Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 12:38

"La « gauche qui ne trahit pas » parlant avec la « gauche qui est clairement à droite »
Bref, quand t'es nul, que tu ne connais pas la ville où tu te présentes et que tu n'as ni idée ni programme tente l'écologie, sur un malentendu ça peut le faire."  de Philippe Poisse in "Constations sur le climat"

“J'appelle raisonnable celui qui accorde sa raison particulière avec la raison universelle, de manière à n'être jamais trop surpris de ce qui arrive et à s'y accommoder tant bien que mal. ”
De Anatole France / Le Petit Pierre


"Guillaume de Baskerville : Mais qu'y a-t-il de si inquiétant dans le rire ?
Jorge : Le rire tue la peur, et sans la peur il n'est pas de foi. Car sans la peur du diable, il n'y a plus besoin de Dieu.
Guillaume de Baskerville : Mais vous n'éliminerez pas le rire en éliminant ce livre.
Jorge : Non, certes. Le rire restera le divertissement des simples. Mais qu'adviendra-t-il si, à cause de ce livre, l'homme cultivé déclarait tolérable que l'on rie de tout ? Pouvons-nous rire de Dieu ? Le monde retomberait dans le chaos." Le nom de la Rose Umberto Ecco

 

Laura Tournand était en direct sur l'archipel contre-attaque pour parler de la marche pour le climat de samedi samedi 14h30 place République à Perpignan . L'orage a menacé la marche qui a quand même eu lieu.Mais au seing de la marche pour le climat,il y eut la marche pour le réchauffement climatique de la gauche pour l'arrêt de la fonte des votes .

Qui est donc pris en sandwich par le couple Malherbe sur la photo de Philippe Poisse? C'est le fameux Sofian Hakiki avocat  de Vincent Martinez, ex-délégué syndical CGT d'Air France, a été licencié pour avoir arraché la chemise d'un des cadres dirigeants de la compagnie, en 2015. L'avocat ne serait pas un parachuté , puisqu'il reviendrait là où il a de la famille:ici

.Hakiki, c'est le nouveau "nom de la rose"

Suite à la création de "respire " initier par  Ségolène NEUVILLE Secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion ,ex-députée, toujours conseillère départementale et secrétaire du parti socialiste 66 qui avait la dynamique d'un tuberculeux en fin de parcours :"début février, la gauche perpignanaise lance une association nommée Respirer pour répondre à une inquiétude grandissante pour l’avenir de Perpignan de certains militants et sympathisants. Au premier rang desquels, Ségolène Neuville https://www.lindependant.fr/2018/11/07/perpignan-respirer-vla-segolene-neuville,4827865.php, première secrétaire départementale du Parti socialiste et Hermeline Malherbe, présidente socialiste du Conseil départemental."

https://madeinperpignan.com/association-respirer-segolene-neuville-et-la-gauche-catalane-retiennent-leur-souffle/

les socialistes n'arrivaient pas à se résoudre à laisser une autre gauche tenter sa chance...

Être de gauche en vrai, c'est fatigant, faire de gauche: c'est plus simple! La gauche n'est plus une pensée mais une manière de s'habiller en ville pour dire ses élégances morales!

Les socialistes ont depuis l'arrivée de Macron fait la supernova, sauf qu'il n'y a qu'eux qui croient qu’après leur mort leur lumière continue de résonner dans l'univers électoral comme un canard sans tête! Tant il est vrai qu'ils ont pour devise cette phrase de Cioran: "Ne nous suicidons pas tout de suite, il reste encore quelqu'un a décevoir!"

Toujours est-il que Sofian Hakiki voyant les drapeaux du NPA, s'est approché pour se présenter à eux en ces termes: "Je suis gauche qui ne trahit pas » alors qu'il se murmure déjà qu'au deuxième tour des municipales les socialistes se rallieraient au candidat de "La république en marche" Romain Grau contre la non présentation de candidats dans d'autres villes ou villages du département! Il y a des histoires qui commencent par des esquisses de faims tragiques...

