Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 13:32

pertus23-1024x682

Perthus,manifestation contre la prostitution:mourir pour des idées...mais de mort lente

pertus11-1024x682

C'est dans un article de l'indépendant link , qu'Isabelle Goupil rendait compte de la manifestation anti-prostitution qui avait eu lieu, le samedi précédent au Perthus.

Sur le fond de la manifestation : rien à dire ! La prostitution est une forme d'esclavage, car on envisage cette manière de gagner sa vie, en général que pousser par la misère, ou embrigadé dans un trafic par des réseaux mafieux. Remarquons au passage la logique d'une société de consommation, c'est de pousser à consommer tout ce qu'il y a de consommable, tant qu'il y a un bénéfice a en retirer. Ce système est amoral en lui-même. La prostitution et le trafic d'organe en sont un des avatars parmi tant  d'autres. 

Sur la forme manifester au Perthus ! « à quelques centaines de mètres d'un des plus grands bordels d'Europe, la Junquera » Premièrement, la Jonquéra n'est pas un bordel, mais un village avec des habitants, hommes, femmes et enfants. Petits deux, il n'est pas situé à quelques centaines de mètres, mais à 6,44 kilomètres, ce qui est une autre distance. C'est un peu comme cette histoire du type qui cherche ses clefs la nuit  sous un lampadaire. Lorsqu'on lui demande s'il les a perdu à perdu à cet endroit ? Il répond : « Non, mais là, il y de la lumière ! »

Manifester au Perthus, devant une clientèle plutôt familiale, qui dans le pire des cas achète du mauvais pastis et du tabac, n'est pas très efficient, mis à part pour faire perdre de l'argent aux commerçants. Il aurait fallu aller manifester directement devant les bordels, mais plutôt pas la journée, mais le soir vers 21 heure à l'heure où commence à affluer les clients, prendre des photos des gens et des immatriculations sur les parking pour monter qui est client. Mais là, ces personnes bien intentionnées auraient-elle eu une désagréable surprise, comme l'écrit Aleix Renyé : « Ton mec, ton frère et ton fils vont aux putes! » . 

   Là, les organisateurs de la manifestation, invoquent le fait que les habitants y seraient hostiles. Faux, tant les habitants que leur maire, pâtissent de cette situation. Deuxièmement, que la loi ne les y autorise pas. Ne serait-il pas plus la peur de la réaction des tenanciers de bordels link qu'ils disent être liés à la pègre et donc potentiellement dangereux ? À, du coup défendre les filles, c'est plus compliqué. On y réfléchit à deux fois lorsqu'on pense qu'il y a du danger. Que l'on soit conseillère générale en lice pour les législatives comme Ségoléne Neuville link, ou président du conseil Régionale comme Christian Bourquin. Dans l'absolu tout le monde est pour l'écologie et la récupération. On passe dans le journal, même pas mal. Les putes quant à elles sont toujours au tapin. Les clients continuent de se décharger (de leur culpabilité, cela va sans dire !) Et les tenanciers de bordels de s'enrichir : tout va bien dans le meilleurs des mondes possible. Là encore, comme le chantait George Brassens : « Mourir pour des idées, vous êtes bon apôtre...moi j'ai failli mourir de ne l'avoir pas eu...Mourir pour des idées, mais de mort lente (bis)... » 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires