Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 16:23

greve.jpg

Ils sont 300 comme les spartiates aux Thermopyles, face à  Marcel Herman patron de toutes les cliniques du département et ses actionnaires. Des hommes et des femmes qui tous les jours travaillent au service des patients, en empathie avec leurs souffrances. Ainsi lorsqu'ils se mettent en grève, ce n'est pas par caprice, ce n'est  pas contrairement aux actionnaires pour s'offrir un quatre quatre de plus. C'est parce que la fin de mois arrive trop souvent bien avant le 30 . Ils ont à subir la hausse du gaz, de l'électricité de l'essence, de la nourriture, payer leurs crédits, pour eux et leurs familles. Que demandent-ils, la réponse par la voix d'une infirmière : « On a démarré les négociations annuelles obligatoires, on a eu deux réunions suite à ces réunions, nos revendications n'ont pas été acceptées, l'augmentation du salaire, l'augmentation du point de 5% qui a été refusée, les primes de dimanche et jours fériés à 50 euros net. La proposition de la direction a été d'augmenter le salaire de 1%, entre temps nous avons appris que notre prime de participation avait diminuée de 2/3. Tous le personnel de la clinique a décidé de se mettre en grève dès mardi lors d'une assemblée générale. Aussi bien, les infirmières, les aides soignantes, les femmes de ménages, la cuisine, la lingerie...A l'heure d'aujourd'hui, les représentants sont en négociation à l'inspection du travail avec messieurs Herman le président du groupe, Olombart le directeur de médipole (et gendre de monsieur Herman Ndlr) et le directeur de la clinique St Pierre (même groupe de clinique NDLR) »

 

Entre temps, on fait des sit-in, des picnics devant la clinique, on fait signer une pétitions aux patients. Les médecins ne se positionnent pas, ni en faveur, ni contre, pris entre le marteau et l'enclume . D'un coté, il ne vont pas se révolter et mordre la main des financiers qui leur permettent notamment de payer leur abonnement au golf . Et d'autre part, comme ils travaillent au quotidien avec le personnel en grève...On a évacué la majorité des patients sur les autres cliniques et l’hôpital, hier vendredi, il en restait encore 29. Pour la nuit et l’hémodialyse,  la direction réquisitionne par voix d'huissier, les infirmières et autres personnels nécessaires. Hier, ce fut plus d'une quarantaine  de réquisitions qui furent apportées directement sur la pelouse de médipole. L'acte d'huissier coûte entre 30 et 40 euros par réquisition apportées.

 

 Hier la négociation a durée plus de 5 heures pour aboutir aux propositions suivantes : « augmentation d'1% au 1er juillet, de 0,5% au 1er septembre, de 0,5% au 1er janvier 2012 imputable à une éventuelle augmentation de 1% en 2012. Tout ça sur la valeur du point. Ensuite, Une augmentation de 10% sur les primes de dimanche et jours fériés en juillet et 10% en septembre. Il est proposé de débloquer une enveloppe EXCEPTIONNELLE de 210000 euros pour rééquilibrer la participation aux bénéfices de l'entreprise qui avait baissée de 2/3. La Direction s'engagerait pour les années suivantes à ce que les investissements immobiliers ne soient pas décomptés de notre participation » Mais après une assemblée générale ce matin samedi, dont les débats ont démontré que ce que la direction donnait d'une main, elle l'étalait suffisamment dans le temps pour que ce ne soit pas signifiant de l'autre, le personnel a  voté à 94% contre ces propositions, ainsi que pour le maintien de la grève !

 

Des rumeurs circulent sur le fait que la clinique Saint Pierre du même groupe se mette en grève dès lundi prochain. En attendant, les grévistes ont le soutien des patients qui savent que la qualité de leurs soins dépend de la qualité de traitement des personnels qui les exécutent, renvoyant ainsi dans les cordes l'argument spécieux de la direction « sur la prise en otage des patients ».

 

Contrairement aux médecins, les financiers qui investissent dans des établissements de santé, n'ont pas prêté le serment d’Hippocrate et  leur devise serait plutôt : « la santé c'est vous qui la vivez ; c'est nous qui en vivons ! »

 

Ne nous y trompons pas, le combat qui se joue à Médipole, n'est pas que le combat de son personnel face à la direction. Mais celui de ceux qui pensent que la valeur du travail est plus forte que la valeur du capital engagé. Et aussi du fait que nos vies valent mieux que leurs profits !

greve2.jpggreves3.jpggreve4.jpggreve-5.jpggreve6.jpggreve7.jpgPhoto0652.jpgPhoto0653.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

N
<br /> <br /> Enfin! Les soutiers des groupes propriétaires des cliniques se révoltent? Peu de gens savent en effet que quelques compagnies se partage le gateau des cliniques, de plus en plus rentables avec le<br /> sabotage de l'hopital public. A quand un mouvement de défense de la qualité des soins, avec, côte à côte, les personnels du public et du privé, et surotut, leurs patients potentiels que nous<br /> sommes tous!<br /> <br /> <br /> PS. A propos de la frilosité des docteurs, j'irai même plus loin que l'infirmière citée. Les tarifs des abonnements de golf doivent être particulièrement élevés, puisque, dit-on, nombre de<br /> médecins, exigeraient un dessous de table pour simplement exercer leur métier. A quand une enquête sur cette pratique scandaleuse, digne d'un pays corrompu du Tiers Monde?<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre