Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 20:58
http://www.jornalet.com/nova/4980/la-generalitat-prepausa-un-tren-regional-entre-catalonha-e-lengadoc?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook
http://www.jornalet.com/nova/4980/la-generalitat-prepausa-un-tren-regional-entre-catalonha-e-lengadoc?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

La Généralitat de Catalogne à proposé mercredi dernier à Toulouse de bâtir un réseau trans-régional de train qui joindra Catalogne et Languedoc . Selon le conseiller catalan du territoire, Santi Vila, ce réseau, différent du TGV, le plus grand d'Europepourait être mis en fonction l'année qui vient et mettre en communication Montpellier/Toulouse/Lleida/Tarragone


L'idée est de proposer un service régulier de trains régionaux que connecteront les villes de Perpignan,Narbonne,Carcassonne,Béziers,Montpellier,Toulouse et Figuéres,Gérone,Barcelone,Lleida et Tarragonne .

Selon le même conseiller du territoire de Catalogne, les nouveaux services ferroviaires favoriseront les relations culturelles, économiques et professionnelles de ces territoires. Pour Santi Vila, la configuration du train à grande vitesse, rend impossible les relations efficaces des territoires trans-frontaliers parce qu'elles sont toujours subordonnées aux petits trafics horaires des TGV et à des horaires non adaptés aux besoins des citoyens, comme le prix des billets.

"L'étude de marché pourrait être complète cette année sans difficulté et le réseaux mis en service l'année qui vient " s'avançait Santi Vila. Et ce serait les régions qui à charge de mettre en service ce réseau et de le gérer . La Généralitat de Catalogne affirme la nécessité de l'implication et de l'engagement de l'état espagnol et français pour que l'idée puisse prospérer et surtout facilité le changement administratif.

Dans le même temps, il est prévu de donner plus de champ aux lignes à grande vitesse.Ceci pourrait aussi aider à l'aboutissement du projet. Selon Santi Vila, une autre option serait un accord de coopération en la SNCF et la Renfe

Partager cet article
Repost0

commentaires