Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 10:42

"La culture, c'est comme la confiture: moins on en a, plus on l'étale!" Marchand de marmelade anonyme

"Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe. C’est nouveau. […] Ah non, ça c’est que nous. Parce qu’il faut être capable de passer pour des cons en un temps record. Ah non, là-dessus on a une avance considérable."
  • Alexandre Astier, Kaamelott, Livre I, La Dent de requin, écrit par Alexandre Astier.

La citation c'est un art. Lorsqu'on cite un auteur, ce n'est pas pour s'approprier son intelligence, mais pour mettre en relief par la phrase que l'on a choisi, une situation ou une action pour lui donner du sens. Encore faut-il citer à bon escient, comme dirait un ami arménien! Sans quoi, c'est comme qui dirait, contre productif!

Cela semble être le cas pour cette affiche que vient de produire la mairie de Perpignan. Au moment où, celle-ci vend les bâtiments du centre d'art contemporain "Walter Benjamin", (anciennement partie de l'école des beaux-arts) à un marchand de prêt-à-porter italien (manière facile d'en finir avec la polémique, une ville RN a-telle la légitimité de conserver un centre d'art Walter Benjamin ?)

Perpignan / communication municipale: une affiche qui dit soutenir les artistes d'ici, histoire de dire qu'on est pas des bêtes! par Nicolas Caudeville

Le message du haut de l'affiche :" la ville de Perpignan soutient ses artistes! " Avec l'image d'une femme anonyme avec sa palette de couleur, anonyme toutes droite sortie d'une banque d'image.

Est-ce que l'affiche municipale annonce des mesures de soutien particulières. Non, juste: "la ville de Perpignan soutient ses artistes! " Et l'image de la femme peintre anonyme...

Comme si l'affiche pouvez annoncer : "la mairie de Perpignan est particulièrement heureuse qu'avec les restrictions anti-Covid19, ses artistes soient en train de crever la gueule ouverte. De toutes manières, ce sont des gauchiasses qui n'ont pas voté pour nous. Et le seul geste qu'elle fera pour eux sera un bras d'honneur! "

Non, certainement pas. Et c'est dommage, et cela aurait eu le mérite d'être clair pour un même résultat...

Et puis pour rajouter à "puisque ça sert à rien autant rajouter une citation inutile et hors de propos parce que je trouve que ça fait jolie, et pis on voit que je suis culturé : il y a la citation du président américain Thomas Jefferson!

"Chaque homme de culture à deux patries: la sienne et la France!"

Déjà, il y a une faute: c'est un a sans accent (oui, je sais, comme dirait le député en Marche Christophe Euzet, "lorsque l'orthographe se fait complice de la glottophobie, c'est dégueulasse !)

Mais en plus, on se demande, ce qu'elle vient faire ici? En quoi, elle éclaire le sujet? Quitte à citer du Jefferson, autant citer le groupe sous acide Jefferson air-plane et son halluciné "White rabbit"!

Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme… Mais, je ne vous ferais pas la tirade du nez, comme Cyrano...

Mais, entre ça et "vlan passes moi l'éponge", tout aurait pu convenir!

Faut-il le coller sur le dos du nouveau dir-com ?Arnaud Folch, l'ancien de valeurs actuelle et de minutes...

Ben non. On nous le dit aussi en colère. "C'est la petite équipe qui a fait le coup..."La même qui avait conçu, l'affiche des vœux du maire avec encore une citation bien plante de St Exupéry dans le "petit prince" La fin d'une chose marque le commencement d'une nouvelle!" autant reprendre le slogan de la pub Volvic "un volcan s'éteint : un être s'éveille!"

Mais c'est quand même Louis Aliot qui va passer pour un con! Puisque, il a laissé passer l'affaire. Affaire qui met les artistes d'ici, vent debout : au pays de la Tramontane, c'est pas rien !

 

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2021 5 05 /02 /février /2021 00:20

 

 
«Хорошее вино — как хороший фильм: быстро заканчивается, оставляя великолепное послевкусие; с каждым глотком в нем открывается что-то новое, и как это часто бывает с фильмами — оно рождается и возрождается в каждом новом ценителе»
Федерико Феллини
′ Le bon vin est comme un bon film : se termine rapidement, laissant un magnifique arrière goût ; quelque chose de nouveau s'ouvre à chaque gorgée, et comme le fait souvent les films - il est né et relancé dans chaque nouveau connaisseur ′′Federico Fellin
 
Jean Lhéritier était en direct pour l'archipel contre attaque pour Vinoscopie 14 http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/tag/vinoscopie/ avec Alain Casteix, un des "papes" du vin nature des vins du Cabanon de Trouillas.
 
"N'y allons pas par quatre chemins, Alain Castex est un véritable monument ! Après avoir créé le Casot des Mailloles à Banyuls, qu'il a depuis cédé à Jordi Perez - qui conduit le domaine actuellement - ce grand monsieur du Vin Nature continue à sortir de gros canons sous le joli nom des Vins du Cabanon (Cabanon = Casot en Catalan, héhéhé ...). Les cuvées Poudre d'Escampette, Canta Mañana et Tir à Blanc l'ont suivi dans cette nouvelle aventure, et il n'y a rien à dire, c'est toujours aussi bon ! Merci Alain de nous faire encore rêver avec tes vins !"https://www.vinscheznous.com/155_alain-castex
 
En bonus Jean Lhéritier nous fait sa tête de veau pour l'anniversaire du 21 janvier ...https://www.youtube.com/watch?v=iyv946A2q6g
 
Chez nous,le 21 janvier : on mange de la tête de veau! C'est le 21 janvier, jour anniversaire de la décapitation du roi Louis 16 . Pour le coup, il y a 2 traditions ce jour-là : ceux qui vont à la messe, et ceux qui mangent de la tête de veau. Choisis ton camps camarade . Jean Lhéritier pour se restaurer après Vinoscopie à cuisiné , une tête de veau sauce gribiche...vive la république!
Vinoscopie 14 : Alain Casteix, un des "papes" du vin nature des vins du Cabanon de Trouillas (featuring Bonus Tête de veau).par Jean Lhéritier
Vinoscopie 14 : Alain Casteix, un des "papes" du vin nature des vins du Cabanon de Trouillas (featuring Bonus Tête de veau).par Jean Lhéritier
Vinoscopie 14 : Alain Casteix, un des "papes" du vin nature des vins du Cabanon de Trouillas (featuring Bonus Tête de veau).par Jean Lhéritier
Partager cet article
Repost0
2 février 2021 2 02 /02 /février /2021 20:59
Nous ne sommes pas des intrus à St Jacques, nous voulons participez à la radio Gitane

« Une ambition pour l’UPVD et son territoire ! L’Université Perpignan Via Domitia (UPVD) est une belle université, à taille humaine et proche des territoires. Ces campus universitaires, implantés dans les villes de Perpignan, Narbonne (Aude), Carcassonne (Aude), Tautavel, Mende (Lozère) et Font-Romeu-Odeillo-Via, assurent un enseignement de qualité et de proximité.

Le classement des villes étudiantes 2020-2021 par l’Etudiant.fr en est la preuve. Notre université obtient la note de 6/10 pour la part des étudiants en 3e cycle. Et une note de 5/10 pour le panel de formation ainsi que pour son taux de réussite en Licence. L’UPVD obtient même la note de 10/10 pour la part d’étudiant international.

Des notes qui démontrent la qualité de l’enseignement qui y est proposé. Pourtant ce même classement, place Perpignan 40e sur 44 villes universitaires en France.

Ce positionnement n’est pas dû à la qualité de l’enseignement mais à la qualité de la vie étudiante et du cadre de vie proposé aux étudiants de l’UPVD.

