Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

2 juin 2018 6 02 /06 /juin /2018 14:58

Il est près de midi place Rigaud, ça discute dur sur la terrasse des épicuriens. Soudain un coup de klaxon nous arrache à nos conversations respectives et nous force à tourner nos regards vers l'origine du bruit. La navette gratuite a passé la borne, mais se trouve bloquée par une BMW coupée noire garée en transversale de la chaussée.

Le chauffeur du minibus incite klaxonne et re-klaxonne. Le conducteur de la BMW, fait-il ses courses au Carrefour-city ?Il se passe bien  bonnes minutes avant qu'arrive son propriétaire. Alors encore un jeune des quartiers à qui les règles de civilité font défaut? Non , un adjoint à la mairie de Perpignan, qui nous dit :" j'étais en train d'aider à pousser une voiture en passe".

Et effectivement dans le lointain , on aperçoit une 4 L décapotable que poussent d'autres personnes.

Le geste de l'élu est sympathique, mais pourquoi avoir laissé sa voiture dans l’intervalle en pleine route sans warning, sans un mot ni merde?

Perpignan est une ville où les incivilités sont reines. Mais si ses élus ne donnent pas l'exemple, il est difficile d'en demander plus à ses autres mauvais sujets!  .

Voir aussi:

 

Perpignan: Jean-Marc Pujol irresponsable des" incivilités" elles proviennent du manque d'éducation des parents/donc"J'y peux rien"! par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/11/perpignan-jean-marc-pujol-irresponsable-des-incivilites-elles-proviennent-du-manque-d-education-des-parents-donc-j-y-peux-rien-par-n

Partager cet article
Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 16:07

Le glyphosate est un herbicide classé potentiellement cancérigène par l’Organisation Mondiale de la Santé. Le président Emmanuel Macron s’était engagé à interdire d’ici trois ans le glyphosate.
Pourtant une majorité des députés présents et le gouvernement ont rejeté cette interdiction, cédant à la pression du lobby agro-chimique !

Qu'on fait les députés des Pyrénées-Orientales ? Les 4 députés, les 3 députés "en marche" et le député "front national" étaient absents lors du vote  

Voir aussi:

GLYPHOSATE : QUI A VOTÉ QUOI ?
Votre député a-t-il voté pour ou contre l’interdiction ?

https://trombi-glyphosate.agirpourlenvironnement.org/?utm_source=ape&utm_medium=FB_P1

L'explication du député François Ruffin à l’absentéisme organisé par le président de l'assemblée nationale François de Rugy https://francoisruffin.fr/glyphosate/

Partager cet article
Repost0
29 mai 2018 2 29 /05 /mai /2018 16:36
https://www.lindependant.fr/2018/05/28/francois-hollande-dedicace-son-livre-a-perpignan-un-contact-direct-avec-des-centaines-de-lecteurs,3993992.php
https://www.lindependant.fr/2018/05/28/francois-hollande-dedicace-son-livre-a-perpignan-un-contact-direct-avec-des-centaines-de-lecteurs,3993992.php

Hier, l'archipel contre attaque était en direct du conseil départemental pour la dédicace "Les leçons du pouvoir" de François Hollande sur l'invitation de la librairie Torcatishttp://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2018/05/perpignan-francois-holande-l-ex-president-le-la-republique-repond-aux-questions-sur-les-evenements-de-catalogne-ses-prisonniers-et-e.

Une conférence de presse s'improvise face à la table dédicace de l'ex président de la république socialiste. Je pose la première question, puis la dernière. Mon objectif étant de faire réagir François Hollande sur les événements de Catalogne, par le billet des prisonniers politiques ou les exilés ou de la probable candidature à la mairie de Barcelone de l'ex premier ministre de François Hollande, Manuel Valls . J'avais fait de même avec Edwy Plénel la semaine précédente au cinéma Le Castillet.

