Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 14:07


 
Salut, petit Frantsouz, alors, les fêtes sont passées ? Tu as bien mangé ? Tu as bien bu ? Tu as la peau du ventre bien tendu ? Et maintenant, tu replonges dans ton quotidien…
 
Quelques nouvelles de la capitale, j’ai nommé Moscou. Plein d’expos fabuleuses, El Lissisky, peintre de l’avant-garde, Malevitch et une drôle d’expo, intitulé « Super Putin ». Tu pourrais croire qu’elle a été sponsorisée par le Kremlin, il n’en est rien. C’est une expo, je te fais parvenir quelques images, pleines d’ironie sur la figure de Blondin, qui s’apprête à être réélu cette année, en mars, dès le premier tour. D’un point de vue sociologique, je dirais que la contestation se limite plutôt aux grandes villes, essentiellement Moscou, où tu as quelques bo(no)bos made in Russia et Saint Pétersbourg. Le reste du pays, la province, la glubinka, c’est-à-dire la Russie profonde, adhère à fond à Blondin ; il est vu comme celui qui a redressé le pays, qui a récupéré les terres perdues, la Crimée, et celui qui tient tête à une foule d’ennemi, l’Occident coalisé, et surtout, il est un nouveau conquérant, avec la Syrie, qui est désormais même s’il va falloir partager le gâteau avec le grand Turc et les Iraniens. Bref, pour l’ensemble de la population, Blondin est l’homme de la situation. Et toi, avec tes sanctions, tu es la cause de tous les malheurs de la sainte Russie…
 
Tu as fait quoi pendant tes vacances ? Moi, je suis allé en Grèce, voir nos frères orthodoxes. Enfin perso, je ne suis pas trop religieux, l’opium du peuple, c’est pas mon truc, pas comme Blondin, qui joue sur le religieux. J’ai plutôt visité et me suis rempli de beauté, un peu comme Stendhal en Italie, trop ému face à tant de beauté. Je vous trouve un peu salaud, les Européens, avec la Grèce. Franchement, ce pays vous a tout donné, c’est le berceau de la civilisation et de la culture européenne. Remarque, c’est peut-être à cause de ça que vous leur faites manger chaud, aux Grecs. Vous les enviez, hein ? Franchement, rien qu’en regardant les sculptures antiques, tu vois qu’elles annoncent  la Renaissance, les Michel-Ange et autres Donatello, Pisano… Pas étonnant que les Teutons soient jaloux. D’ailleurs, ils t’ont apporté quoi, les Goths et leurs descendants teutons ? Des guerres, l’extermination des Juifs, l’austérité pour préserver leur qualité de vie. Franchement, je trouve que l’Allemagne est historiquement une nation moins utile que la Grèce ou l’Italie. Ya quoi voir les Allemands en vacances… Et puis les Teutons, ils ont beua te dire qu’ils on changé, qu’ils sont « chentil », ils n’ont pas changé leurs buts de guerre. Pour eux, l’Est, c’est les matières premières, le gaz (ils sont un peu spécialistes dans ce domaine), ce qui fait qu’ils entretiennent commerce avec la Russie, car cette fois, ils l’achètent, ils ne volent plus. L’Est, c’est aussi une main d’œuvre abondante et qualifiée. Important pour un pays qui voit sa démographie filer… Dans les année çà, cela a été les Polonais, aujourd’hui, c’est au tour des Ukrainiens de rejoindre le STO. Non, franchement, je ne voudrais pas d’un allier pareil. Petit Frantsouz, tourne-toi plutôt vers les Latins, les Espagnols et les Italiens, puis les Grecs. D’ailleurs, t’as vu, ton président, il est tout gentil avec les Italiens, normal, il a eu une bonne éducation et il connaît ces classiques, lui.
 
Allez, je te laisse, je t’ai pris quelques photos de la reine des villes, pour te donner envie de venir me voir. Il y aura toujours pour toi un petit coin dans une cave de la Loubianka.
 

 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
 Chronique moscovite (47)  : Davaï, davaï ! par Félix Edmundovitch Dzerjinski
Partager cet article
Repost0

commentaires

Articles Récents