En effet, Perpignan pêche en trois points: -L’offre culturelle notée 3/10 -Les initiatives locales, c’est-à-dire les politiques envers les étudiants qui sont notés 3/10 -Et enfin, la mobilité et l’offre de transport qui obtient également la note de 3/10. Ces scores faibles tirent Perpignan vers le bas, et les conséquences sont graves. Ils créent une mauvaise image de l’UPVD, ce qui favorise la fuite d’un certain nombre d’étudiants vers les autres universités comme celles de Montpellier ou Toulouse.

Soyons honnêtes, nous connaissons tous un étudiant qui est parti dans une autre ville universitaire alors même que l’UPVD proposait la formation qu’il recherchait.

Les conséquences ? Une baisse de l’attractivité étudiante de Perpignan et de son département, ainsi que dans les autres départements et villes des campus de l’UPVD. Ainsi qu’une fuite des cerveaux, qui auraient pu, après obtention d’un diplôme, apporter de la richesse, de l’innovation et des emplois pour notre territoire. Voilà pourquoi nous avons créé l’Association « Une ambition pour l’UPVD et son territoire ! » , une association composée d’élus étudiants (élus lors des dernières élections universitaires du 20 octobre 2020) et d’étudiants de tous les horizons. De ces constats, et via cette association, nous voulons proposer, créer une alternative, une nouvelle dynamique afin de faire de Perpignan et des autres villes de l’UPVD des villes universitaires à la hauteur des ambitions des étudiants de notre territoire. Proposer une vie étudiante épanouissante, une offre culturelle de choix et des conditions de vie de qualité et reconnues afin d’être un territoire attractif. Le tout dans l’objectif que Perpignan redore ses couleurs dans les classements et qu’ainsi, nos diplômes soient revalorisés et reconnus.

Notre territoire en a le potentiel. Étudier ici ne doit pas être une honte mais une fierté !

Pour ce faire, nous avons un projet, une ambition ! Et nous allons très rapidement nous rapprocher des institutions, des villes, des départements, de la communauté Urbaine Perpignan-Méditerranée Métropole (PMM), de la communauté d’Agglomération du Grand-Narbonne, de la communauté d’Agglomération Carcassonne Agglo, de la Communauté de Communes Cœur de Lozère, de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée et du CROUS* Montpellier pour mettre en place ce beau projet que nous portons avec fierté. Aucun étudiant ne sera oublié !

Nous sommes persuadés, que l’Université Perpignan Via Domitia peut être un acteur de développement de notre territoire.

N’oublions pas que les étudiants, dont nous faisons partie, consomment et fréquentent les espaces publics. Ils peuvent participer à la redynamisation des centres-villes, à la relance économique et à la revalorisation d’un territoire. Une université et une ville doivent fonctionner comme les poumons du corps humain, en symbiose afin de faire vivre, faire vivre un projet, une ambition et une réussite commune. Nous sommes jeunes, motivés, dynamiques et avons la ferme volonté de défendre et de faire progresser notre territoire et son université ! ». *CROUS = Centre Régional des œuvres Universitaires et Scolaires. Contacts et + d’infos : uneambitionpourlupvd@gmail.com Page Facebook: https://www.facebook.com/Une-ambition...

Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville
Perpignan / Université: quelle ambition pour quel territoire? interview Alexandre Ortiz-Bodiou l'association "une ambition pour L'UPVD et son territoire" par Nicolas Caudeville

Voir aussi:

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 20:34

"Définition d'un gouvernement despotique: un ordre de choses où le supérieur est vil et l'inférieur avili"

Nicolas Chamfort

". Nous étions 75. « Mieux vaut une humble lumière que maudire les ténèbres !"
Intervention de Jérôme Quaretti cet aprem lors du rassemblement « La Culture a l’air(e) libre ! » sur le parking du cloîtré Clap ciné de Canet pour le droit à la Culture et au Travail 

 Samedi 30 Janvier à 14h sur le parking du Clap ciné Canet !

