Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'archipel Contre-Attaque

  • : L'archipel contre-attaque !
  • : Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Contact

Profil

  • L'archipel contre-attaque !
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!
  • Depuis les émeutes de mai 2005, la situation de Perpignan et son agglomération(que certains appellent l'archipel) n'a fait que glisser de plus en plus vers les abysses: l'archipel contre attaque en fait la chronique!

Recherche

7 mars 2014 5 07 /03 /mars /2014 14:53

Suite au dépot de la liste "Place aux perpignanai(s)e" d'Axel Belliard et de Jacqueline Amiel-Donat où il y avait deux membres du MRC Ahmed Sobban et moi-même ce qui reste du MRC 66 dont le gouvernement en exil est à Céret, c'est senti obligé de sortir ce communiqué 

« La fédération MRC des Pyrénées Orientales dément formellement un quelconque soutien à la liste menée par Axel Belliard. Les deux candidats anciennement MRC s’engagent en leur propre nom (ou celui d’un autre parti) mais certainement pas du Mouvement Républicain et Citoyen.
Le MRC 66 s’est clairement engagé aux côtés de Jacques Cresta qui mène le liste des forces de gauche et citoyennes et dont les candidats déclarés officiellement pour le MRC sont pour rappel : Atika El Bourimi, attaché parlementaire, Menouar Benfodda, éducateur social, et Dalila Benadjemia, avocate ».

 Ce qu'ils ne racontent pas dans leur communiqué, c'est la manière dont s'est déroulé l'histoire. Suite au ralliementà la liste de Jean-Marc Pujol  et l'exclusion de notre secrétaire régional Olivier Amiel, les instances locales du mouvement avaitent été bouleversée. Mais pressé en national et en local par le parti socialiste et la direction de notre parti à Paris de rejoindre la liste de Jacques Cresta pour raison de"tambouille", les instances temporaires ont inventé une réunion. Commeil n'y avait aucun militant perpignanais qui ne souhaitait dire "vivement Jacques Cresta". On a fait semblant de croire qu'Atika El Bourimi qui travaille depuis 2012 comme attachée parlementaire pour le président du MRC Jean-Luc Laurent au Krémlin-Bicêtre, vivait sur Perpignan (cachet de la poste faisant foi) et que Ménouar Benfodda( dont Clotilde Ripoull ignorait qu'il venait de quitter sa liste pour se déclarer MRC compatible) venait juste de voir la lumière de la république et  de la laÏcité, qu'un certains Rachid Id Yassin vint nous lire la lettre de Dalila Benadjemia (hier encore proche d'Alduy) trouvant que définitivement la république et la laïcité c'était cool. Les quatre personnes précédemment cité ayant participé à une réunion avec Claude Askolovitch sur la "Laïcité" salle des liberté à Perpignan le 21 janvier . Qui n'a donné lieu selon plusieurs témoins présents, qu'à des démontrations que la laïcité en fait oppriment l'islam. Comme en témoigne Francis Daspe:"

La question posée, « Quelle laïcité voulons-nous ? », ouvrait visiblement toutes les perspectives. Des horizons inhabituels furent explorés.

Nous eûmes à subir un réquisitoire en règle contre la laïcité. Et plus largement contre la République. La laïcité ainsi décrite était un outil d’oppression foncièrement liberticide. Quasiment l’antichambre d’une dérive totalitaire. La République s’était transformée en régime condamnable à bien des égards. Pour les tenants d’une conception républicaine de la laïcité, l’atmosphère devenait pesante et pénible. Les charges à l’encontre de ce principe étaient particulièrement violentes. Un second intervenant, un universitaire, approfondit encore davantage l’entreprise de démolition."http://agaurepspromethee.wordpress.com/tag/perpignan/

Dans ses conditions qui peut dire a la légitimité du MRC? Vous en avait peut-être l'étiquette pas la légitimité!

Et pour finir, les deux nouveaux intronisés du parti Ménouar Benffoda et Dalila Benadjemia sont notés sur la liste de Jacques Cresta comme socièté civile et pas MRC: ils vous ont même renié vous!

Voir aussi:

Perpignol 2014: l'ordre règne au MRC66, 3 supplétifs envoyés sur la liste du PS Jacques Cresta!

http://www.larchipelcontreattaque.eu/article-perpignol-2014-l-ordre-regne-au-mrc66-4-suppletifs-envoyes-sur-la-liste-du-ps-jacques-cresta-122468901.html

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires