Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 23:09

Michéle Vert-Nibet est connu comme peintre http://www.vert-nibet.com/biographie.php , mais c'est aussi une des dernière a avoir connu Salvador Dali de son vivant. En la librairie Torcatis à Perpignan, elle présente un recueil de nouvelles (10) intitulées "Le préfet, le maître et la gare de Perpignan" aux éditions Sed Etiam en sa version bilingue française et catalane . En binôme avec Jean Casagran, le patron du FID (festival international du disque et de la BD) , mais grand connaisseur du maître catalan Salvador Dali , Michèle se souvient de ses rencontres avec Dali, mais raconte aussi sa vie et la commente avec passion devant une sale plus que pleine (en présence de l'actuel préfet) . Et puis on lit une nouvelle, en français et en catalan . La salle applaudit, puis une queue se forme pour la dédicace . Et l'auteure signe avec plaisir à ses lecteurs. On se fait prendre en photo avec elle. Un beau moment ensemble... 

Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Perpignan:Un moment avec Salvador Dali, les dernières nouvelles de Michéle Vert-Nibet, présenté par Jean Casagran à la librairie Torcatis!
Partager cet article
Repost0
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 22:04

le livre " Le Préfet, le Maître et la gare de Perpignan" -de  Michèle Vert - Nibet

Jeudi 19 Octobre à partir de 17h00 LIBRAIRIE TORCATIS

Rencontre avec Michèle VERT-NIBET

qui présentera avec Jean Casagran son ouvrage paru aux éd. Sed Etiam

 


"10 nouvelles délicieusement off, ou décalées sur Dali, librement adaptées 
d'anecdotes issues de sa fréquentation du Maître de Port-Lligat." en version bi-lingue français catalan 

interview avec Michèle Vert - Nibet et Jean Casagran

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 12:19


Michel Cadé président de l'institut de Cinéma Jean-Vigo de Perpignan ,était en direct pour l'archipel contre attaque pour présenter 2 soirées demain mardi et jeudi soir l'institut Jean Vigo ,sur la révolution russe qui fêtera ses 100 en novembre! 
"Le dixième anniversaire de la Révolution d’Octobre vit le pouvoir soviétique multiplier les commandes artistiques pour célébrer l’événement et le cinéma fut au premier rang. Après Eisenstein, Boris Barnet et Vsevolod Poudovkine illustrèrent la geste révolutionnaire."

Le programme ici

http://www.inst-jeanvigo.eu/actualites/cycle-revolution-russe-17-19-octobre

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 00:15

Le bruit bruissait dans la chaleur de l'été. Au fait, oui, une fois transférés au centre ville où faire les cours magistraux pour les étudiants en droit . Alors, le maire Jean-Marc Pujol a gentiment proposé de les mettre au théâtre municipal , puisqu'il trouve que celui-ci n'est pas assez productif .

Et qu'on pourrait combler la vacuité du théâtre par la "transmission de savoir " de l'université.

D'une: Jean-Paul Alduy maire, avait promis que le théâtre de l'archipel construis , le théâtre municipal serait mis à disposition des créateurs d'ici.

Deux: la mairie ayant peur de la concurrence entre les théâtre et ne pas casser la dynamique du théâtre naissant , on avait fait passer le mot que le théâtre municipal ne soit pas trop performant. Et qu'il était louable pour les compagnies locale à hauteur de 2000 euros par soir. Ceci n'aidant pas le remplissage.

Tercio, les normes de sécurité pour recevoir du public théâtre et un public étudiant ne sont pas les même, ce qui donnera lieu a des transformations qui n'auront rien à voir avec les normes de conservation de se patrimoine de 204 ans. Mais le maire Jean-Marc Pujol a déjà fait fermer l'école d'art qui allait avoir 200 ans: il n'est plus à cela prêt! 


Pour défendre le théâtre à l'italienne (il y l'équivalent construit par les français à Hanoï) possédant une acoustique merveilleuse, un collectif vient de se créer, il manifestait devant un soir de concert pour le festival Jazzébre .Le collectif sauvons le théâtre de perpignan s'est réuni ce soir devant le théâtre pour faire passer un message au maire de perpignan : ce théâtre est à nous, et bientôt ce sera toute la ville.
Bien sur les médias locaux ont boudé l'événement sauf France 3 qui s'accroche au vieux monde pour essayer de décrypter ce qui se joue sur cette scène populaire...

Jean-Bernard Mathon spécialiste du patrimoine et Philippe Assens haranguaient la foule et faisaient signer une pétition qui avait déjà 6000 signatures 
Jean-Bernard Mathon et Philippe Assens étaient en direct devant le théâtre municipal place de la république pour sa défense.

Signez la pétition ici https://www.change.org/p/ministre-de-la-culture-sauvons-le-the%C3%A2tre-municipal-de-perpignan-oui-au-th%C3%A9%C3%A2tre-non-%C3%A0-l-amphi-th%C3%A9%C3%A2tre/u/21680257

Inès Muriot était en direct pour l'archipel contre attaque :elle est la community manager du collectif de défense du théâtre municipal de Perpignan.
En contact avec des collectifs d'étudiants qui prépare des actions sur le campus , elle diffuse des informations sur les réseaux sociaux!

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 15:16

 

Voilà, 3 ans ont passé de Jean-Marc Pujol maire président d'agglo qui ont semblé compter double tant la lourdeur, la pesanteur de sa gestion a cuit la ville à l'étouffée. 

Lentement à petit feu, il a tué les commerces du centres ville (possibilité de se garer en ville trop cher ou menacé par la fourrière, même pour les riverains) , la culture pour lui c'est la construction de bâtiment(théâtre de l'archipel, conservatoire de musique, musée Rigaud, notez que il aime aussi la destruction pour peu que cela fournisse du travail au BTP)  pas les artistes. Enfin, les artistes déjà médiatisés qui peuvent lui faire redescendre un peu de la lumière sur son humble personne.

Notez qu'on prend même les morts: 

le musée Rigaud pour commencer , ne prend pas Rigaud (ça serait cliché) mais le peintre andalou à peine venu à Perpignan, Picasso (oui, mais quand il y aura une Citröen Rigaud, on en recausera!) . Et tout ces bâtiments culturels ne sont pas mis à la disposition des artistes d'ici. Si par hasard ils devenaient célèbres.Alors là, monsieur, on assurera vous avoir soutenu de "tot la vida" . L'artiste Jan Bucquoy un an passé à Perpignan décide de tourner en Belgique qui au moins reconnait son talent. Gageons que dans 100 ans, la ville de Perpignan affichera qu'elle était sa ville! http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2017/10/l-artiste-belge-jan-bucquoy-quitte-l-enfer-perpignanais-commente-le-referendum-catalan-et-le-bilan-mi-mandat-de-jean-marc-pujol-a-pe

Et pour le développement économique : pas mieux, ce qui ne  l'empêche pas de se goberger avec les organisations professionnelles . Il y aurait une fraternité de la médiocrité que cela ne m'étonnerait pas.

En même temps (comme dirait le président Macron) on ne peut pas l'accuser de mal gérer la ville et l'accuser d'être absent en même temps. Le bruit court qu'il est plus à Marrakech qu'à Perpignan et que ce serait son Vizir (qui est la vizirette?) Michel Sitja (à la fois son directeur de cabinet pour la mairie de Perpignan et pour l'agglo) qui ferait en fait la pluie et le beau temps en ville.

Il y a peu au prétexte de l'échec de la socialiste Hermeline Malherbe à se faire réélire comme sénatrice , donnant une interview au journal l'indépendant  au restaurant "La passerelle" il confiait après quelques verres de vin, qu'il prendrait volontiers le conseil départemental :étant donné l'affaiblissement de la majorité actuelle dudit conseil.

Mais la cerise sur le gâteux, c'est qu'au prétexte de ce mi-mandat , il pérore dans des conférences de quartier pour dire "qu'il à tenu toutes ses promesses" , il l'écrit même dans un cahier qu'il a fait distribuer dans toute la ville. Dans l'opuscule, il n'y a aucun secteur ou il aurait foiré! Il a tout bien fait. Auriez vous vu une ville différente que ce serait une hallucination (du genre collective quand même) .

La ville est propre, sécurisée...http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2017/01/perpignan-la-derniere-video-de-la-mairie-sur-la-ville-accredite-la-theorie-des-multivers-par-nicolas-caudeville.html

En même temps, en face, il n'y a plus d'opposition!

Aux élections municipales, après le premier tour , on nous le décrivait comme un rempart face à la barbarie NAZIE. S'il n'avait été là, les hordes de Gengis Aliot eussent défilées . On aura exagéré sur la barbarie du FN , les voilà endormi ou muets . Les socialistes eux considèrent que non élu puisqu'ils ont quittés le champs de bataille avec leur 11% à l'entre 2 tours, il n'ont aucune raison de s'opposer à Jean-Marc au moins jusqu'au prochaines municipales. Mais, il reste Clotilde Ripoull me direz vous. Certes, elle organise encore des kermesses paroissiales protestataires,  ça lui permet de parler au micro des "Axurits" sur France-Bleu Roussillon et c'est déjà pas si mal! 

Il faut une convergence des luttes!

Chacun dans son coin semble avoir à dire quelque-chose sur la saveur amère du bilan à mi mandat de Jean-Marc Pujol. Mais chacun dans son coin ne fera bouger quoi que ce soit !

Alors trois ans, ça va être long!

Voir aussi:

Perpignan: la dernière vidéo de la mairie sur la ville accrédite la théorie des multivers! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2017/01/perpignan-la-derniere-video-de-la-mairie-sur-la-ville-accredite-la-theorie-des-multivers-par-nicolas-caudeville.htmll

Perpignan: la mort des commerces du centre ville en trompe l'oeil ! où comment la mairie veut maquiller le cadavre des commerces avec adhésifs! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2017/04/perpignan-la-mort-des-commerces-du-centre-ville-en-trompe-l-oeil-ou-comment-la-mairie-veut-maquiller-le-cadavre-des-commerces-avec-a

Perpignan: Jean-Marc Pujol, politique de la ville et blague sur les gaz, reprendrait-i la tradition de Joseph Pujol, le fameux pétomane? par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/05/perpignan-jean-marc-pujol-politique-de-la-ville-et-blague-sur-les-gaz-reprendrait-i-la-tradition-de-joseph-pujol-le-fameux-petomane

Perpignan:Jean-Marc Pujol nous met la tête comme un compteur à gaz! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/04/perpignan-jean-marc-pujol-nous-met-la-tete-comme-un-compteur-a-gaz.html

Perpignan:Jean-Marc Pujol veut fermer le marché Cassanyes 4 jours sur 7 pour faire des économies! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/06/perpignan-jean-marc-pujol-veut-fermer-le-marche-cassanyes-4-jours-sur-7-pour-faire-des-economies-par-nicolas-caudeville.html

 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 14:30

 

Cécile Creixell était en direct pour l'archipel contre attaque pour nous présenter sa prochaine expo au Café Pam's chez Michele Larno Perrin qui débutera samedi prochain à 11h , avec notamment des portrits, dont celui de Chelsea Cunningham

Perpignan: la peintre Cécile Creixell s'expose au café Pams des demain 11h place Rigaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: la peintre Cécile Creixell s'expose au café Pams des demain 11h place Rigaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: la peintre Cécile Creixell s'expose au café Pams des demain 11h place Rigaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: la peintre Cécile Creixell s'expose au café Pams des demain 11h place Rigaud! interview par Nicolas Caudeville
Perpignan: la peintre Cécile Creixell s'expose au café Pams des demain 11h place Rigaud! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 13:33

Françoise Fiter conseillère départementale communiste au handicap analyse la situation du conseille départemental des PO avec la non élection de la socialiste Hermeline Malherbe au dernières sénatoriales. Que vont faire les communistes comme Nicolas Garcia Benaiges, avec l'augmentation mécanique de leur poids dans la majorité départementale?

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 15:14


Philippe Deblauwe, l'associer de Mohamed Smini aux Passengers, s'énerve par les travaux non stop place Rigaud , même à l'heure du repas, quand on a un restaurant et une terrasse, ça peut énerver!
Place Rigaud, les travaux ne s'arrêtent jamais, même aux horaires des repas. Après, les travaux publics pour la réfection des conduites,les travaux de l'université, ce mettent places des travaux à usage privée qui veulent profiter de l'arrivée des étudiants en centre ville. Des appartements qui pourrissaient lentement dans leur jus sont rapidement remis en état pour faire, via une culbute sur les loyers, une rapide plus value ! Les commerçants de bouche ont beau protester ,à midi le menu reste le même :poussiére et bruit !

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 16:52

Situé à la rue de la révolution française , à l'ancienne galerie de la main de fer à Perpignan, le lieu de présentation d'art contemporain 1+1+1 enchaîne depuis le printemps dernier les expositions d'artistes contemporains européens.

Rehoming
une exposition avec
Gabriele Beveridge
 Etienne Montès
Aude Pariset

C'est l'expo qui vient de vous passer sous le nez!

"Une, une, une a le plaisir de présenter l’exposition Rehoming avec
Gabriele Beveridge, Etienne Montès, et Aude Pariset.
Le rehoming est une pratique légale aux USA qui consiste à redonner à l’adoption via internet un enfant précédemment adopté. Une description de son caractère et de ses habilités est fournie, il a unprix et la transaction est déductible des impôts : « Il y a moins de formalité que pour la revente d’une voiture » précise le New York Times dans un article du 20 novembre 2013 ‘When Children Are Traded’.

L’exposition emprunte son titre à cette pratique sans pour autant en faire son sujet, seulement fredonner dans
l’espace qui rassemble les œuvres cette facette du grand projet qu’est l’humanité. Regarderen face le pire que nous pouvons faire et travailler à générer le meilleur. Observer certains des sombres aspects de l’humanité pour mieux embrasser de nouvelles constructions, de nouvelles tentatives de composer un ensemble plus juste.

Bienveillance, nom fém. : disposition affective d’une volonté qui vise le bien et le bonheur d’autrui.
Les artistes présents travaillent cette fibre qu’est l’être humain dans son individualisme et questionnent la trame collective que forme la relation qu’il entretient avec ses semblables. Rehoming encourage
le dialogue des êtres et des œuvres et tente de saisir une bribe d’humanité en quête de jours meilleurs.
Les œuvres de Gabriele Beveridge se composent de posters aux teintes passées trouvés dans quelques vitrines de salons de coiffure ou de beauté. Des visages de femmes auxquels l’artiste appose différents objets qu’elle fabrique – cadres et bulles en verre -. Sweet Rot Adoring et Untitled explorent
la poésie de l’être comme une forme de relation à l’autre. Beveridge pose un voile de douceur sur le monde en même temps qu’elle critique la construction de l’identité féminine dans l’inconscient collectif.Les images d’Etienne Montès sont autant de paysages qui s’offrent à nous. Fragments de vies, d’intentions,
de desseins, elles témoignent de la multiplicité des états de l’être et retranscrivent avec simplicité le réel.

Tirages d’époque du temps où Montès était reporter, chaque photo abrite une part d’humanité, qu’elle soit perdue,
en pleine extase, politique, masquée, quotidienne ou en devenir et révèle la force vitale qu’elle génère.

Aude Pariset présente trois ‘’tableaux’’ composés de plastique biodégradable fabriqué par l’artiste sur lequel elle imprime certains passages choisis de publicité pour des marques de luxe (Patek Philippe, Tesla,
Chopard). Les titres – Polo Brothers et Sisters in Law – associés à la présence de préservatifs,d’appâts pour la pêche et de vers de farine évoquent non sans raillerie l’héritage d’une identité familiale et mortelle. Les œuvres fonctionnent comme d’étranges portraits de famille transmettant un éventuel
patrimoine émotionnel et culturel où intérêts collectifs et individuels se côtoient voire s’entrechoquent."
Constance Barrère Dangleterre

Monsieur Jacques galerie 1+1+1 Perpignan 1 , présente l'exposition que vous avez raté! interview par Nicolas Caudeville
Monsieur Jacques galerie 1+1+1 Perpignan 1 , présente l'exposition que vous avez raté! interview par Nicolas Caudeville
Monsieur Jacques galerie 1+1+1 Perpignan 1 , présente l'exposition que vous avez raté! interview par Nicolas Caudeville
Monsieur Jacques galerie 1+1+1 Perpignan 1 , présente l'exposition que vous avez raté! interview par Nicolas Caudeville
Monsieur Jacques galerie 1+1+1 Perpignan 1 , présente l'exposition que vous avez raté! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 10:59


 
Ouf, la France a évité l’hydre fasciste au mois de mai, et ça, c’est bien, nous pouvons enfin respirer et nous mettre à la préparation des prochains Gay Olympic Games de Paris, https://www.paris2018.com/fr/. Moi, chuis hyper mais hyper mobilisé sur ou par la cause LGBTQPXYZABCDEF…, dernier rempart face au fascisme.
 
Mais là n’est pas le sujet. Tu as vu ce que font les Catalans ? Non, mais tu as bien vu ? Ces salopards sont en train ruiner nos prochaines vacances à Barcelone, la ville où il fait bon dire bonjour à Gaudi, aller déguster du pata negra à la Boqueria, boire des mojito jusqu’à la fin de la night comme à Paris ou à Berlin ou à Londres… et se faire euh.. se faire euh.. du côté de Montjuich, tu vois ce que je veux dire,faut bien que le corps exulte, évacuer le trop plein d’énergie qui nous habite.
 
Les salauds de Catalans, ils ne pensent qu’à leur gueule, de vrais égoïstes ces Catalans, des radins !! Et merde, que vont devenir les claques de la Jonquères s’ils deviennent indépendants. Je vais te dire, ils feront comme les entreprises ou les banques, il déménageront et peut-être en France !! Moi, ce qui se passe là-bas me révolte. Et puis tu as vu à quoi il ressemble Puigdemont, mais bon dieu, aucun style, il se sape chez Jules ou Célio à Perpignan ? Que vont devenir Rosas, Palamos, Port Lligat sans nous ? Avec ces indépendantistes, sûr, tu as un nouveau tiers-monde à nos portes. Les mecs, ils n’ont pas compris dans quel monde nous vivons, les Catalans, c’est les prochains migrants en Europe. C’est un monde globalisé où il faut voir grand comme le dit notre génial président. Ils faut en finir avec ces égoïsmes nationaux parce que comme le disait ce grand penseur du 21ème siècle, François Hollande, le nationalisme c’est la guerre. Ordures de Catalans, vous ne pouvez pas vivre repliés sur vous-mêmes, hors du monde, d’ailleurs, le monde, non seulement il va chez le coiffeur, M. Puigdemont (dans son nom, il y a démon !!!! Rrrahhh !!), mais en plus, il va te rattraper le monde !!
 
Franchement, je ne sais plus quoi faire, où aller en vacances cet automne… Merde, chuis révolté !!

Bientôt sur vos écran OSS 117 Barcelone ne répond plus!

Partager cet article
Repost0