"La culture à l’air(e) libre!
Appel au rassemblement des associations culturelles de Canet-en-Roussillon ce samedi 30 janvier à 14h sur le parking du Clap Ciné.
Exprimons ensemble notre sentiment d’injustice et demandons d'une seule voix la réouverture des espaces culturels et le retour des activités dites « non essentielles ».
Malgré tous nos efforts en matière de respect des mesures sanitaires, le gouvernement continue dans l’incohérence la plus totale à laisser nos portes fermées ! Les villes ne peuvent plus accueillir les associations dans les salles municipales pour trouver un semblant de vie, de partage et d’espoir. Les cinémas, théâtres et musées sont clos. Nous sommes à la rue, à l’air libre, et nous demandons justement, plus de liberté et de justice.
Les grandes surfaces sont ouvertes et accueillent beaucoup de monde. Les transports en commun fonctionnent toujours et encore. Les avions et les voyages n’ont pas cessé !
Il est temps de redonner aux activités artistiques et culturelles le rôle extrêmement essentiel dans nos vies."
 
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!

Le même jour au cinéma le SIX de  Six-Fours-la-Plage près de Toulon

"L’équipe du Six N’étoiles n’a qu’un mot à vous dire : MERCI ! ❤️

Votre soutien nous a fait chaud au cœur ! Vous accueillir pour cette opération flash fut un immense plaisir ! Nous travaillons au montage des quelques vidéos faites avec vous aujourd’hui, nous les posterons dans les prochaines jours !
À très vite ❤️ "

 

La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
La culture libre de Canet-en-Roussillon à Six-Fours-la-Plage un bon clap dans la face du maire de Prades!
Partager cet article
Repost0
30 janvier 2021 6 30 /01 /janvier /2021 13:36

 

Alors, petit Frantsouz, l’auras-tu le vaccin russe, le Sputnik V, ou l’auras-tu pas ? Tout cela est entre les mains de l’Agence européenne du médicament. Tu imagines, un shout de Sputnik V, mais bon dieu, ça t’envoie sur la lune, c’est de la super came, remets-moi Space Oddity ! Gageons, que les Européens laisseront parler leur anti-russisme (je viens de l’inventer) pavlovien avant tout, avant de penser à toi et au bonheur collectif.
 
En attendant, la came de Vova Blondin se vend bien surtout en Amérique du Sud où il y a forcément une défiance par rapport au Cain-Cain, en Algérie, et même en Hongrie ou un Etat véritablement souverain et membre de l’Union Soviétique Européenne, a décidé d’acquérir le Sputnik V. Tes dirigeants sont des truffes, ils se mettent entre les mains de l’impérialisme Cain-Cain, lequel Cain-Cain ne va pas te vendre les précieuses doses parce que tout simplement, il en a besoin pour lui.
 
D’ailleurs, côté français, j’entends pas beaucoup parler vaccin, Pasteur et Sanofi sont dans les choux. Désolé, mais ça, ça montre que tu déclines et que dans la géopolitique mondiale, tu pèses le poids d’une plume, petit Frantsouz, t’es pas vraiment le boss du game…
 
Aaaaah, Moscou vit ! Musées, Bolchoï, bars, restaurants, banyas, tout est ouvert !! La vie, la vraie, la dynamique, faite de rencontres, avec des œuvres ou avec des gueuses, en tout cas, du plaisir, c’est sûr ! La Russie est aujourd’hui un pays de liberté, une vraie démocratie. Je pense à toi, petit Frantsouz, à la veille d’un nouveau confinement, prisonnier et exilé à domicile. Je me marre ! Regarde Paris, sans ses musées, ses bars, ses restaurants, ses palaces, que reste-t-il. Ben, je vais te dire, c’est moche et ‘est gris et ça ressemble à Gotham city, sans Batman, toi, tu n’as que Robin et c’est ton Micron. La loose…
 
J’espère que cette histoire va un peu t’ouvrir les yeux et te faire réviser ce que tu pensais de la très Sainte Russie, qui est désormais un véritable pôle de puissance.
 
