans les vastes territoires des belligérants, montagnes, mers et cités, de la vie s’agite, se désespère ou clame et se précipite à la rencontre de la mort. Encore un livre sur la guerre, la seule, la vrai, la grande usine à fabriquer des morts ? Oui, encore un. Ce n’est pas à la gloire ou à la patrie que les morts servent le plus mais à la littérature. Le temps affecte les vivants comme les morts, même eux ont une durée de vie. Voilà pour la littérature. Au fil des générations, elle s’était faite discrète, la guerre,  comme si elle avait fait ses adieux à la scène. Ceux qui l’ont frôlée, les plus vieux d’entre nous, ont même pensé, un temps, qu’elle avait disparu, qu’elle n’existait plus. Rassurons-nous, elle est toujours là, mais elle a pris du champ, loin vers le sud ou l’orient dans de modernes conflits exotiques.

 

C’est un journal retrouvé, dans un grenier, celui d’Henri, jeune médecin remplaçant à Estagel, qui va fournir à un autre Henri, écrivain et vigneron, l’idée d’un dialogue à cent ans de distance. Le Cri est aussi une histoire d’ici. Le jeune médecin, en 1915 emportera au front une bombonne de Rancio, qu’un aïeul d’Henri Lhéritier aura sans doute élevé. On est rarement apaisé quand on écrit sur la grande tueuse et Henri L. écrit sous le coup d’une colère qui ne le quittera pas. « Après ma mort, je vous la léguerai qu’on la transmettre jusqu’à la fin des temps ». Ce sera fait Henri. Existe-t-il dans l’humain quelque chose d’un absolu le poussant à accepter de se frotter, sans raison à sa propre fin, un appel qui surgit, qu’il ne peut pas réfréner, qui le transforme et l’abrutit jusqu’à mourir ? 

 

Et puis il y a les femmes : pour elles, c’est la double peine, mères, pétrifiées, recevant d’un messager le télégramme sanglant qu’elles redoutaient qui les laisse, bouche ouverte, figées dans l’horreur pour toujours. Elles ont perdu la guerre sur le pas de leur porte. Ce livre raconte l’intimité des vivants et des morts. Celle d’Henri, de Léon de Vilar, de sa mère Marie. Les deux hommes sont pays,  se connaissaient, se sont retrouvés au front, ont été séparés. Henri ne reverra plus Léon vivant. Mais une mère a besoin de savoir, elle ne veut pas laisser partir cet enfant adoré sans savoir, le seul garçon de la famille. À Henri elle va demander de faire le récit de la guerre de son fils. C’est Henri Lhéritier qui rédigera la lettre cent ans plus tard, après allé se recueillir devant le caveau des Vilar au cimetière de Bouleternère. Un fils mort à la guerre, cela scelle dans certains cas la fin d’une famille, plus personne ne fleurit ce lieu, pas même la France qui prétend qu’on est mort pour elle. Le caveau des Vilar semble bien abandonné.  Cette mère devrait crier à l’injustice, à l’infamie, hurler à la face de la nation qu’on lui a volé son garçon, elle se contentera pourtant des dernières images de son fils recueillies dans les mots d’un autre. Des mots qui ne consoleront pas, qui augmenteront sa souffrance, c’est ainsi qu’on agit avec la tristesse pour la porter à l’incandescence du désespoir.

Léon de Vilar fait partie des miens et j’entends le choc sourd de son corps qui s’affaisse dans la fosse. Moi seul savait comment il était tombé, ainsi avais-je le sentiment d’apporter cent ans plus tard une histoire qui appartenait au village et qu’il était en train d’oublier.

Les vieux papiers, les photos anciennes ont un temps de brûlante douleur, ensuite une tendresse mémorielle les entoure, on se souvient d’un sourire, d’un événement, du chapeau d’une tante, de la canne d’une autre, d’une écriture, d’une certaine façon de former les « l » ou les « p », d’un usage des majuscules, puis le temps toujours, les rends méconnaissables, porteurs de rien, parcelles de souvenirs dans le vent que le vent finit de disperser, les sourires évanouis sont-ils utiles ? Pas plus que les morts. Mais écrit-on encore de nos jours.

Henri Lhéritier: le dernier cri du "condottière" de la littérature d'ici! article Patrick Sommier, vidéo Jean Lhéritier, archives Nicolas Caudeville
Henri Lhéritier: le dernier cri du "condottière" de la littérature d'ici! article Patrick Sommier, vidéo Jean Lhéritier, archives Nicolas Caudeville
Henri Lhéritier: le dernier cri du "condottière" de la littérature d'ici! article Patrick Sommier, vidéo Jean Lhéritier, archives Nicolas Caudeville

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/henri%20lheritier/

Partager cet article
Repost0
19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 15:21

La gauche locale a la gueule de bois qui dure, et avec les prochaines départementales (à moins qu'elles soient encore reportées à l'automne) cela risque de se perpétuer... Leur pire échec, c'est l'élection du RN Louis Aliot. Ils avaient tant annoncé l'apocalypse, que la porte des enfers a fini par s'ouvrir. Il règne désormais une odeur de soufre sur la ville de Jordi Barre.

