Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

8 février 2021 1 08 /02 /février /2021 10:42

"La culture, c'est comme la confiture: moins on en a, plus on l'étale!" Marchand de marmelade anonyme

"Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe. C’est nouveau. […] Ah non, ça c’est que nous. Parce qu’il faut être capable de passer pour des cons en un temps record. Ah non, là-dessus on a une avance considérable."
  • Alexandre Astier, Kaamelott, Livre I, La Dent de requin, écrit par Alexandre Astier.

La citation c'est un art. Lorsqu'on cite un auteur, ce n'est pas pour s'approprier son intelligence, mais pour mettre en relief par la phrase que l'on a choisi, une situation ou une action pour lui donner du sens. Encore faut-il citer à bon escient, comme dirait un ami arménien! Sans quoi, c'est comme qui dirait, contre productif!

Cela semble être le cas pour cette affiche que vient de produire la mairie de Perpignan. Au moment où, celle-ci vend les bâtiments du centre d'art contemporain "Walter Benjamin", (anciennement partie de l'école des beaux-arts) à un marchand de prêt-à-porter italien (manière facile d'en finir avec la polémique, une ville RN a-telle la légitimité de conserver un centre d'art Walter Benjamin ?)

Perpignan / communication municipale: une affiche qui dit soutenir les artistes d'ici, histoire de dire qu'on est pas des bêtes! par Nicolas Caudeville

Le message du haut de l'affiche :" la ville de Perpignan soutient ses artistes! " Avec l'image d'une femme anonyme avec sa palette de couleur, anonyme toutes droite sortie d'une banque d'image.

Est-ce que l'affiche municipale annonce des mesures de soutien particulières. Non, juste: "la ville de Perpignan soutient ses artistes! " Et l'image de la femme peintre anonyme...

Comme si l'affiche pouvez annoncer : "la mairie de Perpignan est particulièrement heureuse qu'avec les restrictions anti-Covid19, ses artistes soient en train de crever la gueule ouverte. De toutes manières, ce sont des gauchiasses qui n'ont pas voté pour nous. Et le seul geste qu'elle fera pour eux sera un bras d'honneur! "

Non, certainement pas. Et c'est dommage, et cela aurait eu le mérite d'être clair pour un même résultat...

Et puis pour rajouter à "puisque ça sert à rien autant rajouter une citation inutile et hors de propos parce que je trouve que ça fait jolie, et pis on voit que je suis culturé : il y a la citation du président américain Thomas Jefferson!

"Chaque homme de culture à deux patries: la sienne et la France!"

Déjà, il y a une faute: c'est un a sans accent (oui, je sais, comme dirait le député en Marche Christophe Euzet, "lorsque l'orthographe se fait complice de la glottophobie, c'est dégueulasse !)

Mais en plus, on se demande, ce qu'elle vient faire ici? En quoi, elle éclaire le sujet? Quitte à citer du Jefferson, autant citer le groupe sous acide Jefferson air-plane et son halluciné "White rabbit"!

Ah ! non ! c’est un peu court, jeune homme ! On pouvait dire… Oh ! Dieu ! … bien des choses en somme… Mais, je ne vous ferais pas la tirade du nez, comme Cyrano...

Mais, entre ça et "vlan passes moi l'éponge", tout aurait pu convenir!

Faut-il le coller sur le dos du nouveau dir-com ?Arnaud Folch, l'ancien de valeurs actuelle et de minutes...

Ben non. On nous le dit aussi en colère. "C'est la petite équipe qui a fait le coup..."La même qui avait conçu, l'affiche des vœux du maire avec encore une citation bien plante de St Exupéry dans le "petit prince" La fin d'une chose marque le commencement d'une nouvelle!" autant reprendre le slogan de la pub Volvic "un volcan s'éteint : un être s'éveille!"

Mais c'est quand même Louis Aliot qui va passer pour un con! Puisque, il a laissé passer l'affaire. Affaire qui met les artistes d'ici, vent debout : au pays de la Tramontane, c'est pas rien !

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires