Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

2 octobre 2019 3 02 /10 /octobre /2019 16:06

On ne peut pas dire qu'à moins de 6 mois de l'élection municipale, il y ait une dynamique faite de débats, d'analyses de la situation, de propositions quant à la résolution des problèmes ...C'est peut-être que le manque de courage et de niveau fait qu'il est difficile pour la plupart des candidats de boucler leur liste de 55 personnes .

Ce n'est pas rien se proposer de diriger une ville de 120 000 habitants et sa communauté urbaine,

donc certains ont vu trop grand par rapport à leur capacité de rassembler. Pour rassembler autour de soi , il faut du charisme, une vision et la prospective qui va avec . Il faut aussi avoir une chance de gagner avec la capacité redistributive qui permet aux membres de la liste de se projeter dans leur fonction: sans quoi, on ne va prendre des coups pour rien .

Et puis on ne connaît pas le nom de tous les candidats dont le dépôt définitif se fera le 27 février 2020!

"On ne sort de l’ambiguïté qu’à son détriment" disait dans ses mémoires le grand maître en coups tordus,  en ses termes élégants et feutrés , Jean-François Paul de Gondi, cardinal de Retz, Ce à quoi l'humoriste Gustave Parking répond :"  Des fois, il vaut mieux vaut ne rien dire et passer pour un con que de l'ouvrir et ne laisser aucun doute à ce sujet."

Par exemple le maire  Jean-Marc Pujol ne s'est toujours pas déclaré (comme dirait une maladie ou un incendie !).

Suivant les jours et le taux d'hygrométrie (le rapport à l’arthrose) , il se dit "oui, il y va sûrement avec l'ancien président de l'université Fabrice Lorente qu'il fera maire en démissionnant une fois élu, comme l'a fait Jean-Paul Alduy pour lui!" . D'autres fois , il se dit "non, il aura la tentation de Marrakech comme d'autres ont la tentation de Venise, histoire de mettre ses os au sec!" (quand je vous dit que l'hygrométrie joue un rôle principal dans les décisions politiques!)  

La gauche ne s'est toujours pas ressemelée !

On sait qu'il y aura plusieurs liste de gauche , mais toujours pas qui va en prendre la tête . Mais si l'élection était un restaurant , on s'impatienterait sur l'absence de menus.

Rajoutez à cela que la presse locale ne fait rien pour chauffer la salle!

La presse est un pilier de la démocratie en ce que, elle informe sur la politique et qu'elle inscrit les débats pertinents concernant la cité dans ses lignes, ses ondes , ses émissions .Mais là encore, la sieste est déclarée. Quelques échos d'escarmouches ici où là . Pas de liste des enjeux pour Perpignan et leur potentiel résolution.

On va vers une élection encore plus bâclée que la précédente!

Comme le mauvais élève, qui avait du temps pour faire un devoir , se réveille la veille pour remplir de manière brouillonne la feuille de rédaction, la bourre de fautes, de contresens et d'anachronismes . Il se dit que vu le niveau de la classe , il pourra avoir une note passable qui le fera quand même passer. Comme le personnage d'Albert Dupontel dans "Sale spectacle" dans le "baccalauréat " : "Si ya des questions , je dirait que je fait de l’œdème!" https://www.youtube.com/watch?v=KqpdRz2IvCg

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires