Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

10 novembre 2018 6 10 /11 /novembre /2018 16:10

Tout est bon pour faire du commerce , surtout lorsqu'on est une gueule cassée du centre ville. Il ya plus loin d'une semaine, c'était Halloween que l'on fêtait. Nous somme le 11 novembre 2018, pour tout dire , se sont les 100 ans de l'armistice de la première guerre mondiale. Ce qui était hier encore, un moment douloureux de l'histoire humaine où l'on se jurait que ce serait : "la der des ders" , peut se transformer avec le regard de la modernité, voir de la post-modernité en moment de célébration festive, voir commerciale. Après-tout, c'est avec le sang des poilus et autres soldats, (le sang n'est pas raciste: il est toujours rouge) que ce sont construites de grandes fortunes industrielles. 

Comme le disait Anatole France: "on croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels!" 

Alors comme on avait déjà fait le commerce des morts avec Halloween, pourquoi ne pas récidiver avec ceux de la grande guerre, puisque l'argent n'a pas d'odeur. 

Ainsi donc l'union des commerçants de Perpignan a jugé bon pour attirer en son centre ville à la veille de l'anniversaire de l'armistice, une affiche sur ton "bleu horizon" qui signalait "que les commerçants du centre ville, fêtaient le centenaire de l'armistice de la 14-18"

La-dessus , gros drapeau tricolore, avec les horaires de 14h à 18h (comme 14-18 la guerre #lol) et titre "opération commerciale" , comme il y a des "opérations militaires".

 Manque de tact, si on reste gentil, gougnafrerie, si on corse la dose, bêtise vulgaire, si on commence à s'emporter, et attentat sur les morts pour la patrie si on est ancien combattant.

La question qui se pose, est si le créateur de l'affiche et ceux qui l'ont validé , sont-ils : des profanateurs ou des sacrilèges? 

La différence étant que le profanateur ignore la portée de son acte, alors que le sacrilège en goûte, tout le plaisir du franchissement de l'interdit.

A titre personnel, je pencherais plutôt à des profanateurs.

Le regretté Philippe Muray , les aurait démasqué ses "festibus festibus" https://philitt.fr/2013/11/30/de-lhomme-masse-a-festivus-festivus-deux-visages-de-la-mediocrite/, dernier avatar de l'évolution humaine de l’ère post moderne dont le slogan serait:" Je pense, donc je fais la fête!" . Cette animal à tronc creux , s'est répandu de manière virale comme une norme de la globalisation. Il est touriste en tout, ne gratte qu'en surface, lorsqu'il gratte. Les choses qui l'intéressent encore ne font que renvoyer son reflet. Il a troqué le sérieux pour la gravité. La gravité, c'est ce qui colle son horizon au ras des pâquerettes : alors il danse... 

Cette affiche, signe des temps est une marque de la disparition de la conscience historique!

C'est ce qui arrive quand "tout vaut tout". Lorsqu'on est dans indifférenciation. Que tout a un prix et simultanément aucun.

Partager cet article
Repost0

commentaires