Vaccin, pacifications en Syrie et au Karabakh, hydrocarbures, population soudée et patriote… Bon, c’est vrai, le pays décline démographiquement, il est d’ailleurs question d’assouplir les règles d’accueil des travailleurs immigrés en provenance d’Asie centrale, il nous faut nos gastarbeiters. Peut-être que d’ici 20 ans, cela changera le visage du pays, qui sait. Mais, ça m’étonnerait parce que chez nous, ils ne sont qu’invités, pas possible pour eux de s’établir, ils restent 3 ans, bossent comme des ânes et c’est retour au pays, pas possible de faire venir bobonne et la smala. C’est comme ça en Russie, faut préserver la cohésion nationale.
 
La Russie restera donc la Russie et continuera à tourmenter les braves Européens et les Cains-Cains, sur le déclin, ils font semblant de ne pas le savoir.
 
Le monde sera bientôt chinois. Ils ont commencé à nous croquer quelques beaux morceaux, forcément, avec les sanctions de 2014, vous nous avez poussé vers eux, mais la Russie, c’est pour l’apéro, le morceau de choix, c’est toi. Allez, laisse tomber tes tests PCR, la nouveauté qui vient de Chine, c’est le test rectal, spécialement conçu pour toi, « Penchez-vous, Monsieur, et dites 33 » !
 
Les autres chroniques santoriniennes ici:
 
Les chroniques Moscovites du même auteur:
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 19:18
 
 
Le cor de Elne a encore raisonné :No culture, no future !
 
Les métiers de la culture au sens large se sont regroupés vendreidi à ELNE pour exiger leur réouverture dans le respect des gestes barrières .
Les Claps' ciné de Canet et de Leucate/ Barcares en étaient !
 
Prochaine action nationale samedi 30 janvier. Rendez-vous localement , entre autres, sur le parking du cloîtré Clap ciné de Canet à 14:00 pour des performances de théâtres et de danse avec pour slogan : « La Culture à l’air(e) libre » !
Covid 19 /Révolte du monde du spectacle: la bataille du gouffre d'Elne! par Jérôme Quaretti
Covid 19 /Révolte du monde du spectacle: la bataille du gouffre d'Elne! par Jérôme Quaretti
Covid 19 /Révolte du monde du spectacle: la bataille du gouffre d'Elne! par Jérôme Quaretti
Covid 19 /Révolte du monde du spectacle: la bataille du gouffre d'Elne! par Jérôme Quaretti
Covid 19 /Révolte du monde du spectacle: la bataille du gouffre d'Elne! par Jérôme Quaretti
Covid 19 /Révolte du monde du spectacle: la bataille du gouffre d'Elne! par Jérôme Quaretti
Covid 19 /Révolte du monde du spectacle: la bataille du gouffre d'Elne! par Jérôme Quaretti
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 16:59

Il avait l'air toujours fringant. C'est le goût du combat qui lui donner cette énergie, le combat pour une société meilleure, pour la culture. Ho vous me direz, que les morts sont tous des braves types. Lui et moi n'étions pas du même bords, mais ont s'enrichi beaucoup à la confrontation des idées. Il est mort d'une crise cardiaque en faisant sont jogging...

Ce qui l'avait de plus grand l'a lâché ... Il ne pourra pas faire le grand voyage en voilier qu'il aurait tant voulu faire. Ce n'est qu'un au-revoir...


Les obsèques de notre ami et camarade Philippe Galano auront lieu ce jeudi 28 janvier à 8h15 au crématorium de Canet.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 18:15

Grace à un post d'André Bonet sur Facebook, on apprend que Maurice Leblanc, née à Rouen en Normandie a fini ses jours atteint de pneumonie en 1941. Comment le père d'Arsène Lupin, le fameux gentilhomme cambrioleur à échouer dans la capitale catalane et pas en bas des falaises d'Étretat le récit sur Wikipédia

"En 1918, Maurice Leblanc achète à Étretat une maison à colombages de facture anglo-normande où il rédigera 19 romans et 39 nouvelles. Devant l'occupation allemande, il quitte le Clos Lupin et se réfugie en 1939 à Perpignan où il meurt d'une pneumonie en 1941. Exhumé du cimetière Saint-Martin de Perpignan en 1947, il est ré inhumé, le 14 octobre de cette même année, à Paris, au cimetière du Montparnasse, aux côtés de sa femme Marguerite et d'autres membres de sa famille  " https://fr.wikipedia.org/wiki/Maurice_Leblanc

Au cimetière St Martin de Perpignan, vous trouverez toujours, la tombe du catalan ancien chef des brigades internationales durant la guerre d'Espagne André Marty

http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/article-le-travailleur-catalan-andre-marty-toute-une-histoire-interview-de-l-historien-michel-cade-par-nico-78010778.html

Maurice Leblanc reviens sur le devant de la scène, grâce au succès international de "Lupin" avec Omar Sy sur Netflix. Dans le premier épisode un autre perpignanais devenu parisien, le sieur Mohamed Nouar, a un petit rôle http://l-archipel-contre-attaque.over-blog.fr/2021/01/le-perpignanais-mohamed-nouar-au-cote-d-omar-sy-dans-de-la-serie-lupin.html

Sur ce type de sujets et le passage de personnes fameuse en pays catalan et ailleurs voir le prochain livre de Thierry grillet aux éditions des Presses littéraires https://www.lespresseslitteraires.com/

Comme quoi, avec des Omar Sy, on mettrait Maurice Leblanc (c'est juste) en bouteille de Calvados...

La mort de l'auteur d'Arséne Lupin à Perpignan, Maurice Leblanc réinhumé à Paris 6 ans plus tard ! par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
21 janvier 2021 4 21 /01 /janvier /2021 19:06
 

Facebook-live; mardi 29 décembre  en direct du clap ciné de Canet "Il était une fois les révolutions en Roussillon". Pour une poignée de rousquilles Sébastien Navarro, Jérôme Quaretti,et Michel Cadé, vous narreront 3 mouvements révolutionnaires en France et en Roussillon des gilets jaunes à la Commune, en passant par la grande Révolution française... au travers de leurs 3 livres sortis récemment, comme un exorde au futur révolutionnaire de 1984...

Vidéo,3 histoires de révolutions en Roussillon et en France: Gilets Jaunes / Révolution française / Commune par Michel Cadé, Jérome Quaretti, Sébastien Navarro animé par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2021 3 20 /01 /janvier /2021 14:54

« Le pape, combien de divisions ? » Demandait Staline, par boutade…

« Adso, dit Guillaume, résoudre un mystère n'est pas la même chose qu'une déduction à partir de principes premiers. Et ça n'équivaut pas non plus à recueillir une bonne quantité de données particulières pour inférer ensuite une loi générale. Cela signifie plutôt se trouver en face d'une, ou deux, ou trois données particulières qui apparemment n'ont rien en commun, et chercher à imaginer si elles peuvent être autant de cas d'une loi générale que tu ne connais pas encore, et qui n'a peut-être jamais été énoncée. ».

Umberto Ecco Le nom de la rose

C'est une guerre de siège que mène l'état, aux professions du spectacle, de la restauration et de la fête... En ne les affamants pas totalement, juste pour qu'elles aient la bouche hors de l'eau, elle prévient la révolte massive de ceux qui n'ont plus rien à perdre... De fait, la plupart maugréent, mais sont encore loin de mordre. Et le spectre du Covid, est pratique des 2 cotés des gestes barrières un courage qui manquait déjà avant la pandémie.
 