Pire encore pour la gauche locale, c'est qu'une fois élu, le RN sans étiquette, Louis Aliot a refait "le plus beau coup du diable" selon la bible et Keyser Söze: "de faire croire, qu'il n'existait pas !"

Il se met même là où on ne l'attendait pas la culture. Il fait le buzz en ré-ouvrant les musées, même s'il se doutait que le tribunal administratif les ferait fermer, une semaine après. Enchaîne les initiatives pour la mise en valeur des artistes locaux... Et la gauche locale élu ou non élu de protester...

Le problème de gauche locale, c'est qu'elle ne se fait que, le relais des partis nationaux : elle ne parle pas de l'ici !

La population locale a des problèmes de représentation de sa réalité au niveau national, dans lequel elle ne se reconnait plus. Mais au niveau local, les partis, et ce, de la gauche en particulier, ne font que singer le national. Est-ce pour faire plus sérieux, par absence de connaissance du terrain, ou par paresse, le résultat est là, la gauche locale ne parle que des problèmes qu'à la manière des généralistes, là où il faudrait un spécialiste. Ses représentants disent, en général, ce qu'ils veulent entendre. Parlent-ils de la nécessité de l'augmentation  du ferroviaire pour le désenclavement local et l'augmentation du tourisme ? Du retour  de l'enseignement de la médecine à l'université de Perpignan ou de la création d'un CHU ? De la potentialité de la proximité de la mer, au-delà de poser son cul sur la plage ? Défendent-ils la création locale, ici et au-delà de nos frontières ? J'en passe et  des meilleurs ...

Qu'on leur supprime le diable et l'on démontrera qu'ils sont incapables de créer le paradis sur terre, même d'y poser la première pierre. 

Le résultat des courses, c'est comme la nature a horreur du vide, soit elle voit l'élection de Personne comme Louis Aliot, soit c'est l'augmentation de l'abstention...

C'est pourquoi pour rentrer dans la résilience et se remettre en question la gauche locale ferait bien d'appeler un numéro vert !

Le coup le moins rusé que la gauche ait réussi, c'est de convaincre tout le monde qu'elle n'existe plus
 
 
Partager cet article
Repost0
18 mars 2021 4 18 /03 /mars /2021 19:42

 

Partager cet article
Repost0
15 mars 2021 1 15 /03 /mars /2021 13:35

 

Perpignan: le maire Louis Aliot caricaturé en reine sur des affiches collées à St Mathieu! par Nicolas Caudeville

Comme pour répondre au goût de l'affichage du maire de Perpignan et de son équipe (dernièrement des affiches appelant à des volontaires pour faire du soutien scolaire, voir au-dessus), la réponse du berger à la bergère fut cette affiche placardée en haut de la rue Dugommier au quartier St Mathieu. 

Comme une résurgence des beaux-arts, le maire Louis Aliot était représenté façon reine d'Angleterre à la manière punk des "sex pistols". Ce n'est pas la seule poussée éruptive anti-Aliot, puisque à la mi-février dernier était sorti un badge sur lequel était inscrit, "c'est Louis ou c'est moi" http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2021/02/perpignan-face-a-l-offensive-culturelle-de-louis-aliot-un-badge-pour-choisir-son-camp-par-nicolas-caudeville.html 

Mais en général, la fièvre ne dure pas (les badges ne se sont pas répandus dans la ville), la résistance au "fascisme", c'est bien, ainsi que "mourir pour des idées, mais de mort lente!"

L'affiche avait aussi l'air d'une œuvre de l'ex-perpignanais  et toujours belge Jan Bucquoy et de ses politiciens représentés avec un slip sur la tête dont Louis Aliot était un des héros (L'artiste a proposé d'offrir son portrait au maire récemment élu, mais soit qu'il manqua d'humour, soit qu'il ne prit pas la proposition au sérieux:le portrait est toujours accroché dans une galerie à Bruxelles)  Le travail artistique de l'affiche terminera-t-il au musée Rigaud, histoire de récupérer la geste rebelle?

Perpignan: le maire Louis Aliot caricaturé en reine sur des affiches collées à St Mathieu! par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 16:19
Lettre des héritières de Walter Benjamin à Louis Aliot pour débaptiser le centre d'art contemporain

Lettre des héritières de Walter Benjamin à Louis Aliot pour débaptiser le centre d'art contemporain

 
"Le meurtre du criminel peut être moral - jamais la légitimation de ce meurtre."
 
"L'humanité est devenue assez étrangère à elle-même pour réussir à vivre sa propre destruction comme une jouissance esthétique de premier ordre."
 
Jordi Vidal, l'ex-directeur de la culture de Perpignan, des beaux-arts essayiste, documentariste était en direct pour l'archipel contre attaque pour parler de la 3 morts de Walter Benjamin...
 
Philosophe, historien de l'art, critique littéraire, critique d'art et traducteur allemand, né le 15 juillet 1892 à Berlin et mort le 26 septembre 1940 à Portbou par suicide...«Dans une situation sans issue, je n'ai d'autre choix que d'en finir. C'est dans un petit village dans les Pyrénées où personne ne me connaît que ma vie va s'achever ». Et c'est à Perpignan que Jordi Vidal ouvre dans les années 2000, un centre d'art contemporain Walter Benjamin, avec la pensée stratégique qui va avec...
 
Personne ne se soucie, ni du nom, ni du lieu, ni de sa fonction, jusqu'au jour où Louis Aliot est élu maire de Perpignan.
 
Là, une certaine bourgeoisie culturelle des Albéres, ergote sur le fait que le nom du centre, soit celui d'un philosophe "juif"tenu par un maire supposer par eux: "fasciste" voir "nazi". La polémique remonte dans milieux intellectuels des Albères parisiens, par une pétition qu'ils signent, et plus tard une émission en direct via le mémorial de Rivesaltes sans quasi-spectateurs.
Pour finir Louis Aliot maire de Perpignan, pour ne pas avoir d'ennui et de mauvaise publicité, finit par, dans récent conseil municipal, par faire retirer le Walter Benjamin. Ainsi, ceux qui prétendaient défendre la mémoire du philosophe ont été les agents actifs de sa disparition par l'effacement de son nom, il efface au passage la porte d'entrée à sa pensée . En fait, ce qu'ils aiment chez Walter Benjamin: c'est leur portrait idéal de Dorian Gray...https://www.youtube.com/watch?v=RBD0N...

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/la%20societe%20du%20chaos/

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/la%20societe%20du%20chaos/
http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/la%20societe%20du%20chaos/
http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/la%20societe%20du%20chaos/
http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/la%20societe%20du%20chaos/
http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/la%20societe%20du%20chaos/

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/la%20societe%20du%20chaos/

Partager cet article
Repost0
11 mars 2021 4 11 /03 /mars /2021 13:03

Suite au débat réussi entre les maires de Canet-en Roussillon et Port-Vendres, Stéphane Loda et Grégory Marty "Les territoires et la mer" https://www.youtube.com/watch?v=u2jQ2z8qilc&t=475s le site L'archipel contre attaque remet les couverts

Demain vendredi 12 mars vers 13h, en direct du Clap ciné de Canet en Roussillon( merci pour l'accueil à Jérôme Quaretti)  l'Archipel contre attaque proposera un débat sur l'urbanisation des villages dans les Pyrénées-Orientales pour parler des enjeux du développement territorial dans le département. Pour les villages, il faut savoir grandir sans perdre son identité: "small is beautifull" jusqu'à quand?. 

Avec Nathalie Regond – Planas, maire de St Génis-des-Fontaines et Jean – André Magdalou maire d'Alenya, les animateurs Mariya Marenych et Nicolas Caudeville, nous remettrons en perspective les potentiels et les piéges du devenir des villages

 
 
Saint-Génis-des-Fontaines
 
Cette commune, située à 20 kilomètres de Perpignan, est connue par son patrimoine historique et architectural. Par exemple, Église Saint Michel de Saint-Génis-des-Fontaines avec son célèbre linteau, l’une des plus anciennes traces écrites de l'art romain. Néanmoins, l’état actuel de la commune exige des solutions contemporaines. Le renforcement de l’économie locale, le rythme modéré de l’urbanisation et la stratégie du développement durable font partie de ses enjeux.
 
Nathalie Regond – Planas
 
L’économie du développement durable faisait partie du programme de Madame Regond – Planas. Sa victoire aux élections municipales est une grande preuve de confiance de la part des Saint-Génisiens mais aussi un indicateur que les habitants de la commune sont prêts pour des changements. Selon Madame la maire, la période de trois – cinq ans est trop courte pour mettre en œuvre tous les projets prévus mais ils sont en bonne route.
Facebook-live, demain vendredi: avec les maires de St Génis des Fontaines et Alenya, villages: le danger du trop grandir? en direct du clap ciné de Canet-en Roussillon
Alénya
 
La situation géographique de la commune d’Alénya est avantageuse : elle est proche de la mer, mais aussi de la ville de Perpignan. Elle dispose d’un grand nombre de richesse naturelles telles que les terrains agricoles. Au niveau de l’urbanisation, Alénya poursuit deux objectives : la préservation des ressources naturelles et la dynamisation du centre historique du village. La construction d’un lotissement est également prévue par la mairie. Les alényanais ne s’opposent pas à ces initiatives mêmes s’ils ressentent une certaine nostalgie de la commune de leur enfance.
 
Jean – André Magdalou
 
En étant réélu lors les dernières élections municipales, le nouveau – ancien maire d’Alénya dirige sa commune vers l’économie du développement durable. La location « des boxes » qui sont destinés à attirer les start – up numériques et le projet de voie vert – tout cela doit renforcer l’économie tout en respectant l’écosystème local. Monsieur Magdalou estime que la commune peut passer ce « virage » dans trois – cinq ans. C’est son rêve mais aussi son objectif.
 
Partager cet article
Repost0