Au fait, des nouvelles de Philippe Assens et de Jean Codognés!?

Les bruits courent vite en période électorale, puisqu'ils courent à la vitesse du son,vitesse de propagation des ondes sonores 1234,8 km/h.Il se dit que Philippe Assens (LFI du nord, puisque Francis Daspe est à la LFI du Sud) ferait alliance et binôme avec la vice présidente de la région Occitanie EELV Agnès Langevine (Madame Codognés dans la vie civile) après une rencontre avec le talentueux  monsieur Jean .

Donc de loin comme ça trois listes aromatisées à la gauche pour les municipales perpignanaises.

On a le noms des chevaux, mais on a toujours pas le programme de chaque cheval à part le fait que les électeurs votent en masse pour eux...

 

Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre
Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre

Crédit photo Philippe Poisse Marche pour le climat Perpignan 21 septembre

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2019 4 19 /09 /septembre /2019 16:56
Vinoscopie n'3 en direct de l'Ubu avec Jean Lhéritier avec Mireille Ribière Ribière du domaine Ferrer Riviére et le domaine du Lendemain qu'elle est en train de créer à Terrats dans les Aspires. Dois-je préciser que ce serait bien que vous partageassiez. Prochain Vinoscopie Domaine Amagat Pierre Danoy
 
Vinoscopie 3:Mireille ferrer Ribière domaine du Lendemain par Jean Lhéritier
Vinoscopie 3:Mireille ferrer Ribière domaine du Lendemain par Jean Lhéritier
Vinoscopie 3:Mireille ferrer Ribière domaine du Lendemain par Jean Lhéritier
Vinoscopie 3:Mireille ferrer Ribière domaine du Lendemain par Jean Lhéritier
Vinoscopie 3:Mireille ferrer Ribière domaine du Lendemain par Jean Lhéritier
Vinoscopie 3:Mireille ferrer Ribière domaine du Lendemain par Jean Lhéritier
Vinoscopie 3:Mireille ferrer Ribière domaine du Lendemain par Jean Lhéritier
Partager cet article
Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 17:21
"
 
 
A l’inverse de l’optimisme affiché du mythe du progrès, les sociétés spectaculaires contemporaines ne mettent en scène que des scénarios futuristes terrifiants. Ces sociétés ont développé, dans un strict souci de domination, une approche chaotique du futur. Ce devenir chaotique se traduit par une crainte de l’avenir et un rejet de la singularité au profit de la répétition"

L'archipel contre attaque était au deux bout de la ligne de lutte pour le train de fret Perpignan Rungis ; d'abord le 5 juin en pleine semaine professionnelle Visa pour l'image à la construction et la projection d'un documentaire place Rigaud, la conférence de presse CGT and friend pour la défense du train. Et lundi, pour filmer la base CGT interrompant la réunion du directeur national du fret SNCF monsieur Derlincourt

tentant d'instaurer un dialogue sur l'avenir du train. Le sieur Derlincourt a commencé par dire "Je suis le marché" au sens de suivre.Puis il a dit qu'il se resserrait sur son corps de métier "la traction" pas le transport ferroviaire (comme il n'y a plus de journaliste, mais des créateurs de contenus) ; Et puis il a ré-enchaîné sur le "marché" (GROSS MALHEUR DAS KRIEG) le tout sur un ton contenu et amidonné comme le gang des chemises blanches technos dont il semblait être le leader. La cgt cheminots, cheminots retraités et autres corps de métier au voix gouailleuses et tonitruantes avec la téciture de l'humanité dans sa réalité sécrétionnelle  , face à la froideur technoïde .

dialogue de sourds avec le pourquoi du comment. "Je suis le marché" commença le sieur Derlincourt, pour terminer à propos du fait qu'il soit dans un service public :'le service public ne peut rien face à des trains vides ! "

 

 

 

Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Train de fret Perpignan Rungis : toujours sur le fil du rasoir pour sa pérennité malgré le ''choix du marché'' que fait la direction de la SNCF! vidéo interviews et articles par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2019 7 15 /09 /septembre /2019 20:53
Visa pour l'image, il n'y a pas eu que des expositions photos en "IN" ou en "OFF"; l'institut Jean Vigo de Perpignan autrement dit sa cinémathèque https://www.inst-jeanvigo.eu/ proposait des documentaires sur l'actualité récente , qui exploraient au travers de l'oeil de ses réalisateurs des moments historiques avec un pas de coté, mais en profondeur sur des sujet comme des occupations d'usines où la guerre civile en Libye.
L'institut Jean Vigo a demandé au théoricien critique , auteur de "Résistance au chaos" Jordi Vidal https://www.babelio.com/auteur/Jordi-Vidal/13403et à Nicolas Caudeville de l'archipel contre attaque de co interviewer les réalisateurs Lech Kowalski https://fr.wikipedia.org/wiki/Lech_Kowalski  
 
En direct pour l'archipel contre attaque avec le réalisateur Lèch Kowalski pour son documentaire présenter ce soir à l'institut Jean Vigo :on va tout péter
 
"Tomorrow Tripoli" la chute de Khadafi un documentaire par Florent Marcie maintenant à l’institut Jean Vigo àl. Arsenal a Perpignan. t interview en direct pour l'archipel contre attaque. Florent Marcie documentariste qui a couvert tous les théâtres militaire (la chute de Céaucescu) et a fini juste par se prendre un projectile à Paris https://www.youtube.com/watch?v=jryQKjRbCDU on parle aussi d'intelligence artificielle, des gilets jaunes, des conditions du réel dans la représentation de la réalité: bref c'est vraiment passionnant
Perpignan!Visa pour les documetaristes Lech Kowalski et Florent Marcie à l'institut Jean Vigo! interview par Jordi Vidal et Nicolas caudeville
Perpignan!Visa pour les documetaristes Lech Kowalski et Florent Marcie à l'institut Jean Vigo! interview par Jordi Vidal et Nicolas caudeville
Perpignan!Visa pour les documetaristes Lech Kowalski et Florent Marcie à l'institut Jean Vigo! interview par Jordi Vidal et Nicolas caudeville
Perpignan!Visa pour les documetaristes Lech Kowalski et Florent Marcie à l'institut Jean Vigo! interview par Jordi Vidal et Nicolas caudeville
Perpignan!Visa pour les documetaristes Lech Kowalski et Florent Marcie à l'institut Jean Vigo! interview par Jordi Vidal et Nicolas caudeville
Perpignan!Visa pour les documetaristes Lech Kowalski et Florent Marcie à l'institut Jean Vigo! interview par Jordi Vidal et Nicolas caudeville
Perpignan!Visa pour les documetaristes Lech Kowalski et Florent Marcie à l'institut Jean Vigo! interview par Jordi Vidal et Nicolas caudeville
Partager cet article
Repost0
15 septembre 2019 7 15 /09 /septembre /2019 13:35

"La définition de la folie, c'est de refaire toujours la même chose, et d'attendre des résultats différents." – Albert Einstein.

" Les imbéciles ne prêtent attention qu'à ce qui leur fait peur. "
Georges Bernanos ; Lettre aux Anglais (1942)

"colonel, cette fois, on y va pour gagner?" John rambo, in "Rambo ii"

Hier je sortais de mon bureau place Rigaud à Perpignan, sur la place était organisé un grand "raout" de la gauche qui souhaitait se rassembler pour faire une plateforme citoyenne et une liste pour les municipales.Prés de 200 personnes s'étaient réunies , ce qui n'est pas rien sur le sujet politique et municipal en particulier, d'autant qu'on n'offrait pas de buffet: il fallait donc y croire.

