Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

8 décembre 2020 2 08 /12 /décembre /2020 23:23

La métalepse (du grec μετάληψις metalêpsis : « changement, échange ») est une figure de style qui consiste à substituer la cause pour la conséquence. Par exemple, l'expression « Il a perdu sa langue » (le mot « langue » renvoyant en réalité à la « parole ») est une métalepse. Elle constitue donc une substitution d'un mot par un autre, en raison du rapport qui existe entre les deux choses qu'ils désignent, le cas échéant le rapport de cause à conséquence ; la métalepse est donc un type de métonymie.

Littéraire
A. − Querelle de mots ; dispute dont l'origine repose sur l'acception légèrement différente que l'on attribue aux mêmes mots. Cette question est une pure logomachie. Il y a beaucoup de discussions qui ne roulent que sur une logomachie (Ac.). Les guerres ne roulent pas sur des disputes de mots : j'en dis autant des autres querelles, des querelles théologiques et des querelles scientifiques, dont on méconnaît la profondeur et l'importance quand on les résout en de pures logomachies (Cousin, Hist. philos. mod., t. 3, 1847, p. 217). Pour en finir avec cette logomachie (...) je répète que par abolition de la propriété, je n'entends (...) que l'abolition des revenus des capitaux (...) sans la moindre tendance communiste (Proudhon, Confess. révol.,1849, p. 272).
B. − Discours oiseux et empreint de verbalisme. Mon nouvel ami parle, les dents serrées, avec une charmante onction, une langue précise, pure, qui tranche sur la redondante logomachie d'alors (Blanche, Modèles,1928, p. 189):
Car il y a plus d'analogie entre la vie instinctive du public et le talent d'un grand écrivain (...) qu'avec le verbiage superficiel et les critères changeants des juges attitrés. Leur logomachie se renouvelle de dix ans en dix ans... Proust, Temps retr.,1922, p. 893.
 
Ce que n'est pas la logomachie !
 
La logomachie n'est pas une tradition hispanique (comme le chorizo ou le Caudillo) , qui consiste à plonger des banderilles dans le langage après l'avoir épuisé, en le faisant poursuivre par des cavaliers munis de piques, pour l'achever d'un coup d'épée masquée par une cape rouge. On plastronnera avec pour trophée les deux oreilles et sa queue... En cela, il est totalement improbable que vous signassiez une pétition contre la logomachie. Par contre, il est possible que vous vissiez une logomachie dans une arène. Depuis qu'elle a été abandonnée par les gladiateurs, on l'a aussi utilisé pour dispenser des discours non indispensables.
 
Ce que n'est pas la métalepse !
 
La métalepse n'est pas, contrairement à ce que dit ma belle-sœur, l'infini mis à la portée des caniches...
 
Par cet article, je viens de faire la démonstration que la proposition du titre de l'article était possible ! Olé
 
Dans cet article, j'ai bien montré que j'ai parlé pour ne rien dire de la métalepse. Je l'ai tellement logomaché qu'il n'en reste rien. Actuellement, elle passe dans mon tube digestif. Et poussière, elle retournera à la poussière. À moins que la tentation de se retourner sur ce qu'elle était soit trop forte, et qu'ainsi, elle se transforme en statue de sel. C'est notre lot à tous...
Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Tu n'es qu'un sorbonnard idiosyncratique qui veut se faire passer pour un mystagogue !
Répondre