Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 20:52

photo-avec-le-President-a-carcassonne-sur-le-theme-de-la.jpgMaïté Sanchez-Scmid avec l'ex président de la république Nicolas Sarkozy à droite

Cela fait près de deux ans et demi qu'elle a été élue député européenne pour la zone Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Aquitaine dans le groupe PPE (à droite). Elle est à peu près à mi mandat. Elle aussi adjointe UMP à la mairie de Perpignan auprès de Jean-Marc Pujol.Au regard des multiples actualités qui la touche, comme: la crise en Europe, le fait qu'une étude française semblerait montrer que deux produits link Monsento, maïs OGM et pesticide Round up semble donner le cancer à des rats, le monde musulman et les caricatures,la marche de la Catalogne vers l'indépendance link et son impacte sur l'Union Européenne et les PO, l'université de Perpignan et son avenir; et les roms et les gitans de Saint Jacques. Entretien

Le site de Maïté Sanchez-Schmid:http://www.sanchezschmid.eu/

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
<br /> Il est vrai qu'une université "en langue minoritaire" permet de générer un bassin où la langue se maintient, voire renaît avec les nouvelles générations. L'exemple de la ville de Moncton<br /> (Nouveau-Brunswick, Canada) est intéressant, en effet l'Université aurait largement contribué à la renaissance du français "patois" de la région. Autre comparaison intéressante, la Louisiane, qui<br /> ne dispose pas d'université francophone (celle de Lafayette accorde une large place au français mais ne franchit pas le cap du bilinguisme total) et le français y est donc en déclin,<br /> particulièrement chez les jeunes générations. Il y a donc à mon sens un lien important entre l'enseignement supérieur et le maintien des langues régionales ou minoritaires; alors que l'on ne<br /> parle en général que de l'enseignement primaire ou secondaire à ce propos. En ce sens cette proposition est intéressante.<br /> <br /> <br /> En ce qui concerne l'Université de Perpignan, je crois qu'il serait plus réaliste et opportun de promouvoir les programmes d'échange avec les universités catalanes (il en existe) et pourquoi pas<br /> de créer des doubles-diplômes avec les Universités catalanes (comme le fait Toulouse I), de surcroît, l'Eurorégion soutient ce type d'initiatives.<br />
Répondre