Mais là où se niche le diable , c'est que la majorité des présents avaient bien plus de 60 ans: les scories des partis ou des associations de gauche de ma jeunesse.

https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/choisir-un-hebergement/vivre-dans-un-etablissement-medicalise/les-ehpad

Ils ressassaient les vieux discours que dans leurs vies courantes, ils n'étaient pas foutus de s'appliquer à eux même; universalisme de bazar, générosité en solde chez Franprix, invocation d'une histoire dont ils n'ont que la mémoire parcellaire.Ils se réanimaient un peu lorsqu'ils évoquaient le danger de l'extrême droite, eux qui n'avaient jamais lu  ou compris "l'étrange défaite" de marc Bloch https://www.franceculture.fr/emissions/avoir-raison-avec-marc-bloch/letrange-defaite. Une liste de guerres perdues, qu'il aurait été essentiel de gagner! Les mêmes qui n'avaient su se mobiliser pour empêcher de fermer les beaux arts ou l'arrêts des trains de fret Perpignan/ Rungis

Mais ils étaient heureux, ils avaient pu se compter. Ils n'étaient pas plus troubler par l'absence massive de la jeunesse.

Et le peu de représentants de la jeunesse qui prirent la parole avaient l'haleine aussi chargée du suranné qui a le doux parfum de la "moraline" .

Dans l'assemblée à l'écoute, il y avait des représentants du parti socialiste (et simultanément employés directe ou indirecte du conseil départementale) qui ont du se rassurer et se conforter sur l’hypothèse du parachutage de la candidature de Sofiane Hakiki, l'avocat des salariés d'Air France au moment de l'affaire de "la chemise déchirée" qui a de la famille ici.https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/affaire-de-la-chemise-arrache-on-a-pris-des-personnes-au-hasard-regrette-un-avocat-de-deux-syndicalistes-poursuivis-1046231.html

Moralité, préparez vous à une élection uniquement dirigée à droite avec pour seul projet politique le BTP

et ses dégâts collatéraux (voir mon prochain ouvrage: "Perpignan ou le BTP comme seule explication du monde, la rente comme projet politique!" ) . Quand le bâtiment va, tout va! sur l'os de Perpignan, il ya encore a gratter sans quoi, il n'y aurait pas autant de candidat...

Heureusement au même moment à la table d'à coté une jeune femme et un jeune homme parlaient de couleurs pour repeindre les murs d'un appartement comme Figaro mesurait l'espace du futur lit nuptial dans "les noces de Figaro" : un peu de poésie...

L'expérience est une invention des vieux qui met les jeunes en colère.
Georges Bernanos ; L'imposture (1927)

 

 

 

Perpignan / Municipale 2020: j'ai vu la gauche sortir de l'EHPAD pour une liste de soins palliatifs! par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
10 septembre 2019 2 10 /09 /septembre /2019 15:12

Emmanuel Vire journaliste à Géo (groupe Prisma Media), secrétaire général du SNJ-CGT, qui a subi une perquisition à son domicile le mercredi 28 novembre à l’heure du laitier.

Les services de police sont venus prendre chez lui une brosse à dent dans le but d’effectuer un prélèvement ADN dans le cadre d’une enquête concernant l’envoi de lettres anonymes avec menaces de mort à plusieurs salariés du groupe Prisma. Comme d’autres salariés, le délégué syndical du SNJ-CGT avait refusé un prélèvement salivaire, en considérant justement comme « totalement anormal que le délégué syndical CGT ainsi que plusieurs élus du personnel soient parmi les premiers convoqués, comme si nous étions automatiquement suspects ».

Emmanuel Vire secrétaire général snj CGT journaliste était en direct pour l'archipel contre attaque pour présenter l'exposition sur le train de fret à l'ancienne école des beaux-arts de Perpignan et le documentaire sur le même sujet:jeudi soir à 21h place Rigaud en grand écran sur la bourse du travail
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2019 7 08 /09 /septembre /2019 17:11
Sérigraphie haute définition – reproduction de l’original  Format A3  Tirage limité  Signés par l’auteur ! Jan Bucquoy
Slip n°2 Manuel Valls par Jan Bucquoy
 

