Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

19 mars 2021 5 19 /03 /mars /2021 15:21

La gauche locale a la gueule de bois qui dure, et avec les prochaines départementales (à moins qu'elles soient encore reportées à l'automne) cela risque de se perpétuer... Leur pire échec, c'est l'élection du RN Louis Aliot. Ils avaient tant annoncé l'apocalypse, que la porte des enfers a fini par s'ouvrir. Il règne désormais une odeur de soufre sur la ville de Jordi Barre.

Pire encore pour la gauche locale, c'est qu'une fois élu, le RN sans étiquette, Louis Aliot a refait "le plus beau coup du diable" selon la bible et Keyser Söze: "de faire croire, qu'il n'existait pas !"

Il se met même là où on ne l'attendait pas la culture. Il fait le buzz en ré-ouvrant les musées, même s'il se doutait que le tribunal administratif les ferait fermer, une semaine après. Enchaîne les initiatives pour la mise en valeur des artistes locaux... Et la gauche locale élu ou non élu de protester...

Le problème de gauche locale, c'est qu'elle ne se fait que, le relais des partis nationaux : elle ne parle pas de l'ici !

La population locale a des problèmes de représentation de sa réalité au niveau national, dans lequel elle ne se reconnait plus. Mais au niveau local, les partis, et ce, de la gauche en particulier, ne font que singer le national. Est-ce pour faire plus sérieux, par absence de connaissance du terrain, ou par paresse, le résultat est là, la gauche locale ne parle que des problèmes qu'à la manière des généralistes, là où il faudrait un spécialiste. Ses représentants disent, en général, ce qu'ils veulent entendre. Parlent-ils de la nécessité de l'augmentation  du ferroviaire pour le désenclavement local et l'augmentation du tourisme ? Du retour  de l'enseignement de la médecine à l'université de Perpignan ou de la création d'un CHU ? De la potentialité de la proximité de la mer, au-delà de poser son cul sur la plage ? Défendent-ils la création locale, ici et au-delà de nos frontières ? J'en passe et  des meilleurs ...

Qu'on leur supprime le diable et l'on démontrera qu'ils sont incapables de créer le paradis sur terre, même d'y poser la première pierre. 

Le résultat des courses, c'est comme la nature a horreur du vide, soit elle voit l'élection de Personne comme Louis Aliot, soit c'est l'augmentation de l'abstention...

C'est pourquoi pour rentrer dans la résilience et se remettre en question la gauche locale ferait bien d'appeler un numéro vert !

Le coup le moins rusé que la gauche ait réussi, c'est de convaincre tout le monde qu'elle n'existe plus
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires