Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 13:12
obres_estacio_tgv_perpinya_la_clau.jpg

Une dépêche de l'AFP en date du 28/06/2010 nous apprend que le groupe immobilier Catalan SACRESA, en charge du projet de la gare de Perpignan, est en cessation de paiement.
Quels en seront les impacts sur la construction de celle-ci ?

« L'un des plus grands groupes immobilier espagnols et numéro un du secteur en Catalogne (nord-est), SACRESA, a annoncé lundi dans un communiqué s'être déclaré en cessation de paiement au tribunal de commerce de Barcelone.

Il est endetté à hauteur d'environ 1,8 milliard d'euros.

Selon les médias espagnols, il s'agit de la troisième plus importante déclaration de cessation de paiement dans un secteur immobilier espagnol en grandes difficultés ces dernières années, après celles des groupes Martinsa (7 milliards d'euros de dettes) et Habitat (2,8 milliards). SACRESA a indiqué avoir été contraint à se déclarer en cessation de paiement à l'expiration, lundi, du délai qui lui avait été concédé en mars pour trouver un accord de refinancement de sa dette avec la quinzaine de banques créancières du groupe. Le plan présenté par la famille Sanahuja, propriétaire du groupe, n'a "pas reçu le soutien suffisant" des banques, selon le communiqué.
Toutefois, SACRESA n'a pas encore totalement jeté l'éponge et précise qu'il continuera de négocier avec les banques. »

Sur le site de l'agglomération on peut encore trouver un article présentant la grandeur du projet :

Aménagement du site de la gare TGV Perpignan et Barcelone à moins de 45 minutes l'une de l'autre ! Perpignan-Méditerranée est déjà en ordre de bataille avec le projet SACRESA sur le site de la gare TGV. Elle a d'ailleurs pignon sur rue puisque le futur Hôtel d'Agglomération accueillera l'ensemble de ses services dès 2008 en plein cœur du nouveau quartier d'affaires. Le groupe immobilier espagnol SACRESA, basé à Barcelone, avec 250 M€ de chiffre d'affaire annuel, développe un concept d' « habitat intégral » et applique ses compétences à la réalisation du grand projet urbain de la future gare TGV.

Les infrastructures comprennent à la fois des logements, des ensembles commerciaux, des équipements de loisirs, des aménagements paysagers. Un pôle d'échanges de 26 000 m2 dont la moitié de commerces, un hôtel de 80 chambres, 10 000 m2 de bureaux, des équipements sportifs et de loisirs, ainsi qu'une ZAC Saint-Assiscle Le Foulon comprenant 24 000 m2 de logements et de commerces à côté de la future maison de l'Agglomération...

Un projet digne d'un rêve de « centre du monde » !

http://www.perpignanmediterranee.com/articles.asp?id=4654

Alors que va t-il se passer ? Jean-Paul Alduy, président de l'agglomération, prompt à nous vanter le mérite de ses grands travaux, réagira-t-il à cette annonce et quelles décisions prendra-t-il ?

Nous attendons avec impatience !

Partager cet article
Repost0

commentaires