Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

4 décembre 2017 1 04 /12 /décembre /2017 14:43

La liste "pour la Corse"  des autonomistes de Gillles Siméoni , alliés avec les indépendantistes de Jean-Guy Talamoni est arrivée largement en tête de l'élection territoriale avec 45,36% dimanche dernier . Le président Macron d'abord tenté d'écouter les revendications de ceux qui avaient été élus démocratiquement par les urnes, c'est dit qu'il povait profiter de la situation pour expérimenter une nouvelle politique! 

Sur les traces de Dominique de Villepin qui avait concédé les autoroutes à des groupes privés, Emmanuel Macron alors ministre de l'économie avait concédé l'aéroport de Toulouse-Blagnac aux chinois https://www.ladepeche.fr/article/2017/02/28/2525795-privatisation-de-l-aeroport-macron-dans-le-viseur.html , ce qui leur avait permis de prélever cette année 2017 en tant qu'actionnaire, avec le soutient de l'état de l'état 7,3 millions d'euros de dividende https://www.ladepeche.fr/article/2017/06/28/2602736-soutenu-etat-actionnaire-chinois-preleve-1-5-dividendes-exceptionnels.html

Si, on se souvient la Corse n'est pas tant un territoire français, qu'une propriété. En effet, c'est le 15 mai 1768, par le traité de Versailles, entérinant la convention de Compiègne signée quatre ans plus tôt, la république de Gênes cède à la France ses droits sur la Corse pour payer ses dettes envers le roi de France (Pour le roi de France, le royaume et ce qui s'y trouve est sa propriété personnel, c'est pour cela que les habitants du royaume sont des sujets et pas des citoyens: ils sont assujettis à leur souverain.) 

"Les habitants de l'île, qui n'ont même pas été consultés, entrent en lutte pour préserver leur indépendance. 
Malgré leur détermination, ils devront plier devant les troupes du corps expéditionnaire 
français. Et la réunion de la Corse à la France se fera juste à temps pour que, 
le 15 août 1769, un certain Napoléon Bonaparte ne naisse ni Gênois ni Corse 
mais sujet de Louis XV" http://chrisagde.free.fr/bourb/l15etat.php3?page=9

Le souverain républicain consacré par la constitution de la cinquième république, c'est alors dit qu'il pouvait alors ou concéder sous forme d'un bail emphytéotique https://fr.wikipedia.org/wiki/Bail_emphyt%C3%A9otique  ou même vendre la Corse, plutôt que de céder au chantage démocratique, qui ne ferait que monter les déficits de l'état au-delà des critères de 3% de l'union européenne! 

Alors, il est en négociation avec la Chine qui s'est réveillée et est en pleine projection extérieure http://www.a-lire.info/chinemenace.html . En plus du port du Purée en Grèce dont est devenu depuis quelques années le principal actionnaire http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/01/21/le-port-du-piree-cede-au-chinois-cosco_4851244_3234.html , elle aurait une deuxième porte d'entrée sur l'Europe du sud et la Méditerranée. Elle pourrait à termes y installer une base navale. Et aussi changer la population comme elle l'a fait au Tibet https://fr.wikipedia.org/wiki/Sinisation_du_Tibet. Il s'agit maintenant de s'entendre sur un prix correct !http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Emmanuel-Macron-en-Chine-debut-2018-1401749

Le président Macron est l'incarnation d'une géo-politique moderne, de bonne gouvernance, dans le cadre d'"une concurrence libre et non faussée" comme l'encourage l'union européenne. Le gouvernement espagnol de monsieur Rajoy, ferait bien de s'inspirer de cet exemple pour résoudre par le haut la crise catalane en vendant les turbulents catalans à la Chine ou à l'Inde!

Partager cet article
Repost0

commentaires