Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 15:36
DIX PETITS CONTES N°III – SYMPHONIE INACHEVÉE par l'écrivain Henri Lhéritier
 Il avait allumé son écran mental, ce que tout le monde fait dans ces 
circonstances et, tranquillement, il se mit à se masturber.
Les images défilaient, le narrateur lui-même n’ose pas s’avancer dans la 
forêt de cuisses, de fesses, de sexes qui circulaient devant l’auto 
masturbateur, franchement le type était content, il modulait son rythme, 
lorsque la scène était langoureuse, il allait « adagio », et lorsque ça 
bardait, « presto » et « allegretto ». La masturbation est une 
symphonie, se disait-il, je suis le compositeur de mon propre corps, mon 
archer tire de mes cordes des mélodies inoubliables, et je mène une 
sarabande endiablée sur la voluptueuse scène de mes fantasmes. Devant 
moi, sous mes mains, ma bouche et mon sexe, la grosse caisse s’envoie 
une paire de flûtistes, l’homme aux cymbales fait attention à ne pas se 
meurtrir les testicules d’un coup malheureux, les cuivres dans un grand 
tapage enfilent les contrebassistes, et le chef d’orchestre a posé sur 
sa tête la culotte de la violoncelliste.
Une jeune violoniste lui pinça les cordes tandis qu’il embouchait une 
trompettiste aux lèvres humides, et qu’il sodomisait fortement la 
cantatrice, échevelée et glapissante, il accéléra, le triangle égrenait 
ses sons clairs, les clarinettistes poussaient d’érotiques plaintes, et 
le pompier de service faisait savoir, en gémissant, que quelqu'un 
s’occupait de son derrière, il en arrivait au finale lorsque l’on frappa 
à la porte de son bureau :
- Le repas est servi, chéri, si tu veux manger chaud, tu dois venir.
- Oh, attend, attend, je finis un truc.
Trop tard, sur les dernières notes audibles, la symphonie s’éteignit, la 
tension amoureuse se réduisit, l’art perdit son souffle, les filles en 
peignoir et négligé poisseux ayant jeté leur instrument, s’enfuyaient 
effarouchées, et des types gras et sentant mauvais complétaient la 
déliquescence du tableau qu’il venait tout juste de construire et qui 
s’évaporait.
Son esprit retrouva les piètres nécessités de la vie et sa soupe était à 
peine chaude.

Voir aussi:

CONSIDÉRATIONS SUR UN PASSÉ PAS SI LOINTAIN pat Henri Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/11/considerations-sur-un-passe-pas-si-lointain-pat-henri-lheritier.html

DIX PETITS CONTES N°I - AMOUR PATRIOTE par l'écrivain Henri Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/10/dix-petits-contes-n-i-amour-patriote-par-l-ecrivain-henri-lheritier.html

DIX PETITS CONTES N°II – VENDEUR DE CAUCHEMARS par l'écrivain Henri Lhéritier

http://l.archipel.contre-attaque.over-blog.fr/2014/11/dix-petits-contes-n-ii-vendeur-de-cauchemars-par-l-ecrivain-henri-lheritier.html

Partager cet article
Repost0

commentaires