Alors ici où là, se mettent place des "actions" pour montrer "qu'on en a gros", "que ça suffa comme ci " et cætera. Alors pour avoir un peu lu, et avoir été observateur de quelques mécanismes sociaux   (le sociétal a été inventé comme disait Wittgenstein à propos de la philosophie : "pour faire rire les soubrettes !"), je me suis dit que je pourrais bien vous faire remarquer quelques faits et réflexions, afin qu'on puisse si prendre du bon côté du manche, plutôt que, comme des manches.
 
Dans ce cas comme souvent, il s'agit de mettre en place un rapport de force.
 
C’est-à-dire une action qui force l'adversaire, dans ce cas précis l'état et le gouvernement, à rouvrir les salles de spectacles, pour que les artistes puissent vivre de leur travail, quand bien même celui-ci consisterait à distraire, voire pire à donner à penser.
 
Là, après une réunion à Peyrestortes à l'invitation d'un collectif d'intermittents du spectacle (enfin en ce moment, c'est le spectacle qui est plus qu'intermittent) qui réunissait une 20 taine de personnes, on décida de se photographier dans des salles de spectacles vides avec des pancartes...
 
Et semble-t-il d'après les organisateurs, sur les réseaux sociaux, "l'action marchait bien !"  Cependant, elle prenait du temps, parce qu'on allait salle par salle (une certaine idée de la stratégie de vaccination). La  presse locale, notamment le quotidien "L'indépendant" reprend l'information.
 
Et c'est ça qui aurait dû vous mettre la puce à l'oreille.
 
Un journal qui n'a jamais été indépendant que des préoccupations réels de ses lecteurs, pour pouvoir n'avoir pas à se fâcher avec ses annonceurs, rend compte de la lutte des artistes : c'est qu'elle ne remet rien en question.
Pour être efficace, il faut réussir à s'adresser aux gens qui n'ont pas basculé dans notre camp, voir ceux qui ont une opinion opposée, surtout lorsqu'ils sont décisionnaires . Avoir le soutien de gens supposer être objectivement déjà d'accord avec nous, c'est brasser du vent!
 
Mais votre acte en plus d'être inefficace, est dangereux, parce qu'il n'y a pas d"effet placebo du "faire comme si" !
 
Il dit à ceux qui vous oppressent, qu'il n'y a aucun danger à continuer à le faire. Et ceux qui pourraient vous rejoindre pour combattre à vos côtés, que courir avec des enclumes, c'est bien fatigant... qu'il n'y donc pas urgence et qu'ils peuvent bien s'en tirer tout seul !
 
Les artistes sont les "plus drôles des créatures" au sens du poème du turc Nazim Hikmet
 
Comme cette histoire du gars qui promène son chien le soir, et croise un type qui s'affaire sous un lampadaire. Il lui demande alors, ce qui l'agite ainsi. L'autre répond alors qu'il est à la recherche (pas du temps perdu) de ses clefs. Le premier continue de promener son chien. Et lorsqu'il revient, il retrouve le même homme sous le lampadaire !
Il lui dit alors "mais ce n'est peut-être pas là que vous avez perdu votre clef ! " Et l'autre de répondre : " oui, mais là, il y a de la lumière ! "
 
Vous me direz alors, qu'il est autant facile pour moi de critiquer !
 
Et vous auriez raison, chers lecteurs, si par ailleurs, sans quand "l'indépendant ", en face état, je mets en place des dispositifs afin de trouver (comme le disait le regretté Raymond Barre) "le bout du tunnel" !
Faire des émissions en direct du "clap ciné" de Canet et d'ailleurs, pour débattre de sujets locaux et essayer comme dirait l'ami Patrick Sommier "d'être intelligent ensemble", ou encore de mettre au point un AMAC, équivalent d'un AMAP pour les artistes où les collectivités territoriales pourrait près acheter des créations artistiques pour offrir aux citoyens, en virtuel sur le net ou en vrai, lorsque le Covid aura vécu. Il est vrai que j'ai le tort de vouloir régler des problèmes, quitte à travailler, plutôt que mettre en scène ma vertu par l'agitation de mes émotions !
Partager cet article
Repost0