Jean Lhéritier était en direct pour l'archipel contre attaque pour passer un Bram, autant dire un coup de gueule en catalan, pour dénoncer 3 hommes politiques Manuel Valls Romain Grau et le président de l'assemblée nationale Ferrand donr il faut distinguer s'ils sont des imbéciles ou des crétins sur la tribune des 52 députés qui contestent le caractère démocratique du royaume d'Espagne http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2019/09/tribune.aucun-deputes-lrem-des-po-n-a-signe-la-tribune-comme-52-deputes-francais-protestantt-contre-la-repression-des-elus-catalans quant à l'incarcération des 9 prisonniers politiques catalans en prison préventive depuis 2 ans

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2019 2 03 /09 /septembre /2019 00:58
Sur 3 députés LREM en Pyrenees-Orientales  :

 : Laurence Gayte, Sébastien Cazenove et Romain Grau. Aucun n'a signé la tribune en faveur des Prisonniers politiques catalans !

https://www.lejdd.fr/International/Europe/tribune-52-deputes-francais-protestent-contre-la-repression-des-elus-catalans-en-espagne-3916972

"

    52 députés demandent que cesse "la répression contre les élus catalans"

Paris, 31 août 2019 (AFP) - 22h00 heure de Paris - Cinquante-deux députés français de gauche et du centre demandent dans une tribune à paraître dimanche dans le JDD que cesse la "répression contre les élus catalans", alors que certains indépendantistes sont emprisonnés et d'autres exilés pour avoir organisé un référendum d'autodétermination en 2017.

"En raison de leurs choix politiques, pour avoir voulu organiser un vote, des élus sont emprisonnés, exilés, et risquent d'être condamnés à de lourdes peines de prison", écrivent ces députés, majoritairement issus des groupes UDI, "Libertés et territoire", La France insoumise et GDR (communiste).

"Le respect des règles institutionnelles est une chose, mais nous considérons que le débat politique ne saurait être tranché par la répression, par des atteintes aux droits des personnes, par une forme de délit d'opinion", poursuivent-ils.

"Comme de nombreuses voix en Espagne et ailleurs, nous en appelons à l'apaisement des tensions et à la fin des mesures arbitraires qui frappent des élus du suffrage universel", concluent-ils.

Le président de l'UDI Jean-Christophe Lagarde, le secrétaire national du PCF Fabien Roussel, le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, les anciennes ministres Marie-George Buffet (PCF) et Sylvia Pinel (PRG), le député Régis Juanico (Générations) font notamment partie des signataires.

Le principal procès de la tentative de sécession de la Catalogne en octobre 2017 s'est achevé en juin. Douze indépendantistes dont l'ancien vice-président de la région Oriol Junqueras y risquent jusqu'à 25 ans de prison. Le verdict devrait être connu à l'automne.

Liste des signataires :

