Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 11:26
Anna Knyszewski Roman, une Justine peut cacher une Juliette:interview par Nicolas caudeville

Anna Knyszewski a un écrit un premier roman "Justine" aux presses littéraires. Un premier roman , c'est toujours intéressant. On voit se profiler le talent. Dans son roman au prétexte d'un thriller l'auteure porte le regard sur une classe sociale, la grande bourgeoisie et comment son personnage Justine, contrairement au personnage de Sade, n'est pas vertueuse, mais serait plutôt un tigre déguisait en "chat angora" . Le livre commence par un meurtre (comme ça c'est fait) de là, Justine nous fait le récit du comment on en est arrivé là et ses conséquences, le tout avec didascalie et férocité. La question qui s'est posée dans l'interview : qui est l'auteure derrière Justine? Début de réponse, jusqu'à l'interruption du loufiat du République café.

Voir aussi:

Chelsea Cunningham."Dis bonjour à la mer" polar interview par Nicolas Caudeville

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2015/04/chelsea-cunningham-dis-bonjour-a-la-mer-polar-interview-par-nicolas-caudeville.html

Anna Knyszewski Roman, une Justine peut cacher une Juliette:interview par Nicolas caudeville
Partager cet article
Repost0

commentaires