Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

27 février 2017 1 27 /02 /février /2017 15:08

Si le maire de Perpignan Jean-Marc Pujol avait été poinçonneur des lilas, il eut au moins fait des petits trous dans le centre historique. Mais il serait plutôt du genre barbier de cette ville et lui, semble vouloir tout raser!

Un collectif c'est donc mis en place pour s'opposer aux déprédations de celui qui semble avoir pris pour exemple DAESH à Palmyre. Pétion signée de Paris à Barcelone en passant par des perpignanais par des experts dans le domaine, des habitants et des citoyens indignés. Parmi eux Jean Bernards Mathon (par ailleurs conservater de profession) et Didier Rykner (rédacteur en chef de la fameuse revue "la tribune de l'art" http://www.latribunedelart.com/) que nous avons interviewé

N'oubliez pas de signer la pétition https://www.change.org/p/monsieur-le-maire-stop-%C3%A0-la-destruction-du-centre-historique-de-perpignan

Perpignan est une cité millénaire qui a su conserver au fil des âges l'essentiel de sa structure et de son parcellaire médiéval, ce qui est d'un intérêt exceptionnel.

Dans la seconde moitié du XX e siècle, les municipalités successives ont laissé se dégrader le centre ancien (logements dégradés, insalubres, marchands de sommeil, population en difficulté, ...). Aussi, après plusieurs années d'études très fines, un secteur sauvegardé du centre ancien a été délimité, et un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) a été adopté en 2007 par la ville et L’État, afin de définir ce qui devait être conservé au niveau du bâti.


En 2014, estimant que ce plan de sauvegarde était trop contraignant, le Maire actuel, Monsieur Jean-Marc Pujol, décide de sa révision. L'objectif affiché est de "dé densifier". Sous ce prétexte et sans attendre l'approbation d'un nouveau plan de sauvegarde, il a été procédé à des opérations de démolitions irréversibles et dans la précipitation  (presbytère, quartier Saint-Jacques, patrimoine arboré centenaire, ...). Ceci en infraction totale avec le PMSV réglementaire et en contradiction avec l'idée de faire de ce patrimoine un atout pour le rayonnement et le développement de la ville de Perpignan, comme cela a été fait dans la ville voisine de Girona, par exemple.

Plus de 100 ans après la destruction des remparts de la ville, à partir de 1904 (pour ouvrir alors la ville à la modernité... ), il est aujourd'hui envisagé une chirurgie lourde à base de destructions massives ou de projets surréalistes ou carrément délirants !

 

Pourquoi ce manque d'information, de concertation et cette précipitation ?
Les habitants de Perpignan doivent être informés des projets, du devenir du centre ancien et pouvoir dire leur mot. Il y a un besoin réel et urgent de rénovation, de réhabilitation, de lutte contre l'insalubrité, de maintien des populations en place ; le bâti ancien et le parcellaire médiéval doivent être préservés ; Perpignan ne doit pas être livrée aux promoteurs et aux démolisseurs !

NOUS AFFIRMONS :

Que le centre ville historique de Perpignan doit faire l'objet d'un plan ambitieux de rénovation, prenant également en compte la question sociale de ses habitants ;

Que ce plan doit se baser sur l’expertise la plus actuelle en matière de conservation et de réhabilitation du bâti, avec le souci d’en préserver l’authenticité ;

Que la valorisation du patrimoine bâti du centre ancien de Perpignan peut être le socle d'une véritable stratégie de dynamisation économique de notre ville 

Que cette rénovation et cette mise en valeur doivent être conduites sans jamais porter atteinte de manière irréversible à notre patrimoine historique ;

Que pour cela, le strict respect du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) actuel est une précaution incontournable ;

Que toute actualisation de ce PSMV doit être menée sans aucune précipitation, dans la finesseet la totale concertation.

NOUS DEMANDONS :

La mise en ligne sur le site internet de la municipalité de l'intégralité du projet de révision du secteur sauvegardé, pour que les habitants soient pleinement informés ;

La prolongation de la durée de consultation de la population, jusqu'à fin mars, avant toute décision irréversible;

La mise en place d'une véritable concertationpour un plan de protection de de valorisation de l'ensemble du centre ville ancien et pas seulement de quelques bâtiments emblématiques ;

La protection du patrimoine arboréindispensable à la respiration et à la régulation thermique du centre ancien.


NOUS EXIGEONS UN MORATOIRE sur tous les projets de démolition du patrimoine bâti et arboré de la ville de Perpignan.

Contacts :

Email : sauveperpi@gmail.com

Twitter : @PerpignanPat

Partager cet article
Repost0

commentaires