Jean-Félix Acquaviva (LT, Haute-Corse), Sophie Auconie (UDI, Indre-et-Loire), Clémentine Autain (FI, Seine-Saint-Denis), Huguette Bello (GDR, La Réunion), Ugo Bernalicis (FI, Nord), Pascal Brindeau (UDI, Loir-et-Cher), Moetai Brotherson (GDR, Polynésie), Alain Bruneel (GDR, Nord), Marie-George Buffet (GDR, Seine-Saint-Denis), Michel Castellani (LT, Haute-Corse), André Chassaigne (GDR, Puy-de-Dôme), Jean-Michel Clément (LT, Vienne), Paul-André Colombani (LT, Corse-du-Sud), Éric Coquerel (FI, Seine-Saint-Denis), Alexis Corbière (FI, Seine-Saint-Denis), Pierre Dharréville (GDR, Bouches-du-Rhône), Jeanine Dubié (LT, Hautes-Pyrénées), Frédérique Dumas (LT, Hauts-de-Seine), Jean-Paul Dufrègne (GDR, Allier), Elsa Faucillon (GDR, Hauts-de-Seine), Caroline Fiat (FI, Meurthe-et-Moselle), M'jid El Guerrab (LT, Français établis hors de France), Régis Juanico (PS, Loire), Sébastien Jumel (GDR, Seine-Maritime), Manuéla Kéclard-Mondésir (GDR, Martinique), Bastien Lachaud (FI, Seine-Saint-Denis), Jean-Christophe Lagarde (UDI, Seine-Saint-Denis), François-Michel Lambert (LT, Bouches-du-Rhône), Michel Larive (FI, Ariège), Jean-Paul Lecoq (GDR, Seine-Maritime), Jean-Luc Mélenchon (FI, Bouches-du-Rhône), Paul Molac (LT, Morbihan), Jean-Philippe Nilor (GDR, Martinique), Danièle Obono (FI, Paris), Bertrand Pancher (LT, Meuse), Mathilde Panot (FI, Val-de-Marne), Stéphane Peu (GDR, Seine-Saint-Denis), Sylvia Pinel (LT, Tarn-et-Garonne), Loïc Prud'homme (FI, Gironde), François Pupponi (LT, Val-d'Oise), Adrien Quatennens (FI, Nord), Jean-Hugues Ratenon (FI, la Réunion), Muriel Ressiguier (FI, Hérault), Fabien Roussel (GDR, Nord), Sabine Rubin (FI, Seine-Saint-Denis), François Ruffin (FI, Somme), Maina Sage (UDI, Polynésie), Gabriel Serville (GDR, Guyane), Bénédicte Taurine (FI, Ariège), Philippe Vigier (LT, Eure-et-Loir), Hubert Wulfranc (GDR, Seine-Maritime), Michel Zumkeller (UDI, Territoire de Belfort).

Un communiqué de presse issu du président LREM de l'assemblée communique:

"qu'il tient à rappeler son attachement à l'unité et l'intégrité de notre voisin européen , ainsi qu'au respect de son cadre institutionnel .

Il a tenu à renouveler ce jour à l'ambassadeur du Royaume d'Espagne en France sa pleine confiance à l'égard des autorités espagnoles, où tout débat s'épanouit dans une démocratie respectueuse de l'état de droit et des libertés individuelles"

Pour  les Municipales 2020 à  le catalaniste Jordi Vera @ouiaupayscat demande à voter Romain Grau. INCOMPRÉHENSIBLE !!

Définitivement la "République en Marche" au pouvoir n'aime ni les gilets jaunes, ni les rubans jaunes!

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2019 7 01 /09 /septembre /2019 23:34

Vinoscopie le portrait d'un vigneron par Jean Lhéritier invité Julien Ditté, :domaine Amistat, Tressére, cave à Bages http://www.amistat.news/

Adresse : 1 Avenue Jean Jaurès, 66670 Bages Téléphone : 06 16 82 22 04

Vinoscopie 2 Julien Ditté, :domaine Amistat, Tressére, cave à Bages par Jean Lhéritier à l'Ubu
Vinoscopie 2 Julien Ditté, :domaine Amistat, Tressére, cave à Bages par Jean Lhéritier à l'Ubu
Vinoscopie 2 Julien Ditté, :domaine Amistat, Tressére, cave à Bages par Jean Lhéritier à l'Ubu
Vinoscopie 2 Julien Ditté, :domaine Amistat, Tressére, cave à Bages par Jean Lhéritier à l'Ubu
Vinoscopie 2 Julien Ditté, :domaine Amistat, Tressére, cave à Bages par Jean Lhéritier à l'Ubu
Partager cet article
Repost0
31 août 2019 6 31 /08 /août /2019 16:25

Chronique d’un citoyen concerné par Ladislas : J’comprends plus rien
J’reviens de States. J’étais à New York, tu peux pas savoir toi qui es perpignanais, mais New York,c’est top. C’est la ville de la verticalité et du mouvement perpétuel, c’est la ville qui ne dort jamais contrairement à la grosse et paresseuse Perpignan. Et puis c’est une ville de haute culture, le MET, le MoMA, le Whitney Museum, le Guggenheim… C’est tout simplement pas croyable.