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2018/05/catalogne-pour-edwy-plenel-c-est-un-drame-pour-l-europe-aujourd-hui-qu-un-desaccord-politique-sur-le-futur-de-l-espagne-et-la-place

L'objectif étant d'avoir des positions de français qui comptent pour donner une caisse de résonances favorables aux catalans pour qu'ils puissent sortir de la cuisson à l'étouffée médiatique dont ils pâtissent en France, que ce soit par ignorance ou par malhonnêteté intellectuelle. Avec la petite fenêtre de tir dont je disposais, il me fallait donc être efficace. 

Il y a eu reprise des réponses du président à mes questions, avec un bon sourçage de qui a poser les questions et pourquoi, de la part d'Equinox Radio , la radio des français de Barcelone de l'excellent Nicolas Salvado,http://www.equinoxmagazine.fr/2018/05/28/francois-hollande-catalogne/ et du Punt Avui par l'ami Aleix Renyé .http://www.elpuntavui.cat/politica/article/17-politica/1402563-per-en-francois-hollande-a-catalunya-s-ha-de-respectar-la-llei-i-la-integritat-territorial.html?cca=1 et même un site en occitan https://www.jornalet.com/nova/9797/francois-hollande-cal-una-reconeissenca-de-la-singularitat-catalana

Mais, il y en a qui reprennent l'info et sa source, comme l'homme qui a vu l'homme, qui vu l'ours!

Dans le site catalan,el National cat, la source de la question 'est pas nommée et est désignée ainsi: "  Preguntat per una periodista nord-catalana ", la question est posée par une journaliste nord-catalana...#unedernièreillusionquitombe

https://www.elnacional.cat/ca/politica/hollande-crisi-catalana-democracia_272760_102.html

Reste le cas France-Bleu Roussillon qui reprend en audio dans le journal du matin mes questions et les réponses de François Hollande, en me présentant comme "un lecteur". Genre, le gars qui passait par là et qui pose par hasard des questions pertinentes, faisant contraste à leurs questions d'ambiance, voir d’ascenseur (comme la musique du même nom) .

Par ignorance ou malignité ? 

Lorsqu'on connaît FranceBleu-Roussillon et si j'étais l'avocat qui devait prendre leur défense, je plaiderais l'ignorance sans intervalle de lucidité. Par contre si j'étais procureur, j'y verrais une certaine malveillance et mauvaise foi , lorsqu'on connaît notre passif commun.

N'auraient-ils toujours pas digéré l'article "Comment je me suis auto-radicalisé en écoutant FranceBleu-Roussillon  qui dénonçait le fait que la production musicale d'ici était quasiment absente de leur grille de programmation, ce qui pour la radio d'ici pouvait passer pour un signe de grossièreté et de provincialisme, qui n'aurait de catalan que l'accent!

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2016/01/perpignan-comment-je-me-suis-auto-radicalise-en-ecoutant-france-bleu-roussillon-par-nicolas-caudeville.html 

Partager cet article
Repost0
28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 16:11

 

L'ex président de la République François Hollande était direct du conseil départemental des PO pour dédicacer son livre "Les leçons du pouvoirs" à l'invitation de la librairie Equipe Torcatis. Il a répondu aux de la presse. L'archipel contre attaque l'a interrogé sur la situation de la Catalogne des prisonniers politiques et exilés et sur le candidature de son ancien Premier ministre Manuel Valls à la mairie de Barcelone.

L'archipel contre attaque pose la première et dernière question de cette conférence de presse improvisée au pied levé!

Partager cet article
Repost0
25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 15:47

Je ne suis pas du matin. Les gens qui me connaissent le savent. Pire encore, si je n'ai pas un café dans cornet. La veille, on m'avait appelé avant 10 heure du matin pour m'inviter à une conférence de presse. Je suis autant conférence de presse; que je suis du matin (et sans café, je ne vous dis pas) .

Parce que s'il y a bien un truc qu'on apprend dans une conférence de presse, et ben, c'est bien rien . Si le dossier de presse est bien fait, on peut bien vous l'envoyer par courriel, parce que, ce qui sera dit à la tribune, est la même chose que ce qui est dans le dossier de presse à la virgule prés . Ce qui se joue sur la tribune et aux pupitres , n'est en général que la mise en scène de l'autosatisfaction et de l'auto-congratulation qui s'en suit (parce que l'auto-congratulation rend sourd!) .

Donc, ce matin 11 heure, c'était la Casa de la Généralitat qui convoquait en association avec la mairie de Perpignan. 

Je passe les portes , salue des gens en francés i català , si us plau. J'avise le premier rang (pas parce que je suis fayot, c'est quand même plus pratique pour filmer , en direct ou pas) et, je vois que les deux premières rangées sont marquées réservées ( c'est pas pratique, des chaises qui ont de la pudeur dans une conf de presse! )

Je m'assoie donc au troisième rang. Les gens qui commencent à remplir la salle outre le directeur de la casa de la Généralitat le molt honorable senior Puigvert et son équipe, des membres de la mairie de Perpignan dont l'adjoint à la culture Michel Pinell et la directrice des affaires catalanes qui a le même nom que le théâtre municipal qui va devenir un amphithéâtre de droit en 2020 (dit-on) , aussi des représentants d'associations catalanes subventionnées (je suppose, sans quoi, pourquoi se déplacer, ha peut être le buffet?) , foin de Ramon Faura...

Depuis mon troisième rang , pour m'égayer avant que cela commence, je consulte mon fil d'actualité sur Face Book. Et là qu'elle n'est pas surprise de trouver un article de l'Indépendant signé de l'ami Julien Marion qui me "spoïlait" le contenu de la conférence de presse (il avait eu l'information la veille au conseil municipale) .

https://www.lindependant.fr/2018/05/25/perpignan-un-opera-sera-projete-sur-la-place-gambetta-depuis-barcelone,3993056.php

Histoire de faire un bon mot, j'attire l'attention de l'ouvreuse qui place les gens dans la salle par ordre d'importance ,pour lui signifier en catalan ma trouvaille sur Facebook. Je ne sais pas si alors, elle m'avait adressé un regard de mépris ou pas de regard du tout pour me renvoyer à mon insignifiance, toujours est-il que n'ayant pas accès à du café (Les bédouins yéménites eux, en guise d'hospitalité offre un excellent café à la cardamome ) et connaissant le contenu et l'information, je me suis dit que ma présence n'avait aucune utilité et qu'il me fallait d'urgence boire mon café aux épicuriens.

D'une, je ne comprends pas que, avec ma réputation on me convoque pour ce type représentation, toute catalane qu'elle fut , tant il y a longtemps que j'ai remisé ma perruque poudrée et mon tabac à priser. 

Deux, ce soutient à la diffusion sud catalane, hors Sant Jordi, ne saurait me faire oublier que le meilleur service à rendre à la Catalogne menacée, eut-été que le festival de photojournalisme Visa pour l'image consacra au moins une exposition sur les événements de Catalogne . Ce qui aurait donner aux catalans un point de mire aux appareils photo des reporters du monde entier .

https://www.lindependant.fr/2018/05/18/pas-de-reportage-sur-la-catalogne-a-visa-pour-limage,3991060.php

Mais c'est à cela que l'on reconnait un festival parisien en province, avec de l'argent local, il n'est là que pour organiser la goberge alcoolisée d'un entre-soi qui ne souhaite mourir pour ses idées, que de mort lente! C'est bien facile de dénoncer la Russie et le Venezuela, parce que pour paraphraser Nixon, se sont des salopards, mais pas les nôtres...  

