Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

4 mars 2020 3 04 /03 /mars /2020 15:38

"Tel le nain devant l'urinoir, je devais placer la barre très haut !"
Y A T-il Un Flic Pour Sauver Hollywood ? -

Ce matin (en fait , il était près de midi) je me réveillais avec les sirènes: 3 fois trois alertes.

Pour vérifier si si ce n'était pas les murs de Jéricho qui tombaient , je me branchais sur France-Bleu Roussillon pour me renseigner, il diffuser une chanson de Jordi Barre: je n'ai pas su comment l'interpréter !

La veille j'avais regardé avec un ami le débat  des municipales sur la chaîne "Via Occitanie" organisé par l'indépendant à l'indépendant avec le soutien de la radio "100% hit" . Il y avait là tous les candidats (même Romain Grau) en costume , bref on voulait jouer dans la cour des grands. C'est bien un truc des journalistes de province, copier la mise en scène parisienne, "pour faire sérieux", pour oublier au passage le fond et rester dans le grave...Dans un débat qui aura duré 2 heure (ressenti le double) , on retiendra une chambre d'échos de redondances sur la sécurité, le dynamisme économique à coup de millions et de langage techno (toujours pour faire sérieux) et de chiffres (comme disait Audiard père: "Le langage des chiffres a cela de commun avec le langage des fleurs; on lui fait dire ce qu'on veut"). Mais ça couvre le manque d'imagination des questions (On se doute, que Thierry Bouldoire eut été plus à l'aise pour commenter un match de rugby, mais quoi, sans le rosé, sans le rosé la messe nous emmerde)

Romain Grau se sentant en confiance dans un univers où les animateurs ne lui poseraient aucune question qui le mettrait en danger, babillait comme un enfant en faisant des moulinets avec ses mains.

Comme ses enfants qui miment des scènes de combat, s'incarnant dans leurs mots et leurs gesticulations, en héros de leur propre roman https://www.youtube.com/watch?v=0SmcKMQ9FGg .

Louis Aliot quant à lui, jouait la carte du crocodile au bord la rivière, tranquille comme une souche qui flotte: l'art de ne pas en dire trop pour garder la figure "du gendre idéal" .

Jean-Marc pujol, maire, était tassé comme un bon bourbon, avec des airs de Franck Drébin ("Frank" Drebin est un personnage fictif de l'équipe de police! et les films The Naked Gun joués par Leslie Nielsen. En 2008, Drebin a été sélectionné par le magazine Empire comme l'un des 100 plus grands personnages de films de tous les temps) tant dans son allure que dans ses répliques: "vous exagérez sur les coups près d'une école.Et d'ailleurs les coups de feu n'ont pas eut lieu devant l'école, mais derrière!" (C'est toujours dans détail que se niche le diable!)

Clotilde Ripoull était ,elle, flamboyante, rappelant à Romain Grau qu'il avait été longtemps 1er adjoint de Jean-Marc Pujol, avant de renier une fois de plus, un de ses énièmes "pères spirituels"...

Bref, un débat où on a rien appris, et encore rien, c'est quelque chose!

Pour voir une autre idée du débat, voir le débat du 23 janvier dernier au cinéma Castillet avec presque tous les candidats et en l’absence remarquée Romain Grau :

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2020/01/integrale-video-du-debat-des-municipales-de-perpignan-du-23-janvier-au-castillet.html

Partager cet article
Repost0

commentaires