Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

5 mars 2015 4 05 /03 /mars /2015 22:41
Julien Marion journaliste à l'indépendant
Julien Marion journaliste à l'indépendant
élection départementale: Sans Louis Aliot dans la campagne, il n'y a pas de leader locale au Front National pour le journaliste Julien Marion! interview par Nicolas Caudeville
élection départementale: Sans Louis Aliot dans la campagne, il n'y a pas de leader locale au Front National pour le journaliste Julien Marion! interview par Nicolas Caudeville
élection départementale: Sans Louis Aliot dans la campagne, il n'y a pas de leader locale au Front National pour le journaliste Julien Marion! interview par Nicolas Caudeville
élection départementale: Sans Louis Aliot dans la campagne, il n'y a pas de leader locale au Front National pour le journaliste Julien Marion! interview par Nicolas Caudeville
Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Un regard réaliste de ce journaliste qui, bien qu'il ne soit pas politologue, est un observateur de la vie politique locale et donc attentif à l'actualité. Il est vrai que le manque de lisibilité des orientations politiques pour le département, ne favorise pas l'intérêt des citoyens pour la chose publique, néanmoins, sur le jeu de l'échiquier politique, tout peut arriver bien que l'on nous promette une forte abstention, y compris une forte progression du vote FN (le vote des désabusés, des désespérés de la politique, du genre on a tout essayé...). <br /> Le constat du déclin de l'engagement citoyen et de l'intérêt à la chose publique, ne date pas d'hier, je ne sais pas si les citoyens sont (les seuls) fautifs de ce désintérêt, mais pour moi, une chose est sûre si les politiques respectaient le vote des électeurs en respectant d'abord leurs promesses de campagne, la politique serait vue autrement. Les récentes affaires, tous bords confondus, n'ont cessé de montrer la corruption, les délits, les manquement graves des élus de la République à leurs obligations, les abus de confiance... il ne faut donc pas s'étonner du désintérêt des citoyens pour la chose politique. La perte de confiance est aussi une perte de sens, de repères dans la politique et je suis d'accord, ce n'est pas un slogan - même le meilleur de Jacques Séguéla! - qui changera quelque chose.<br /> Le vote est un devoir citoyen, un moyen d'expression de l'opinion politique et les politiques se doivent d'être avant tout au service des citoyens, ce qu'ils oublient parfois un peu trop facilement, une fois élus.<br /> L'humour de Nicolas Caudeville aide en tout cas à prendre de la hauteur sur des sujets sérieux et je trouve que chacune de ses interview est une bouffée d'oxygène !! Merci.
Répondre