Et puis même le Bronx se boboïse (y a de l’espoir pour Saint Jacques dois-tu te dire fort injustement) et Brooklyn est le quartier hype et branché du moment. Ils font tout en circuit court à Brooklyn, la bière, les fringues made in Brooklyn. J’adore même si j’adore Manhattan, acheté 24 dollars de l’époque aux Indiens qui la peuplaient. Rah, les cons ! Franchement, si j’avais à demander l’asile politique, ce serait à New-York, pas aux States. En plus, j’y étais en pleine affaire Epstein, c’est mon côté midinette, j’aime bien
les mecs qui ont réussi, qui sont les amis des puissants et Jeffrey était sacrément bon dans ces deux domaines. Franchement, quel porc le mec mais je comprends pas, s’il les aime jeunes et jolies,pourquoi il fait pas comme tout le monde (et comme moi) en allant en Thaïlande, le pays du sourire ?
Seul défaut à New York : les pauvres. Ils sont trop visibles, ils sont partout, même à Manhattan, et tu les sens plus énervés qu’à Paname, probablement parce qu’ils sont camés jusqu’aux yeux avec de mauvais produits, type héro ou crack. Sont pas comme moi, ces pauvres, ils prennent pas de weed oude coco…, normal, ils sont pauvres et ils sont bêtes, il leur manque 10 minutes de cuisson. C’est pas
du racisme de classe, man, c’est un fait objectif, les pauvres sont cons, sinon, ils ne seraient pas pauvres.

Bon, y a juste un truc flippant aux States, c’est le Trump la mort, pas du tout aimé par les new-yorkais branchés comme moi, mes potes.

Je sens qu’il va être réélu en 2020 et ça, c’est pas bon quand les populistes sont au pouvoir, regarde l’Italie, ça gadouille. Moi, ça me fait flipper. Le mec est tout de même un facho de première, prêt à déclencher une guerre avec l’Iran ou des guerres commerciales avec la Chine. Et puis, il aime pas les migrants. Et ben ce mec, qui est un crétin des Appalaches, est en
passe d’être réélu à la tête de la première puissance mondiale.

J’comprends plus rien. Et franchement, j’ai peur.

Remarque, j’comprends plus rien non plus à Emmanuel, notre dieu-qui-guérit. Il a vraiment fait un G7 top moumoutte. Mais qu’est-ce qu’il fait à se rapprocher du fasciste Poutine en le recevant sur son lieu de vacances ? Parce que en 2017 et 2018, notre dieu-qui-guérit, Emmanuel, il savait lui dire son fait au facho Poutine : critiques de RT et Sputnik, renvoi de diplomates suite à l’affaire Skripal… et tout à coup, il fait ami-ami avec Poutine, qui est en train de réprimer son opposition…

J’comprends plus rien. Comment tu expliques un tel revirement chez notre dieu-qui-guérit ? Peut-être qu’il se sent seul ou mal entouré avec Merkel et Trump la mort, peut-être a-t-il peur du péril jaune ? Je ne sais pas, je ne peux pas croire qu’il soit influencé par de supposés visiteurs du soir ou que les séides de Poutine, possèdent des documents compromettants sur lui, mais si toi, tu sais, alors réponds-moi
parce que dans notre presse habituellement d’un si bon niveau et pas du tout courtisane, je n’ai pas découvert l’once d’un questionnement sur ce soudain revirement, qui me déçoit personnellement.
Faut être dur avec les fachos comme Poutine, sinon, ils te bouffent tout cru.

Au fait, j’ai quitté le bureau des légendes, je ne suis plus une légende de bureau parce que ce que la série ne dit pas c’est que c’est payé une misère et que perso, j’ai un sacré train de vie. J’ai donc rejoint, la mort dans l’âme moi qui voulais me rendre utile au pays et à notre dieu-qui-guérit, après avoir travaillé pour une banque d’affaire sur les fusions-acquisition, notamment Alstom/General
Electric, un grand groupe pétrolier anglo-saxon dont je me dois de taire le nom pour ne pas faire de publicité dans l’Archipel.

Chronique d’un citoyen concerné par Ladislas C 11 : J’comprends plus rien
Partager cet article
Repost0