Visa pour l'image, c'est la France, ses banques (les mêmes qui ont investi dans le sauvetage des banques espagnoles) et pour ses raisons , comme pour la Grèce, il ne s'agit plus de démocratie, de liberté d'expression, de devoir d'informer etc. Et déjà qu'ils n'aiment pas le mot "peuple", alors si vous y rajoutez le mot "catalan" : alors là! 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2018 4 24 /05 /mai /2018 18:27

MARDI 22 MAI 19 h30 Séance ciné-Tract en animée parl'historien Tangui Perron https://www.humanite.fr/culture/tangui-perron-un-engagement-politique-et-cinematographique-505419 à l'institut Jean Vigo Le joli mois de mai, qui ne se limite pas à la France. En même temps, d’autres professionnels engagés signaient divers Ciné-tracts, pour promouvoir leurs idées ou dénoncer les brutalités des forces de l’ordre, là aussi en France et à l’étranger.

Nous avons rencontré sur une terrasse de Perpignan cet historien engagé. On a causé de 68, de l'histoire des luttes, de leurs victoires, de leurs échecs, du service public, des cheminots, de Gaston Caudeville, des syndicaliste du cinéma, de résistance. Du livre "L'écran rouge"
qui était sous sa direction:"  Syndicalisme et cinéma de Gabin à Belmondo"

Et puis on s'est salué en camarade et on on a repris nos chemins respectifs et les sillons qu'on tentait d'y creuser

Perpignan: pour l'historien Tangui Perron la lutte des cheminots, c'est comme un rail movie! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 18:01

Edwy Plenel: "Avui és una tragèdia per a Europa que un desacord polític sobre el futur d'Espanya i el lloc de Catalunya provoca uns empresonaments fermes".
Plenel va dirigir Le Monde entre 1996 i 2004. En desacord amb altres dirigents del diari sobre els riscos d'una pèrdua de la seva independència, va dimitir de les seves responsabilitats el novembre de 2004, abans de deixar definitivament de Le Monde el 31 d'octubre de 2005. Dos anys més tard, el 2007, anuncia el llançament de Mediapart, un diari totalment digital, participatiu i independent, que veu la llum el 16 de març de 2008. És el director de publicació. Sense publicitat, vivint només d'abonaments dels seus lectors i refent el reconeixement per les seves investigacions independents, Mediapart va sobrepassar els 100.000 abonats el 2014.
Edwy Plenel estava a Perpinyà el dissabte passat com a convidat d'una conferència al cinema Castillet conduït pel llibreter Kevin Courtois sobre el tema de Maig 68. La primera pregunta d’en Nicolas Caudeville va ser sobre les conseqüències del referèndum a Catalunya, l'aplicació de aticle 155 pel govern espanyol i l'empresonament de l'ex govern de la Generalitat de Catalunya, així com representants del món associatiu, o del seu exili. Això forma part de la idea de "quina democràcia, per a quina Europa?"
Plenel va dir que el nacionalisme català és més complex qu’un nacionalisme tancat, que exclouria i recorda que la major manifestació de la solidaritat a favor dels exiliats a Europa, va tenir lloc l'any passat a Barcelona. Així argumenta l’especificitat d'aquest renaixement del nacionalisme català, de la seva diversitat i dels seus aliats a l'esquerra. Edwy Plenel també va comparar els problemes de Nova Caledònia i Catalunya argumentant que França: "és l'últim poder colonial directe del món ...", posant-ho en perspectiva amb el futur referèndum del proper mes de novembre a Nova Caledònia

Partager cet article
Repost0
22 mai 2018 2 22 /05 /mai /2018 15:02


Laurent André, l'homme orchestre était en direct de l'archipel contre attaque pour présenter son label de musique Fatcatrecords et sa ligne de vêtements Fatcat wear. Ingénieur du son, producteur de musique , de vêtements , musicien de son groupe Zarma Fraulein il n'est pas humain, c'est un couteau suisse. Dans l'interview outre ses multiples activités, on parle de culture locale: vitrine culturelle ou miroir aux alouettes (pour ce qu'il en reste) . Mais avant d'écouter l'interview allez voir son site https://www.fatcatland.com/  

https://www.fatcatland.com/

Perpignan: Laurent André, le master-chef de l'univers Fatcatland! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
21 mai 2018 1 21 /05 /mai /2018 15:50

Rencontre avec EDWY PLENEL président et cofondateur de Mediapart Mai 1968 Mai 2018 : Quel héritage ? #50ans Autour du livre des éditions de l'atelier : Mai 68 par celles et ceux qui l'ont vécu.par la librairie du Parti Pris de Kévin Courtois .https://blogs.mediapart.fr/edwy-plenel/blog/210318/mai-68-une-histoire-participative

Perpignan: vidéo de la conférence avec Edwy Plénel au cinéma le Castillet!
Perpignan: vidéo de la conférence avec Edwy Plénel au cinéma le Castillet!
Perpignan: vidéo de la conférence avec Edwy Plénel au cinéma le Castillet!
Perpignan: vidéo de la conférence avec Edwy Plénel au cinéma le Castillet!
Perpignan: vidéo de la conférence avec Edwy Plénel au cinéma le Castillet!
Perpignan: vidéo de la conférence avec Edwy Plénel au cinéma le Castillet!

Voir aussi:

 

Catalogne: pour Edwy Plenel:" c'est un drame pour l'Europe aujourd'hui qu'un désaccord politique sur le futur de l'Espagne et la place de la Catalogne se traduise par des emprisonnements fermes." article,interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2018/05/catalogne-pour-edwy-plenel-c-est-un-drame-pour-l-europe-aujourd-hui-qu-un-desaccord-politique-sur-le-futur-de-l-espagne-et-la-place

Partager cet article
Repost0
20 mai 2018 7 20 /05 /mai /2018 22:29

Edwy Plénel était présent à Perpignan samedi dernier , dans le cadre d'une conférence au cinéma le Castillet à l'invitation de Kévin Courtois de la libraire du "parti pris"  sur le thème de Mai 68 et maintenant .A l'occasion des questions du public, la première question fut (et de notre part) sur le thème des conséquences du référendum en Catalogne, de l'application de l'aticle 155 par le gouvernement espagnol et de l'emprisonnement d'anciens membres du gouvernement de la Généralitat de Catalogne, ainsi que des représentants du monde associatif, ou de leur exil . Ceci s'inscrivant dans l'idée de "quelle démocratie, pour quelle Europe?"
Selon Edwy Plenel:" c'est un drame pour l'Europe aujourd'hui qu'un désaccord politique sur le futur de l'Espagne et la place de la Catalogne se traduise par des emprisonnements fermes."

"Que c'est un drame pour l'Europe aujourd'hui, que se dire qu'un désaccord sur l'avenir politique espagnol . Et la façon d'organiser  son futur et la place la Catalogne dans cet état se traduisent par des emprisonnements fermes , alors qu'il s'agit de désaccords politiques, de désaccords d'opinion." 

En rappelant au début de son intervention que :"Le nationalisme catalan est plus complexe qu'un nationalisme, qui serait fermé, qui serait d'exclusion. Je rappelle que la plus grande manifestation de solidarité en Europe, a eu lieu l'an dernier à Barcelone http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/02/18/a-barcelone-manifestation-geante-pour-l-accueil-des-refugies-en-espagne_5081911_3214.html. Et donc la spécificité de cette renaissance du nationalisme catalan, de sa diversité et variantes, de ses alliés de gauche ."

Edwy Plenel répond à Nicolas Caudeville et compare la problématique de la Nouvelle-Calédonie et celle de la Catalogne.

Arguant que la France:"est la dernière puissance coloniale directe du monde.." le mettant en perspective avec le futur référendum de novembre prochain en Nouvelle-Calédonie.

 

Partager cet article
Repost0